Devenir Éboueur : missions, salaire et formation

Devenir Éboueur : missions, salaire et formation
Devenir Éboueur : missions, salaire et formation

Devenir Éboueur : missions, salaire et formation

505 lecteurs
Sommaire de l'article

Le métier d’éboueur vous intéresse ? Vous avez une bonne condition physique et une certaine agilité ? Vous êtes dynamique, patient, organisé et sympathique ? Vous savez gérer le stress et faire face à la pression ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.


Profil type pour devenir Éboueur 

L’éboueur est le premier maillon de la filière de traitement des déchets qui contribue, chaque jour, à la propreté des villes et des campagnes. Professionnel de l’hygiène, l’éboueur est donc chargé des opérations de salubrité et de propreté urbaine des espaces publics extérieurs. Il s’occupe également de la collecte de déchets conformément à la réglementation de la salubrité publique ainsi que les règles d’hygiène, de propreté et de sécurité. On l’appelle encore agent de collecte ou de propreté, agent de déchets urbains et industriels ou ripeur.

En fonction des municipalités, l’éboueur débarque chaque matin ou chaque soir et effectue, à la main ou par camion, le ramassage des ordures ménagères en respectant les périmètres géographiques définis par son chef d’équipe. Ces ordures sont ensuite envoyées sur un site de traitement, dans un incinérateur ou dans un centre de récupération.

Au quotidien, les principales tâches de l’éboueur consistent donc à :

  • Ramasser les déchets ou les articles récupérables
  • charger les ordures dans un camion (à la main ou à l’aide d’un élévateur hydraulique)
  • conduire le camion dans un endroit approprié (site de traitement de déchets par exemple)
  • manœuvrer les leviers du mécanisme hydraulique servant à déverser le contenu du camion.

L’éboueur a également la responsabilité de signaler toute anomalie dans le fonctionnement du véhicule et avertir l’administration municipale de tout problème avec les citoyens.

Par son action quotidienne, l’éboueur contribue ainsi à nettoyer les sites dont il a la responsabilité afin de rendre la ville plus propre et plus belle. Véritable homme de l’ombre, il travaille en équipe, de jour comme de nuit. Si nécessaire, l’éboueur peut être amené à s’occuper du déblaiement de la neige ou du ramassage des feuilles suivant les saisons.

Collecte des déchets ménagers

Avant de commencer ses tâches quotidiennes, l’éboueur se rend d’abord au dépôt pour s’équiper. Gants, vêtements réfléchissants, chaussures de sécurité… sont les principaux équipements de professionnel de l’hygiène.

Voir Aussi  Devenir Agent thermal : missions, salaire, formations et perspectives

Une fois équipé, il peut alors commencer sa tournée. Il va donc charger les poubelles sur la benne, assurer l’enlèvement des détritus et achemine la benne jusqu’à l’incinérateur ou la décharge.

L’éboueur, et plus particulièrement le ripeur, se positionne souvent sur le marchepied arrière de la benne. Il le monte et le descend au gré des poubelles à ramasser afin de faire rouler les conteneurs jusqu’à la benne et de les vider à l’intérieur avant de faire signe au chauffeur de la fin du ramassage.

Compactage des déchets dans le camion-benne

Pour leurs opérations, les éboueurs utilisent un camion-benne spécial. Encore appelé camion à ordures ou camion poubelle, le véhicule a été conçu spécifiquement pour la collecte et le transport mécanique des ordures ménagères et déchets volumineux. Ils sont utilisés pour le compactage, le stockage et le transport des déchets afin d’assurer le respect de l’environnement.

À l’intérieur du caisson arrière, l’éboueur va donc s’assurer du compactage des déchets avant qu’ils ne soient envoyés sur le site de traitement. Il peut utiliser une pelle ou une sorte de raclette pour pousser correctement les déchets tombés à l’intérieur du compacteur.

Ramassage des déchets éparpillés sur la voie publique

De temps en temps, l’éboueur a aussi pour mission de ramasser les matériels volumineux et encombrants dont les particuliers souhaitent se débarrasser. Il se charge de balayer et laver les trottoirs et autres lieux publics afin de préserver l’environnement.

L’éboueur peut aussi être affecté à une mission de balayage d’un secteur ou de ramassage des encombrants.

Entretien du matériel de collecte

Une fois à la décharge ou à la déchetterie où les ordures sont amenées pour être triées, l’éboueur s’occupe maintenant du nettoyage et de l’entretien du matériel en vue de la prochaine tournée.

Qualités pour devenir Éboueur 

Le travail de l’éboueur nécessite d’être sur la voie publique par tous les temps. C’est un travail très difficile, surtout en été où l’odeur des déchets est encore plus soutenue. Pour exercer cette profession, il faut donc avoir certaines compétences, mais aussi, et notamment, des qualités humaines nécessaires. En voici quelques-unes.

  • La résistance physique : l’éboueur est souvent debout ou en train de ramasser des charges lourdes. C’est un métier physiquement exigeant. Vous devez donc avoir une bonne santé et une grande résistance physique.
  • L’agilité : pour monter et descendre sans difficulté et sans arrêt de son marchepied
  • La vigilance : il faut savoir rester concentré, malgré les tâches répétitives, pour exercer le métier d’éboueur. Il n’est pas question de relâcher son attention, faute de quoi un accident de travail est vite arrivé.
  • Une attitude dynamique et sympathique qui lui rendra le travail plus appréciable et pour pouvoir travailler facilement en équipe.
Voir Aussi  Devenir Conservateur du patrimoine : missions, salaire et formation

Ajoutons à tout cela que l’éboueur est patient, organisé, matinal, ponctuel et ne rechigne pas à travailler la nuit. Il sait gérer le stress et sait faire face à la pression !

Enfin, l’éboueur a des compétences dans l’utilisation du matériel de nettoyage, maîtrise les différents critères de tri, les règles de salubrité et d’hygiène publique, les règles de sécurité ainsi que les règles d’hygiène et de propreté.

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir Éboueur  ??

Pour devenir éboueur, aucun diplôme n’est nécessaire. Vous avez la possibilité de vous former « sur le tas », directement auprès d’un employeur. Mais vous pouvez également opter pour un cursus qui vous permettra de valoriser votre candidature.

Formations pour devenir Éboueur 

Si vous souhaitez devenir éboueur, voici quelques exemples de formations possibles.

Niveau CAP

CAP PEURC – Propreté de l’Environnement Urbain – Collecte et Recyclage

Les CAP sont des diplômes professionnels délivrés par le ministère de l’Éducation nationale. Le CAP Propreté de l’environnement urbain – collecte et recyclage forme en 2 ans sur les techniques professionnelles de nettoyage et de propreté urbaine.

CAP AACDLS – Agent d’Assainissement et de Collecte des Déchets Liquides Spéciaux

En 2 ans, ce CAP AACDLS forme des professionnels qualifiés chargés du traitement des déchets industriels liquides : hydrocarbures, produits explosifs, mélanges dangereux, produits toxiques, etc. Ils seront aussi capables de veiller au respect des réglementations environnementales.

Niveau Bac

Bac pro GPPE – Gestion des Pollutions et Protection de l’Environnement

Le Bac pro GPPE forme en 3 ans des professionnels qualifiés capables de prendre en charge des chantiers dans les secteurs de l’assainissement, du nettoyage de sites industriels et de la dépollution des sites naturels pollués.

Salaire

1image1

En général, la rémunération d’un éboueur débutant tourne autour du SMIC. Il évolue ensuite et passe à 1 800 ou 2 000 euros brut par mois, en fin de carrière.

Voir Aussi  Plan d'accueil des nouveaux employés : Pourquoi est-il essentiel ?


Devenir Éboueur  : Quelles sont les débouchés ?

L’éboueur travaille généralement pour les municipalités avec le statut d’agent des collectivités territoriales. Mais on le retrouve également dans des entreprises privées de nettoyage, auxquelles les mairies sous-traitent le ramassage.

Avec l’expérience, l’éboueur peut occuper un poste de chef d’équipe et gravir les échelons jusqu’à devenir responsable de centre de service.

Il a également la possibilité de passer son permis poids lourd pour devenir chauffeur de benne à ordures ou encore chauffeur-livreur, s’il souhaite changer de secteur d’activités.

Devenir salarié en tant que Éboueur 

2image2

Pour exercer le métier d’éboueur, il faut savoir qu’il existe 2 principaux modes de recrutement : soit directement par les municipalités (avec le statut d’agent des collectivités territoriales), soit par des entreprises privées de nettoiement, liées aux communes par un contrat de sous-traitance. Vous pouvez alors déposer des candidatures aux offres d’emploi publiées sur des sites de recherche d’emploi généralistes comme poleemploi.fr.

Les Avantages et Inconvénients du Métier de Éboueur

Le métier de éboueur est un métier d’utilité publique qui revêt un certain nombre d’avantages et d’inconvénients. Les éboueurs sont chargés de collecter les déchets et les matières recyclables des rues et des maisons des quartiers qu’ils ont été affectés.

Voici un tableau comparatif qui décrit les avantages et les inconvénients de ce métier :

Avantages Inconvénients
Bonne rémunération Travail physique exigeant
Horaire flexible Risque d’accident
Travailleurs très appréciés Travail sale et désagréable
Travail bien régulé Faible possibilité d’évolution de carrière

Devenir éboueur est une excellente option pour les personnes qui souhaitent travailler dans un environnement où les horaires sont flexibles et où la rémunération est bonne. Les éboueurs sont très appréciés dans la société en raison de leur contribution à l’environnement et à la santé publique. Cependant, le travail est parfois très physique et désagréable, et il y a un risque d’accidents. De plus, il n’y a que peu de possibilités d’évolution de carrière.

Malgré ces inconvénients, le métier de éboueur est très rémunérateur et offre une certaine sécurité d’emploi. Si vous êtes à la recherche d’un métier qui vous offre une bonne rémunération et des horaires flexibles, le métier de éboueur est une bonne option.

4.1/5 - (19 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut