Devenir maçon : missions, salaire et formation

Devenir maçon : missions, salaire et formation
Devenir maçon : missions, salaire et formation

Devenir maçon : missions, salaire et formation

402 lecteurs
Sommaire de l'article

Le métier de maçon vous intéresse ? Agile de vos mains, vous avez une bonne condition physique ? Vous aimez le secteur du bâtiment et le travail en équipe ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.


Profil type pour devenir maçon 

Le maçon est un professionnel indispensable du secteur du BTP. Il est en effet le premier à intervenir sur un chantier de construction. Son savoir-faire lui permet de mettre en place les fondations d’une maison, d’un immeuble ou d’un bâtiment industriel. Il a en charge le montage des éléments porteurs tels que les murs, les planchers ou encore les poutrelles.

Responsable du gros œuvre sur une construction traditionnelle, ce professionnel respecte les plans fournis pour réaliser son travail. Il doit assembler des parpaings, des pierres ou des briques avec des produits liants comme le ciment et le mortier. Pour une construction industrielle, il réalise les coffrages pour couler le béton et installe des armatures pour le ferraillage.

En fonction de la taille du chantier à réaliser, il travaille en équipe mais peut aussi réaliser ses missions seul. Souvent sous la direction d’un chef de chantier, il exerce généralement son métier en plein air et par tous les temps.

Dans l’exercice de sa profession, le maçon doit remplir des missions précises et bien définies :

Etudier les plans

Afin de pouvoir réaliser ses fondations, le maçon doit prendre le temps de recueillir et d’étudier les plans conçus par les architectes. Cela lui est nécessaire pour réaliser les travaux demandés en évitant les erreurs de construction, qui peuvent parfois être graves.

Réaliser les fondations

Lorsqu’il a bien compris la demande, il réalise sans attendre les fondations. Il effectue tout d’abord un tracé de la future construction en plantant des piquets dans sol et en les reliant avec un cordeau. Une fois le fond de fouille terminé (retirer la couche superficielle de terre) il réalise un coffrage en béton. Il coule alors une première couche de béton de propreté dans le fond de fouille pour obtenir une surface propre.

Voir Aussi  Devenir Anesthésiste : missions, salaire et formation

Il installe ensuite le ferraillage destiné à armer le béton avant de le couler et de le laisser sécher. A l’aide d’une truelle, il lisse le béton dans le but d’obtenir une surface bien plane. Une fois le béton bien sec, il réalise le décoffrage.

Mettre en place les structures porteuses

Le maçon a également pour mission la mise en place de structures porteuses. Il s’agit notamment de murs porteurs dans une maison ou encore de poutres, linteaux et poteaux. Pour cela il utilise de la pierre, des parpaings ou encore des briques, en fonction des plans réalisés. Enfin, il réalise les différentes finitions pour un travail de qualité et durable dans le temps. Il plâtre les parois, pose les portes et les fenêtres, peint les surfaces et ajoute les revêtements au sol.

Démonter le chantier

Au terme de son ouvrage, ce professionnel doit démonter le chantier qu’il a mis en place. Il démonte les échafaudages et remet le terrain en état.

Pour réaliser ses tâches, le maçon suit les directives du maître de chantier et du chef d’équipe. Il doit toujours respecter le projet de construction et les normes de sécurité.

Qualités pour devenir maçon 

Certaines qualités et compétences sont indispensables au maçon pour réaliser son travail.

  • Posséder une bonne condition physique : le maçon effectue un travail manuel parfois éreintant sous des conditions météorologiques difficiles. Il est important qu’il puisse tenir ses longues journées de travail.
  • Etre rigoureux et précis : pour réaliser la pose des fondations dans les meilleures conditions.
  • Aimer le travail en équipe : le maçon travaille souvent avec d’autres professionnels et est en contact avec les clients. Il doit donc posséder un bon sens du relationnel.
  • Avoir un bon sens de l’équilibre : car il travaille souvent en hauteur.
  • Savoir lire des plans d’architecte : une compétence indispensable afin de bien suivre le projet de construction ou de rénovation.
  • Connaître les différents matériaux: le maçon est amené à utiliser différents matériaux comme le béton, le ciment, la pierre ou encore la brique.
  • Maîtriser toutes les techniques de maçonnerie : pour pouvoir réaliser tous les projets qui lui sont confiés avec le plus grand professionnalisme.
  • Respecter les règles de sécurité : pour ne pas se mettre en danger ni mettre en danger les personnes travaillant avec lui.
Voir Aussi  Devenir Traducteur-interprète : missions, salaire et formation

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir maçon  ? ?

Il est possible d’exercer le métier de maçon sans aucun diplôme et dès la sortie de 3ème. Généralement, le savoir-faire s’acquiert avec la pratique directement sur le terrain. Néanmoins, il est possible de décrocher certains diplômes pour approfondir certaines compétences professionnelles.

Formations pour devenir maçon 

Différents parcours d’études peuvent être choisis afin de réaliser une carrière de maçon. Voici quelques exemples de formations à suivre.

Niveau CAP

CAP Constructeur en Béton armé

Le CAP Constructeur en Béton armé offre aux étudiants toutes les compétences pour assister à la construction des bâtiments de différents types. Ils sont alors capables de réaliser des fondations et des ouvrages en béton armé. Ce diplôme se prépare sur 2 ans et peut être suivi à temps complet ou en apprentissage.

Niveau BAC

Bac Professionnel technicien du bâtiment

Le Bac Professionnel technicien du bâtiment est une formation de 3 ans. Les étudiants apprennent à réaliser les travaux de maçonnerie les plus courants. Ils acquièrent également une bonne connaissance des matériaux et des règles de sécurité.

Niveau BTS

BTS en bâtiment

Le BTS en bâtiment offre aux étudiants un niveau BAC +2. Il a pour mission de former des futurs chefs de chantiers et se déroule sur 2 ans. Il est composé de nombreux stages professionnels qui permettent d’acquérir les compétences requises. L’admission se réalise cependant sur sélection et entretien de motivation.


Quel salaire pretendre en devenant maçon 

Un maçon débutant gagne généralement 1 353,07 euros nets par mois. En gagnant en expérience et au fil des années, cette rémunération peut grimper jusqu’à 3 000 euros nets mensuels.

Si le professionnel possède sa propre entreprise de maçonnerie, il peut prétendre à un salaire entre 2 800 et 5 400 euros.

Devenir maçon  : Quelles sont les débouchés ?

La maçonnerie est un secteur d’activité où le savoir-faire est toujours recherché. Il existe en France de nombreuses entreprises de maçonnerie artisanale qui recrutent de jeunes diplômés.

Voir Aussi  Devenir Psychopraticien : missions, salaire et formation

En ayant un vrai savoir-faire, le maçon peut au cours de sa carrière monter de grade. Il peut occuper un poste de chef de chantier (gros-œuvre) ou se lancer à son propre compte.

Devenir salarié en tant que maçon 

Le professionnel qui désire trouver un emploi dans la maçonnerie ne doit pas hésiter à déposer sa candidature dans les entreprises recherchant son profil. Il est aussi possible de s’inscrire dans les agences d’intérim afin de décrocher une mission temporaire, qui peut se terminer en CDI. Enfin, les plateformes de recherches d’emploi pullulent d’annonces de maçons.

Les avantages et inconvénients du métier de maçon

Le métier de maçon est un métier manuel qui offre une variété de possibilités. Il peut être une occupation à temps plein ou à temps partiel et peut être très bien rémunéré. Les maçons travaillent sur des chantiers de construction et de rénovation, réalisant des tâches variées telles que le creusement de tranchées, le coulage de béton, le blocage de briques et le finissage des murs.

Tableau comparatif des avantages et inconvénients du métier de maçon

Avantages Inconvénients
  • Travail physique satisfaisant
  • Bon salaire
  • Variété de tâches
  • Possibilité de travailler à temps plein ou à temps partiel
  • Risques physiques et environnementaux
  • Travail exténuant
  • Mauvais temps
  • Faibles perspectives de carrière

Pourquoi devenir maçon?

Le métier de maçon est un métier très satisfaisant car il permet aux maçons d’utiliser leurs compétences manuelles et leur savoir-faire pour créer de belles structures. Les maçons disposent également d’un bon salaire et d’une variété de tâches à réaliser, ce qui permet de rester motivé et de bien gagner sa vie. De plus, il est possible de travailler à temps plein ou à temps partiel, ce qui est idéal pour les personnes qui souhaitent exercer le métier à temps partiel tout en ayant un emploi à temps plein. Cependant, le métier comporte également des risques physiques et environnementaux et des perspectives de carrière limitées.

4.8/5 - (26 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut