Qu’est-ce que le registre satirique ?

parler en public
parler en public

 Qu’est-ce que le registre satirique ?

1 645 lecteurs
Sommaire de l'article

Les registres littéraires sont les éléments qui sont utilisés dans les textes oraux ou écrits pour susciter des émotions chez l’auditoire. La variété de ces éléments affectifs est un atout pour leur place dans les textes en raison du degré de similitude qui les lie. C’est le cas par exemple du registre satirique, proche du registre comique ainsi que du registre ironique, dont la distinction est un signe de grande difficulté. La lecture complète de cet article permet une compréhension exacte du registre satirique ainsi que des informations complémentaires intéressantes.

Qu’est-ce que le registre  » satirique  » ?

Dire moins et être entendu plus est la méthode employée pour réaliser des textes satiriques. En d’autres termes, le terme « satirique » désigne le type de contenu qui se moque des mœurs, de la société ou des gens sur le ton de la dérision. La satire utilise comme outil l’ironie qui est le fait de révéler l’évidence, tout en affirmant quelque chose de contraire à ce que l’on croit. Elle s’appuie le plus souvent sur des figures de style comme la parodie, l’antiphrase ou la caricature, et la litote pour dénigrer les réalités de la société comme la bavure policière ou les problèmes liés au travail en couple.

Quelques exemples de textes satiriques

Pour critiquer les insuffisances politiques ou les pratiques peu rigoureuses, ainsi que les actions non réglementées, on peut utiliser le registre satirique. Il est également possible d’utiliser la satire pour masquer les événements tragiques qui se sont produits pendant la Première Guerre mondiale ou le conflit en Roumanie,afin que le lecteur se sente plus à l’aise pendant la lecture. Dans le texte qui reflète le style satirique on peut penser à :

  • Les satires de BOILEAU ;
  • Les personnages de jean de la Bruyère ;
  • Le mariage de Figaro de BEAUMARCHAIS ;
  • Lettres persanes par MONTESQUIEU ;
  • Madame Bovary par FLAUBERT ;
  • Knock de Jules Romeains ;
  • Maladie imaginaire de Molière ; Les fables de la FONTAINE.

Les différents auteurs ont su transmettre leur vision des faits sur un ton humoristique.

La presse utilisant les outils du registre de la satire.

parler en public

Le comique est un ton qui est souvent employé dans la presse pour détourner une dénonciation sévère. Ce type de journal emploie l’humour et les expressions humoristiques pour présenter, de manière modérée, une information ou un événement social devenu populaire sur des sites ou des plateformes de médias sociaux comme Instagram, Twitter et Facebook. Souvent considérés comme un petit nombre, les journaux satiriques ont fait l’objet d’une étude soutenue par un certain nombre de chercheurs. À la suite de la recherche, un nombre important de journaux sont nés où la satire est un sujet avec une insistance fervente. En tant que publication satirique, nous pouvons compter :

  • La comédie politique ;
  • Les contemporains ;
  • Le courrier français ;
  • Le cri de paris ;
  • Les femmes du jour ;
  • Soccer France ;
  • Les Hommes d’aujourd’hui ;
  • Infos du monde ;
  • Le journal humoristique ;
  • La lune est rouge.

Les publications satiriques sont particulières et emploient les mots moqueurs aussi bien pour la communication que pour l’expression.

Quel est le contenu satirique ?

Bien que plusieurs registres puissent être employés dans un même texte, il existe des méthodes permettant de distinguer le ton satirique. Afin de reconnaître un texte satirique, il est recommandé de se concentrer sur deux éléments clés. Ces deux aspects sont des éléments essentiels pour reconnaître le contenu satirique. Il s’agit des questions suivantes : à qui ou à quoi le texte s’adresse-t-il en se moquant ? Et comment est-il dépeint ?

Comment discerner entre le registre satirique et le registre ironique ?

Le registre satirique et le registre ironique ont beaucoup de points communs. Ainsi, séparer ces deux tonalités littéraires peut être un véritable défi. Mais il est possible de les distinguer. Comme point commun, les deux registres emploient des mots humoristiques, des phrases moqueuses, comme instrument de communication. Contrairement au registre ironique , le registre satirique s’attaque à la victime et se moque d’elle. Exemples : Tatiana avait examiné avec délectation ses mauvaises notes en mathématiques. Après avoir examiné ses notes, il s’est demandé en souriant à quoi servaient les études de mathématiques.

Le registre ironique permet d’appuyer une idée, mais tente de convaincre le lecteur du contraire. Exemple : C’est le moment de commencer l’inflation ! donc aussi longtemps qu’il le faudra. Les conditions de vie peuvent être une catastrophe en période d’inflation.

Quels sont les modes d’exécution du registre de la satire ?

Pour une critique percutante, le registre satirique utilise des procédés extrêmement puissants pour créer une émotion chez le lecteur. Cette émotion entraîne le lecteur dans la réalité des faits, même si les mots employés sont moins sauvages. Il s’agit en particulier de :

  • L’utilisation de l’ironie
  • L’utilisation de l’hyperbole
  • L’usage de la litote
  • L’appel à la magnificence des faits
  • La caricature
  • La description du physique et du moral dans une expression verbale violente ;
  • L’utilisation d’un vocabulaire désobligeant.

Ces divers procédés apportent un plus au texte ou à la presse écrite, ce qui peut attirer l’attention des lecteurs.

Attention : il ne faut pas mélanger « satire » et « satyre

Les mots « satyre » et « satire » sont des homophones, c’est-à-dire des mots ayant la même prononciation, mais des significations complètement différentes. Il est essentiel d’être conscient de la manière dont ces deux mots sont utilisés. En fait, la distinction la plus importante à noter à propos de ces deux termes est que satire est féminin alors que satyre est masculin.

Contrairement au terme « satyre », il s’agit d’une structure littéraire spécialisée dans la critique utilisant des mots humoristiques comme arme. Le satyre est un personnage de la mythologie grecque. Ils sont généralement hétérozygotes, mi-chèvre, mi-homme. Ce sont des individus qui cherchent constamment un complice, généralement jeune pour vivre des moments sexuels. Le terme satyre peut être utilisé pour désigner un homme obsédé par le sexe.

Ce qui précède n’est qu’un échantillon. Le genre satirique est une œuvre artistique qui critique fermement un individu ou une société, la morale, etc.

5/5 - (3 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour haut de page