Guide 2023 – Comment fonctionne la succession du PER en cas de décès ? 📝

PER-succession.jpg
PER-succession.jpg

Guide 2023 – Comment fonctionne la succession du PER en cas de décès ? 📝

272 lecteurs
Sommaire de l'article

Guide 2023 – Quelle sera la fonction de la succession PER en cas de décès ? PER et succession en cas de décès avant la retraite

L’assurance-vie est souvent décrite comme le meilleur produit d’épargne pour organiser votre succession ; cependant, nous allons découvrir qu’il ne s’agit pas du seul produit financier.

En réalité, en plus de vous donner la possibilité de vous constituer un placement à la retraite et de vous permettre de profiter de la déduction fiscale due à l’argent que vous avez placé sur votre PER et le PER peut également constituer un actif important en cas de succession.

Nous allons tenter de vous expliquer comment fonctionne une succession de PER ? Quelle est la fiscalité applicable aux PER en cas de décès avant la retraite ? Quelle est la distinction entre le compte de sécurité d’un PER et le compte d’assurance du PER en matière de succession ? Quel sera l’impact sur les droits de succession ?

Per banque et Per assurance, quelles sont les différences en matière de succession ?

Il existe deux types de Plan d’épargne retraite : le PER assurance est le nom que l’on donne au contrat qui est souscrit par une compagnie d’assurance. Le compte titres du PER, appelé aussi PER bancaire, est enregistré auprès de l’établissement bancaire.

Le fonctionnement fondamental est le même avec les mêmes avantages fiscaux et la possibilité d’une sortie en rente ou en capital à la retraite.

La distinction réside dans les modalités spécifiques du contrat : possibilité d’investir dans un fonds en euros ou non ; frais de gestion et abattements fiscaux en cas de décès ou non…. En ce qui concerne le plan de succession, il y a une distinction importante dans le fait de savoir qui seront les héritiers et les bénéficiaires, mais pas en cas de décès avant la retraite du titulaire.

Plans de succession et d’épargne-retraite : quelle est la fiscalité applicable en cas de décès ?

En effet, en matière de fiscalité en cas de décès, il existe quelques distinctions entre les deux types de PER. En ce qui concerne le PER compte-titres (ou PER bancaire), le capital est inclus dans l’actif successoral et donc dans la fiscalité des successions.

Voir Aussi  Rachat de crédit Cetelem

A noter que si le conjoint décédé ou le partenaire pacsé reçoit le capital, la personne sera exonérée de droits de succession.

L’assurance PER a le même régime fiscal que l’assurance vie en succession . Cela signifie qu’en tant que souscripteur, vous avez la possibilité de choisir le bénéficiaire en cas de décès. Une déduction fiscale sera accordée sur le capital avant la transmission.

Comment fonctionnent la succession et la transmission du PER ?

Comme expliqué ci-dessus Comme expliqué ci-dessus, l’assurance PER vous permet de choisir le ou les bénéficiaires qui reprendront le capital en cas de décès. Les bénéficiaires que vous avez désignés peuvent être modifiés par le PER à tout moment de votre vie.

En cas de succession, c’est l’âge de l’adhérent au moment de son décès qui détermine la date de son décès. déterminer la fiscalité applicable au Plan Epargne Retraite.

Imposition du PER qui s’applique en cas de décès avant 70 ans

Si le défunt décède avant 70 ans, le transfert du PER n’entre pas dans le cadre de la succession. Le capital transmis est exonéré d’impôt, dans la limite de 152 000 EUR par bénéficiaire.

Au-delà de ce seuil, une taxe de 20 % s’applique aux montants compris entre 152 000 EUR et 700 000 EUR . Une taxe de 31,25 % s’ applique également aux montants qui dépassent le seuil de 700 000 EUR.

Naturellement, le partenaire d’une union civile ou d’un mariage est exonéré des droits de succession, ce qui constitue un énorme avantage.

Imposition du PER qui s’applique en cas de décès après 70 ans

Si l’adhérent au contrat décède après 70 ans, le capital transmis est ajouté à la succession suivant un abattement de 30500 EUR pour chaque bénéficiaire.

Au-delà, les sommes versées sont taxées en fonction du degré de parenté.

Vous trouverez ci-dessous un tableau qui présente les droits de succession et l’impôt sur la succession du PER en cas de décès avant la retraite, en fonction du lien de parenté :

  • Enfants : déduction en cas de succession de 100 000 EUR ;
  • Petits-enfants : déduction en cas d’héritage de 31 825 EUR ;
  • Légataire ou héritier invalide : déduction en cas de succession de 159 325 EUR.
  • Frères et sœurs déduisant 15 932 EUR en cas de succession ;
  • Les tantes et neveux déduisant un héritage en cas de succession d’une valeur de 7967 EUR.
Voir Aussi  Salaire brut et salaire net : ce qu'il faut savoir sur la différence entre les deux montants

Le conjoint ou le partenaire survivant d’un partenariat civil est exonéré de droits de succession et chaque enfant bénéficie également d’un abattement de 100 000 euros.

Qui est l’héritier légal d’un PER en cas de décès avant la retraite ?

L’assurance PER fonctionne comme une assurance-vie. Vous pouvez donc choisir le bénéficiaire de votre choix pour la transmission et la succession. Pour le PER bancaire, vous pouvez sélectionner un ou plusieurs bénéficiaires que vous souhaitez désigner au moment de la souscription du PER.

Il peut s’agir d’une personne de votre famille ou d’un ami proche ou d’une association à but caritatif. La personne qui souscrit le Plan Epargne Retraite est la seule à prendre cette décision.

Le PER entre-t-il dans la succession en cas de décès avant la retraite ?

Comme expliqué ci-dessus, le compte titres du PER ou le compte bancaire font partie de la succession mais ce n’est pas le cas de l’assurance PER qui ne fait pas partie de la succession en cas de décès.

Cependant, en fonction du montant laissé et du lien entre le bénéficiaire et le souscripteur et de l’âge au décès du souscripteur, le bénéficiaire pourrait être amené à payer des impôts à hauteur de l’héritage reçu du PER.

Pensez-vous que le PER soit une option pour planifier votre succession ?

Plus qu’un simple compte d’épargne, le PER offre de nombreux avantages et fonctionnalités pour préparer sa retraite ou planifier sa succession.

Comme son nom l’indique il permet de se constituer un capital pour finir la retraite et redresser la baisse de revenus du souscripteur. Comme on le sait, c’est le seul produit d’épargne qui permet de bénéficier de déductions fiscales grâce au versement de l’impôt sur le PER chaque année.

Voir Aussi  Quels sont les crédits immobiliers proposés par Boursorama Banque ?

Le PER est un excellent moyen de planifier sa succession, de transmettre le patrimoine de ses parents et de protéger les membres de sa famille contre la privation de revenus après son décès, notamment lorsque, par exemple, vous êtes père de famille et que votre famille dépend uniquement de vos revenus.

En tant que bénéficiaire d’un PER, le conjoint marié ou pacsé est exonéré de droits de succession Il s’agit d’un immense avantage successoral et fiscal. De plus, chaque enfant reçoit un abattement de 100 000 euros lors de sa succession.

Selon les termes du contrat, le bénéficiaire peut obtenir la partie capital du PER sous la forme d’un capital de sortie ou d’une rente à vie lors de la succession.

Conclusion : Choisissez le PER en ligne le plus adapté à votre situation pour planifier votre succession.

Pour planifier votre succession et assurer la transmission de votre patrimoine, nous vous proposons de choisir un PER , en complément d’un contrat d’assurance vie.

Pour cela, il est essentiel de choisir le PER le plus adapté afin de maximiser à la fois le rendement de votre investissement et les frais liés à ce dernier. En réalité, le PER comprend divers frais qui vont au-delà des droits de succession en cas de décès :

  • Les frais d’ouverture
  • Frais d’arbitrage et de versement
  • Frais de gestion
  • et les frais de sortie

Nous avons comparé l’ensemble des Plans d’Epargne Retraite du marché, et avons établi une liste des contrats les plus performants. Notre choix s’est porté sur le PER en ligne, qui offre l’absence de frais d’ouverture, de versement et de sortie, tout en proposant les frais de gestion les plus bas du marché.

4.8/5 - (29 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut