Qu’est-ce que le registre satirique ?

parler en public
parler en public

 Qu’est-ce que le registre satirique ?

417 lecteurs
Sommaire de l'article

Les registres littéraires sont  des éléments utilisés dans les œuvres écrites ou orales pour susciter de l’émotion chez le lecteur. La pluralité de ces éléments affectifs constitue un facteur favorable pour leur repérage dans les textes vu le caractère de similarité qui les lie.  C’est le cas par exemple du registre satirique proche du registre comique et du registre ironique dont leur distinction révèle d’une grande difficulté. La lecture complète de cet article vous donne un sens strict du registre satirique et d’autres détails plus intéressants.

C’est quoi le registre satirique ?

Dire moins pour entendre plus est la technique utilisée dans le registre satirique. Autrement dit, un texte satirique est ce genre de texte qui dénigre la société, des personnes ou des mœurs tout en employant un ton de moquerie. La satire utilise comme arme l’ironie qui consiste à divulguer une évidence tout en disant le contraire de ce que l’on pense. Il peut la plupart des fois s’adosser sur les figures de style comme l’antiphrase, la parodie, la caricature et la litote pour dénoncer une réalité de société telle que la bavure policière ou les difficultés liées au travail en couple.

Quelques exemples des textes satiriques

Pour dénoncer en toute autonomie les insuffisances politiques, les pratiques maladroites, les actes non réglementaires, on peut utiliser le régistre satirique. Il est aussi possible d’utiliser la satire pour masquer les évènements pathétiques de  la première guerre mondiale ou de la guerre en Roumanie afin de donner du plaisir au lecteur dans la lecture. Au nombre des textes qui reflètent un ton satirique, nous pouvons citer :

  • Satires de BOILEAU ;
  • Caractères de jean de la Bruyère ;
  • Mariage de Figaro de BEAUMARCHAIS ;
  • Lettres persanes de MONTESQUIEU ;
  • Madame Bovary de FLAUBERT ;
  • Knock de jules ROMAINS ;
  • Maladie imaginaire de Molière Les fables de la FONTAINE.

Ces différents auteurs ont su dans un ton comique extérioriser leur conception des faits.

La presse aux moyens du registre satirique

parler en public

La satire est un ton vivement exploité dans la presse pour atténuer une dénonciation brutale. Ce type de presse écrite utilise de l’humour et des expressions comiques pour véhiculer de façon atténuée, une information ou un fait de société devenu virale sur les sites web ou les résaux sociaux comme   Instagram, Twitter et Facebook. Souvent délaissé pour quantité négligeable, les journaux satiriques font l’objet d’une étude scientifique soutenue par plusieurs chercheurs.  Au pied d’un tel intérêt scientifique manifesté, nait un nombre important de journaux dans lesquels la satire est sollicitée avec une forte insistance. Comme journal satirique nous pouvons énumérer :

  • La comédie politique ;
  • Les contemporains ;
  • Le courrier français ;
  • Le cri de paris ;
  • Les femmes du jours ;
  • Football France ;
  • Les Hommes d’aujourd’hui ;
  • Infos du monde ;
  • Le journal amusant ;
  • La lune rousse.

Les journaux satiriques sont particuliers et utilisent les paroles moqueuses comme moyens de communication et d’expression.

Comment reconnaître un texte satirique ?

Même si plusieurs registres peuvent être utilisés dans un même texte, il existe quand même des astuces pour reconnaître un texte satirique. En effet, pour percevoir un texte satirique il convient de se baser sur deux éléments essentiels. Ces deux éléments sont des facteurs importants dans la reconnaissance d’un texte satirique. Il s’agit des questionnements suivants : De qui ou de quoi le texte adressait des propos de moqueries et expliquait comment il est caricaturé ?

Comment distinguer le registre satirique du registre ironique ?

Le registre satirique et le registre ironique ont beaucoup de points communs. Alors distinguer ces deux tons littéraires devient un véritable casse-tête. Néanmoins, ces registres sont bel et bien distinguables. Comme point de similarité, les deux registres utilisent de l’humour, des paroles moqueuses comme moyens de communication. A l’inverse du registre ironique, le registre satirique dénonce et ridiculise sa victime. Exemple : Tatiana contrôlait avec satisfaction ses notes minables en mathématiques. Après avoir fini de regarder, il se demandait avec un cœur joyeux à quoi servirait si on travaillait en mathématique.

Le   Registre ironique quant à lui, soutient une idée mais tente de faire croire le contraire aux lecteurs. Ex : c’est le moment d’inflation ! pourvu que cela prenne assez de temps. Alors que les conditions de vie sont désastreuses pendant les périodes d’inflation.

Quelles sont les méthodes d’exécution du registre satirique ?

Pour une dénonciation assez percutante, le registre satirique utilise des procédés très redoutables pour déclencher de l’émotion auprès du lecteur. Une telle émotion plonge le lecteur dans la réalité des faits même si les expressions utilisées sont amoindries. Plus précisément, il s’agit de :

  • L’utilisation de l’ironie ;
  • L’emploie de l’hyperbole ;
  • L’emploie de la litote ;
  • L’appel au grossissement des faits ;
  • La caricature ;
  • La description physique et morale dans une expressions verbale violente ;
  • L’utilisation d’un vocabulaire péjoratif.

Ces différents procédés apportent un plus dans le texte ou dans la presse écrite pour attirer surtout l’attention du lecteur.

Attention : il ne faut pas confondre « satire » et « satyre »

La satire et le satyre sont des homophones c’est-à-dire des mots ayant des prononciations identiques mais dont les significations sont très éloignées.  Il est important de faire une profonde attention dans le mode d’utilisation de ces deux expressions. En effet, la première distinction pertinente à opérer sur ces deux mots est que la satire est féminine tandis que le satyre est du genre masculin.

Contrairement au mot « satyre », la satire est une édifice littéraire spécialisée dans la critique en utilisant comme arme les propos comiques. Le satyre quant à lui est un personnage provenant de la mythologie grecque. Ils sont souvent des créatures hétérozygotes mi-homme mi-bouc. Ce sont des genres de personnes toujours à la recherche d’une conjointe de préférence jeune fille pour des moments sexuels. Par analogie le terme satyre est utilisé pour décrire un homme obsédé par le sexe.

De tout ce précède, le registre satirique est une œuvre littéraire critiquant avec insistance une personne, une société, une mœurs etc.

5/5 - (3 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour haut de page