Devenir Bétonneur : missions, salaire et formations disponibles

Devenir Bétonneur : missions, salaire et formations disponibles
Devenir Bétonneur : missions, salaire et formations disponibles

Devenir Bétonneur : missions, salaire et formations disponibles

339 lecteurs
Sommaire de l'article

Le métier de bétonneur vous intéresse ? Vous n’avez pas peur de travailler dans des conditions difficiles ? Vous appréciez grandement le travail d’équipe ? Vous possédez une excellente forme physique ? Vous aimez le terrain, avez envie d’exercer une profession responsabilisante ? N’hésitez pas à lire notre fiche métier afin de découvrir le salaire, les compétences, les missions et les débouchés possibles de ce métier.


Profil type pour devenir Bétonneurs disponibles

Le bétonneur (ou bétonnier) exerce une profession qui n’est pas très connue du grand public mais qui, pourtant, est absolument essentielle dans les métiers du BTP. Le bétonneur est un ouvrier qualifié qui fabrique des parties en béton d’un bâtiment : il va en faire les fondations, les murs, les escaliers, etc. Il peut travailler sur toutes sortes de chantiers comme des immeubles, des maisons, des écoles, des usines mais aussi sur des infrastructures comme des ponts, des pistes d’aéroport, des routes ou encore des barrages. Sa responsabilité est immense : en plus de couler le béton, il va aussi devoir s’assurer de sa qualité. Tout ce qui s’apparente au béton lui incombe, de sa composition à sa mise en œuvre. Le bétonneur doit être en mesure d’utiliser des engins de chantier comme des vibrateurs, des scies électriques ou circulaires,. Voici ses nombreuses missions :

  • Sécurisation du chantier : Tout d’abord, le bétonneur va s’assurer de la sécurité du chantier, pour lui et pour son équipe. Il va effectuer des vérifications en amont. 
  • Réalisation de tranchées de fondation : Le bétonneur va commencer par niveler un fond de tranchée, ensuite il va poser les réseaux de canalisations puis coffrer des ouvrages en béton. Il faudra au préalable qu’il ait déterminé l’emplacement et la structure du moule, préparé les bois et les autres matériaux puis monté le coffrage autour de l’armature métallique destinée à consolider le béton. Pour cela, il sera aussi amené à débiter du bois de coffrage, poser des éléments d’étanchéité, surfacer et talocher des dalles.  
  • Coulage du béton : Le bétonneur va étançonner avant de verser le béton pour que le coffrage ne puisse pas s’écrouler sous le poids de ce dernier. Après plusieurs jours, il pourra faire le décoffrage. À noter que sur certains chantiers où les structures de moulage sont préfabriquées, il n’intervient que pour le béton.
  • Assemblage des parties en béton : Une des missions du bétonneur est d’assembler les parties en béton qu’il aura coulées. 
  • Conduite et utilisation de machines spécifiques : Le bétonneur utilise des machines particulières que l’on trouve sur des chantiers comme des scies électriques ou circulaires ou encore des vibrateurs. 
  • Collecte des déchets : C’est le bétonneur qui va collecter les déchets de béton et s’en occuper. Il travaille à 360° autour du produit. Après la collecte, il va trier et évacuer les déchets.
  • Rédaction et contrôle des consignes : Le bétonneur va rédiger les consignes de pratiques, d’usage, de sécurité et va faire en sorte qu’elles soient respectées.  
  • Coordination de l’activité de l’équipe : Responsable, il va gérer son équipe autours des consignes et du cahier des charges. 
  • Gestion du rendu final : Comme certains sont attentifs au rendu final, il est possible pour le bétonneur de faire de la maçonnerie ou encore de la pose de parpaings, de briques ou de pierres.
Voir Aussi  12 métiers de l’artisanat bien payés

Qualités pour devenir Bétonneurs disponibles

Le bétonneur possède de nombreuses qualités. En voici quelques-unes : 

  • Il aime le travail d’équipe : Le bétonneur travaille sur un projet commun. Il doit donc particulièrement apprécier de travailler en équipe.  
  • Il est responsable : Il doit garantir la sécurité, la fiabilité et le respect des normes du bâtiment dans lequel il travaille. Il doit avoir un grand sens des responsabilités.  
  • Il est organisé : Il doit savoir où se place chaque chose, être méthodique et pratique. Une grande organisation est nécessaire pour faire son métier parfaitement. 
  • Il sait gérer la pression : Il doit être capable de couler le béton dans une durée de temps précise. Cela peut entraîner un certain stress qu’il doit être en mesure de gérer.  
  • Il jouit d’une bonne condition physique : Le bétonneur exerce un métier physique, il doit travailler dehors et porter de lourdes charges. De plus, les heures de travail sont irrégulières, ce qui fatigue aussi le corps. Il doit avoir une bonne condition physique.

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir Bétonneurs disponibles ? 

Afin de devenir bétonneur, il n’est pas obligatoire d’avoir un diplôme mais il est plus que souhaitable d’avoir fait une formation. 

Formations pour devenir bétonneur

Voici différentes formations permettant de devenir bétonneur,

Formation initiale :

Niveau CAP :

CAP COBA – Constructeur d’Ouvrages en en Béton Armé

Accessible dès la classe de 3e, il se prépare en deux ans. Le titulaire de ce CAP COBA – Constructeur d’Ouvrages en en Béton Armé pourra intervenir dans la construction de bâtiments, d’ouvrages de génie civil, d’infrastructures et d’ouvrages d’art. Il sera en mesure de préparer son intervention en décodant les dossiers techniques, en choisissant les matériaux… Il pourra faire un ouvrage courant, intervenir à proximité des réseaux, utiliser un échafaudage… Il sera capable de monter et de démonter un étaiement et de poser un élément préfabriqué en béton armé. 

Voir Aussi  Devenir RRH – Responsable des Ressources Humaines : salaire…

BEP construction du bâtiment gros œuvre

Accessible dès la classe de 3e, il se prépare en deux ans. Le titulaire de ce BEP pourra installer ou démonter un chantier, des échafaudages ou des étaiements, effectuer des travaux de maçonnerie, préparer des coffrages destinés au béton, couler des parties d’ouvrage, etc.

Niveau bac :

BP Construction en maçonnerie béton armé

Accessible après le CAP, il se prépare en deux ans, en apprentissage. Le titulaire de ce diplôme pourra réaliser des travaux de maçonnerie sur des chantiers de construction neuve, de rénovation ou de réhabilitation.

BAC Pro TBORGO – Technicien Bâtiment : organisation et réalisation du gros œuvre

Ce Bac pro TBORGO se prépare en trois ans après la classe de 3e. Les élèves titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également le préparer en deux ans sous certaines conditions. Le titulaire de ce bac pro pourra faire des travaux de gros œuvre à partir de directives, sur des chantiers de construction neuve, de rénovation ou de réhabilitation.

Niveau bac + 2 :

BTS Bâtiment

Ce BTS bâtiment se prépare en deux ans et est accessible à tout titulaire d’un baccalauréat : en majorité bac STI2D (spécialité architecture et construction) ou bac pro du domaine. Le titulaire de ce BTS est conducteur de chantier. Il fait le lien entre le chantier, les fournisseurs et la hiérarchie de l’entreprise. Son travail est réparti entre les études techniques et tarifaires, la préparation, la conduite et la gestion de chantier à travers des missions administratives, techniques, économiques et des tâches de communication.

Niveau bac + 3 :

BUT GC CD – Génie Civil Construction Durable

Ce BUT GC CD – Génie Civil Construction Durable se prépare en deux ans et est accessible à tout titulaire d’un baccalauréat : en majorité bac STI2D (spécialité architecture et construction) ou bac pro du domaine. Le titulaire de ce BUT est un technicien supérieur polyvalent. Il fait l’étude et l’exécution des travaux de génie civil dans une entreprise de bâtiment ou de travaux publics.

Voir Aussi  Devenir Bijoutier-joaillier : missions, salaire et formation

Formation continue :

Si vous souhaitez vous réorienter professionnellement, il est possible de le faire par la formation continue en passant les diplômes cités ci-dessus.


Perspectives d’emploi

La carrière du bétonneur va évoluer au gré de son expérience. Il pourra passer des formations supplémentaires ou se mettre à son compte ou encore décider de changer de spécialisation dans le BTP. 

Salaire d’un bétonneur

1image1

Le salaire d’un bétonneur débutant est de 1 750 € par mois. Il peut augmenter avec le temps et l’expérience. 

Devenir salarié en tant que Bétonneurs disponibles

2image2

Le bétonneur va pouvoir trouver du travail en postulant auprès de pôle emploi, mais aussi sur des sites spécialisés dans la recherche d’emploi comme Indeed, Samsic emploi ou encore meteojob.


Avantages et inconvénients du métier de Bétonneurs disponibles

Le métier de Bétonneur disponible est une profession qui peut offrir de nombreuses opportunités. Cependant, comme tous les emplois, il comporte des avantages et des inconvénients. Voici un aperçu des avantages et des inconvénients du métier de Bétonneur disponible.

Avantages du métier de Bétonneur disponible

Avantages Inconvénients
Les Bétonneurs disponibles peuvent travailler dans une variété de domaines et de projets, ce qui leur permet d’être exposés à différents environnements et méthodologies de travail. Les Bétonneurs disponibles peuvent avoir des horaires irréguliers qui peuvent être difficiles à gérer.
Les Bétonneurs disponibles sont généralement payés à l’heure, ce qui leur permet de bénéficier d’un salaire plus élevé et plus régulier. Les Bétonneurs disponibles peuvent être confrontés à des conditions météorologiques difficiles et à des environnements dangereux.
Le métier de Bétonneur disponible est très polyvalent et offre la possibilité de travailler sur différents projets et de développer ses compétences. Les Bétonneurs disponibles peuvent ne pas avoir autant d’avantages sociaux que les employés à temps plein.

Pourquoi devenir Bétonneur disponible?

Le métier de Bétonneur disponible est une excellente option pour ceux qui cherchent à gagner de l’argent supplémentaire et à acquérir de nouvelles compétences. Il est également une excellente option pour ceux qui souhaitent acquérir de l’expérience et explorer différents types de travaux. Enfin, c’est une bonne option pour ceux qui préfèrent travailler indépendamment et qui veulent améliorer leurs compétences.

4.9/5 - (25 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut