Investir en copropriété : les avantages et les inconvénients

immeuble à vendre
immeuble à vendre

Investir en copropriété : les avantages et les inconvénients

621 lecteurs
Sommaire de l'article

Lorsqu’on parle d’investir dans l’immobilier, on pense souvent à l’achat d’une maison. Cependant, investir dans un appartement en copropriété peut également être une option intéressante. Règles de vie en communauté, coûts d’acquisition, syndicat de copropriété, nuisances, la consommation d’énergie, les impayés… Dans cet article, vous allez découvrir les avantages et les inconvénients à investir en copropriété.

Les coûts d’acquisition de la copropriété

Le coût d’acquisition d’un bien est sans nul doute l’un des premiers critères à étudier dans votre projet immobilier.

Dans le cas d’un logement en copropriété, il est important de noter que les frais seront importants. Nous notons les frais de :

  • Notaire

Ils représentent en moyenne 7 à 8 % du prix d’achat. Ils comprennent : les taxes et honoraires du notaire ainsi que les formalités administratives.

  • L’entretien

Il s’agit de l’entretien et de la gestion des parties communes. Vous devez à tout prix vous renseigner sur le coût de cette contribution.

  • Agence immobilière

Si vous passez par une agence immobilière, là encore, il y aura des coûts à considérer. Il faudra donc s’acquitter de cette commission.

L’acquisition d’un bien en copropriété implique des coûts spécifiques qu’il est important de prendre en compte pour éviter les mauvaises surprises. En prenant en compte tous ces éléments, l’acquéreur peut mieux anticiper les coûts liés à l’acquisition d’un bien en copropriété et mieux gérer son budget.

Le rôle du syndicat de copropriétaires

Lorsque vous investissez dans un logement en copropriété, vous avez l’avantage de pouvoir vous reposer sur un syndicat. Il a pour rôle de gérer les parties communes de l’immeuble, de prendre les décisions concernant l’entretien et la maintenance de ces parties communes. Il représente aussi les copropriétaires vis-à-vis des tiers. Autrement dit, il peut faire office de porte-parole. C’est lui qui décide des travaux à réaliser sur les parties communes, qui établit le budget prévisionnel de la copropriété et qui fixe les règles de vie en copropriété. Seulement, pour pouvoir faire remonter les bonnes informations, il est indispensable que les copropriétaires partagent leurs ressentis.

Voir Aussi  Comment réduire le montant de l'assurance de sa maison ?

L’impact sur la consommation d’énergie

Ici, nous sommes confrontés à quelque chose qui peut être vécu comme un bon ou un mauvais point. La copropriété signifie que vous allez devoir partager les frais avec d’autres personnes. Nous parlons des parties communes. Cela peut engendrer des frais supplémentaires. Cependant, l’utilisation de panneaux solaires sur balcon d’appartement peut être une solution pour réduire votre consommation globale. Néanmoins, et c’est ce que nous allons voir ci-dessous, cela nécessite une discussion avec le syndicat.

Les réglementations communes en copropriété

Attention, qui dit copropriété dit que vous avez des comptes à rendre. Vous ne pouvez pas prendre toutes les décisions que vous souhaitez seul. Cela peut entraîner des conflits et alimenter l’animosité entre copropriétaires. Si nous reprenons notre conseil concernant les panneaux solaires, vous devez obtenir l’aval du syndicat pour pouvoir les installer. En somme, tous les aménagements de paysages doivent être discutés en amont.

De même, si un copropriétaire souhaite changer l’affectation de son lot (par exemple, le transformer en local commercial), il doit également obtenir l’accord de l’assemblée générale. Rassurez-vous cependant : certaines situations ne nécessitent pas d’accord préalable. C’est notamment le cas de travaux dans des parties privatives. Il convient néanmoins d’en diffuser l’information.

Qui décide du règlement en copropriété ?

Le règlement est établi dès la création de la copropriété. Cela signifie qu’il vous précède. Néanmoins, il est totalement possible d’y apporter des modifications. Cependant, vous devez noter qu’il s’agit d’un document juridique. Il est élaboré par un notaire ou un promoteur immobilier. Toutes modifications doivent être ensuite approuvées en assemblée générale des copropriétaires. C’est la majorité absolue qui l’emporte.

Voir Aussi  Comment investir en SCPI ?

Quelle différence entre règlement de copropriété et règlement intérieur ?

Le règlement intérieur est le même pour tous : il dicte les règles de vie commune dans l’immeuble. Chacun doit le respecter. Il est créé par le conseil syndical et sera ensuite voté à l’assemblée générale des copropriétaires. En outre, le règlement de copropriété vient compléter celui-ci.

En cas de non-respect de ces règles, le syndic de copropriété peut engager une procédure à l’encontre du copropriétaire fautif, et lui faire appliquer les sanctions prévues dans le règlement de copropriété (pénalités financières, mise en demeure, etc.).

Le cas des impayés en copropriété

En cas de non-paiement des charges de copropriété, le syndicat de copropriété peut engager une procédure de recouvrement. Cela peut entraîner des coûts et des tensions entre les copropriétaires. Le risque d’impayés est plus élevé en copropriété qu’en maison individuelle, car les charges sont plus importantes et peuvent augmenter rapidement en cas de travaux ou d’imprévus. C’est donc un problème qui est récurrent.

Heureusement, il existe des solutions. Il est possible pour les copropriétaires de se prémunir contre ce risque en souscrivant une assurance impayés de charges de copropriété. Celle-ci permet de garantir le paiement des charges impayées en cas de défaillance d’un ou plusieurs copropriétaires.

Les nuisances en copropriété

Les nuisances en copropriété sont un problème fréquent, et peuvent provenir de diverses sources : bruits de voisinage, odeurs désagréables, animaux domestiques, etc. Ces nuisances peuvent être à l’origine de conflits entre les copropriétaires, et peuvent avoir des conséquences néfastes sur la qualité de vie dans l’immeuble.

Voir Aussi  Comment choisir un emplacement commercial ? : trouver la bonne propriété commerciale

Pour éviter les nuisances en copropriété, il est important de respecter les règles de vie commune fixées par le règlement intérieur et le règlement de copropriété. Ainsi, les horaires de bruit doivent être respectés, les animaux domestiques doivent être tenus en laisse et ne pas être sources de gêne pour les autres copropriétaires, etc.

La copropriété présente à la fois des avantages et des inconvénients, et il est important de bien comprendre les enjeux avant de prendre une décision d’achat. Les frais d’acquisition en copropriété peuvent être importants, mais ils sont nécessaires pour garantir le bon fonctionnement de la copropriété et la préservation de la valeur du bien immobilier. Il est important de respecter les règles de vie commune fixées par le règlement intérieur et le règlement de copropriété pour éviter les conflits et les nuisances entre copropriétaires.

4.6/5 - (21 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut