Devenir ostéopathe : missions, salaire et formation

Devenir ostéopathe : missions, salaire et formation
Devenir ostéopathe : missions, salaire et formation

Devenir ostéopathe : missions, salaire et formation

407 lecteurs
Sommaire de l'article

Le métier d’ostéopathe vous intéresse ? Vous êtes habile de vos mains et aimer aider les autres ? Vous êtes à l’écoute et bienveillant ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.


Profil type pour devenir ostéopathe 

L’ostéopathe soigne et soulage grâce à ses mains. Professionnel en médecine douce naturelle, il prend en charge des patients de tous âges et souffrant de différents maux. Grâce à différentes techniques et avec l’aide de ses mains, il traite ses patients avec la plus grande douceur.

Il agit sur de nombreuses zones du corps comme les viscères, les articulations ou encore le crâne. Il intervient pour soigner certaines pathologies et soulager les douleurs. Ainsi, avec ses mains, il élimine les blocages et les tensions pour permettre à ses patients de retrouver un grand bien-être.

Grâce à un toucher précis et minutieux, ce professionnel agit sur les troubles respiratoires, les douleurs articulaires, les troubles digestifs, les migraines chroniques et d’autres troubles fonctionnels.

L’ostéopathe travaille généralement en libéral et possède son propre cabinet d’ostéopathie. Mais, il peut également faire des séances dans des clubs de sport, les centres de soin ou encore les maisons de retraite médicalisées.

Dans l’exercice de ses fonctions, l’ostéopathe réalise différentes missions, présentées ci-dessous.

Réaliser un bilan complet du patient

Avant de réaliser une séance, l’ostéopathe doit connaître l’état de santé de son patient. Il échange avec lui en lui posant différentes questions dans le but de pour réaliser un bilan complet. Cela lui est nécessaire pour savoir de quoi souffre le patient et comment il peut le soulager grâce à ses mains.

Poser un diagnostic ostéopathique

Si le patient possède des résultats d’examens médicaux (comme des radios, des scanners ou des analyses sanguines), le professionnel pose un diagnostic ostéopathique. Il est ainsi en-mesure de proposer les techniques les plus adaptées pour répondre aux besoins de son patient.

Réaliser des tests ostéopathiques

L’ostéopathe réalise ensuite des tests qui lui permettent de trouver la cause du trouble fonctionnel rencontré. Pour cela, il observe le patient, réalise plusieurs palpations afin de pouvoir choisir les manipulations à faire pour obtenir un résultat efficace.

Voir Aussi  Devenir Agent de service hospitalier : missions, salaire et formations

Adapter la séance en fonction du patient

L’ostéopathe ne traite pas de la même manière un patient, car il prend certaines précautions, notamment s’il s’agit d’enfants ou de bébés. Il emploie des techniques structurelles, tissulaires, viscérales, crânio-sacrées et crâniennes grâce à ses mains.

Conseiller le patient

Enfin, l’ostéopathe conseille son patient à la fin de la séance pour éviter des récidives et permettre à l’auto-guérison du corps d’être efficace. Il peut également, si nécessaire, programmer une nouvelle consultation.

Qualités pour devenir ostéopathe 

Le métier d’ostéopathe exige de travailler de manière totalement autonome, c’est pourquoi certaines qualités et compétences sont indispensables.

  • Posséder une bonne forme physique : l’ostéopathe manipule le corps de ses patients et travaille le plus souvent debout. Il doit réaliser ses gestes sans forcer et faire preuve de souplesse, surtout si le patient est de forte corpulence.
  • Etre à l’écoute : pour comprendre les besoins de ses patients, ce professionnel doit savoir les écouter.
  • Etre empathique et bienveillant : aimer venir en aide aux autres est indispensable pour exercer ce métier. Ce professionnel doit savoir rassurer ses patients, les comprendre et les mettre en confiance.
  • Travailler en totale autonomie : l’ostéopathe travaille le plus souvent en tant que libéral dans un cabinet privé. Il doit donc être totalement indépendant et aimer travailler seul.
  • Etre persévérant et patient : certaines pathologies exigent plusieurs séances d’ostéopathie pour obtenir des résultats. En outre, c’est un métier qui s’apprend au fil des séances afin de réaliser des manipulations et touchers de plus en plus précis.
  • Avoir une bonne concentration : indispensable pour prodiguer des soins de qualité.
  • Connaître l’anatomie humaine : afin de pouvoir réaliser les manipulations sans le moindre danger.

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir ostéopathe  ?

Pour exercer l’ostéopathie, il est obligatoire d’être titulaire du diplôme d’ostéopathe, proposé par des établissements agréés par le ministère chargé de la Santé.

Formations pour devenir ostéopathe 

La profession d’ostéopathe est très encadrée en France. C’est pourquoi, le professionnel doit avoir suivi une formation pour décrocher son DO.

Niveau BAC

Diplôme d’ostéopathe

Le diplôme d’ostéopathe (DO) est délivré par des établissements agréés par le Ministère de la santé. Il s’agit d’une formation professionnelle se déroulant sur 5 ans et composée de 3360 heures de formation théorique, et 1500 heures de formation pratique clinique encadrée. Elle inclue également 150 consultations qui doivent être validées par les professionnels du métier.

Voir Aussi  Devenir Poissonnier : missions, salaire et formation

Attention cependant, la sélection pour intégrer cette formation se réalise sur dossier de candidature et entretien de motivation. Ce diplôme n’est pas un diplôme d’Etat mais est reconnu comme tel et est exigé pour exercer la profession d’ostéopathe.


Quel salaire pretendre en devenant ostéopathe 

Généralement, l’ostéopathe est un travailleur libéral qui possède son propre cabinet privé d’ostéopathie. Aussi, un jeune diplômé peut toucher un salaire de 1.300 euros par mois nets au début de sa carrière. Avec une grande expérience et une large clientèle, ce professionnel peut parvenir à gagner jusqu’à 10 000 euros nets mensuels. Or, sa rémunération tourne souvent aux alentours des 2 000 euros par mois.

Devenir ostéopathe  : Quelles sont les débouchés ?

L’ostéopathie est une médecine douce naturelle qui séduit de plus en plus les Français. Le savoir-faire d’un ostéopathe est très demandé, surtout si celui-ci a de l’expérience. S’il possède son propre cabinet, il peut faire le choix de se spécialiser en ostéopathie équine ou du sport, en suivant une formation complémentaire.

Devenir salarié en tant que ostéopathe 

L’ostéopathe exerce généralement en tant que travailleur libéral en ouvrant son cabinet. Il doit alors mettre tout en œuvre pour trouver une clientèle et la fidéliser. Néanmoins, il peut également être embauché dans des centres de bien-être, des hôpitaux ou encore des maisons de retraite spécialisées. Pour trouver un emploi, il peut s’inscrire sur les plateformes de recherche d’emploi et déposer son dossier de candidature sur les annonces qui l’intéressent.

Le bouche à oreille est aussi un bon moyen pour gagner en clientèle. C’est pourquoi ce professionnel doit toujours faire preuve de la plus grande rigueur et du meilleur savoir-faire.

Avantages et inconvénients du métier d’ostéopathe

L’ostéopathe est un professionnel de la santé qui se spécialise dans la prise en charge manuelle des pathologies et des douleurs musculosquelettiques. Cette profession offre de nombreux avantages et inconvénients à ceux qui choisissent de la pratiquer. Dans ce qui suit, nous examinerons plus en détail ces avantages et inconvénients.

Voir Aussi  Devenir mécanicien automobile : missions, salaire et formation

Avantages

  • Opportunité professionnelle : Les études en ostéopathie sont relativement courtes et peuvent être effectuées à temps partiel. La demande de ce type de professionnels est également en hausse, ce qui signifie que les ostéopathes sont en demande.
  • Efficacité des traitements : Les ostéopathes sont spécialisés dans la prise en charge des douleurs et des pathologies musculosquelettiques, ce qui signifie qu’ils sont bien placés pour aider leurs patients à atteindre leurs objectifs de santé et de bien-être.
  • Travail satisfaisant : Les ostéopathes sont souvent en mesure d’aider leurs patients à améliorer leur bien-être et leur qualité de vie. Cela peut être une source de satisfaction et de motivation pour les ostéopathes et leur permet de se sentir utiles.

Inconvénients

  • Horaire flexible : Les ostéopathes peuvent être amenés à travailler des horaires irréguliers et à longueurs variables, ce qui peut être difficile à gérer pour ceux qui sont habitués à des horaires fixes.
  • Responsabilité personnelle : Les ostéopathes sont tenus de respecter les normes d’excellence en matière de soins et doivent donc être responsables des traitements qu’ils fournissent.
  • Stress : Les ostéopathes peuvent être soumis à un degré de stress élevé en raison de la nécessité de fournir des soins de qualité à leurs patients.

Pourquoi devenir ostéopathe ?

Devenir ostéopathe est une excellente option pour ceux qui recherchent une carrière dans le domaine de la santé. Les ostéopathes sont en mesure d’aider leurs patients à améliorer leur bien-être et leur qualité de vie grâce à des traitements manuels spécialisés et efficaces. C’est une profession très satisfaisante qui offre une variété d’opportunités et qui peut être pratiquée à temps partiel. Toutefois, il est important de comprendre que le métier d’ostéopathe peut également comporter des responsabilités et un niveau de stress élevé.

Tableau comparatif

Avantages Inconvénients
Opportunité professionnelle Horaire flexible
Efficacité des traitements Responsabilité personnelle
Travail satisfaisant Stress
4.1/5 - (29 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut
Retour haut de page