Devenir Media buyer : missions, salaire et formation

Devenir Media buyer : missions, salaire et formation
Devenir Media buyer : missions, salaire et formation

Devenir Media buyer : missions, salaire et formation

379 lecteurs
Sommaire de l'article

Le métier de media buyer vous intéresse ? Vous êtes rigoureux et organisé ? Vous avez du goût pour les tâches administratives ? Vous avez une bonne capacité d’adaptation, de la curiosité et vous n’avez aucun mal à travailler en équipe ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.


Profil type pour devenir Media buyer

Avec le responsable du plan média, le media buyer (ou acheteur média) fait partie du département média. Il va travailler en collaboration avec le service stratégique dans lequel on retrouve le chargé d’études et le planificateur stratégique. Ces services travaillent conjointement en aval des créatifs. Le rôle du media buyer, comme son nom l’indique, sera donc chargé d’acheter des espaces publicitaires sur différents supports de communication. Pour cela, il va négocier le prix et le placement des publicités avec les media owners, agences spécialisées, groupes de communication… qui gèrent les espaces publicitaires sur Internet, à la télévision, à la radio, dans la presse et en extérieur (affichage public) afin de négocier le prix et le placement des publicités.

Le media buyer travaille généralement au sein d’agences de publicités, de marketing et agences médias. Son rôle est très important, puisqu’il doit gérer, avec le responsable du plan média, près de 80 % du budget d’une campagne dédiée à l’achat d’espaces publicitaires. Pour vous faire une idée de ce que cela représente, notez que la diffusion d’un spot de 20 secondes sur chaîne de télévision comme TF1 peut nécessiter un budget de plus de 10 000 euros.

En fonction de la structure dans laquelle il travaille et de l’environnement professionnel dans lequel il évolue, ses missions vont varier. En entreprise par exemple, le media buyer aura beaucoup plus un rôle de coordination et de commercial. Sa principale mission sera de superviser un réseau d’agences médias ou de régies publicitaires clientes. Il s’occupera également de la coordination entre les agences auxquelles il délègue le processus d’achats d’espaces publicitaires. En revanche, dans une agence marketing, il sera beaucoup plus question de concevoir l’ensemble du plan du média. Ce sera aussi au media buyer de créer les campagnes et de se charger de les déployer sur les bons supports de communication.

Développer des stratégies d’achat efficaces

Un media buyer travaille pour le compte d’un annonceur. Son travail succède à celui du responsable du plan media qui va d’abord définir un planning avec le choix de différents supports. Après cela, l’acheteur média doit développer des stratégies d’achat efficaces en se basant sur les supports publicitaires choisis, les objectifs à atteindre et la cible. Il pourra ensuite identifier les différents médias et supports qui pourraient lui donner une visibilité optimale.

Voir Aussi  Mon Compte Formation : comment créer et utiliser mon compte CPF

Au cours de cette phase de rédaction des recommandations stratégiques et du plan d’action, le media buyer doit également définir les différents indicateurs de performance (KPI).

Négocier les espaces publicitaires

Une fois les stratégies d’achats définies, c’est maintenant l’étape de négociation des espaces publicitaires. L’acheteur média va donc mettre en œuvre la stratégie publicitaire digitale à travers les différents canaux choisis (Display, Social ADS, SEA…).

Son objectif à cette étape est de trouver le meilleur rapport qualité/prix en fonction de la durée de la campagne, du public visé, des objectifs à atteindre et du budget initial. Il doit garantir à son employeur une rentabilité optimale en maximisant l’impact de la campagne.

Participer à la planification médias

Le media buyer est aussi chargé de garder un œil sur l’extérieur en participant à la planification médias. Pour la télévision par exemple, il va analyser minutieusement la grille télévisuelle afin de définir le programme des espaces à retenir, par chaîne et par produit.

Il doit ensuite rester à l’écoute du marché et à l’affût des changements technologiques. En effet, ses missions nécessitent également d’assurer une veille permanente afin d’être présent sur les nouveaux médias, si besoin.

Qualités pour devenir Media buyer

Le media buyer est chargé de mettre en œuvre le plan média établi par un client annonceur. Il s’agit donc avant d’un expert du monde de la publicité et des médias. Mais ce n’est pas tout ! Ces compétences techniques concernent également :

  • L’achat d’espace publicitaire (prospection, négociation, conclusion de vente…)
  • les principes de publication offline et de publication online
  • l’environnement éditorial et technique web
  • les outils informatiques
  • les outils de Médiamétrie/tracking.

Le media buyer a aussi de nombreuses qualités humaines indispensables à sa mission. Ainsi, pour bien évoluer à son poste, un acheteur média doit avoir le sens du dialogue et des contacts. Un esprit analytique et une maîtrise des chiffres (calculs, statistiques, études de marché, etc.) pour bien évaluer les campagnes de publicité. En tant que media buyer, vous devez être prédisposé au travail en équipe et être flexible. Le sens du dialogue et des contacts est donc très important.

Un bon media buyer a aussi des capacités commerciales et de négociation. Il a le sens de la rigueur et de la précision pour prêter attention aux détails, même sous pression. Enfin, le goût du challenge, une bonne capacité d’adaptation, la curiosité et l’ouverture d’esprit sont des qualités essentielles pour se démarquer.

Voir Aussi  Devenir Traducteur-interprète : missions, salaire et formation

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir Media buyer ??

Il est nécessaire d’obtenir au minimum un Bac général ou Bac scientifique avant de pouvoir accéder aux formations permettant d’apprendre le métier de media buyer. Après le Bac, le futur acheteur média peut se tourner vers des formations de niveau Bac +2 à Bac +5 avec de nombreux parcours.

Formations pour devenir Media buyer

De nombreuses écoles spécialisées en communication et publicité proposent d’intéressants cursus pour se préparer au métier de media buyer. Il existe également des formations supérieures spécialisées en marketing et médias. Enfin, les universités proposent des parcours de niveau Bac +2 au Master spécialisé qui mènent au métier d’acheteur média.

Voici quelques pistes de formations.

Niveau Bac +2

BTS Communication

Le BTS Communication est un diplôme qui se prépare en 2 ans. C’est un diplôme d’État de niveau III délivré par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Le titulaire de ce diplôme est en mesure de concevoir et d’organiser des opérations de communication publicitaire, événementielle ou relationnelle. Il peut également jouer le rôle de conseiller et assurer une veille opérationnelle.

Niveau Bac +3

BUT IC – Information-communication option publicité

L’option publicité du BUT Information-communication a pour objectif de préparer les étudiants aux responsabilités de la publicité et du marketing. Au cours de la formation de 3 ans, les étudiants acquièrent une connaissance approfondie des méthodologies, des techniques et des pratiques des métiers de la publicité.

Licence pro Communication multi média

La licence professionnelle Communication multi média propose une formation de 3 ans au carrefour de trois axes professionnels. Il s’agit de :

  • La compréhension de l’environnement media, institutionnel et/ou commercial de l’entreprise
  • la gestion des projets et des outils de communication dédiés à différents publics
  • la maîtrise des outils de création multimédia.

Niveau Bac +5

Master Marketing stratégique

Le Master Marketing stratégique est une formation qui se déroule sur 2 ans. L’objectif est de faire la transition entre les enseignements théoriques et le monde professionnel. Les cours sont donc axés vers des exercices pratiques et des stages facilitant l’insertion dans le monde du travail.


Salaire

1image1

Il n’y a pas une grille de salaire bien définie pour le media buyer, mais on estime qu’au début de sa carrière, ce professionnel gagne entre 1 500 et 2 500 euros bruts par mois. Après quelques années d’expérience, le salaire d’un cadre media buyer peut aller jusqu’à 3 750 euros bruts par mois.

Devenir Media buyer : Quelles sont les débouchés ?

Nous avions déjà eu à le souligner, le media buyer travaille au sein du département média avec le responsable du plan média. Mais en fonction de la taille de l’entreprise, il peut occuper les deux postes. C’est à lui que revient alors l’entière responsabilité de l’achat d’espaces publicitaires.

Voir Aussi  Devenir Éleveur canin : missions, salaire et formations

Avec l’expérience, le media buyer peut évoluer vers des fonctions d’encadrement ou devenir responsable du service achat. Il peut aussi se spécialiser et devenir digital media buyer ou TV media buying.

Devenir salarié en tant que Media buyer

2image2

Pour trouver un emploi de media buyer, vous pouvez déposer des candidatures sur des sites de recherche d’emploi.

Quels sont les avantages et les inconvénients du métier de Media buyer?

Le métier de Media buyer est très recherché, car il offre une position stratégique importante pour les entreprises. Il est responsable de l’achat d’espaces publicitaires et de médias et de la planification de la campagne publicitaire.

Le Media buyer joue un rôle important dans la mise en œuvre des stratégies publicitaires et dans la mise en œuvre des campagnes publicitaires. Ce métier est très recherché car il offre l’opportunité d’utiliser des technologies innovantes et des outils avancés.

Cependant, ce métier comporte des avantages et des inconvénients. Voici un bref aperçu des avantages et des inconvénients du métier de Media buyer.

Avantages Inconvénients
Excellentes compétences en matière de planification et de communication. La pression liée aux délais et à la performance.
Grande connaissance de l’industrie des médias. Besoin de se tenir au courant des développements technologiques.
Grande opportunité de se faire un nom dans le monde des médias. Compétition intense pour les bons emplois.
Rémunération attractive et intéressante. Horaires atypiques et irréguliers.

Comme on peut le voir, il y a de nombreux avantages et inconvénients à devenir Media buyer. Cependant, pour ceux qui sont prêts à relever le défi, le métier de Media buyer peut offrir une carrière très lucrative et intéressante. Les Media buyers doivent développer des compétences en matière de planification et de communication, et doivent être au courant des développements technologiques afin de maintenir leur expertise.

En plus de cela, ils doivent également être prêts à affronter la pression liée aux délais et à la performance et doivent faire face à une compétition intense pour les bons emplois. Toutefois, si l’on est prêt à relever le défi, le métier de Media buyer peut offrir une excellente opportunité de se faire un nom dans le monde des médias et une rémunération très attractive.

4.4/5 - (10 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut