Devenir moniteur-éducateur : missions, salaire et formation

Devenir moniteur-éducateur : missions, salaire et formation
Devenir moniteur-éducateur : missions, salaire et formation

Devenir moniteur-éducateur : missions, salaire et formation

370 lecteurs
Sommaire de l'article

Le métier de moniteur-éducateur vous intéresse ? Empathique et bienveillant, vous aimez venir en aide aux autres ? Observateur et patient, vous avez une bonne capacité physique ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.


Profil type pour devenir moniteur-éducateur 

Le moniteur-éducateur travaille dans le domaine du social. Sa mission première est d’accompagner et de soutenir toute personne en difficulté sociale. Il peut intervenir auprès des enfants et des adolescents souffrant de problèmes scolaires ou de troubles du comportement. Mais aussi auprès des personnes handicapées, des personnes âgées dépendantes ou encore de personnes souffrant d’addictions.

Véritable bras droit d’un éducateur spécialisé, il l’assiste et le seconde dans ses tâches quotidiennes. Aussi, il assure la prise en charge de ces personnes en difficulté et souvent placées dans des établissements spécialisés. Il leur apporte assistance et soutien afin d’organiser leur vie quotidienne et de leur permettre de gagner en autonomie ou de réussir leur intégration sociale.

Ce professionnel fait partie d’une équipe médico-sociale composée d’éducateurs spécialisés, de psychologues, de médecins ou encore d’assistantes sociales. Ensemble, ils mettent en place des projets éducatifs et des activités de soutien pour les personnes en difficultés. Il veille ainsi à leur épanouissement personnel comme professionnel en développant leurs capacités d’adaptation et d’autonomie.

Le moniteur-éducateur exerce généralement son métier dans le secteur associatif. Il intervient dans les foyers d’accueil, les internats, les maisons d’accueil spécialisées, ou encore les instituts médico-éducatifs.

Dans le cadre de sa profession, le moniteur-éducateur réalise des missions diverses et variées, dont les principales vous sont présentées ci-dessous.

Accompagner les patients vers une plus grande autonomie

Le moniteur-éducateur assiste les personnes handicapées ou possédant des problèmes de motricité dans leur quotidien. Il les aide à préparer leurs repas, à faire leur toilette ou encore les accompagne durant leur sortie. Cela dans le but de les aider à retrouver une plus grande autonomie et une meilleure confiance en eux.

Voir Aussi  Salaire boucher : combien gagne un boucher en 2023

Aider les personnes dans leur insertion professionnelle

Ce professionnel intervient également auprès des jeunes ou personnes ayant des difficultés à trouver un emploi. Il les accompagne dans leurs recherches grâce à des collaborations avec des entreprises partenaires pour assurer leur insertion professionnelle.   

Assister des enfants en difficultés scolaires ou ayant des troubles du comportement

Le moniteur-éducateur joue un rôle très important auprès des enfants ou des jeunes ayant des difficultés scolaires ou des troubles du comportement. Il les aide à faire leurs devoirs, les rassure et les accompagne en assurant un soutien psychologique et affectif.

Mettre en place des projets d’animation

En fonction de l’établissement dans lequel il exerce, le moniteur-éducateur peut mettre en place différents projets d’animation. Toujours dans le but d’aider les personnes en difficulté à retrouver autonomie et vie sociale, il prépare des ateliers (créatifs, culinaires ou encore sportifs) et organise des sorties.

Qualités pour devenir moniteur-éducateur 

Certaines qualités et compétences sont indispensables afin de pouvoir exercer la profession de moniteur-éducateur.

  • Etre empathique et bienveillant : la mission première de ce professionnel est de venir en aide aux personnes en difficulté. Il doit faire preuve d’empathie et de bienveillance dans chacun de ses accompagnements.
  • Etre patient et persévérant : car certaines fois le moniteur-éducateur peut se retrouver confronté à des cas difficiles. Il doit être persévérant et faire preuve de la plus grande patience pour espérer obtenir des résultats.
  • Savoir être à l’écoute : pour comprendre les besoins de ces personnes et savoir les rassurer.
  • Avoir le sens du contact : dans le but d’accompagner et soutenir au mieux les personnes en détresse.
  • Posséder un bon équilibre personnel et émotionnel : afin de pouvoir faire face à des situations parfois difficiles et éprouvantes.
  • Savoir travailler en équipe : le moniteur-éducateur fait toujours partie d’une équipe médicale avec laquelle il prend toutes les décisions et pose les objectifs.
  • Etre organisé : afin de pouvoir gérer différentes personnes au sein d’une même structure.
  • Etre disponible : car ce professionnel peut travailler la nuit ou avoir des horaires décalés.
Voir Aussi  Devenir Huissier de justice : missions, salaire et formation

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir moniteur-éducateur  ? ?

Pour exercer en tant que moniteur-éducateur, il est obligatoirement être titulaire du DEME (diplôme d’État de moniteur-éducateur). Cette formation ne requiert aucun niveau d’études et est proposée au sein d’établissements agréés.

Formations pour devenir moniteur-éducateur 

La profession de moniteur-éducateur ne peut être exercée qu’à condition d’avoir validé le diplôme d’Etat de moniteur-éducateur.

Sans diplôme

DEME (diplôme d’État de moniteur-éducateur)

Le DEME (diplôme d’État de moniteur-éducateur) est une formation professionnelle qui se prépare en 2 ans. Elle est dispensée dans des établissements agréés par le ministère de l’Éducation nationale et ne requiert aucun diplôme ou niveau d’études. En outre, elle est composée de 28 semaines de stages afin d’acquérir une première expérience professionnelle.

Pour accéder à ce diplôme, les candidats doivent réussir une épreuve écrite permettant d’évaluer leur niveau de culture générale et leurs aptitudes en expression écrite et une épreuve orale afin de juger de leur aptitude et de leur motivation.

Les titulaires d’un diplôme ou d’un titre de niveau bac, des DE d’accompagnant éducatif et social, de technicien d’intervention sociale et familiale sont dispensés de l’épreuve écrite.


Quel salaire pretendre en devenant moniteur-éducateur 

Le salaire minimum d’un moniteur-éducateur débutant sa carrière se situe aux alentours de 1 626 euros bruts par mois. Cette rémunération peut atteindre les 1 855 euros brut mensuels pour un professionnel confirmé et les 2 727 euros en fin de carrière.

Devenir moniteur-éducateur  : Quelles sont les débouchés ?

Un moniteur-éducateur peut travailler au sein de différentes structures comme : les foyers d’accueil, les internats, les maisons d’accueil spécialisées, ou encore les instituts médico-éducatifs.

Voir Aussi  Devenir Chef de partie : missions, salaire et formation

S’il souhaite évoluer, il peut se tourner vers un poste d’éducateur spécialisé, d’éducateur de jeunes enfants ou encore de technicien de l’intervention sociale et familiale. Après quatre ans d’expérience et l’obtention du CAFDES et du Caferuis, il peut occuper des postes à plus haute responsabilité comme gérant d’un service social ou d’un établissement médico-social.

Devenir salarié en tant que moniteur-éducateur 

Pour trouver un emploi, le moniteur-éducateur doit développer son réseau professionnel. Il peut en effet déposer son CV dans les structures spécialisées recherchant son profil. Il est également possible de s’inscrire sur les plateformes de recherche d’emploi car, il peut y trouver différentes annonces.

Avantages et inconvénients du métier de moniteur-éducateur

Le métier de moniteur-éducateur est très varié. Il est très enrichissant et offre la possibilité d’accompagner des personnes en difficulté et de les soutenir dans leurs projets. Cependant, ce métier peut aussi comporter des contraintes et des difficultés. Découvrez dans ce tableau comparatif les avantages et les inconvénients du métier de moniteur-éducateur.

Avantages Inconvénients
Travail varié et enrichissant Risque de burn-out
Travail en équipe Grande responsabilité
Formation continue Horaire parfois très chargé
Aide aux personnes en difficulté Manque de reconnaissance

Pourquoi devenir moniteur-éducateur ?

Devenir moniteur-éducateur est une excellente opportunité pour ceux qui souhaitent s’investir dans des projets variés et enrichissants. Le moniteur-éducateur accompagne des personnes en difficulté, les aide à construire leur projet personnel et les soutient dans leur développement. C’est un métier qui nécessite une grande responsabilité et une bonne dose de patience mais qui offre aussi des opportunités de formation et de travail en équipe. Si vous êtes prêt à relever le défi, devenir moniteur-éducateur est une excellente façon de vous investir dans une profession enrichissante.

5/5 - (23 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut