centenaire.org

Devenir Aquaculteur : missions, salaire, formations et perspectives

inspection de bassins d'aquaculture
inspection de bassins d'aquaculture

Devenir Aquaculteur : missions, salaire, formations et perspectives

406 lecteurs
Sommaire de l'article

Devenir Aquaculteur est une profession qui vous parle ? Vous souhaitez travailler au grand air, dans un milieu naturel et marin ? Vous aimez les animaux et la nature et êtes sensible aux métiers qui ont du sens ? Cet emploi peut vous séduire ! N’hésitez pas à en apprendre plus sur les missions, les compétences, le salaire et les débouchés du métier d’aquaculteur.


Les missions du métier d’aquaculteur

L’aquaculteur fait de l’élevage immergé. Il va s’occuper des animaux ou des végétaux en milieu marin. Agriculteur des fonds aquatiques, son emploi consiste à travailler des œufs, des larves ou des coquillages. Il commence par acheter des alevins et des naissains puis les fait grandir en toute sécurité selon les normes d’hygiène puis il va les vendre aux restaurants. Il travaille à son compte ou pour une ferme aquacole.

Grand technicien, il va utiliser des outils pointus comme des grues hydrauliques ou des navires amphibies. Il pratique à l’extérieur, dans l’eau ou sur l’eau. Dépendant du climat, l’aquaculteur travaille en mer, en étang, mais aussi en bassin. Les spécificités de l’aquaculteur peuvent être dans le poisson (on l’appellera alors pisciculteur), dans les coquillages et crustacés (il sera alors conchyliculteur), ou encore les huitres (on parlera d’un ostréiculteur) et dans les moules (un mytiliculteur).

Voici les missions qui lui incombent :

Sélectionner et élever les espèces choisies

L’aquaculteur va prendre des larves ou des embryons que l’on appelle aussi alevins ou naissains et il va les mener à terme. Il va s’occuper de leur développement, les trier, les calibrer et les nourrir. L’aquaculteur les fait grandir en bonne santé et les fait se reproduire correctement. Il surveillera l’eau, sa qualité et les besoins.

Voir Aussi  Devenir Chauffeur personnel : missions, salaire et formation

Commercialisation de la production

L’aquaculteur applique rigoureusement les réglementations en vigueur pour pouvoir vendre sa production aux restaurants, poissonniers, etc.

Qualités pour devenir Aquaculteur

L’aquaculteur travaille beaucoup et doit être multi compétent. En effet, ce métier requiert beaucoup de qualités.

Aimer le milieu marin

Tous les jours, toute l’année, l’aquaculteur travaille dans ou à côté de l’eau. En mer ou en bassin, il passe son temps majoritairement immergé.

Excellente forme physique

L’aquaculteur travaille sous tous les temps. Qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige. Ce qui demande déjà une bonne condition physique. Souvent en position débout, c’est, au bout d’un certain temps, usant.

Connaitre les réglementations

L’élevage est un métier particulièrement réglementé. Il faudra donc que l’aquaculteur connaisse des consignes sanitaires.

Connaitre la biologie marine

L’aquaculteur est un fin connaisseur de la biologie. Il maitrise ses nombreux aspects et techniques.

Être autonome

Le métier d’aquaculteur requiert une grande autonomie. Principalement lorsqu’il travaille à son compte. Il doit maitriser aussi bien son métier que l’administratif, le juridique et les circuits de distribution.

Être persévérant et bricoleur

L’aquaculteur n’a pas la vie simple : sa patience est une de ses plus grandes vertus. De plus, il arrive souvent qu’il fasse de la rénovation par lui-même.

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir aquaculteur ?

Afin de devenir aquaculteur, il est essentiel de posséder un diplôme spécifique.

Formation pour devenir aquaculteur

Si vous souhaitez devenir aquaculteur, plusieurs formations sont possibles à des niveaux différents :

CAP conchyliculture

Le titulaire de ce CAP Conchyliculture sera spécialisé dans l’élevage des coquillages. Il pourra reconnaitre les espèces, gérer la reproduction et suivre toutes les étapes de l’élevage.

Voir Aussi  Devenir Consultant immobilier : missions, salaire et formation

CAP développement option gestion et entretien en milieu marin

Plus technique, cette formation offre au diplômé un apprentissage autour de l’entretien, le dépannage, le contrôle ou l’installation de machines qui permettent l’aquaculture. La formation de ce CAP dure 2 ans.

Bac Pro Cultures marines

Ce Bac pro cultures maritimes prépare à un poste de responsable de production autour de l’aquaculture. C’est en 2 ans que le titulaire sera formé.

Bac pro PA – Productions Aquacoles

Le Bac Pro PA – Productions Aquacoles prépare le titulaire à un travail d’exploitant ou de salarié aquacole. La formation de ce bac pro dure 3 ans.

DEUST TML – Technicien de la Mer et du Littoral

Ce DEUST TML forme des techniciens gestionnaires de l’environnement continental et du littoral. Ce DEUST dure 2 ans de formation.

Licence pro Protection de l’environnement spécialité Aquaculture durable et gestion de la qualité

Avec la licence pro protection de l’environnement, le titulaire sera un professionnel aquacole. Il maitrisera les dimensions techniques, économiques, commerciales, environnementales d’une entreprise de production aquacole. En 3 ans après le Bac, le titulaire pourra obtenir sa licence pro.

Master Sciences halieutiques et aquacoles

Avec ce master, le diplômer pourra assurer un emploi de biologiste marin. Ce master se passe sur 4 ans.

Quelles sont les perspectives d’emploi ?

L’aquaculteur qui travaille dans une entreprise aquacole ou encore dans un IFREMER (Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer) pourra ressentir le désir de se mettre à son compte. Avec l’expérience qu’il aura acquise, cela lui sera possible.

Un aquaculteur peut aussi décider de produire une espèce différente de celle qu’il élève.

Voir Aussi  Devenir Chef des ventes : missions, salaire et formation

Salaire d’un aquaculteur

1image1

La rémunération d’un aquaculteur est en général autour du SMIC.

Devenir salarié en tant que Aquaculteur

2image2

Un aquaculteur pourra se mettre à son compte (mais un niveau BAC est recommandé) ou postuler auprès des fermes aquacoles.


Avantages et inconvénients du métier d’Aquaculteur

L’aquaculture est une profession qui peut offrir des avantages considérables, mais qui comporte également des inconvénients. Cette activité peut être très lucrative si elle est mise en place correctement et elle peut également aider à protéger l’environnement. Cependant, cela peut également présenter des risques et des défis en matière de santé et d’environnement. Dans cet article, nous examinerons les avantages et les inconvénients de devenir aquaculteur.

Tableau comparatif des avantages et inconvénients

Avantages Inconvénients
• Possibilité de gagner beaucoup d’argent • Dur et physique
• Contribuer à la préservation des ressources aquatiques • Peut être très risqué
• Travail flexible • Intensif réglementaire et écologique
• Apprentissage continu des sciences aquatiques • Risque de perte d’investissement

Pourquoi devenir Aquaculteur ?

Devenir aquaculteur offre de nombreux avantages. La profession peut être très lucrative, et elle peut aider à protéger les ressources aquatiques en offrant une alternative durable et durable à la pêche commerciale. De plus, l’aquaculture est une profession très flexible, ce qui signifie que les travailleurs peuvent choisir leur propre horaire et contrôler leurs propres affaires. Enfin, l’aquaculture est une profession qui offre un apprentissage continu des sciences aquatiques, ce qui en fait un excellent choix pour ceux qui veulent élargir leurs connaissances.

4.4/5 - (13 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut