centenaire.org

Devenir souffleur de verre : missions, salaire et formation

Devenir souffleur de verre : missions, salaire et formation
Devenir souffleur de verre : missions, salaire et formation

Devenir souffleur de verre : missions, salaire et formation

672 lecteurs
Sommaire de l'article

Le métier de souffleur de verre vous intéresse ? Artiste dans l’âme, vous aimez créer ? Les arts anciens vous passionnent ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.


Profil type pour devenir souffleur de verre 

Le souffleur de verre est un véritable artiste à la fibre créatrice exacerbée. Détenteur d’un savoir-faire ancestral (le soufflage du verre date en effet de 75-50 avant J.-C), ce professionnel travaille le verre et le cristal en fusion grâce à une canne d’acier creuse dans laquelle il souffle pour obtenir la forme voulue.

Véritable art, le soufflage de verre exige une parfaite maîtrise pour fabriquer des pièces totalement uniques. Aussi, le souffleur de verre connaît toutes les techniques afin de pouvoir créer des objets réellement somptueux pour répondre aux attentes de ses clients. Mais, il peut également participer à la restauration

Ce métier est exercé avant tout par des passionnés et des artistes qui laissent totalement libre cours à leur créativité et imagination. Même s’il utilise différents outils, le souffle reste son meilleur allié afin de modeler le verre comme il le souhaite. Vases, coupelles, figurines, œuvres d’art, le souffleur de verre peut créer une multitude d’objets et les mettre en valeur grâce à la beauté fragile du verre.

Le souffleur de verre peut être embauché dans une cristallerie ou encore les ateliers artisanaux. Mais il peut aussi faire le choix d’ouvrir son propre atelier de verrerie en tant qu’artisan pour créer des œuvres d’art ou des objets de décoration pour ses clients.

La profession de souffleur de verre exige de réaliser de multiples missions, dont les principales vous sont présentées ci-dessous.

Etablir un plan

Pour concevoir ou restaurer des objets en verre ou en cristal, le souffleur de verre doit avoir une idée précise de son ouvrage. Aussi, il réalise avant tout un plan de création ou de restauration et trace les différentes étapes de transformation du verre.

Ajuster la température du four et préparer les outils

Afin de faire du bon travail, ce professionnel doit tout avoir à disposition. Que cela soit ses ciseaux, la canne de verrier ou le tube à souffler, le chalumeau, il prépare tous ses outils avec la plus grande attention. Mais surtout, il prend le soin d’ajuster à la bonne température son four, élément indispensable pour cuire ses créations et obtenir un résultat parfait.

Voir Aussi  Devenir Antiquaire : missions, salaire et formation

Préparer la pâte de verre

Travailler le verre nécessite d’avoir la bonne matière pour que cela soit possible. Le souffleur de verre réalise donc de la pâte à verre composée d’un mélange de sable, de soude et de chaux. Il la chauffe à 1300°C afin qu’elle entre en fusion pour qu’elle soit malléable. Durant cette opération, il prélève la quantité nécessaire de pâte de verre pour créer son œuvre à l’aide de ciseaux spéciaux.

Donner forme à la pâte de verre

En utilisant une canne d’acier creuse, le souffleur de verre recueille la pâte de verre en fusion. Il souffle à l’intérieur afin de donner à la pâte la forme qu’il souhaite pour créer son objet. Il tourne la canne, la secoue pour obtenir l’effet voulu. Ensuite, il travaille cette pâte en l’étirant soit à la main soit au chalumeau pour créer les petits détails et les finitions.

Cuir les créations

Enfin, le souffleur de verre cuit le verre dans un four spécial et à la bonne température pour qu’il puisse se solidifier sans casser. Une fois, cuites, les œuvres sont sorties du four et mises à refroidir afin de pouvoir passer à la taille et à la gravure à l’aide d’une meule.

Qualités pour devenir souffleur de verre 

Comme tout métier de l’artisanat, celui de souffleur de verre nécessite des qualités et compétences professionnelles particulières.

  • La passion : ce métier n’est exercé que par des passionnés car, il s’agit d’un art très ancien et parfois difficile à maîtriser.
  • Une bonne résistance physique : indispensable pour travailler sous la chaleur du four et manipuler les cannes parfois lourdes.
  • Le sens artistique : le souffleur de verre est avant tout un artiste qui possède une grande fibre créatrice pour donner vie à des œuvres totalement uniques.
  • La maîtrise des techniques d’usinage et de travail du verre : indispensable pour exercer ce métier et obtenir un travail de grande qualité.
  • Des notions de physique et de chimie: pour savoir travailler le verre et lui donner la forme souhaitée.

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir souffleur de verre  ? ?

Le parcours le plus classique pour devenir souffleur de verre est l’obtention du CAP arts du verre et du cristal ou du CAP souffleur de verre avec option enseigne lumineuse. Ce diplôme est obligatoire mais peut être complété par d’autres formations professionnelles.

Voir Aussi  Devenir Chargé de communication : missions, salaire et formation

Formations pour devenir souffleur de verre 

Le CAP arts du verre et du cristal ou celui de souffleur de verre option enseigne lumineuses sont donc obligatoires pour exercer ce métier. Néanmoins, les étudiants peuvent les compléter avec d’autres formations professionnelles, présentées ci-dessous.

Niveau CAP

CAP Arts du verre et du cristal 

Le CAP arts du verre et du cristal est une formation professionnelle de 2 ans. Les étudiants apprennent à créer des pièces en verre, à chaud ou à froid grâce à des enseignements pratiques. Ils acquièrent ainsi toutes les techniques de fabrication et du travail du verre et du cristal.

CAP Souffleur de verre option enseigne lumineuse

Le CAP souffleur de verre option enseigne lumineuse est un diplôme qui permet de se spécialiser. Cette formation professionnelle de 2 ans forme à la connaissance des différents types d’enseignes, aux opérations de soufflage, de formage, de câblage et de raccordement électrique nécessaires à leur réalisation.                                                                                                                        

Niveau BAC

Bac pro artisanat et métiers d’art option verrerie scientifique et technique

Le Bac pro artisanat et métiers d’art option verrerie scientifique et technique est une formation de 3 ans. Il permet l’apprentissage des connaissances et des capacités du technicien à modeler des pièces en verre à des fins scientifiques. Il ouvre directement les portes de la vie active.


Quel salaire pretendre en devenant souffleur de verre 

Un souffleur de verre débute généralement au SMIC, à hauteur de 1 329,05 euros net par mois. Or, cette rémunération évolue grâce aux années d’expérience acquises car, il peut gagner 2 500 euros bruts par mois, soit environ 1950 euros net.

Devenir souffleur de verre  : Quelles sont les débouchés ?

Il est important de savoir qu’en France, 90% des recrutements d’un souffleur de verre se font dans les grandes enseignes de cristallerie. Mais, il est aussi possible de se faire embaucher dans un atelier artisanal en verrerie, même si les places sont encore plus rares.

Aussi, ce professionnel n’hésite pas à se mettre à son propre compte lorsqu’il a acquis assez de savoir-faire.

Devenir salarié en tant que souffleur de verre 

Le souffleur de verre qui désire trouver un emploi peut déposer sa candidature dans les cristalleries ou encore les ateliers artisanaux de verrerie. En outre, il peut s’inscrire sur les plateformes de recherche d’emploi, même si les annonces sont assez rares.

;new advadsCfpAd( 34838 );

Avantages et Inconvénients du métier de Souffleur de Verre

Le métier de souffleur de verre offre une variété d’avantages et d’inconvénients. Cet article décrit ces avantages et inconvénients et explique pourquoi devenir souffleur de verre peut être une bonne carrière pour certaines personnes.

Avantages du métier de Souffleur de Verre

Avantages Inconvénients
Les souffleurs de verre peuvent créer des œuvres uniques et intéressantes. Le travail est très physique et exige de la précision.
Les souffleurs de verre peuvent travailler pour des entreprises ou en tant qu’indépendants. Le travail peut être répétitif et monotone.
Le métier de souffleur de verre est très demandé dans le monde entier. Le travail peut être dangereux et exige de la précaution.
Le travail peut être très gratifiant et satisfaisant. Les souffleurs de verre peuvent être exposés à des produits chimiques et à des températures élevées.

Pourquoi devenir souffleur de verre ?

Le métier de souffleur de verre offre aux personnes intéressées par l’art et la création de belles pièces uniques. Les souffleurs de verre peuvent travailler pour des entreprises ou en tant qu’indépendants. Cela leur permet de gagner leur vie tout en créant des pièces uniques pour leurs clients.

Le métier de souffleur de verre nécessite des compétences, de la précision et une forte attention aux détails. Cela peut être très gratifiant et satisfaisant pour les personnes qui aiment créer des œuvres uniques et intéressantes.

Le travail de souffleur de verre peut être dangereux et exige de la précaution. Les souffleurs de verre peuvent être exposés à des produits chimiques et à des températures élevées. Les souffleurs de verre doivent donc prendre des précautions et porter des vêtements de protection lorsqu’ils travaillent.

En dépit des inconvénients, le métier de souffleur de verre offre une variété d’avantages qui peuvent rendre la carrière très satisfaisante et gratifiante. Les personnes intéressées par l’art et la création de pièces uniques trouveront ce métier très intéressant et gratifiant.

4.1/5 - (28 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut