Devenir menuisier : missions, salaire et formation

Devenir menuisier : missions, salaire et formation
Devenir menuisier : missions, salaire et formation

Devenir menuisier : missions, salaire et formation

491 lecteurs
Sommaire de l'article

Le métier de menuisier vous intéresse ? Créatif et habile de vos mains, vous aimez travailler le bois ? Vous êtes minutieux et appliqué ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.


Profil type pour devenir menuisier 

Le menuisier est un artisan qui travaille avec la plus grande précision le bois. Il a pour mission de fabriquer et de poser différents aménagements intérieurs comme extérieurs tels que des escaliers, des cloisons, ou encore des portes et des placards.

Ce professionnel conçoit ses ouvrages sur-mesure, à la demande de ses clients, ou en séries pour répondre aux besoins d’entreprises de construction ou d’aménagement. Il travaille dans un atelier ou sur un chantier et fabrique ses pièces en bois manuellement ou à l’aide de machines, en respectant toujours les règles de sécurité.

Au-delà des fabrications en bois, comme les meubles et les éléments de second œuvre, le menuisier travaille d’autres matériaux tels que le PVC ou l’aluminium. Il peut réaliser la découpe de revêtements de sol ou fabriquer de la menuiserie en aluminium.

S’il travaille à son compte, le menuisier doit également assurer la gestion de son entreprise. Il prend en charge la partie administrative, comptable mais également commerciale.

Le métier de menuisier exige un véritable savoir-faire et de nombreuses compétences professionnelles, car ses missions sont très variées.

Réaliser des plans

Pour pouvoir donner vie à des meubles ou des éléments de second œuvre, le menuisier commence par réaliser des plans. Il utilise pour cela la technique du dessin industriel afin d’avoir une idée précise de l’ouvrage à fabriquer. Dans certains cas, les plans sont dessinés par un architecte et il doit alors simplement les lire et les mettre en application.

Choisir les bons matériaux

Véritable expert du bois, le menuisier doit par la suite choisir le bon matériau. Il prend en compte les exigences des clients mais également les caractéristiques techniques de l’ouvrage à réaliser. Ce qui lui permet de créer des tracés avec des outils adaptés, comme le compas, l’équerre ou encore la règle.

Découper les différentes pièces

Une fois ses dessins et tracés faits, il peut passer à la découpe de ses différentes pièces. A l’aide de machines et d’outils (scie circulaire, fraiseuse, toupie, mortaiseuse ou même machine à commandes numériques) il coupe le bois avec la plus grande précision.

Voir Aussi  Devenir Administrateur réseau : missions, salaire et formations

Réaliser les finitions

Lorsqu’il a bien ajusté ses ouvrages, avec notamment la pose de charnières, le menuisier s’attèle aux différentes finitions. Il réalise le ponçage, le plaquage mais aussi teinte et vernis ses différents ouvrages en bois pour leur offrir le plus bel esthétique.

Intervenir sur les chantiers de construction

Le menuisier peut être amené à intervenir sur les chantiers de construction pour y poser des éléments de second-œuvre. Son savoir-faire est utile pour assurer la pose de cloisons, de parquets, de placards et de lambris.

Gérer son entreprise

S’il est à son compte, ce professionnel doit aussi gérer son entreprise. Il s’occupe notamment de la partie administrative, comptable et surtout commerciale. Il établit les devis, les factures et réceptionne les fournisseurs et les clients.

Qualités pour devenir menuisier 

Pour exercer le métier de menuisier, plusieurs qualités et compétences professionnelles sont indispensables.

  • L’habilité : la menuiserie est un travail manuel qui exige de la précision et le soin du détail. Le menuisier doit être habile de ses mains pour fabriquer des ouvrages de qualité.
  • Une bonne condition physique : le travail de menuisier nécessite une grande force physique car, il travaille le plus souvent debout et peut soulever des charges lourdes. Sans oublier une bonne résistance mentale pour faire face à la pression occasionnée par le respect des délais donnés.
  • Une fibre géométrique et mathématiques même s’il n’est pas un scientifique, le menuisier doit aimer les mathématiques et notamment la géométrie. Ces connaissances lui sont utiles pour réaliser des mesures précises et calculer au mieux le budget nécessaire pour le projet en cours.
  • Une grande capacité d’adaptation : le menuisier doit faire preuve de flexibilité et souplesse dans son travail. Il peut faire face à de nombreux imprévu au cours d’un chantier ou d’un projet et doit savoir réagir en cas d’urgence.
  • Un bon sens du relationnel : car ce professionnel est souvent en contact avec des clients. Il doit être en mesure de répondre à toutes leurs questions techniques avec un vocabulaire simple.
  • Le respect des normes de sécurité : indispensable pour pouvoir travailler avec des machines parfois dangereuses.

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir menuisier  ? ?

Aucun diplôme n’est exigé pour exercer le métier de menuisier car, le savoir-faire s’acquiert souvent sur le terrain. Néanmoins, certains diplômes permettent de posséder les connaissances et compétences professionnelles requises, comme le CAP menuisier fabricant ou le Bac pro technicien constructeur bois.

Voir Aussi  Devenir Animateur 2D et 3D : missions, salaire et formation

Formations pour devenir menuisier 

Les formations pour devenir menuisier sont nombreuses et accessibles à tous les niveaux. Voici quelques-unes d’entre elles qu’il est possible de suivre pour faire carrière dans la menuiserie.

Niveau CAP

CAP menuisier fabricant

Le CAP menuisier fabricant offre toutes les bases pour exercer le métier d’ouvrier professionnel de la menuiserie. Cette formation de 2 ans permet d’acquérir l’ensemble des compétences pour fabriquer ou réparer des ouvrages en bois, même complexes.

Niveau BAC

Bac pro technicien menuisier-agenceur

Le Bac pro technicien menuisier-agenceur est une formation professionnelle se préparant sur 3 ans. Les étudiants apprennent aux travers de cours théoriques et pratiques la réalisation d’ouvrages en bois, la lecture de plans, tout en respectant les contraintes techniques.

Niveau BTS

BTS SCBH – systèmes constructifs bois et habitat

Le BTS SCBH – systèmes constructifs bois et habitat offre une solide formation en conception technique et construction en bois. A la fin de ces deux ans d’études, les diplômés sont formés pour réaliser des éléments de second-œuvre.


Quel salaire pretendre en devenant menuisier 

Au début de sa carrière, un menuisier gagne entre 1 700 et 2 000 euros bruts par mois. Les années d’expérience acquises peuvent lui permettre de gagner jusqu’à 3 000 euros nets mensuels. A cela peuvent s’ajouter des primes mais également des indemnités de déplacement.

Pour un travailleur indépendant, le tarif horaire se situe entre 40 à 60 euros de l’heure. Or, celui-ci peut varier en fonction de la région où il est implanté. Avec un grand savoir-faire, un menuisier à son compte peut atteindre les 2300 à 5000 euros de chiffre d’affaires.

Devenir menuisier  : Quelles sont les débouchés ?

Avec un niveau BAC, il est possible d’être embauché par un artisan menuisier, afin de gagner en expertise. Mais, les entreprises de construction comme les sociétés industrielles cherchent énormément ce savoir-faire.

Il s’agit en outre d’un métier évolutif car, avec plusieurs années d’expérience, le menuisier peut faire le choix de devenir chef d’atelier ou encore contremaître. Ouvrir sa propre société de menuiserie est également possible, à condition de posséder des compétences en comptabilité et gestion d’entreprise.

Voir Aussi  Devenir Gardien de la Paix : missions, salaire et formations

Devenir salarié en tant que menuisier 

Le menuisier qui cherche un emploi ne doit pas hésiter à déposer sa candidature auprès des artisans menuisiers et des entreprises de construction. Il peut aussi s’inscrire sur les plateformes de recherche d’emploi afin d’accéder à de nombreuses offres.

Avantages et inconvénients du métier de menuisier

Le métier de menuisier est une profession à la fois ancienne et passionnante. Il s’agit de sculpter, tailler et assembler des matériaux tels que le bois, le métal, le plastique et le verre pour créer des meubles, des portes, des fenêtres et des escaliers. Il est donc important de comprendre les avantages et les inconvénients liés à ce métier.

Avantages du métier de menuisier

Le menuisier bénéficie de nombreux avantages, notamment :

  • Un travail qui nécessite une grande créativité et un sens artistique.
  • Le travail est très varié et peut aller d’une simple petite réparation à un projet complexe.
  • Un salaire compétitif et une possibilité d’augmentation au fil des années.
  • Un travail qui offre de nombreuses possibilités de carrière.

Inconvénients du métier de menuisier

Cependant, le métier de menuisier comporte également des inconvénients, notamment :

  • Une formation et une pratique longues et difficiles.
  • Un travail physique exigeant et parfois dangereux.
  • Le travail peut parfois être monotone.
  • Les horaires peuvent être difficiles à gérer.

Pourquoi devenir menuisier ?

Le métier de menuisier offre de nombreux avantages et peut être très lucratif. C’est un travail qui offre de nombreuses possibilités de carrière et qui a le potentiel de fournir une grande satisfaction personnelle. Il est également très gratifiant de voir le produit fini et d’apporter sa contribution à un projet.

Avantages Inconvénients
Un travail qui nécessite une grande créativité et un sens artistique. Une formation et une pratique longues et difficiles.
Un salaire compétitif et une possibilité d’augmentation au fil des années. Un travail physique exigeant et parfois dangereux.
Un travail qui offre de nombreuses possibilités de carrière. Le travail peut parfois être monotone.
Possibilité de fournir une grande satisfaction personnelle. Les horaires peuvent être difficiles à gérer.
4.8/5 - (27 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut