Devenir Horticulteur : missions, salaire et formations

metier horticulteur
metier horticulteur

Devenir Horticulteur : missions, salaire et formations

1 722 lecteurs
Sommaire de l'article

Rares sont les métiers qui vous permettent de travailler au plus près de la nature. Si vous aimez les plantes, les fleurs ou la nature de manière générale, l’horticulture est un domaine qui vous plaira.

Que faut-il savoir sur ce métier ? Voici tous les renseignements sur notre fiche métier d’horticulteur.


Qu’est-ce qu’un horticulteur ?

L’horticulture signifie littéralement la culture des jardins. Un horticulteur se spécialise donc dans la culture de plantes de tous genres comme les fleurs, les fruits ou légumes et bien d’autres variétés.

Bien-sûr, sont exclus de cette définition la sylviculture, la culture de céréales et d’oléagineux qui révèlent plus de l’agriculture.

En effet, c’est un métier très vaste qui regroupe plusieurs spécialités. On reconnaît les spécialités de l’horticulture en fonction de la principale plante cultivée.

On distingue donc d’innombrables spécialistes, dont les plus connus sont les pépiniéristes, les floriculteurs et les arboriculteurs.

À travers son expérience et diverses formations, un horticulteur apprend à utiliser la nature et la mettre à profit dans son exploitation horticole.

Contrairement à ce que beaucoup de gens croient, l’horticulture ne se limite pas à la production de plantes ornementales.

Les horticulteurs contribuent, eux aussi, à la production de nourriture, avec comme atout majeur le respect de l’environnement.

Un horticulteur recherche, sélectionne, cultive et met en vente toutes ces plantes sans avoir le moindre recours aux pesticides et autres produits chimiques.

Il met l’accent sur le respect de l’environnement et de la biodiversité en utilisant par exemple des insectes utiles pour lutter contre les maladies et les parasites.

Missions d’un horticulteur

  • Faire de la recherche et de l’expérimentation pour cultiver de nouvelles variétés de plantes.
  • Tester, bouturer, hybrider et greffer des végétaux.
  • La production de plantes et de fleurs en serre ou en plein air.
  • Entretenir une culture et veiller à sa bonne santé.
  • Traiter les maladies et éliminer les parasites qui peuvent toucher une culture.
  • Récolter les fleurs, les fruits et les légumes et les différentes herbes.
  • Conditionner les récoltes et les mettre en vente, seul ou à travers des coopératives.
  • Achever le travail d’un paysagiste pour la création de jardins sur-mesure à la demande du client.
Voir Aussi  Devenir TMI – Technicien de Maintenance Industrielle : missions, salaire…

Qualités pour devenir horticulteur

Polyvalence

Un horticulteur devra toucher à tout. Il doit donc être prêt à effectuer de nombreuses tâches pas forcément liées à la base de son métier.

En cas de besoin, il doit s’improviser, selon la situation, bricoleur ou paysagiste par exemple.

Minutie et habileté

Même si l’horticulteur est un métier qui demande un vaste savoir sur la nature. C’est un travail très manuel qui nécessite une bonne coordination, de l’habileté et de la persévérance, surtout pour certains actes liés à des plantes fragiles.

Endurance

Cela reste un métier physique qui met le corps à l’épreuve. Un horticulteur se retrouve souvent en extérieur dans des conditions climatiques assez difficiles.

Il faut donc être prêt à fournir un effort physique rigoureux.

Sens de l’observation

La culture des plantes demande du temps et une attention constante. Un bon horticulteur arrive à savoir ce qui ne va pas d’un simple coup d’œil.

En effet, en termes de plantes, tous les signes, même les plus discrets, ont de la valeur.

Un bon relationnel

La production ne suffit pas, le plus souvent, un horticulteur est amené à vendre lui-même ce qu’il a cultivé. Avoir un excellent contact avec ses clients et le gage de la réussite d’un vendeur.

Formations pour devenir horticulteur

Formations initiales

Ces formations sont accessibles à tous, et permettent une insertion immédiate dans la vie active. Avec ces formations, vous pourrez travailler dans n’importe quelle exploitation horticole.

Niveau CAP

  • CAP Métiers de l’agriculture : Il se prépare en 2 ans après la 3ᵉ, à temps plein ou en apprentissage. Il permet une insertion directe à la vie active ou l’accès au bac pro.
  • BPA Travaux de productions horticoles : Il nécessite 2 ans d’études après la 3ᵉ par l’apprentissage.
Voir Aussi  5 conseils pour apprendre l’alphabet arabe rapidement

Niveau Bac

Niveau Bac+2

Formation continue

Il existe aujourd’hui de nombreuses formations en horticulture. Ces études un peu plus poussées vous permettront d’accéder à de nombreuses spécialités et débouchés.

Une formation continue est le meilleur moyen d’évoluer rapidement dans le domaine et de gagner un maximum d’expérience.

  • Vous pouvez décrocher en 5 ans un diplôme d’ingénieur en horticulture et paysage.
  • Préparer une thèse dans votre spécialité et atteindre le titre d’expert dans la filière horticole de votre choix.

D’une manière générale, vous pouvez suivre des formations continues à temps plein en :

  • CAPA productions horticoles, un diplôme de niveau V.
  • BEPA travaux horticoles et ses trois options qui sont : pépinières, production florale, fruitière et légumière.
  • Bac pro productions horticoles, c’est une formation pour devenir responsable d’exploitation horticole.
  • BTSA production horticole, une formation continue qui peut se faire à distance ou en alternance et qui ouvre l’accès à la gestion d’exploitation et au métier de conseiller technique auprès d’une chambre d’agriculture ou d’un institut technique.


Salaire d’un horticulteur

1image1

Un débutant en horticulture touche un salaire aux alentours de 1400 euros par mois.

Cependant, c’est un métier qui offre de nombreuses perspectives d’évolution, ce salaire de base peut donc très vite augmenter.

Les revenus d’un horticulteur sont principalement rythmés par les ventes qui sont en constante augmentation dans cette branche.

Voir Aussi  Devenir Aide à domicile : missions, salaire et formation

Débouchés et évolutions de l’horticulteur

Le domaine de la production est facilement accessible pour tout le monde.

Avec une petite formation, on peut se lancer sans crainte dans l’horticulture à son propre compte.

Mais les diplômes spécialisés et les années d’expériences ouvrent d’autres portes.

Vous pourrez travailler en tant qu’expert dans des sociétés mieux structurées, voire devenir chef d’équipe ou chef de projet de recherche.

Cette éventualité implique des salaires beaucoup plus attrayants et un cadre de travail plus aisé.


Les avantages et inconvénients du métier de Horticulteur

Horticulteur est un métier riche en avantages et en inconvénients. Diverses caractéristiques, facettes et responsabilités la rendent intéressante pour ceux qui sont intéressés par la gestion des plantes et des cultures. Ci-dessous, nous avons compilé un tableau comparatif des avantages et des inconvénients du métier de horticulteur pour aider les individus intéressés à prendre une décision éclairée.

Avantages Inconvénients
  • Opportunité de travailler dans la nature
  • Bonne expérience générale de travail
  • Un salaire décent et des avantages supplémentaires
  • Riche en connaissances et en découvertes
  • Possibilité de travailler dans diverses entreprises
  • Heures supplémentaires et travail de nuit
  • Travail physique intense et exténuant
  • Risque de se blesser
  • Mauvais temps et conditions météorologiques
  • Responsabilités supplémentaires et pression supplémentaire

Pourquoi devenir Horticulteurs ?

Devenir horticulteur peut être une carrière intéressante et gratifiante pour les personnes intéressées par la gestion des plantes et des cultures. Vous aurez l’opportunité de travailler dans la nature et de découvrir de nouvelles choses dans un environnement varié et stimulant. De plus, comme horticulteur, vous serez en mesure de travailler dans diverses entreprises, ce qui vous permettra d’acquérir une expérience diversifiée et de nouvelles compétences. Enfin, vous serez récompensé pour votre travail avec un salaire décent et des avantages supplémentaires.

4.3/5 - (28 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut