Devenir nutritionniste : missions, salaire et formation

Devenir nutritionniste : missions, salaire et formation
Devenir nutritionniste : missions, salaire et formation

Devenir nutritionniste : missions, salaire et formation

474 lecteurs
Sommaire de l'article

Le métier de nutritionniste vous intéresse ? Empathique et à l’écoute, vous aimez le secteur médical ? Vous accordez une grande importance à l’alimentation et désirez aider les autres ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.


Profil type pour devenir nutritionniste

Le nutritionniste ne doit pas être confondu avec le diététicien En effet, ce médecin diplômé est spécialisé dans les troubles liés à l’alimentation. Qu’il exerce en milieu hospitalier ou en  libéral, sa mission première est de traiter les maladies de la nutrition telles que l’obésité, le diabète ou encore le surpoids et l’anorexie.

Il reçoit des patients atteints de différents troubles alimentaires, ou qui souffrent d’une maladie de la nutrition. Pour les aider, il établit avec eux des programmes nutritionnels spécifiques et en rapport avec leur problème. Il effectue en amont une enquête alimentaire en leur posant de nombreuses questions afin de pouvoir poser un diagnostic.

En outre, il détermine les mauvaises habitudes alimentaires et essaie de les corriger. Il prend également le soin de conseiller ses patients sur les bonnes pratiques à adopter afin de guérir. Si besoin, il peut demander des examens de santé complémentaires.

Faisant partie du corps médical, ce professionnel est en droit de prescrire des médicaments qui peuvent aider les patients à retrouver un équilibre nutritionnel.

La profession de nutritionniste englobe plusieurs missions, qui se présentent comme suit.

Réaliser une enquête alimentaire

Le nutritionniste prend en charge tous les troubles liés à l’alimentation et à la nutrition. Afin de pouvoir poser un diagnostic fiable, il réalise tout d’abord une enquête alimentaire. Pour cela, il échange longuement avec ses patients en leur posant différentes question. Ainsi, il est en-mesure d’identifier les causes du problème et d’intervenir efficacement.

Proposer un programme nutritionnel adapté

Une fois que le professionnel a dépisté le trouble ou problème rencontré (obésité, surpoids, anorexie, diabète, intolérances ou allergies alimentaires), il propose un programme nutritionnel adapté aux besoins de ses patients. Il leur propose un rééquilibrage alimentaire, soit pour une perte de poids soit pour en prendre. Il traite également les troubles psychologiques en essayant de réconcilier les personnes avec la nourriture.

Voir Aussi  Salaire juriste : combien gagne un juriste en 2023

De plus, il détermine le poids idéal que les patients doivent atteindre afin qu’ils puissent facilement atteindre leur objectif.

Relever les erreurs et les corriger

Au cours de sa séance, le nutritionniste relève également les erreurs commises par ses patients en matière d’alimentation et de nutrition. Pour les corriger, il leur donne différents conseils pour adopter les bonnes pratiques alimentaires.  

Prescrire des médicaments

Contrairement au diététicien, le nutritionniste est un médecin. Il peut alors prescrire des médicaments et des examens de santé si cela est nécessaire pour assurer la guérison de ses patients.

Qualités pour devenir nutritionniste

Exercer la profession de nutritionniste exige d’avoir certaines qualités et compétences professionnelles.

  • L’empathie : pour venir en aide aux personnes souffrant de troubles alimentaires, le nutritionniste doit être empathique et comprendre ses patients.
  • Le sens de l’écoute : il doit savoir déterminer les besoins de ses patients au travers de leurs souffrances et de leur discours. 
  • La bienveillance : afin de pouvoir les guérir sans jamais émettre le moindre jugement.
  • Une hygiène de vie irréprochable : lui-même doit être une personne sérieuse qui s’alimente sainement et qui évite les excès en tous genres.
  • Une forte résistance émotionnelle : car les patients qui le consultent sont souvent en détresse ou en souffrance. Il doit être en mesure de prendre le recul nécessaire afin de travailler en toute objectivité.
  • Une grande connaissance des aliments et de la nutrition : il est indispensable que ce professionnel connaissent parfaitement tous les aliments (leurs bienfaits, leurs calories), mais également tout ce qui concerne les régimes et les rééquilibrages alimentaires.
  • Le sens du contact : le nutritionniste côtoie chaque jour de nombreuses personnes. Il doit savoir les mettre en confiance et les rassurer.
  • Des notions de psychologie : car certains troubles sont liés au psychologique et, ce professionnel doit posséder certaines notions pour parvenir à comprendre le problème.

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir nutritionniste ?

Pune seule voie est possible pour se former au métier de nutritionniste. Ce professionnel est un médecin diplôme qui doit avoir suivi six années d’études en faculté de médecine. Différents diplôme doivent être obtenus durant ce cursus d’études, comme le DFGSM – Diplôme de Formation Générale en Sciences Médicales et le DFASM – Diplôme de Formation Approfondie en Sciences Médicales.

Voir Aussi  Salaire : combien gagne un préparateur en pharmacie en 2023 ?

Formations pour devenir nutritionniste

Voici le cursus d’études à suivre pour devenir nutritionniste.

Niveau BAC

DFGSM – Diplôme de Formation Générale en Sciences Médicales

Le DFGSM permet aux étudiants d’acquérir les connaissances scientifiques de base pour exercer un métier dans le médical. Cette formation qui se prépare en 2 ans inclue des enseignements théoriques et des enseignements cliniques avec plusieurs stages d’initiation aux fonctions hospitalières.

Niveau licence

DFASM – Diplôme de Formation Approfondie en Sciences Médicales

Le DFASM se déroule sur 3 ans et correspond à un niveau Master. Il offre aux étudiants une formation clinique poussée grâce à l’acquisition de connaissances approfondies relatives aux processus physiopathologiques, à la pathologie et aux bases thérapeutiques.

Niveau Master

Diplôme d’État de docteur en médecine

Les étudiants doivent par la suite réalisé encore trois ans d’études pour décrocher leur diplôme d’État de docteur en médecine. Il est obligatoire afin de pouvoir exercer dans le secteur de la médecine et s’obtient après la validation d’une thèse et de différents stages.

En outre, le parcours peut être complété avec un cycle en spécialisation « Endocrinologie-Diabète et Nutrition ».


Quel salaire pretendre en devenant nutritionniste

Différents critères influent sur le salaire d’un nutritionniste, comme son statut, son lieu d’activité ou encore son ancienneté. Néanmoins, un nutritionniste débutant peut gagner dans les 1 900 euros nets par mois. Grâce à une rapide évolution et son expérience, il peut atteindre les 5 000 euros nets mensuels au cours de sa carrière.

Devenir nutritionniste : Quelles sont les débouchés ?

Le nutritionniste a différentes possibilités pour exercer sa profession. Il peut en effet travailler dans un service hospitalier, dans un centre médical, ou encore ouvrir son propre cabinet.

Voir Aussi  Devenir AES – Accompagnant éducatif et social : missions, salaire et formations

S’il désire évoluer, il peut prétendre à un poste dans l’enseignement ou dans la recherche au sein d’un hôpital universitaire.    

Devenir salarié en tant que nutritionniste

Afin de trouver un emploi, le nutritionniste peut candidater dans les hôpitaux, les cliniques privées ou encore les centres médicaux. Les plateformes de recherche d’emploi sont également un bon moyen de trouver des annonces intéressantes.

Les avantages et inconvénients du métier de nutritionniste

Le métier de nutritionniste est très enrichissant et offre aux professionnels des avantages variés. Il permet de travailler dans des domaines variés, de bénéficier d’un bon salaire et de s’épanouir personnellement. Cependant, le métier de nutritionniste comporte également des inconvénients, notamment une concurrence accrue pour obtenir un emploi et une charge de travail intense.

Avantages

  • Travail varié : Les nutritionnistes peuvent travailler dans divers domaines, notamment la recherche, l’enseignement, la santé publique, l’industrie alimentaire et la nutrition clinique.
  • Salaire intéressant : Les nutritionnistes peuvent gagner un salaire très correct. Une fois leurs études terminées, leur salaire peut aller jusqu’à 70 000 € par an.
  • Épanouissement personnel : Les nutritionnistes peuvent s’épanouir personnellement en aidant des personnes à améliorer leur santé et leur bien-être.

Inconvénients

  • Concurrence accrue : Les emplois de nutritionnistes sont très recherchés et il y a de plus en plus de candidats pour chaque poste vacant.
  • Charge de travail intense : Les nutritionnistes peuvent travailler des heures supplémentaires et avoir une charge de travail intense.
  • Réglementations : Les nutritionnistes doivent se conformer à des réglementations strictes pour éviter tout risque pour leurs clients.

Pourquoi devenir nutritionniste ?

Devenir nutritionniste offre de nombreux avantages. Les nutritionnistes peuvent offrir des services importants aux personnes en leur fournissant des conseils nutritionnels et en leur donnant des informations sur leur santé et leur bien-être. Ils peuvent également bénéficier d’un salaire intéressant et d’un travail varié. Cependant, il faut être prêt à affronter la concurrence et à travailler dur pour réussir dans ce métier.

Avantages Inconvénients
Travail varié Concurrence accrue
Salaire intéressant Charge de travail intense
Épanouissement personnel Réglementations
4.1/5 - (17 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut