Renégocier son prêt immobilier La Banque Postale

1976-650x320.png
1976-650x320.png

Renégocier son prêt immobilier La Banque Postale

35 lecteurs
Sommaire de l'article

Comprendre le processus de renégociation des prêts hypothécaires réels

La baisse des taux sur le marché financier pénalise fortement les prêts immobiliers il y a seulement deux ou trois ans. En effet, si en moyenne, les taux étaient fixés à 2,50 % en 2014 et à des taux plus élevés en 2013, ils se situent désormais dans une fourchette de 1,43 % et 1,67 %, selon la durée du contrat. En réalité, pour l’année 2016, la moyenne de juillet de 1,55 % a déjà été dépassée par celle d’août qui est actuellement de 1,48 %. Cependant, même si les nouveaux contrats sont avantageux, ceux qui ont des contrats avec les anciens tarifs plus chers sont impatients de profiter de cet afflux d’argent. C’est pourquoi de nombreux clients se tournent vers des solutions qui leur permettent de bénéficier d’un taux d’intérêt bas sur les prêts, comme le rachat de crédit, la restructuration de crédit et le renouvellement de prêt.

Cependant, les modalités de fonctionnement de ces options ne sont pas les mêmes. En réalité, la restructuration de crédit est une opération qui consiste à réorganiser tous les crédits qui sont en cours dans le même établissement financier, de sorte que vous n’ayez, à la fin, qu’une seule mensualité avec un taux de prêt différent et une nouvelle durée de remboursement. Bien que cela soit bénéfique cependant, est donné la préférence à ceux qui ont des difficultés à rembourser leurs prêts pour s’assurer qu’ils ne sont pas excessivement endettés. Le rachat de crédit, quant à lui, se traduit par l’anticipation d’un remboursement du crédit réel en cours par les banques d’une autre banque. C’est la méthode la plus simple, en théorie ; cependant, elle s’accompagne de coûts importants qui dépendent des frais facturés par les deux banques. Au final, la renégociation des conditions d’un prêt immobilier est une décision de l’emprunteur dans l’espoir de négocier les conditions de remboursement du prêt afin d’obtenir une augmentation du taux et/ou une restructuration de la durée du prêt, ainsi que du montant des mensualités.

Comment réussir à négocier les conditions d’un prêt immobilier ?

La majorité des emprunteurs opteront pour la possibilité de renouvellement du prêt. Ce choix est judicieux car il ne nécessite qu’un avenant et non un réexamen du contrat existant. D’ailleurs, selon la Banque de France, plus de 50 % des opérations de prêts qui ont été réalisées en 2015 concernaient des rachats de crédits et des renégociations de contrats. Si ce pourcentage a diminué en 2016, elles constituent plus de 30 % de l’ensemble des opérations de prêt de l’année 2016. ce qui témoigne de la volonté croissante des emprunteurs qui veulent profiter des baisses de taux sur le marché.

De l’autre côté, renégocier son prêt immobilier La Banque Postale n’est pas une exigence du prêteur. En effet, cette possibilité n’est pas explicitement mentionnée dans le contrat de prêt. En d’autres termes, la banque a le droit d’accepter ou de refuser de suivre toute demande de négociation. La raison en est que la banque empruntait dans la période du prêt initial à un taux d’intérêt plus élevé qu’aujourd’hui, mais dans tous les cas il est possible de tenter sa chance et de négocier un nouveau contrat de prêt, il est essentiel de connaître la meilleure façon de procéder.

Avant de commencer le processus de négociation d’un prêt, il est essentiel de connaître les principes sous-jacents de la procédure et de poser les questions les plus pertinentes. Au début, il est essentiel de comprendre la possibilité de renégocier. En général, elle n’est bénéfique pour l’emprunteur que lorsque la durée de remboursement restante n’est pas trop longue, c’est-à-dire plus d’un tiers de la durée totale. De plus, le capital restant doit être supérieur à 70 000 euros. Il est préférable pour l’emprunteur de s’assurer que le montant payé ne dépasse pas encore 50 % du prêt total. Le montant de la différence entre le taux initial du prêt et les taux actuels doit être d’au moins un point de pourcentage. Si le montant du prêt est assez important et qu’il est contracté sur une longue période, un montant de 0,7 est suffisant. En outre, vous devez tenir compte des dépenses liées à une telle opération.

Pour déterminer si l’opération sera avantageuse ou non, le site du courtier expert BoursedesCredits informe les emprunteurs des taux proposés sur le marché tout au long de la journée. Ces informations les aideront à décider de renégocier ou non leur crédit immobilier d’autant plus qu’ils peuvent solliciter l’assistance d’un conseiller sur le site.

Il faut choisir entre la négociation d’un prêt existant et l’achat d’un prêt immobilier.

Il existe deux options. Négocier ou racheter le prêt ? Il est vrai que les deux ont le même objectif d’obtenir de meilleures conditions de remboursement et de réduire le coût du prêt. Cependant, les démarches de renégociation et de rachat ne sont pas exactement les mêmes, même si elles se complètent dans certaines situations.

La renégociation est en fait une décision individuelle du prêteur. Pour entamer le processus de renégociation, l’emprunteur doit prendre rendez-vous avec son conseiller bancaire pour lui expliquer la demande de révision de son contrat. Il tentera de démontrer que son histoire de remboursement s’est déroulée sans encombre, c’est-à-dire qu’il a un excellent profil d’emprunteur. Comme la banque n’est pas tenue de reconnaître qu’un emprunteur est en mesure de modifier les conditions de son crédit immobilier La Banque Postale, avoir un bon profil d’emprunteur est un atout considérable. De plus, dans la majorité des cas, l’emprunteur ne peut bénéficier de la possibilité de réviser son contrat que s’il figure dans la liste des personnes « fiables » sur le plan financier. La banque fonde sa décision sur l’historique bancaire de l’emprunteur pour confirmer l’absence de paiements ainsi que l’évolution de ses revenus dans le cas où la révision du contrat peut être réalisée sans risque et, enfin elle examinera le taux d’épargne de l’emprunteur lorsqu’il est en mesure de réaliser des économies malgré le contrat de prêt. C’est en fonction de ces données que l’établissement prendra la décision d’accepter une éventuelle modification des modalités de remboursement.

Le rachat de crédit immobilier est une opération simple d’anticipation des remboursements. Cependant il sera exécuté par une banque tierce qui mettra en place le contrat de prêt d’une nouvelle manière avec de meilleures conditions, en termes de taux, d’options de modularité ou la plupart du temps il se traduira par un allongement de la durée de remboursement. Dans certains cas le rachat de crédits peut être suivi d’un aménagement des crédits c’est-à-dire d’un recouvrement d’une seule mensualité de l’ensemble des crédits en cours par l’emprunteur.

La démarche de rachat de crédits commence par la simulation de rachat sur un site de courtage comme Bourse des Crédits. Cela permettra de révéler les offres les plus intéressantes disponibles qui sont disponibles. Les résultats peuvent être utilisés comme une raison de négocier le prêt La Banque Postale. Le prêteur devra alors négocier pour ne pas perdre un client.

>> Pour continuer

  • Renégocier votre prêt hypothécaire Barclays
  • Renégocier votre prêt hypothécaire BNP Paribas
  • Renégocier votre crédit immobilier Boursorama Banque
  • Renégocier votre crédit immobilier Caisse d’Epargne
  • Renégocier votre prêt hypothécaire Cetelem
  • Renégocier votre crédit immobilier Crédit Agricole
  • Réévaluer les conditions de votre prêt Crédit Foncier
  • Renégocier votre prêt hypothécaire Crédit Mutuel
  • Renégociez votre crédit immobilier HelloBank !
  • Renégociez votre prêt HSBC
  • Renégocier votre prêt ING Direct
  • Renégocier votre prêt hypothécaire LCL
  • Renégocier votre prêt hypothécaire Société Générale

Soyez le premier à voter
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour haut de page