contact@centenaire.org 6868 euros brut en net
centenaire.org

Devenir SDR – Sales Development Representative : missions, salaire…

Devenir SDR – Sales Development Representative : missions, salaire…
Devenir SDR – Sales Development Representative : missions, salaire…

Devenir SDR – Sales Development Representative : missions, salaire…

469 lecteurs
Sommaire de l'article

Le métier de Sales Development Representative vous intéresse ? Vous avez le sens commercial ? On dit de vous que vous êtes convaincant ? Vous êtes à l’aise à l’oral ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession qui vous correspond sans doute.


Profil type pour devenir SDR – Sales Development Representative

Le Sales Development Representative, aussi appelé SDR, est le premier maillon de la chaîne de vente. C’est-à-dire qu’il est chargé d’identifier et de qualifier des prospects pour la vente.

C’est un commercial sédentaire, il ne se déplace jamais pour proposer les produits ou services qu’il vend. Il intervient principalement depuis son bureau en échangeant à distance avec les prospects. Sa mission prioritaire n’est pas de vendre directement, mais consiste plutôt à faire progresser les prospects dans le tunnel de vente.

De cette manière, un prospect devenu qualifié sera mis en contact avec une autre équipe commerciale en charge de vendre le produit ou service.

L’objectif de ce procédé est que l’équipe commerciale de vente concentre ses efforts uniquement sur des prospects qualifiés. Le Sales Development Representative agit comme un filtre avant de passer au cycle de vente suivant.

Sa mission se traduit souvent par la prise de rendez-vous entre les prospects intéressés et les commerciaux, aussi appelés account executive. Pour cela, le SDR s’intéresse au prospect et essaie d’avoir le maximum d’informations à son sujet afin de déterminer s’il fait bien partie de la cible visée.

Ses missions sont principalement :

Identification des prospects

La première étape des missions du SDR est d’identifier les prospects. Pour cela, il utilise les ressources de l’entreprise dont il dispose pour créer un fichier de prospects, avec leurs coordonnées. Régulièrement et selon les solutions proposées par son entreprise, il met à jour ces listes.

Prospection et qualification des prospects

Ensuite, à distance, le SDR prend contact avec ces prospects : par mail, par téléphone ou d’autres canaux de communication en ligne comme les réseaux sociaux. Il met en place un process efficace de prise de contact. Ainsi, il devient le premier contact du prospect et échange avec lui avec comme objectif de faire progresser le prospect dans le tunnel de conversion. De prospect, il souhaite le faire devenir prospect qualifié, c’est-à-dire potentiellement intéressé par les produits de l’entreprise.

Voir Aussi  Devenir Agent de sécurité : missions, salaire et formations

Prise de rendez-vous

Enfin, le Sales Development Representative redirige les prospects qualifiés vers l’équipe commerciale chargée de la vente, les account executive. Il fixe des rendez-vous entre les commerciaux et les prospects. C’est d’ailleurs l’un des indicateurs sur lequel sera évalué le travail du SDR.

Qualités pour devenir SDR – Sales Development Representative

Le Sales Development Representative est un professionnel qui possède des compétences commerciales certaines. Mais des compétences et qualités humaines lui permettent aussi d’être efficace dans sa mission.

En voici quelques-unes :

  • Goût du challenge : Le SDR assure une mission difficile dans le cycle de vente. Il doit absolument trouver les moyens de motiver les prospects avec qui il échange. Le challenge est quotidien dans son métier.
  • Créativité : Pour tenter de convaincre ses cibles, par téléphone, par mail ou via les réseaux sociaux, il doit redoubler de créativité et adapter son argumentaire à sa cible.
  • Aisance orale : En effet, le SDR effectue une grande partie de son travail en échangeant par téléphone avec les prospects qu’il essaie de convertir. Il est à l’aise à l’oral et ses capacités de communication sont pour lui un atout.
  • Maîtrise d’une langue étrangère : Enfin, comme souvent dans le secteur de la vente, la maîtrise de l’anglais comme langue étrangère est obligatoire. Si le SDR parle d’autres langues étrangères, cela est un atout supplémentaire.

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir SDR – Sales Development Representative ?

Pour l’heure, il n’est pas nécessaire de détenir un diplôme pour devenir Sales Development Representative. Toutefois, il est recommandé de suivre une formation commerciale d’un niveau Bac +2.

Formations pour devenir SDR – Sales Development Representative

Si vous souhaitez exercer cette profession, nous vous proposons plusieurs pistes de formations possibles. 

Niveau BAC + 2 :

BTS MCO – Management Commercial Opérationnel

Le BTS MCO est accessible après le Bac via un recrutement par dossier. La formation dure deux ans et forme les étudiants aux fondamentaux du Commerce.

Voir Aussi  Devenir Guide touristique : missions, salaire et formations

Les compétences acquises en fin de parcours sont : la gestion d’une unité commerciale, la gestion de la relation client, la gestion d’une équipe.

Ce BTS assure une formation généraliste et prépare aux principaux métiers de commerciaux.

BTS NDRC – Négociation et Digitalisation de la Relation Client

Le BTS NDRC est aussi accessible après le Bac selon les mêmes conditions.

Le parcours d’une durée de deux ans propose des enseignements généralistes autour du Commerce, mais également des enseignements plus spécifiques autour de la négociation.

Le titulaire de ce BTS devient un expert de la Relation Client, sous tous les angles. La partie “Digitalisation” a aussi pour objectif de permettre aux étudiants de maîtriser les outils digitaux dans un objectif de vente, comme les réseaux sociaux, les sites web, les e-mails.

Niveau BAC + 3 :

BUT TC – Techniques de Commercialisation

Le BUT Techniques de Commercialisation remplace le DUT du même nom. La formation dure maintenant trois ans et se prépare après le Bac dans un Institut Universitaire Technologique.

La formation permet aux étudiants de prétendre à des fonctions de commerciaux dans tout type de service commercial. Les enseignements dispensés sont notamment : Le marketing, la négociation et la vente, l’analyse des marchés.

En 3ᵉ année, une option est proposée parmi 5 possibilités permettant aux étudiants de se spécialiser.

Le BUT TC étant très complet, il représente une formation idéale pour devenir Sales Development Representative.


Quel salaire pretendre en devenant SDR – Sales Development Representative

1image1

Un Sales Development Representative débutant va gagner entre 2 000 € et 2 900 € brut par mois selon l’entreprise où il travaille et sans compter les éventuelles primes. Le salaire du SDR confirmé est environ de 4 000€ brut par mois.

Devenir SDR – Sales Development Representative : Quelles sont les débouchés ?

Le SDR peut évoluer avec quelques années d’expérience, vers les métiers de managers et gérer une équipe de commerciaux.

Avec une expérience plus significative, il peut même devenir directeur commercial.

Devenir salarié en tant que SDR – Sales Development Representative

2image2

Voir Aussi  Devenir Professeur d’EPS : missions, salaire et formation

Pour trouver un emploi de Sales Development Representative, vous pouvez postuler via des sites de recherche d’emploi comme indeed.com ou encore apec.fr.

Les avantages et inconvénients du métier de SDR – Sales Development Representative

Le métier de Sales Development Representative (SDR) est un poste qui offre de nombreux avantages et qui comporte également des inconvénients. C’est un rôle qui est devenu très populaire ces dernières années et qui est de plus en plus demandé par les employeurs. Dans cet article, nous examinerons les avantages et les inconvénients de devenir SDR.

Tableau comparatif des avantages et des inconvénients

Avantages Inconvénients
Salaires compétitifs De longues heures
De nombreuses opportunités de croissance Pressions et objectifs à atteindre
Travail stimulant Peu de temps libre
Bons avantages sociaux Travail stressant et exigeant

Pourquoi devenir SDR – Sales Development Representative ?

Devenir SDR offre de nombreuses opportunités de carrière et permet aux candidats de se développer dans le domaine des ventes. Les SDR sont chargés de prendre en charge l’acquisition et le développement des clients, ce qui signifie qu’ils développent une relation à long terme avec leurs clients et s’assurent que leurs besoins sont satisfaits. Les SDR sont également responsables de la recherche et de l’analyse des données, ce qui signifie qu’ils doivent être en mesure de comprendre les tendances du marché et de communiquer les informations pertinentes aux clients.

Le salaire des SDR peut varier en fonction de l’expérience du candidat et de la taille de l’entreprise. Les SDR peuvent également bénéficier de nombreux avantages sociaux, notamment des congés payés, des plans de retraite et des assurances-maladie.

Cependant, la nature stressante et exigeante du travail de SDR peut provoquer des longues heures et un manque de temps libre. Il peut également y avoir des pressions et des objectifs à atteindre, ce qui peut être épuisant.

En conclusion, le poste de SDR offre de nombreux avantages et est très recherché par les employeurs. Cependant, il est important de peser les avantages et les inconvénients avant de décider de devenir SDR.

4.9/5 - (11 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut