centenaire.org

Devenir Conseiller en évolution professionnelle : salaire et formation

Devenir Conseiller en évolution professionnelle : salaire et formation
Devenir Conseiller en évolution professionnelle : salaire et formation

Devenir Conseiller en évolution professionnelle : salaire et formation

413 lecteurs
Sommaire de l'article

Le métier de conseiller en évolution professionnelle vous attire ? Le marché du travail est en perpétuelle évolution, pas facile pour les salariés et les demandeurs d’emploi de s’y retrouver. Heureusement, le conseiller en évolution professionnelle est là. Il permet de faire le point sur la situation professionnelle d’une personne et de l’accompagner dans ses objectifs. Plongez-vous dans la lecture de notre fiche métier si vous voulez en apprendre plus sur les missions, le salaire et les débouchés de cette profession peu connu, cependant indispensable.


Profil type pour devenir Conseiller en évolution professionnelle

Le conseiller en évolution professionnelle, CEP, est consultable en cas de perte d’emploi, de reconversion professionnelle, de formation, de création d’entreprise…

Il travaille dans des organismes habilités : Pôle emploi, l’Apec, CAP emploi, les missions locales. Il travaille avec des demandeurs d’emploi aussi bien qu’avec des salariés, des créateurs d’entreprises… Il fait avec un eux un bilan de leur parcours afin de les aider à faire des choix professionnels et les informe sur des domaines tels que la création d’activité, la reconversion, l’aide à la formation, la VAE… Il aide à faire coïncider les qualités d’un demandeur d’emploi avec les demandes des entreprises.

Voici quelques-unes de ses missions :

  • Accueil : Il informe sur le marché du travail et reçoit les personnes en entretiens individuels pour faire le point sur leur situation professionnelle.
  • Définition des objectifs : Il définit avec les demandeurs d’emploi ou les salariés leurs objectifs professionnels.
  • Accompagnement : Il accompagne les demandeurs d’emplois ou les salariés dans la mise en œuvre de leurs projets.
  • Animation d’ateliers : Il anime des ateliers thématiques pour les personnes (méthodologie de recherche…).

Qualités pour devenir Conseiller en évolution professionnelle

Le conseiller en évolution professionnelle possède un certain nombre de compétences et de qualités pour mener à bien son travail. En voici quelques-unes :

  • Sens du contact : Le conseiller accompagne sur des étapes importantes. Il se doit d’avoir le sens de la communication, du contact avec les personnes qui viennent à lui pour amorcer un changement dans leur vie.
  • Sens de l’analyse : Il doit savoir analyser les situations, les profils et synthétiser l’information, améliorer les méthodes et outils à sa disposition.
  • Connaissance du monde professionnel : Il doit avoir sa propre expérience du marché professionnel et une connaissance de la reconversion, du changement.
  • Psychologie : Des connaissances en psychologie sont également les bienvenues dans le travail du conseiller.
Voir Aussi  Devenir Conducteur de travaux : missions, salaire et formation

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir Conseiller en évolution professionnelle ?

Un bac + 2 minimum est requis dans les domaines de la psychologie du travail, des ressources humaines…

Formations pour devenir conseiller en évolution professionnelle

Plusieurs licences et masters sont possibles pour accéder au métier de conseiller en évolution professionnelle. Voici quelques suggestions :

Niveau bac + 3 :

Licence professionnelle Métiers de la GRH : formation, compétences et emploi

Cette Licence Pro Métiers de la GRH – assistant s’obtient en un an. Elle est accessible après un bac + 2 du domaine. Elle permet de préparer un plan de formation, gérer une équipe, maîtriser le système d’information RH…

Au programme :

  • Usages numériques
  • Exploitation de données à des fins d’analyse
  • Expression et communication écrites et orales
  • Positionnement vis-à-vis d’un champ professionnel
  • Action en responsabilité au sein d’une organisation professionnelle
  • Mise en œuvre de la politique RH d’une organisation
  • Définition de la stratégie RH d’une organisation
  • Évaluation de la politique RH d’une organisation

Licence en psychologie

Cette licence psychologie, qui se déroule sur trois ans après le bac, permet à son titulaire d’aborder les domaines théoriques de la psychologie et de travailler dans le secteur social, les milieux socio-éducatifs.

Au programme :

  • Exploitation de données à des fins d’analyse
  • Expression et communication écrites et orales
  • Usages digitaux et numériques
  • Identification d’un questionnement au sein d’un champ disciplinaire
  • Mise en œuvre de méthodes et d’outils du champ disciplinaire
  • Positionnement vis-à-vis d’un champ professionnel
  • Action en responsabilité au sein d’une organisation professionnelle
  • Analyse d’un questionnement en mobilisant des concepts disciplinaires

Licence en sociologie

Cette licence, qui se déroule sur trois ans après le bac, permet de comprendre les enjeux sociologiques du monde contemporain et de réaliser des enquêtes sociologiques. Psychologie et sciences de l’éducation sont proposées dans le cursus de la première année.

Voir Aussi  Devenir peintre en bâtiment : missions, salaire et formation

Au programme :

  • Usages digitaux et numériques
  • Analyse d’un questionnement en mobilisant des concepts disciplinaires
  • Exploitation de données à des fins d’analyse
  • Expression et communication écrites et orales
  • Mise en œuvre de méthodes et d’outils du champ disciplinaire
  • Positionnement vis-à-vis d’un champ professionnel
  • Action en responsabilité au sein d’une organisation professionnelle

Niveau bac + 5 :

Master Psychologie parcours psychologie du travail et ergonomie

Cette formation de deux ans après un diplôme de niveau bac + 3 du domaine permet de devenir psychologue. Elle offre de solides connaissances en gestion de ressources humaines.

Au programme :

  • Méthodologie
  • Psychologie du travail et ergonomie
  • Intervention en organisation
  • Santé et sécurité au travail
  • Psychologie du travail et gestion des ressources humaines…

Master Gestion des ressources humaines

En deux ans après un bac + 3 du domaine, le master GRH apprend à élaborer une stratégie RH, procéder à des recrutements, aider à la gestion de carrières…

Au programme :

  • Usages avancés et spécialisés des outils numériques
  • Développement et intégration de savoirs hautement spécialisés
  • Communication spécialisée pour le transfert de connaissances
  • Appui à la transformation en contexte professionnel
  • Réflexion et élaboration de la stratégie RH
  • Conception et pilotage de solutions de gestion en GRH
  • Mesure et contrôle des outils et méthodes de gestion en GRH
  • Règles, normes et qualités en GRH
  • Culture managériale et organisationnelle
  • Comportements et postures au travail


Perspectives d’emploi

Le conseiller en évolution professionnelle peut choisir de se spécialiser. Il peut aussi, selon son niveau d’études, devenir responsable de recrutement en entreprise.

Salaire d’un conseiller en évolution professionnelle

1image1

Le salaire d’un conseiller en évolution professionnelle est aux alentours de 1 900€ brut par mois. Il peut aller jusqu’à 2 300€ brut par mois.

Voir Aussi  Devenir Chauffeur de bus : missions, salaire et formation

Devenir salarié en tant que Conseiller en évolution professionnelle

2image2

Pôle emploi permet de trouver des offres de postes ainsi qu’Indeed et les sites d’offres d’emplois comme l’Apec.

;new advadsCfpAd( 34838 );

Avantages et inconvénients du métier de Conseiller en évolution professionnelle

Le métier de Conseiller en évolution professionnelle consiste à accompagner et à conseiller les personnes qui souhaitent entreprendre ou poursuivre une carrière spécifique. Il est chargé d’analyser et d’évaluer les besoins en matière de formation et de conseils afin d’aider les individus à atteindre leurs objectifs professionnels. Le conseiller en évolution professionnelle est responsable de développer des programmes éducatifs pour aider les clients à améliorer leurs compétences et leur employabilité.

Tableau comparatif des avantages et inconvénients du métier de Conseiller en évolution professionnelle

Avantages Inconvénients
Possibilité de faire une différence positive dans la vie des autres Peut être stressant et exigeant
Travail flexible et intéressant Rémunération relativement faible
Travail en collaboration avec des professionnels qualifiés Lourde charge de travail
Occasions d’apprentissage et de développement Peut être difficile de s’adapter aux besoins des clients

Pourquoi devenir un Conseiller en évolution professionnelle ?

Le métier de Conseiller en évolution professionnelle est très gratifiant car il permet de faire une différence positive dans la vie des autres. Il offre également la possibilité de travailler à domicile ou à temps partiel, ce qui est très flexible. En outre, les conseillers en évolution professionnelle ont la possibilité de travailler en collaboration avec des professionnels qualifiés et d’apprendre et de se développer. Malgré ses avantages, il est important de garder à l’esprit que ce métier peut être très stressant et exigeant. De plus, les salaires sont relativement faibles et il peut être difficile de s’adapter aux besoins des clients.

4.7/5 - (23 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut