Devenir Prothésiste dentaire : missions, salaire et formation

Devenir Prothésiste dentaire : missions, salaire et formation
Devenir Prothésiste dentaire : missions, salaire et formation

Devenir Prothésiste dentaire : missions, salaire et formation

567 lecteurs
Sommaire de l'article

Le métier de prothésiste dentaire vous intéresse ? Vous aimez les activités manuelles ? Travailler avec minutie ne vous fait pas peur ? La sculpture est un art qui vous attire ? À travers cette fiche métier, découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession qui redonne le sourire.


Profil type pour devenir Prothésiste dentaire

Le prothésiste dentaire est chargé de réaliser tous types de prothèses et orthèses dentaires. Il est spécialisé dans la fabrication de DMSM, les Dispositifs Médicaux Sur Mesure.

Il organise et gère la fabrication des prothèses dentaires, telles que les couronnes, les bagues, les implants et d’autres types d’appareils dentaires. Souvent, le choix de la prothèse est fait par le patient et son chirurgien dentiste ou orthodontiste. Ce dernier réalise les empreintes nécessaires à la fabrication de la prothèse.

Suite à cela, le prothésiste dentaire peut concevoir la prothèse en tenant compte de la demande de son collaborateur ou du patient. Puis, il choisit les matériaux appropriés qu’il va modeler selon les empreintes réalisées.

Il utilise aujourd’hui des technologies d’assistance par ordinateur pour l’aider dans la conception et la fabrication des prothèses dentaires.

Parfois, le prothésiste dentaire est amené à réparer des prothèses abîmées ou qui ne conviennent pas après essai du patient.

Le prothésiste dentaire est rarement en contact avec les patients, il travaille généralement dans des laboratoires spécialisés. Il peut aussi exercer dans des établissements de santé, des cabinets dentaires ou des hôpitaux. Toutefois, il est également possible d’exercer cette profession en libéral.

Ses missions sont principalement :

Connaissance et gestion des matériaux

Le prothésiste dentaire connaît parfaitement les matériaux qu’il utilise, leurs tarifs, leurs fournisseurs, leurs disponibilités et sait choisir le matériel adéquat à chaque dispositif. Il est en mesure de fournir aux professionnels avec qui il travaille, toutes les informations relatives à ces matériaux : résine, céramique, métaux ou encore matériaux thermoplastiques. Il connaît les spécificités de chacun d’entre eux et propose aux professionnels et patients le traitement le plus approprié à la demande.

Conception

Une fois les empreintes réalisées sur le patient, le prothésiste dentaire les reçoit. À l’aide de logiciels de conception et fabrication assistées par ordinateur CFAO, il crée dans un premier temps une maquette de la prothèse ou l’orthèse à réaliser. C’est grâce à cette maquette qu’il va pouvoir fabriquer la prothèse.

Voir Aussi  Devenir Comportementaliste animalier : missions, salaire et formation

Fabrication et réparation

La maquette est conçue. Le prothésiste dentaire l’utilise afin de fabriquer un moule et c’est dans ce moule qu’il va couler la matière sélectionnée, et ainsi créer le dispositif médical souhaité : qu’il s’agisse de prothèse, d’orthèse ou d’appareil dentaire. Finalement, il polit et lisse la surface de la prothèse pour rendre son port par le patient plus agréable. C’est une étape qui lui demande une grande minutie.

Qualités pour devenir Prothésiste dentaire

Le métier est de prothésiste dentaire est un métier technique qui demande des compétences techniques très spécifiques. D’autres qualités sont essentielles pour devenir prothésiste dentaire.

En voici quelques-unes :

  • Précision et minutie : La réalisation des prothèses nécessite une grande précision. Le prothésiste dentaire doit faire preuve d’une minutie parfaite. Il n’a pas le droit à l’erreur dans son travail.
  • Concentration : Le prothésiste dentaire est amené à travailler sur de petits éléments parfois longuement. Cela exige de lui une concentration extrême.
  • Rigoureux : En concevant des dispositifs médicaux qui vont être utilisés par les patients au niveau buccal, le prothésiste dentaire doit respecter avec rigueur les normes d’hygiène et de sécurité lors de la conception et fabrication des prothèses.
  • Sens de l’esthétique : Le prothésiste est capable de visualiser facilement le résultat attendu en manipulant les prothèses. Son sens esthétique lui permet d’obtenir un rendu final harmonieux avec comme finalité, un sourire parfait pour les patients.

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir Prothésiste dentaire ? 

Il est nécessaire de posséder un diplôme pour devenir prothésiste dentaire. Le diplôme minimum requis est le Bac Professionnel Prothésiste dentaire.

Formations pour devenir Prothésiste dentaire

Si vous avez choisi le métier de prothésiste dentaire, nous vous proposons plusieurs pistes de formations pour y parvenir.

Niveau BAC :

Bac Professionnel Technicien Prothésiste Dentaire

C’est une formation qui se prépare en trois ans après le collège. L’élève intègre la formation dans un lycée professionnel. Il y apprend les bases pour concevoir et fabriquer des prothèses. Des enseignements en économie et en gestion complètent la formation pour le rendre autonome dans la gestion administrative d’une entreprise.

Voir Aussi  Salaire urbaniste : combien gagne un urbaniste en 2023

Une fois titulaire de ce diplôme, il devient technicien prothésiste dentaire.

Brevet Technique des Métiers option Prothésiste Dentaire

Ce brevet technique est accessible pour un élève ayant effectué une première année au lycée. Après cela, il suit la formation BTM Prothésiste dentaire en deux ans. L’enseignement dispensé est semblable à celui du Bac professionnel : l’étudiant apprend les méthodes de fabrication et conception de toutes les prothèses et la connaissance des matériaux et techniques.

Le niveau également est le même puisque le titulaire du BTM devient technicien prothésiste dentaire.

Niveau BAC + 2 :

Brevet Technique des Métiers Supérieur Prothésiste Dentaire

Pour poursuivre la formation et viser un poste à plus de responsabilités, il est possible de compléter son BTM avec le BTMS prothésiste dentaire.

En allant plus loin dans les apprentissages, l’étudiant va notamment découvrir les fonctions de management et de gestion d’équipe.

La formation peut se suivre en apprentissage avec des périodes en entreprise. Elle dure deux ans. Ainsi, le titulaire de ce bac + 2 peut prétendre à des fonctions de chef de laboratoire par exemple.

BTS Prothésiste dentaire

De même que le BTMS, le BTS Prothésiste dentaire est l’une des voies de formation possible pour devenir prothésiste dentaire. C’est également une formation qui offre un niveau Bac + 2 à son titulaire.

Ainsi, à l’issue de cette formation, il est possible d’exercer à des postes de responsable de laboratoire.

La formation dure deux ans et est accessible après l’obtention du Baccalauréat, notamment le bac professionnel prothésiste dentaire, mais elle est également ouverte aux titulaires d’autres Bac, comme le BAC scientifique ou le BAC STMG.

Niveau Bac + 3 :

Licence Professionnelle Prothésiste dentaire

Enfin, la licence professionnelle prothésiste dentaire est la dernière formation possible et c’est celle qui offre le niveau le plus élevé.

La formation dure un an pour les étudiants qui l’intègrent après un Bac +2 mais elle dure trois ans si l’étudiant intègre la formation directement après le Bac.

À l’instar des formations précédentes, l’étudiant va apprendre les méthodes de conception et fabrication des prothèses et va découvrir les méthodes de management, d’économie et de gestion requises pour gérer une entreprise.

Voir Aussi  Devenir Soudeur : missions, salaire et formation


Quel salaire pretendre en devenant Prothésiste dentaire

1image1

Un prothésiste dentaire débutant va gagner environ 1 700€ brut par mois et 2 500 € brut par mois après 5 ans d’expérience. S’il choisit de créer sa propre entreprise, son salaire peut varier de 3000 € à 10000 € brut par mois.

Devenir Prothésiste dentaire : Quelles sont les débouchés ?

Le technicien prothésiste peut évoluer vers des postes de responsable ou chef de laboratoire avec plusieurs années d’expérience ou en poursuivant sa formation. La principale perspective d’évolution de carrière dans ce métier est de créer ou gérer son propre laboratoire.

Devenir salarié en tant que Prothésiste dentaire

2image2

Pour trouver un emploi de prothésiste dentaire, vous pouvez postuler via le site poleemploi.fr qui présente régulièrement des offres. Il existe également des sites plus spécialisés tels que abcdent.pro qui donne accès à de nombreuses annonces dans la profession.

Les avantages et inconvénients du métier de Prothésiste dentaire

Le métier de Prothésiste dentaire est très intéressant et offre de nombreux avantages à ceux qui s’y adonnent. Il permet aux personnes concernées de mettre à profit leurs connaissances et leurs compétences pour aider les patients à retrouver leur santé bucco-dentaire. Cependant, il comporte également des inconvénients qui doivent être pris en compte avant de se lancer dans cette profession.

Avantages et inconvénients du métier de Prothésiste dentaire

Avantages Inconvénients
Un bon salaire Une formation longue et coûteuse
Une carrière stable Les erreurs peuvent avoir des conséquences graves
Des possibilités de spécialisation Travailler avec des patients difficiles
Une bonne satisfaction personnelle Des horaires irréguliers

Pourquoi devenir Prothésiste dentaire ?

Le métier de Prothésiste dentaire est très intéressant et offre de nombreux avantages. Les personnes qui choisissent cette carrière peuvent profiter d’un bon salaire, d’une carrière stable et d’un sentiment de satisfaction personnelle. De plus, il existe de nombreuses possibilités de spécialisation et de développement professionnel. Bien que le métier comporte des inconvénients tels que des erreurs qui peuvent avoir des conséquences graves, des horaires irréguliers et travailler avec des patients difficiles, ceux qui choisissent de devenir Prothésiste dentaire peuvent profiter de nombreuses opportunités intéressantes à long terme.

4.2/5 - (14 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut