Devenir Archiviste : missions, salaire et formation

Devenir Archiviste : missions, salaire et formation
Devenir Archiviste : missions, salaire et formation

Devenir Archiviste : missions, salaire et formation

414 lecteurs
Sommaire de l'article

Le métier d’archiviste vous intéresse ? Vous êtes passionné par l’histoire ancienne ? Vous avez un excellent sens de la communication et l’organisation est l’une de vos qualités ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.

Profil type pour devenir Archiviste

L’archiviste est un professionnel chargé de s’occuper de documents appelés archives. Il a pour mission de les recueillir, les classer, les conserver ou les restaurer. Puis, selon le secteur concerné, l’archiviste communique ces éléments.

Le travail de l’archiviste porte sur n’importe quel document, qu’il soit récent ou ancien. Ces archives peuvent aussi bien être des documents médiévaux ou encore des archives audiovisuelles correspondant à une émission de télévision ou de radio.

Il commence par collecter des archives afin de les trier. Ainsi, il détermine quelles archives sont destinées à être conservées et celles qu’il faudra détruire.

Après cette première étape de tri, l’archiviste doit organiser le classement de ces archives. L’archiviste mène un réel travail d’organisation afin de les répertorier avec précision. Pour cela, il établit des méthodes de classement et recherches qui facilitent les utilisateurs.

Il est à noter que l’archiviste utilise aujourd’hui des répertoires numériques ainsi que des bases de données informatisées, ce qui facilite grandement son travail. Par ailleurs, cela lui permet également de gagner de l’espace de stockage et du temps lors des recherches et classements.

L’archiviste travaille le plus souvent dans la fonction publique, au sein de collectivités territoriales, comme les collectivités régionales ou départementales.

Ses missions sont principalement :

Recueil et classement

Comme nous l’avons cité précédemment, l’archiviste travaille longuement pour recueillir des documents plus ou moins anciens dans le but de les conserver et les archiver.

Pour des raisons diverses, certains documents originaux ou émissions TV/radio doivent être gardés et consultables à tout moment. L’archiviste s’occupe donc de toutes sortes de documents qu’il collecte puis classe.

Voir Aussi  100 questions posées en entretien d’embauche en 2023 ( + réponses)

Selon des méthodes de classement qu’il aura prédéfinies, l’archiviste trie et classe ces archives. Il utilise de plus en plus les moyens informatiques pour la conservation de ces derniers. Par exemple, il peut être amené à utiliser des microfilms pour conserver les documents télévisés.

Conservation et restauration

L’archiviste conserve ces archives et est capable de les retrouver rapidement grâce à ses méthodes de classement.

Il est également responsable de la protection de ces archives. L’archiviste veille donc à les préserver de tout acte de malveillance, mais aussi d’éventuelles détériorations. Les documents sous forme manuscrite doivent être particulièrement bien conservés pour les protéger.

Communication et mise à disposition

Enfin, l’archiviste qui travaille souvent dans des collectivités, doit communiquer avec différents interlocuteurs. En effet, certaines archives doivent être consultables par du public ou encore des chercheurs.

L’archiviste rend donc ces documents accessibles et informe de leur disponibilité à travers des publications d’informations.

Qualités pour devenir Archiviste

L’archiviste est un spécialiste en documentation et en gestion de l’information. Mais il possède également des compétences et qualités humaines indispensables à sa profession.

En voici quelques-unes :

  • Sens de l’organisation : L’une des qualités importantes d’un archiviste est d’être parfaitement organisé. Il accorde beaucoup de temps à trier et classer les documents archivés. L’archiviste doit donc mener cette tâche avec aisance.
  • Esprit de synthèse : Comme il classe et trie des documents, l’archiviste doit rapidement savoir synthétiser les informations et réagir méthodiquement pour les classer.
  • Soigneux et minutieux : Certains documents archivés sont fragiles et nécessitent la plus grande attention. L’archiviste veille à protéger ces archives avec soin et minutie.
  • Sens de la communication : Enfin, l’archiviste peut être amené à rédiger des publications ou des supports d’informations destinés aux publics concernés pour leur indiquer la mise à disposition de certaines archives.
Voir Aussi  Devenir Aide-éducateur : missions, salaire, formations et perspectives

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir Archiviste ?

Il est nécessaire d’être diplômé pour devenir archiviste. Le niveau minimum requis est le niveau Bac + 2.

Formations pour devenir Archiviste

Si vous souhaitez devenir archiviste, voici quelques pistes de formations.

Niveau BAC + 3 :

BUT IC – Information Communication, option métiers du livre et du patrimoine

Le BUT IC – Information Communication est une formation accessible à tout titulaire du baccalauréat, quelle que soit sa spécialité.

La formation dure trois ans et prépare aux métiers du livre et du patrimoine. Le titulaire du BUT pourra donc travailler dans l’édition, les librairies ou encore les musées.

Cette formation est donc adaptée pour devenir archiviste. Le BUT forme aux compétences en promotion et diffusion de documents et fonds patrimoniaux.

Niveau BAC + 5 :

Master métier des archives

À un niveau de qualification plus élevé, il est possible de poursuivre sa formation universitaire avec un master métier des archives.

C’est une formation spécifique à la profession d’archiviste. L’étudiant apprend en deux ans le métier d’archiviste à travers tous types de supports. La formation dispense également des enseignements en management d’équipe et en gestion de projets.

En deuxième année, l’étudiant peut mettre en pratique les connaissances acquises à travers un stage pratique d’au moins huit semaines.

Salaire

1image1

Le salaire d’un archiviste qui exerce dans la fonction publique se situe entre 1500 € et 2000 € brut par mois en fonction de son poste et son expérience.

S’il travaille dans le secteur privé, l’archiviste perçoit un salaire généralement plus élevé.

Devenir Archiviste : Quelles sont les débouchés ?

La principale perspective d’évolution professionnelle d’un archiviste confirmé est de devenir responsable des archives de son établissement. Le responsable dirige alors une équipe d’archivistes ou d’assistants.

Devenir salarié en tant que Archiviste

2image2

Voir Aussi  Devenir palefrenier : missions, salaire et formation

Pour trouver un emploi en tant qu’archiviste, vous avez la possibilité de déposer des candidatures aux offres d’emploi publiées sur des sites de recherche d’emploi généralistes comme poleemploi.fr ou encore via indeed.com.

Les avantages et inconvénients du métier d’archiviste

L’archiviste est un professionnel qui travaille avec des documents et des archives. Il est chargé de maintenir des archives organisées et d’aider ceux qui recherchent des informations. Bien qu’il s’agisse d’un rôle important qui offre des avantages intéressants, il comporte aussi des inconvénients.

Tableau comparatif des avantages et des inconvénients du métier d’archiviste

Avantages Inconvénients
Travaille dans un environnement calme et paisible Peu d’opportunités d’avancement professionnel
Peut être très gratifiant de travailler avec des documents historiques Peut être très prenant de travailler avec des documents historiques
Les archivistes sont bien rémunérés Les archivistes doivent souvent travailler à des heures imprévisibles
Permet de contribuer à la conservation du patrimoine Travail ennuyeux et répétitif parfois

Pourquoi devenir archiviste ?

Le travail d’archiviste peut être très gratifiant. Les archivistes peuvent être les gardiens de l’histoire, contribuant à la conservation des documents et des archives qui racontent l’histoire. Le métier offre également un salaire compétitif et de nombreux avantages, notamment une atmosphère calme et paisible, ce qui est idéal pour les personnes qui aiment travailler dans un environnement calme.

Cependant, le métier comporte aussi des inconvénients. Les archivistes doivent souvent travailler à des heures imprévisibles et le travail peut être très prenant et répétitif parfois. De plus, il y a peu d’opportunités d’avancement professionnel, ce qui peut être un frein pour ceux qui recherchent une carrière à long terme.

Malgré ces inconvénients, devenir archiviste peut être une excellente option pour ceux qui cherchent un travail stimulant et qui aiment apprendre et travailler avec des documents historiques.

4.1/5 - (21 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut