contact@centenaire.org 5747 euros brut en net
centenaire.org

Devenir Modéliste : missions, salaire et formation

Bachelor design de mode : durée, accès, programme et débouchés
Bachelor design de mode : durée, accès, programme et débouchés

Devenir Modéliste : missions, salaire et formation

581 lecteurs
Sommaire de l'article

Le métier de modéliste vous intéresse ? Vous êtes passionné par l’univers de la mode et vous êtes à l’aise avec la conception de modèles ? Vous savez faire preuve d’un fort sens artistique et d’une grande créativité ? Vous avez l’esprit d’équipe et vous n’avez aucun problème à travailler avec de nombreux professionnels ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.


Profil type pour devenir Modéliste 

Le modéliste est un professionnel responsable de la création de prototypes (patrons) pour la confection de vêtements et accessoires de mode. Il ne faut surtout pas le confondre avec le modiste qui s’occupe de la confection de chapeaux.

À l’aide du matériel adéquat et d’un cahier de charges ou croquis de style, le modéliste réalise la mise au point technique et qualitative d’articles. Celle-ci servira alors à la production d’un modèle final, qu’il soit unique ou produit en série. Pour cela, le modéliste travaille la plupart du temps avec le styliste afin de donner vie aux idées de modèles et croquis de ce dernier. Il construit ainsi un modèle du vêtement ou de l’accessoire en passant des dessins sur papier ou sur ordinateur aux ciseaux.

La réalisation d’un modèle par modéliste peut se faire directement sur un mannequin : le moulage. Il s’agit d’une technique de haute couture qui consiste à réaliser un vêtement ou un accessoire de mode en 3D. Le modéliste travaille ainsi directement en volume pour créer en même temps le style et le patron.

Pour bien évoluer dans son domaine, le modéliste doit connaître les normes de conception (tailles) ainsi que les exigences techniques et économiques de production (qualité, productivité et respect des délais).

La technique du moulage

La technique du moulage consiste à mouler le tissu directement sur un mannequin à l’aide d’épingles. Cela permet de confectionner un vêtement en 3 dimensions (3D) afin de visualiser instantanément le tombé du tissu. Le modéliste pourra alors déceler rapidement d’éventuelles difficultés liées à la mise au point.

À la fin, le modéliste pourra utiliser cette création pour reporter les découpes et mesures sur papier afin de réaliser un patron. Ce dernier servira ensuite en atelier de fabrication à la création d’un prototype en volume (la toile).

La coupe à plat

Il s’agit de la méthode de patronage la plus traditionnelle. Ici, il est question de dessiner les différentes parties du vêtement à créer ou l’accessoire de mode à partir d’informations listées dans le tableau de mesures.

Voir Aussi  Devenir Vitrier : missions, salaire et formations

Pour réaliser son travail, le modéliste va s’appuyer sur des gabarits standards (chemise, pantalon, jupe…) encore appelés blocs. Ils seront alors retravaillés en fonction des éléments caractéristiques du modèle afin de les adapter aux mesures attendues. Le bloc sera ensuite reporté sur du papier à patron avant d’être utilisé pour procéder à la découpe et au montage de la toile.

Soulignons qu’il est aujourd’hui possible de réaliser le patronage directement sur ordinateur via des logiciels de CAO. Le principe est simple : le modéliste crée directement les blocs qui serviront à créer les patrons dans le logiciel à l’aide d’une tablette graphique. On peut aussi scanner les patrons existants afin de les intégrer à l’outil numérique.

Qualités pour devenir Modéliste 

Le modéliste est un professionnel qui maîtrise les tissus ainsi que les techniques de montage de vêtements et autres accessoires de mode. Pour bien réaliser ses tâches au quotidien, il doit également maîtriser les logiciels de conception et de dessin assistés par ordinateur (CAO-DAO). Habile, soigneux et précis dans son travail, il doit savoir faire preuve d’un fort sens artistique et d’une grande créativité au quotidien.

Ajoutons à cela que pour évoluer dans le domaine, le modéliste doit être en mesure de :

  • Concevoir des dossiers techniques
  • faire preuve d’une grande d’autonomie
  • s’adapter aux délais de fabrication, tout en cultivant la patience pour se plier aux exigences et demandes de retouches du styliste
  • faire preuve d’une grande minutie dans son travail
  • faire preuve d’une grande curiosité pour être au courant des tendances dans le secteur de la mode.

La disponibilité est également une des qualités indispensables du modéliste. Un professionnel de ce domaine doit pouvoir répondre le plus rapidement possible aux demandes urgentes de ses clients. Enfin, il doit avoir des capacités de gestion, savoir négocier, argumenter son travail et avoir de la facilité à travailler en équipe.

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir Modéliste  ??

Pour exercer le métier de modéliste, le suivi d’une formation qualifiante et diplômante est obligatoire. À ce propos, notons que le Bac pro MMV – Métiers de la mode, vêtements est le niveau minimum requis pour accéder à cette profession.

Voir Aussi  Devenir Aiguilleur du ciel : missions, salaire et formation

Formations pour devenir Modéliste 

Si vous souhaitez devenir modéliste, voici quelques exemples de formations.

Niveau Bac

Bac pro MMV – Métiers de la Mode – Vêtements

Le Bac pro MMV – Métiers de la mode, vêtements se prépare en 2 ans, après la classe de 3ᵉ et forme des assistants techniques. Ces professionnels, chargés de concevoir et réaliser des prototypes de vêtements, peuvent intervenir dans le cadre de fabrications en petites séries. Ils peuvent également intervenir dans le suivi des productions en grandes séries.

Niveau Bac +2

BTS Métiers de la mode, vêtements

Le BTS Métiers de la mode, vêtements (MMV) forme des modélistes et des chargés d’industrialisation. Les titulaires du diplôme pourront, après 2 ans de formation, exercer au sein des bureaux recherche et développement des modèles.

Diplôme d’enseignement supérieur privé en stylisme, création textile, modélisme

Le diplôme se prépare en 2 ans et est accessible à tout titulaire d’un Bac, plus précisément un Bac pro ou un Bac STI2D.

Niveau Bac +3

DN Made mention mode

Le DN Made mention mode, forme à la création de vêtements, de l’élaboration du projet à la réalisation du produit final. La formation de 3 ans permet ainsi de se professionnaliser dans la création vestimentaire dans son intégralité.

Licence pro mention métiers de la mode

La licence pro est un diplôme d’insertion professionnelle qui apporte une spécialisation dans des métiers précis ou une double compétence. Avec la mention métiers de la mode, l’objectif est de former des spécialistes de la création-industrialisation.

Niveau Bac +4

DSAA Design mention mode option textile

Le DSAA Design mention mode option textile est un diplôme qui forme les créateurs-concepteurs, stylistes et créateurs textiles dans le domaine de la mode. En 2 années de formation, il permet d’acquérir des compétences et techniques liées à la création et l’innovation.

Niveau Bac +5

Master management de la mode option création et innovation

La formation s’adresse à des créatifs qui souhaitent acquérir une haute spécialisation dans le milieu de la mode et du luxe. Il s’agit d’un cursus sur 1 année qui permet d’approfondir plusieurs domaines du Business de la Mode.


Salaire

1image1

Débutant, un modéliste peut toucher un salaire allant jusqu’à 2 000 euros brut par mois. En évoluant dans le secteur et avec quelques années d’expérience, son salaire peut atteindre 4 000 euros bruts par mois, notamment dans le luxe et la haute couture.

Voir Aussi  Metier en B > Liste des professions en B

Devenir Modéliste  : Quelles sont les débouchés ?

Le modéliste peut travailler au sein d’un atelier traditionnel de couture ou de haute couture, dans une structure industrielle de prêt-à-porter ou de décoration ou encore dans un bureau de style indépendant. Il peut évoluer en salarié ou en tant qu’indépendant.

Avec une très bonne connaissance des circuits commerciaux, le modéliste peut devenir un chef de production, chef de collection ou premier d’atelier de couture.

Devenir salarié en tant que Modéliste 

2image2

Pour trouver un emploi en tant que modéliste, vous pouvez déposer votre candidature directement auprès de prêt-à-porter, de maisons de haute couture ou de grands magasins qui possèdent leur propre marque. Vous pouvez en outre candidater aux offres d’emploi disponibles sur des sites de recherche d’emploi comme indeed.com.

Après quelques années d’expérience, le modéliste pourra se mettre à son compte ou lancer sa propre marque de vêtements en s’entourant d’une équipe de stylistes et couturiers.

Quels sont les avantages et les inconvénients du métier de modéliste ?

Le métier de modéliste présente des avantages et des inconvénients qui doivent être pris en compte avant de choisir ce type de carrière. Dans ce qui suit, nous avons dressé un tableau comparatif des points positifs et des points négatifs du métier de modéliste.

Tableau comparatif des avantages et des inconvénients du métier de modéliste

Avantages Inconvénients
Salaires élevés Concurrence féroce
Travail créatif Stress et pression élevés
Opportunités d’emploi intéressantes Conditions de travail difficiles
Travailler avec des personnes talentueuses Horaire variable et instable
Bonne occasion de voyager Exigences physiques

Pourquoi devenir modéliste ?

Devenir modéliste est une excellente option pour les personnes qui sont passionnées par le monde de la mode et qui veulent se lancer dans une carrière créative et lucrative. Les modélistes ont également un certain nombre d’opportunités pour voyager et rencontrer des gens talentueux, ce qui peut être très stimulant. Bien qu’il y ait beaucoup de stress et de pression associés à ce métier, ainsi que certaines conditions de travail difficiles, la plupart des modélistes trouvent que cela en vaut vraiment la peine.

4/5 - (21 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut