contact@centenaire.org 9987 euros brut en net
centenaire.org

Devenir Viticulteur : missions, salaire et formation

Devenir Viticulteur : missions, salaire et formation
Devenir Viticulteur : missions, salaire et formation

Devenir Viticulteur : missions, salaire et formation

641 lecteurs
Sommaire de l'article

Le métier de viticulteur vous intéresse ? Vous possédez une bonne condition physique et aimez travailler en extérieur ? La vigne vous passionne et vous désirez en faire votre métier ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.

Profil type pour devenir Viticulteur 

Le viticulteur est un agriculteur spécialisé dans la culture des vignes et peut participer à la production de vin. Souvent passionné par son travail, ce professionnel utilise au mieux son savoir-faire et ses capacités pour prendre soin de ses vignobles afin de fabriquer des vins d’exception.

La profession de vigneron ne doit pas être confondue avec celle du viticulteur. En effet, le premier prend en charge tout le processus pour créer ses vins. A l’inverse, le second est spécialisé dans la culture de la vigne, même s’il peut être sollicité dans la production de certains breuvages.

Pour exercer en tant que viticulteur, il est indispensable d’avoir une parfaite connaissance de la culture des vignes mais également des différents cépages et appellations. Aussi, il accorde la plus grande attention à ses vignes dont il s’occupe quotidiennement, par tous les temps, même les plus difficiles.  En outre, il respecte la réglementation générale pour offrir des cépages de grande qualité.

Ce professionnel peut être salarié ou exploitant d’un domaine viticole. Il cultive la vigne et récolte le raisin qu’il peut commercialiser sous différentes formes, en fonction de la demande.

Dans l’exercice de sa fonction, le viticulteur doit  réaliser des missions diverses et variées, qui vous sont présentées ci-dessous.

Préparer et entretenir les sols

Pour que ses vignes bénéficient du meilleur emplacement, le viticulteur doit avant tout préparer ses sols. Il retire les mauvaises herbes et fertilise la terre en prenant en compte le climat et les saisons. Tout au long de l’année, il vérifie que ses vignes se développent correctement sans rencontrer le moindre problème.

Entretenir les vignes

En respectant le cycle des saisons, le viticulteur entretient ses vignes et cépages au quotidien. Il les taille, réalise le liage et l’épamprage, mais également le rognage, l’effeuillage, le palissage et l’ébourgeonnage. Ces étapes sont nécessaires pour que les vignes puissent bénéficier de la meilleure croissance aux vignes et qu’elles offrent une production de raisins de qualité.

Voir Aussi  Devenir Adjoint d’animation : missions, salaire et formations

Récolter le raisin

Si sa production est de petite taille, le vigneron récolte son raisin manuellement à l’aide d’un sécateur. En revanche, sur de très grandes parcelles, la récolte mécanique est requise grâce aux machines à vendange. En faisant appel à des saisonniers, il peut alors récolter ses grappes de raisin et le commercialiser sous différentes formes.

Préparer le raisin

Une fois les vendanges réalisées, le viticulteur s’occupe de son raisin afin que celui-ci soit prêt à être vendu. Pour cela, il le calibre en fonction des attentes, le trie pour ne garder que les meilleurs grains et le conditionne jusqu’à sa commercialisation.

En effet, une fois le raisin conditionné, le viticulteur se charge de le vendre et de l’acheminer vers un vigneron, une cave coopérative ou encore un négociant.

Participer à la fabrication du vin

Dans certaines coopératives, le viticulteur peut également participer à la fabrication du vin. Il vient prêter main forte au vigneron pour produire des cépages de grande qualité.

Qualités pour devenir Viticulteur 

Etre viticulteur nécessite de posséder certaines aptitudes personnelles comme professionnelles.

  • Posséder une bonne forme physique : il s’agit d’un travail manuel qui exige de travailler en extérieur et même sous la pluie ou par grand froid. Souvent courbé, ce professionnel doit également parfois porter des charges lourdes.
  • Etre passionné par son métier : c’est la base pour exercer cette profession parfois difficile et qui requiert une grande technicité.
  • Avoir une bonne connaissance de la vigne et du vin : afin de pouvoir prendre bien soin des vignes et produire du raisin de grande qualité.
  • Etre autonome : ce professionnel doit savoir gérer son exploitation sur tous les plans.
  • Avoir le sens du contact : pour vendre sa production de raisin.
  • Etre manuel : pour prendre soin de ses vignes en utilisant les bonnes machines et les bons outils.
Voir Aussi  Devenir Détective privé : missions, salaire et formation

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir Viticulteur  ?

Il n’a pas de diplôme obligatoire pour exercer le métier de viticulteur. Néanmoins, il est préférable de posséder certains diplômes afin d’acquérir le savoir-faire et les compétences professionnelles exigées.

Formations pour devenir Viticulteur 

Voici quelques exemples de formation qu’il est possible de suivre pour se former au métier de viticulteur.

Niveau CAP

CAP agricole Métiers de l’agriculture production végétale : vigne et vin

Le CAP agricole Métiers de l’agriculture production végétale : vigne et vin est le diplôme de base à posséder pour se former au métier de viticulteur. Cette formation professionnelle se prépare sur 2 ans juste après la 3ème est peut être suivie à temps complet ou en apprentissage. Pendant ces deux années d’études, les étudiants apprennent toutes les bases de la viticulture.

Niveau BAC

Bac pro CGEVV – conduite et gestion de l’entreprise vitivinicole

Le Bac pro CGEVV – conduite et gestion de l’entreprise vitivinicole se prépare sur 3 ans. Les élèves préparer une seconde professionnelle agricole productions afin de préparer cette spécialité du bac pro. Sous certaines conditions, les titulaires de CAP du même secteur peuvent le suivre sur seulement 2 ans.

Niveau BAC +2

BTSA VO – viticulture-œnologie

Le BTSA VO – viticulture-œnologie forme au poste de chef de culture. Ce diplôme est accessible à tous les titulaires d’un bac et notamment d’un bac technologique agricole, bac STMG, bac S ou bac pro conduite et gestion de l’exploitation agricole.

Niveau BAC +3

Licence sciences de la vigne

La Licence sciences de la vigne est un contrat d’apprentissage se préparant sur 1 an. Il est accessible aux titulaires d’une L2 sciences de la vie et de la Terre, sciences de la vie, BTSA viticulture-œnologie, agronomie: productions végétales, technologies végétales, ou d’un DUT génie biologique, option agronomie.

Quel salaire pretendre en devenant Viticulteur 

Un viticulteur qui débute sa carrière touche en général le SMIC, soit 1 329 euros net mensuels. Grâce à son expérience et en montant de grade, en devenant par exemple chef de culture, il peut prétendre à une rémunération de 2 300 net par mois.

Voir Aussi  Devenir contrôleur de gestion : missions, salaire et formation

Devenir Viticulteur  : Quelles sont les débouchés ?

Le savoir-faire d’un viticulteur  est recherché en France car, nous somme le plus grand producteur de vin. Avec de l’expérience et les diplômes requis, ce professionnel peut envisager un poste de chef de culture au sein d’un domaine viticole.

Devenir salarié en tant que Viticulteur 

Pour trouver un emploi comme viticulteur, le professionnel peut s’inscrire sur des plateformes de recherches spécialisées dans les emplois de la filière viticole. Mais il peut également déposer sa candidature dans les domaines viticoles.

Pourquoi devenir Viticulteur?

Le métier de viticulteur présente de nombreux avantages et inconvénients. Il est important de bien peser le pour et le contre avant de se lancer.

Avantages du métier de Viticulteur

Le métier de viticulteur présente de nombreux avantages. En effet, il offre une possibilité d’avoir une activité professionnelle passionnante qui offre à la fois une variété de tâches et une satisfaction personnelle. De plus, le viticulteur a la possibilité de créer des produits uniques, qui mettent en valeur les différentes caractéristiques du terroir. Enfin, le viticulteur bénéficie d’une certaine liberté de gestion de son exploitation.

Inconvénients du métier de Viticulteur

Le métier de viticulteur présente également des inconvénients. En effet, le viticulteur doit faire face à des conditions climatiques difficiles et à des aléas qui peuvent entraîner des pertes importantes. De plus, le viticulteur doit se conformer à des règlementations strictes et à des exigences de qualité qui peuvent limiter sa liberté de gestion. Enfin, le viticulteur doit gérer des coûts et des risques financiers importants.

Tableau comparatif des avantages et inconvénients du métier de Viticulteur

Avantages Inconvénients
Activité professionnelle passionnante Conditions climatiques difficiles
Création de produits uniques Règlementations et exigences de qualité strictes
Liberté de gestion Coûts et risques financiers importants

Le métier de viticulteur requiert des connaissances et des compétences spécifiques pour réussir. Il est important de bien peser le pour et le contre avant de se lancer.

4.1/5 - (18 votes)
Picture of Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut