Devenir Terrassier : missions, salaire et formation

Devenir Terrassier : missions, salaire et formation
Devenir Terrassier : missions, salaire et formation

Devenir Terrassier : missions, salaire et formation

640 lecteurs
Sommaire de l'article

Le métier de terrassier vous intéresse ? Vous êtes rigoureux et vous avez une bonne condition physique ? Vous aimez aussi le travail abouti ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.

Profil type pour devenir Terrassier

Le terrassier est l’ouvrier qui prépare le terrain avant toute construction ou aménagement urbain. C’est lui qui intervient en premier sur un chantier.

Sa mission principale est donc de préparer l’endroit du chantier : il aplanit, comble les trous ou égalise les niveaux de manière que le terrain soit parfaitement praticable.

Le terrassier travaille sur différents types de chantiers, du plus petit au plus grand. Il intervient notamment sur des travaux d’aménagements urbains variés : rues, trottoirs, routes pour des travaux d’entretien. Mais également sur des plus grands chantiers, comme sur le terrain d’un futur bâtiment en construction.

Selon le type de chantier, le terrassier utilise des outils mécaniques différents. Cela peut être des engins comme des marteaux pneumatiques, bulldozers, des pelleteuses, des niveleuses, mais également des outils plus simples comme des brouettes, des pelles ou des pioches.

Son champ d’activité est très large et il a une grande connaissance technique de ces différents outils. En dehors de ce matériel, le terrassier utilise aussi beaucoup ses mains pour porter les matériaux, déblayer des zones, placer des revêtements de sable, etc.

Le terrassier travaille, en général, à l’extérieur lors de ses missions, excepté en temps de forte pluie. Cela demande une grande résistance physique. Toutefois, il travaille selon des horaires classiques et réguliers dans des conditions de sécurité obligatoires, notamment le port du casque.

Exceptionnellement, le terrassier et son équipe peuvent être sollicités de nuit dans le cadre de travaux d’urgence.

Ses missions sont principalement :

Connaissance du projet

Avant d’entrer dans la mise en œuvre de la mission, le terrassier commence par en prendre connaissance. Sous la responsabilité du chef de chantier, celui-ci lui indique le projet final et pour quelles raisons le terrassier doit intervenir.

Préparation du matériel et des outils

Une fois le projet connu, le terrassier et ses collègues préparent la mission. Ils se chargent de préparer le matériel dont ils vont avoir besoin. Que ce soit du sable, du béton du bitume, les ouvriers emportent le nécessaire à l’aide de transports spécifiques.

Voir Aussi  Devenir Scénographe : missions, salaire et formation

Les outils et engins également sont à leur disposition pour mettre en œuvre la mission.

Préparation du chantier

Lorsqu’il est sur place, le terrassier prépare le terrain pour le futur chantier. Il déblaye, aplanit ou égalise les niveaux à l’aide du matériel et des outils préparés à cet effet. La conduite d’engins industriels est de plus en plus courante et pratiquée, mais il continue à poursuivre ses activités manuelles comme déplacer les charges lourdes, creuser à la pelle.

Qualités pour devenir Terrassier

Le terrassier est un professionnel des chantiers. Néanmoins, des compétences et qualités humaines sont aussi essentielles à sa profession.

En voici quelques-unes :

  • Résistance physique : Le terrassier est résistant d’une part, aux conditions de travail, il exerce debout et dans des conditions climatiques incertaines. Par ailleurs, le métier est difficile physiquement, car il porte des charges lourdes très régulièrement.
  • Rigueur : La responsabilité de la mission du terrassier est importante. Selon la bonne ou mauvaise préparation du terrain, le chantier à venir peut se voir retardé, voire impossible. Il doit donc être rigoureux dans l’application de sa mission.
  • Autonomie : Le terrassier travaille souvent seul, son responsable n’étant pas nécessairement derrière lui. Il fait preuve d’autonomie et sait comment il doit travailler.
  • Soucieux de la qualité : Enfin, il est soucieux de la qualité de son travail et de la réussite du chantier. Il sait ce qu’implique sa mission dans la poursuite du chantier et veille à respecter les directives.

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir Terrassier ? 

Il n’est pas nécessaire d’être diplômé pour exercer comme terrassier. Une bonne condition physique suffit. Toutefois, certaines formations peuvent faciliter l’embauche. Pour travailler dans le secteur public, un certain niveau de qualification peut être exigé.

Formations pour devenir Terrassier

Si vous voulez devenir terrassier, voici quelques formations que nous vous recommandons.

Voir Aussi  Devenir Brasseur : missions, salaire et formations

Niveau CAP :

CAP CRAU – Constructeur de routes et d’aménagements urbains

Le CAP Constructeur de routes et d’aménagements urbains se prépare en deux ans après une classe de troisième dans un lycée professionnel.

Il prépare aux métiers de construction et déconstruction dans les travaux publics par exemple. Le CAP fournit toutes les compétences techniques nécessaires aux tâches de base de construction et aménagements urbains.

Le titulaire du CAP peut entrer dans la vie active ou poursuivre sa formation via un bac professionnel.

Niveau BAC :

Bac Pro TP – Travaux Publics

Le Bac professionnel TP – Travaux Publics est un diplôme qui s’obtient à l’issue d’une formation de 3 ans, dans un lycée professionnel.

La formation est accessible après la classe de troisième ou après un CAP. Le titulaire du Bac pro TP se destine à des métiers de technicien de chantier.

Il peut travailler pour des entreprises de secteur privé ou public dans le bâtiment ou l’aménagement urbain. Les compétences délivrées par cette formation vont de l’organisation à la gestion d’un chantier. Le titulaire est formé aux compétences utiles tout au long du processus de construction.

À l’issue de la formation, le titulaire du Bac TP est apte à entrer dans la vie active comme terrassier.

Quel salaire pretendre en devenant Terrassier

1image1

Le salaire d’un terrassier débutant est l’équivalent du SMIC, c’est-à-dire environ 1 500€ brut par mois.

Devenir Terrassier : Quelles sont les débouchés ?

Comme le terrassier manipule souvent des engins de chantier, il lui est possible de se spécialiser s’il le souhaite dans la conduite de gros engins de chantier. Par ailleurs, des évolutions de carrière sont également envisageables dans le gros œuvre ou les travaux publics.

Devenir salarié en tant que Terrassier

2image2

Pour trouver un emploi de terrassier, vous pouvez commencer par chercher des offres sur des sites de recherche d’emploi comme indeed.com ou encore meteojob.com.

Les avantages et les inconvénients du métier de terrassier

Le métier de terrassier offre un large éventail d’avantages et d’inconvénients à ceux qui choisissent de l’exercer. Les terrassiers sont responsables de la construction, de la réparation et de l’entretien des routes, des trottoirs et des autres surfaces extérieures. Ils ont également la responsabilité de la construction et de l’entretien des fossés et des canaux. Le métier peut offrir une certaine liberté et une bonne remuneration, mais il comporte également des risques et des difficultés. Pour vous aider à comprendre les avantages et les inconvénients du métier de terrassier, nous avons créé le tableau ci-dessous.

Voir Aussi  Travailler le week-end : 5 métiers qui payent en 2023
Avantages Inconvénients
Bon salaire Risques physiques et environnementaux
Liberté de travailler Travail physique et exténuant
Travail stimulant Exigences physiques et mentales élevées
Grande variété de tâches Travail en temps incertain et météo

Pourquoi devenir Terrassier ?

Le métier de terrassier est un métier très varié et stimulant. Les terrassiers travaillent en extérieur et peuvent bénéficier d’une certaine liberté tout en travaillant. De plus, le salaire est très intéressant et les perspectives de carrière sont variées. Les terrassiers travaillent sur des projets d’envergure et peuvent contribuer directement à la construction et à l’entretien des routes et des trottoirs. Ils sont aussi responsables de la construction et de l’entretien des fossés et des canaux. Les terrassiers sont des artisans essentiels dans la société.

Bien qu’il y ait des avantages à ce métier, il comporte également des risques physiques et environnementaux. Les terrassiers doivent travailler dans des conditions météorologiques difficiles et souvent incertaines. De plus, le travail est très physique et exigeant et les terrassiers doivent être prêts à travailler de longues heures. Enfin, les terrassiers doivent être très attentifs à leur sécurité et à celle de leurs collègues, car le travail est très dangereux.

Malgré ces risques, le métier de terrassier peut être très gratifiant. Les terrassiers ont la possibilité de travailler sur des projets intéressants et variés, et c’est un excellent moyen d’aider à construire et à entretenir des routes et des espaces extérieurs pour les générations futures.

4.9/5 - (12 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut
Retour haut de page