Devenir Assistant social : missions, salaire et formation

Devenir Assistant social : missions, salaire et formation
Devenir Assistant social : missions, salaire et formation

Devenir Assistant social : missions, salaire et formation

347 lecteurs
Sommaire de l'article

Vous vous intéressez au métier d’assistant social ? Vous aimez aider votre prochain ? Vous êtes sensible mais rigoureux ? Vous savez être rassurant ? Vous désirez exercer une profession qui a du sens ? Vous adorez vous démener pour les autres ? L’administratif ne vous fait pas peur et vous souhaitez être au contact des gens ? N’hésitez plus et découvrez cet emploi passionnant en lisant notre fiche métier.


Profil type pour devenir Assistant social

L’assistant social accompagne les gens dans leur quotidien face à leurs soucis financiers, sociaux et/ou psychologiques. Il va travailler avec toutes les tranches d’âge : de l’enfant à la personne âgée en passant par les adolescents et les adultes. Il va les soutenir face au chômage, leur recherche de logement, leur surendettement, leur divorce, ou encore la violence qu’ils peuvent subir. L’assistant social va aussi faire un travail de médiation et de développement social dans les quartiers défavorisés. On peut distinguer 2 sortes d’assistant social : les assistants sociaux polyvalents de catégorie qui vont s’occuper d’une population en particulier et les assistants sociaux polyvalents de secteur qui vont exercer auprès d’une catégorie de personne d’un secteur géographique défini. Voici ses diverses missions :

  • L’accueil : L’assistant social va accueillir et écouter les doléances des personnes en difficulté et va essayer de comprendre  les origines de leurs problèmes. 
  • Le conseil : Il va prendre en compte tous les tenants et aboutissants de ces problèmes et tenter de les résoudre.
  • L’information : L’assistant social a aussi un rôle d’informateur sur les droits sociaux des personnes qui viennent le rencontrer, mais aussi sur les soins médicaux, l’accès au logement ou à la formation auxquels ils ont droit.
  • L’orientation : Il va aider les personnes en difficulté à trouver des lieux d’accueil spécialisés afin de répondre à leurs besoins.
  • La médiation : Il peut servir d’intermédiaire entre des personnes. Par exemple en cas de divorce ou de violence. 

Qualités et compétences

L’assistant social est un professionnel qui doit posséder beaucoup de qualités pour faire son métier. En voici quelques-unes :

  • Il a le sens de l’écoute et de l’empathie : L’assistant social doit être rassurant car il se retrouve face à des gens en détresse financière, psychologique ou familiale. Il doit savoir écouter leurs problèmes sans les juger.
  • Il est équilibré : Il est essentiel que l’assistant social possède un excellent équilibre psychologique. Il doit toujours garder la tête sur les épaules face à des personnes qui peuvent parfois être angoissées. L’assistant social ne doit pas s’impliquer personnellement dans les cas qu’il traite. Il doit savoir garder la juste distance.
  • Il est patient : Il est responsable de problématiques difficiles durant des mois, parfois des années. Pour pourvoir affronter la détresse et la souffrance des personnes dont il s’occupe, celui-ci doit pouvoir créer un climat favorable et être patient avec eux.
  • Il est organisé : L’assistant social doit être rigoureux car il gère beaucoup de dossiers en même temps. Au moment des rushs, il faut qu’il réagisse vite et avec sang froid. Lorsqu’il y a des moments de crises avec des circonstances terribles, il faut qu’il soit capable d’effectuer les démarches le plus rapidement possible.
  • Il aime travailler en équipe : L’assistant social exerce son métier au sein d’une équipe. Il est important qu’il ait cet esprit d’équipe car ses collègues de travail et lui sont confrontés à des circonstances de vie difficiles et l’importance de leur lien est important. 

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir Assistant social ?

Il est obligatoire pour l’aspirant assistant social de passer un diplôme spécifique. Sans, il lui sera impossible d’exercer. Ce diplôme est le Diplôme d’État d’assistant de service social (DEASS). Il est possible de l’obtenir de plusieurs façons.

Formations pour devenir assistant social

Le Graal à obtenir pour devenir assistant social est le DEASS – Diplôme d’État d’assistant de service social. Il équivaut à un niveau Licence (trois ans après le bac). Pour pouvoir postuler, il faudra envoyer un dossier de candidature et passer un entretien via Parcoursup

BUT CS – Carrières Sociales

Il est possible d’obtenir ce diplôme en passant un BUT CS – Carrières sociales, option Assistance sociale.

Cette formation dure trois ans.

Écoles spécialisées

Vous pouvez également passer par des écoles spécialisées qui recrutent via un concours d’entrée.

VAE

Le DEASS est aussi possible via la voie de la formation continue (VAE).


Perspectives d’emploi

Le métier d’assistant social est un métier de plus en plus recherché, surtout en Ile-de-France.

Un assistant social fonctionnaire échelon 5 avec quatre ans d’expérience professionnelle dans un poste de catégorie B peut demander sa promotion par inscription au tableau d’avancement. Il pourra être nommé assistant principal de service social.

S’il possède une expérience professionnelle de dix à quinze ans, il peut tenter de devenir conseiller socio-éducatif, conseiller du travail ou conseiller technique de service social. 

De plus, avec un diplôme complémentaire comme le Caferuis, le Deis ou le Cafdes, l’assistant social peut espérer des postes de responsable de circonscription d’action social, de conseiller technique, de directeur de services sociaux, de directeur d’établissement social ou d’établissement sanitaire et social. Enfin, le DEMF de médiateur familial est envisageable.

Lire aussi : 27 métiers pour travailler dans le social qui recrutent.

Salaire d’un assistant social

1image1

L’assistant social va toucher entre 1 500 et 2 000 euros brut par mois, mais tout dépendra des structures qui l’emploient.

Devenir salarié en tant que Assistant social

2image2

Si vous souhaitez trouver un poste d’assistant social, il faudra postuler auprès des collectivités territoriales qui proposent la majorité des postes. Il est possible aussi d’intégrer le secteur privé. Enfin, des opportunités d’emplois sont offertes par l’État, au sein de ses ministères comme celui de l’Éducation nationale ou de la Justice. Bien sûr, des offres sont disponibles sur  les sites spécialisés et sur celui de pôle emploi qui sont pourvoyeurs de nombreuses possibilités d’embauche. 


Avantages et inconvénients du métier d’Assistant social

Le métier d’Assistant social est très varié et peut être à la fois gratifiant et difficile. Comme tout travail, il comporte des avantages et des inconvénients qui doivent être pris en compte lors du choix d’une carrière. Voici un tableau comparatif des avantages et des inconvénients du métier d’Assistant social :

Avantages Inconvénients
Opportunité de travailler avec des personnes de tous horizons. Grosses responsabilités et heures supplémentaires.
Permet d’aider des personnes dans le besoin. Peu de reconnaissance financière.
Travail passionnant et très varié. Émotionnellement difficile et stressant.
Rémunération stable et avantages sociaux. Travail soumis à des réglementations et des procédures complexes.

Pourquoi devenir Assistant social ?

Le métier d’Assistant social est très gratifiant car il permet d’aider les personnes les plus vulnérables et à la défaveur de la société. Cela peut être très gratifiant de voir que votre travail peut contribuer à améliorer la vie des autres. En outre, les Assistants sociaux peuvent travailler dans des environnements variés et avec des personnes de tous les milieux, ce qui leur permet de développer leurs compétences et leur expertise. Le travail peut offrir une rémunération stable et des avantages sociaux, ce qui le rend très attrayant pour les candidats.

Cependant, il convient de noter que le métier présente de nombreux inconvénients et n’est pas pour tout le monde. Les Assistants sociaux sont soumis à de lourdes responsabilités et à des réglementations complexes, ce qui peut rendre le travail stressant. De plus, les heures supplémentaires sont fréquentes et le salaire peut être considéré comme faible par rapport à d’autres professions. Enfin, les Assistants sociaux peuvent se trouver confrontés à des situations émotionnellement difficiles et à des clients qui refusent de coopérer.

Avant de choisir de devenir Assistant social, il est important de peser le pour et le contre et de veiller à ce que le travail soit quelque chose que vous êtes prêt à faire et à assumer.

Voir Aussi  Devenir Administrateur système : missions, salaire et formation
4.8/5 - (25 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut