Devenir Sommelier : missions, salaire et formation

Devenir Sommelier : missions, salaire et formation
Devenir Sommelier : missions, salaire et formation

Devenir Sommelier : missions, salaire et formation

459 lecteurs
Sommaire de l'article

Le métier de sommelier vous passionne ? Vous êtes un amateur de bons vins et conseiller les gens vous plaît ? Vous avez un bon sens du relationnel ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.


Profil type pour devenir Sommelier

Le sommelier être chargé de la gestion de la cave et de conseiller et servir aux clients d’un restaurant de bons vins.

Le sommelier travaille aussi bien dans des restaurants gastronomiques, que dans des palaces et grands hôtels.

Il a pour responsabilité toute la gestion de la cave de son établissement ; c’est-à-dire qu’il gère les stocks, passe les commandes, s’occupe de la réception de ces commandes et vérifie l’ensemble des livraisons.

Dans la cave, il est également en charge du stockage des vins, de leur rangement et décapsulage. Il peut même arriver que le sommelier se déplace auprès des vignobles pour sélectionner les meilleurs vins.

En salle, le sommelier, à l’instar du serveur qui présente un menu, propose aux clients la carte des vins. Il les conseille, les oriente et les renseigne selon les plats qu’ils ont commandés pour les accompagner au mieux.

Lorsque la commande est faite en salle, le sommelier assure le service à table, en contrôlant la température de la bouteille qu’il ouvre devant les clients avant de servir.

Le sommelier travaille principalement dans des grands restaurants, mais le métier se développe de plus en plus et il arrive donc que le sommelier exerce dans des lieux plus modestes ou même dans des magasins alimentaires de luxe.

Ses missions sont principalement :

Gestion de la cave

Le sommelier est le responsable des vins dans l’établissement. À ce titre, il commence par choisir les meilleurs vins et se déplace si nécessaire pour cela. Ensuite, il organise les commandes et les livraisons. C’est lui qui réceptionne les produits en veillant à ce que les commandes soient bien respectées.

Enfin, il stocke à la cave les différents vins en organisant et nettoyant le lieu.

Voir Aussi  Devenir tailleur de pierre : missions, salaire et formation

Accueil et conseil

Lorsqu’il est en service à table, le sommelier débute par accueillir les clients en s’assurant qu’ils sont bien installés. Il intervient après que le serveur ait pris leurs commandes. Ainsi, il peut les conseiller et orienter leurs choix selon ce qu’ils ont choisi de manger.

Service à table

Enfin, une fois la commande passée, le sommelier se rend à la cave pour récupérer les vins sélectionnés et les préparer. Il vérifie que les bouteilles soient à la bonne température.

Puis, en salle, devant les clients, il ouvre la bouteille et finit par les servir.

Qualités pour devenir Sommelier

Le sommelier est un spécialiste des vins. Son métier fait qu’il se trouve souvent au contact des clients alors des qualités et compétences humaines sont aussi attendues dans cette profession.

En voici quelques-unes :

  • Bonne présentation : Le sommelier travaille dans des établissements souvent étoilés et prestigieux, il doit donc soigner absolument sa présentation.
  • Maitrise de plusieurs langues : La clientèle des restaurants gastronomiques est internationale. Le sommelier doit pouvoir répondre à ses clients quelle que soit la langue parlée. L’anglais est évidemment indispensable.
  • Sens du goût et de l’odorat : Pour pouvoir discerner les vins et sélectionner les meilleurs d’entre eux, le sommelier a un sens du goût et de l’odorat très développé.
  • Bonne mémoire : Le sommelier être chargé de présenter la carte des vins aux clients. Cette carte propose parfois une centaine de vins différents, il est capable de les retenir et de se rappeler les commandes de chacun de ses clients.

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir Sommelier ? 

Il est obligatoire d’avoir un titre professionnel particulier pour devenir sommelier. Cette mention complémentaire “Sommellerie” peut être obtenue après avoir suivi un CAP ou un Bac professionnel.

Formations pour devenir Sommelier

Si vous souhaitez devenir sommelier, voici les formations possibles avant de passer la mention complémentaire.

Niveau CAP :

CAP CSHCR – Commercialisation et services en hôtel-café-restaurant

Le sommelier peut suivre avant de se spécialiser une formation généraliste du secteur de la restauration.

Voir Aussi  Metier en N > Liste des professions en N

C’est le cas du CAP Commercialisation et services en hôtel-café-restaurant qui prépare aux métiers des établissements d’accueil comme les hôtels, cafés et restaurants.

La formation est accessible après la classe de troisième et dure deux ans, à temps plein ou par apprentissage en alternance.

Les enseignements donnés sont : l’accueil de client, la prise de commandes, le service de plats et de boissons.

À l’issue de la formation, le titulaire du CAP peut donc poursuivre en passant la mention complémentaire pour se spécialiser.

Niveau BAC :

Bac Pro CSR – Commercialisation et services en restauration

Le Bac professionnel Commercialisation et services en restauration est une autre formation possible pour se préparer au métier de sommelier.

Également accessible après la classe de troisième et d’une durée trois ans, le Bac pro permet de maîtriser toutes les activités de service d’un restaurant.

Les étudiants y apprennent à installer une salle, à organiser un service, à diriger une équipe, etc.

Comme pour le CAP, le titulaire du Bac peut poursuivre en se spécialisant avec la mention complémentaire “Sommellerie”.

Mention Complémentaire “Sommellerie”

Après le CAP ou après le Bac professionnel, il est nécessaire de suivre cette mention complémentaire pour devenir sommelier.

Cette mention complémentaire (MC) se prépare en un an.

Le titulaire de la MC Sommellerie est formé à toutes les tâches du sommelier : connaissance des vins, le conditionnement, la législation autour des boissons alcoolisés, les différents vignobles.

En bref, à l’issue de ce parcours, le titulaire est pleinement apte à devenir sommelier.


Salaire d’un sommelier

1image1

Le salaire du sommelier peut varier selon l’établissement où il exerce. En début de carrière, un assistant sommelier peut gagner au minimum environ 1 550 € brut par mois. En moyenne, le salaire d’un sommelier confirmé sera de 3 000 € brut par mois sans compter les primes et pourboires. À noter que dans ces établissements, la part de pourboires peut être conséquente.

Devenir Sommelier : Quelles sont les débouchés ?

À l’heure actuelle, en France, environ 1 500 personnes exercent le métier de sommelier. La profession s’est développée ces dernières années.

Voir Aussi  Devenir Surveillant pénitentiaire : missions, salaire et formations

Le sommelier certifié par la mention complémentaire peut donc trouver facilement un emploi. Il peut passer d’assistant sommelier à sommelier et après plusieurs années d’expérience, il est possible d’évoluer comme chef sommelier.

Devenir salarié en tant que Sommelier

2image2

Pour trouver un emploi de sommelier, des offres sur des sites de recherche d’emploi sont disponibles comme poleemploi.fr ou encore sur des sites spécialisés dans le secteur comme vitijob.com.

;new advadsCfpAd( 34838 );

Devenir Sommelier : avantages et inconvénients

Les sommeliers sont des professionnels de l’œnologie qui se spécialisent dans l’identification, la sélection et la dégustation des vins et autres boissons alcoolisées. La profession de sommelier est exigeante, et donc, avant de choisir de devenir sommelier, il est important de comprendre les avantages et les inconvénients du métier.

Pour évaluer les avantages et les inconvénients d’être sommelier, nous avons réalisé un tableau comparatif ci-dessous :

Avantages Inconvénients
Vous avez un accès illimité à une variété de vins et de spiritueux. Vous devez être très bien informé sur les vins et les spiritueux.
Vous pouvez travailler dans un environnement divertissant et stimulant. Vous travaillez souvent des heures supplémentaires et des heures irrégulières.
Vous avez des opportunités d’emploi à travers le monde. Le salaire est relativement bas et varie selon le lieu de travail.
Vous avez la possibilité de voyager pour rechercher des produits et des vins. Vous devez être à l’aise avec la technologie et l’utilisation des applications.

En conclusion, devenir sommelier peut être une profession très enrichissante si vous êtes passionné par les vins et spiritueux. Vous avez la possibilité de travailler dans un environnement divertissant et stimulant, et vous avez accès à une variété de produits. Cependant, le métier de sommelier comporte également des inconvénients tels que des heures supplémentaires et des heures irrégulières, un salaire relativement bas et la nécessité de maîtriser la technologie.

4.6/5 - (22 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut