centenaire.org

Guide du financement professionnel : comment obtenir des fonds pour son entreprise ou sa société sans passer par le crédit pro bancaire ?

besoin-financement-entreprise.jpg
besoin-financement-entreprise.jpg

Guide du financement professionnel : comment obtenir des fonds pour son entreprise ou sa société sans passer par le crédit pro bancaire ?

424 lecteurs
Sommaire de l'article

L’apport personnel au financement de la création de votre entreprise ?

Que ce soit au début de la création de l’entreprise (projet) ou pendant son plein développement, l’apport personnel est une alternative viable car il permet de :

  • D’augmenter ou de constituer votre capital social
  • D’améliorer la trésorerie
  • De ne pas réduire votre capital social

Tout dépend du montant, cependant, l’apport personnel peut provenir de votre épargne ou d’un prêt bancaire personnel Cependant, soyez prudent lorsque vous contractez un prêt personnel, car bien qu’il soit plus facile à obtenir qu’un prêt commercial, vous devez être en mesure d’évaluer votre capacité de remboursement en fonction de vos revenus ou des dividendes versés. Il est donc important de mesurer le risque pour ne pas se retrouver exclu de l’accès à la Banque de France ou au FICP (Fichier des Incidents de Remboursement des Crédits aux Particuliers).

Pensez-vous que le love money peut être un moyen de financer votre entreprise ?

En tant que chef d’entreprise, la plupart du temps, lorsque vous démarrez votre entreprise, le love money peut être une bonne option pour lever des fonds afin de lancer votre entreprise. En effet, comme son nom l’indique, il s’agit de l’argent de ceux qui vous aiment, comme vos parents ou vos amis proches, votre conjoint, etc., qui vous aideront à lancer une idée pour démarrer votre entreprise, sans demander de retour sur investissement d’un point de vue économique.

Quels sont les outils pour aider une entreprise à financer ses moments difficiles ?

Avant de passer par les cases du crédit pro, vous devez également rechercher les aides auxquelles vous avez droit pour financer votre entreprise. Plus de 2000 aides financières du secteur public pour vous aider à répondre à vos besoins d’investissement ou de financement dans les situations suivantes :

  • La création d’une entreprise
  • La reprise d’une entreprise
  • Formation et/ou emploi
  • Exonérations et gestion des finances
  • Marketing et développement commercial
  • Vente à l’exportation
  • Projet d’innovation
  • Eco-développement (basé sur le développement durable et l’écologie)
  • Investissements incorporels, corporels et immobiliers
  • La transmission de l’entreprise

Les plus connues sont :

  • L’Aide à la création ou à la reprise d’entreprise (ACRE)
  • Aide à la reprise ou à la création d’entreprise (ARCE)
  • Le prêt d’honneur
  • Le fameux PGE (Pret Garanti par l’Etat) que nous avons connu lors de la crise sanitaire de Covid-19.

Ces aides ou subventions sont soumises à des conditions qui peuvent être géographiques, démographiques, etc. Elles sont généralement stockées dans un dossier, ou bien elles sont une forme de prêt qui comporte des intérêts. Le processus prend généralement beaucoup de temps. Cependant, vous pouvez compléter ces outils avec les dernières alternatives au crédit bancaire pour les entreprises pour le financement des entreprises menées par les fintechs (technologie financière) comme We Do Good, Silvr, SSP et bien d’autres que nous allons vous montrer.

Le crowdfunding participatif ou le crowdfunding comme méthode de financement de votre entreprise ?

Tout d’abord Le financement participatif, aussi appelé « crowdfunding » est l’échange de fonds entre des investisseurs privés ainsi que des entreprises qui cherchent à se financer sans passer par les institutions financières traditionnelles.

Voir Aussi  Assurance vie Erable Evolutions Société Générale

Cette technique est devenue très populaire en France en raison de deux effets :

L’investisseur peut déduire une partie de l’argent investi de ses impôts et recevoir des redevances annuelles comme il le ferait pour un compte d’épargne.

L’entreprise qui cherche à se financer lève des fonds auprès d’investisseurs privés, sans nouveaux partenaires, il n’y a donc pas de dilution du capital.

Nous avons identifié une Fintech qui se distingue dans le domaine du financement participatif, car nous la voyons comme un amalgame de Love Money, RBF (Revenue Based Financing) et CrowdFunding.

La plateforme WE DO GOOD vous offre la possibilité de lever des fonds de manière privée, en faisant appel à l’ensemble de votre réseau : partenaires, clients, love money et autres. Vous pouvez également lever des fonds de manière publique (crowdfunding) pour entrer en contact avec tout investisseur susceptible de faire confiance à votre entreprise.

L’avantage majeur par rapport aux autres plateformes de crowdfunding est que vous ne diminuez pas votre capital, car les investisseurs n’achètent pas d’actions de votre entreprise en échange d’un investissement.

En outre, WE DO GOOD s’adresse également aux entreprises de toutes tailles, puisqu’elle permet de financer votre entreprise à hauteur de 10 000 à 500 000 euros.

Nous recommandons vivement cette plateforme de financement participatif, car elle est un véritable expert et a, à ce jour, aidé plus de 200 entreprises à lever plus de 10 millions d’euros.

Le RBF (Revenue Based Financing) est la méthode de financement des entreprises qui n’ont pas de bilan ?

Cette méthode, qui nous vient des nations anglo-saxonnes, a pu connaître le succès car elle permet d’obtenir un financement sans les limites d’une banque afin d’obtenir un prêt professionnel ou un plan de financement par la vente d’actions de votre entreprise.
Le financement basé sur les revenus, également connu sous le nom de financement non dilutif qui s’adresse principalement au système économique actuel, c’est-à-dire aux entreprises qui vendent des abonnements (avec un revenu qui est récurrent). Ces acteurs du RBF basent leurs décisions sur vos données, et non sur le bilan de votre compte pour vous prêter des fonds. Si vous n’attendez pas, vous recevrez une réponse dans les 72 heures, en moyenne.

La seule alternative est de payer un montant inférieur à 10% sur le montant de votre collecte ! Il n’y a ni assurance, ni intérêt, ni garantie.

Jusqu’à présent, nous avons trouvé un acteur du RBF (Revenue Based Financing) qui se démarque, il s’agit de la Fintech française Silvr. Cette société s’adresse à toutes sortes d’entreprises de toutes tailles sous réserve des conditions suivantes.

  • Vous devez avoir un revenu mensuel récurrent (MRR) de 10 000 EUR
  • Être actif depuis au moins 12 mois
Voir Aussi  Pourquoi Solana devient le choix incontournable pour les applications décentralisées

Si vous remplissez les conditions, l’intelligence artificielle de SiIvr vous donnera une réponse en 24 heures et vous aidera à obtenir des fonds compris entre 10 000 et 10 millions d’euros.

Pour vous rassurer, Silvr est d’autant plus crédible dans sa capacité à financer les entreprises et les sociétés qu’elle a levé 18 millions d’euros de fonds propres pour développer son activité, et 130 millions d’euros pour financer la dette des entreprises.

La solution Buy Now Pay Later pour financer les entreprises ayant des problèmes de trésorerie ?

Cette solution de financement pour les entreprises est considérée comme une toute nouvelle génération de solution d’affacturage. Car elle résout une problématique bien connue, à savoir le paiement des factures pour l’entreprise afin de maximiser le flux de trésorerie. Inutile de préciser qu’un nombre important d’entreprises se déclarent en faillite en raison de difficultés à recouvrer la valeur des produits et/ou services qu’elles ont facturés.

Pour remédier à ce problème, les pays anglo-saxons ont mis au point le BNPL (Buy Now Pay Later), qui permet aux entreprises de vendre leurs produits par paiement différé ou en plusieurs fois, et de recevoir l’argent immédiatement.

Cette solution présente un double avantage puisqu’elle permet :

  • Les entreprises bénéficient d’une meilleure trésorerie et n’ont pas à se soucier des factures en retard.
  • La croissance, puisqu’elle vous donne la possibilité d’offrir à vos clients des conditions de paiement plus souples, vous permet d’augmenter le volume de vos ventes.

Fintech SSP (Score Secure Payment) se distingue sur ce type de financement pour les entreprises en offrant un service SAFE DEBIT PRO qui permet aux entreprises qui proposent des transactions B2B et B2C d’accéder à ce type de financement. L’avantage de pouvoir choisir ce type de financement pour les entreprises avec SSP est que, une fois votre demande approuvée, vous pouvez recevoir l’argent immédiatement !

S Elf-employés, micro-entrepreneurs indépendants, freelances : ont-ils accès à un soutien financier pour leur entreprise ?

Avec l’essor des freelances, Geek Workers, ou auto-entrepreneurs pour la France, de nombreuses entreprises se créent sous ce type de statut. Il peut s’agir d’un complément de revenu ou pour tester une toute nouvelle entreprise ou un tout nouveau projet ou tout simplement pour gérer son emploi principal.

Les indépendants sont une révolution économique en soi : selon le rapport de l’INSEE, d’ici 2021/2022, 6 des 10 nouvelles entreprises seront des micro-entreprises.
Bien qu’ils ne soient pas indépendants, ils sont confrontés aux mêmes problèmes et cherchent des financements pour développer leurs projets professionnels.

C’est la raison pour laquelle des Fintechs comme Mansa ont pris de l’importance. Parce qu’elles offrent une alternative de financement aux indépendants, adaptée à leurs besoins spécifiques :

  • Pas de frais de dossier
  • Pas de frais cachés
  • Pas de frais supplémentaires pour les indépendants, à condition que la personne paie à l’avance.
Voir Aussi  Guide : comment déposer des chèques et de l'argent liquide avec une banque en ligne ? 

Basé sur l’intelligence artificielle, Mansa ne fonctionne pas comme une institution financière traditionnelle, car vous pouvez signer un accord de principe en 10 minutes et votre prêt est approuvé en seulement 48 heures. Vous devez toutefois remplir certaines conditions :

  • Vous devez disposer d’un revenu minimum de 1 800 euros.
  • Votre entreprise doit être enregistrée depuis au moins 12 mois.
  • Il n’est pas nécessaire de s’inscrire au FCC (Fichier Central des Chèques) ou au FICP (Fichier des Incidents relatifs au remboursement des Crédits aux Particuliers) puisque votre statut vous définit comme un particulier, c’est-à-dire qu’il n’y a pas de séparation entre le patrimoine de votre entreprise et votre patrimoine personnel.

Si vous remplissez ces conditions, vous pouvez obtenir le financement dont vous avez besoin entre 20.000 et 20.000 euros que vous pouvez rembourser en 12 mois maximum. Il est primordial de vérifier votre capacité de paiement avant de choisir ce type de prêt pour éviter d’être interdit bancaire puisque vous vous engagez en tant que particulier, même dans le cas d’une micro-entreprise.

Avez-vous des options dans le mode de financement de votre entreprise ?

Dans notre guide, le financement des entreprises ne fait pas toujours référence au crédit bancaire professionnel. Puisque ce dernier est la plupart du temps :

  • Un long circuit de décision.
  • Il n’est pas nécessairement adaptable à votre entreprise spécifique, car les processus et décisions qui sont pris dans le dossier d’acceptation des institutions financières traditionnelles ne sont pas réellement adaptés à l’économie actuelle.
  • Les frais bancaires incompressibles ne sont plus justifiés.

C’est la raison pour laquelle nous proposons ce guide comme une alternative viable au crédit professionnel pour vous aider à choisir la meilleure méthode de financement pour votre entreprise, que vous soyez en cours de création ou en plein développement.

Quel que soit le statut de votre entreprise ou de votre activité :

  • Entreprise individuelle (micro-entreprise, auto-entrepreneurs, indépendants, …).
  • Entreprise unipersonnelle ou société (EURL, SASU)
  • Société à associés multiples (SARL, SAS, SA, SNC)

Il existe un autre mode de financement qui vous permet de développer les activités de votre entreprise ou de votre commerce.

Ces solutions sont une alternative efficace aux levées de fonds car elles vous donnent la possibilité de financer votre entreprise sans réduire le capital.

Nous avons, bien entendu, choisi des solutions qui nous semblent pertinentes et nous avons essayé d’être aussi complets que possible concernant les options de financement pour votre entreprise. Mais, nous ne serons jamais assez nombreux pour vous dire qu’il est essentiel d’examiner les alternatives avant de prendre une décision.

Si vous choisissez d’utiliser un crédit ou un prêt professionnel pour financer votre entreprise, sachez qu’il s’agit d’un engagement, il est donc crucial de déterminer votre capacité de remboursement avant de vous engager.

4.8/5 - (18 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut