16 métiers scientifiques qui payent bien

16 métiers scientifiques qui payent bien
16 métiers scientifiques qui payent bien

16 métiers scientifiques qui payent bien

768 lecteurs
Sommaire de l'article

Vous avez des compétences scientifiques et un intérêt spécifique pour les sciences en général ? Et vous aimeriez mettre ces atouts à profit dans votre profession.

Cet article convient aussi bien aux chercheurs actifs d’emploi, qu’aux intéressés par une reconversion professionnelle, découvrez cette liste de 16 métiers scientifiques qui payent bien :

Chercheur

Chercheuse utilisant un microscope dans un laboratoireChercheuse utilisant un microscope dans un laboratoire

En quoi consiste le métier ?

Le chercheur est un scientifique spécialisé dans une discipline en particulier. Physique, Chimie, Mathématiques, Biologie, Géologie, Médecine, le chercheur peut être expert dans son domaine. Il existe deux grands types de recherche : la recherche fondamentale et la recherche appliquée.

Dans un cas, son travail est d’effectuer des projets de recherche, généralement à partir d’hypothèses dans l’objectif d’acquérir ou confirmer de nouvelles connaissances.

Le chercheur tente de vérifier ses hypothèses à travers des expériences durant lesquelles il manipule parfois des produits et outils à risque.

Il traduit ensuite les résultats qu’il obtient à travers des publications qu’il présente en séminaire et conférence.

En recherche appliquée, le chercheur travaille pour concevoir et développer de nouveaux produits.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir chercheur ?

  • Master + Doctorat en Sciences : La voie la plus commune est la voie universitaire qui permet après un Master de suivre un doctorat en trois ans dans le domaine choisi. Lors de son doctorat, l’étudiant chercheur prépare une thèse. Très souvent, il poursuit avec un postdoctorat en trois ans durant lesquels l’étudiant chercheur rédige et publie des travaux de recherche.
  • Diplôme d’une grande école d’ingénieur : Certains chercheurs sont issus de la voie de l’école d’ingénieur. En effet, certaines écoles de grande renommée forment en cinq ans aux disciplines scientifiques avec la possibilité de se spécialiser en fin de cursus. Ce parcours est généralement complété par une année de mastère spécialisé dans la discipline choisie.

Quel est le salaire d’un chercheur ?

Le salaire du chercheur dépend de son statut et de l’entreprise qui l’emploie. Dans le public, un chercheur débutant perçoit un salaire de 2 000 € brut par mois. En revanche, dans le privé, son salaire varie entre 3 000 € et 4 000 € brut mensuel.

Biologiste

Biologiste qui étudie des plantes au microscope dans un laboratoireBiologiste qui étudie des plantes au microscope dans un laboratoire

En quoi consiste le métier ?

Le biologiste est aussi appelé chercheur en biologie.

Il travaille en tant que chercheur en recherche fondamentale dans un domaine spécifique de la biologie comme l’immunologie, la botanique, l’embryologie, ou encore la zoologie. Sa mission est de découvrir de nouvelles connaissances et informations.

Le biologiste peut aussi exercer en entreprise privée, dans la recherche appliquée. Dans cette situation, il travaille plutôt à la conception d’un nouveau produit. Il est responsable du département de recherche et développement en biologie de son entreprise.

Le biologiste travaille dans un laboratoire et manipule des outils de recherche (microscope), d’analyse ainsi que des outils informatiques.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir biologiste ?

En fonction du poste visé, plusieurs niveaux de formation peuvent être attendus.

  • Master Biologie + Doctorat : Comme vu précédemment, pour devenir chercheur en biologie, il faut avoir suivi le cursus master et doctorat en biologie en huit ans. L’étudiant choisit une spécialité et rédige une thèse en doctorat autour d’une thématique spécifique.
  • Diplôme d’école d’ingénieur en biologie : Des écoles d’ingénieur spécialisées dans les métiers de la biologie forment au métier de biologiste. Après un cursus préparatoire de deux ans, les étudiants apprennent les fondamentaux de la biologie et des sciences. Puis, en cycle ingénieur, ils se spécialisent en trois ans dans des domaines très spécifiques de la biologie comme l’immunologie ou encore le génie de la réaction biologique.

Quel est le salaire d’un biologiste ?

Le salaire d’un biologiste dans le public débute environ à 2 000 € brut par mois. Dans le privé, le salaire d’un débutant se situe autour de 2 500 € brut par mois.

Biochimiste

Arrière-plan végétal avec structure de biochimieArrière-plan végétal avec structure de biochimie

En quoi consiste le métier ?

Le biochimiste est un scientifique qui s’intéresse au monde du vivant, dans l’infiniment petit.

Il cherche à comprendre et analyser le fonctionnement des cellules des organismes vivants dans le but de trouver des applications pratiques.

Le biochimiste isole généralement des cellules et molécules pour les analyser et comprendre leur fonctionnement dans différents environnements.

Les découvertes du biochimiste sont ensuite applicables dans différents domaines, comme la médecine, la biotechnologie, l’agriculture ou l’écologie.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir biochimiste ?

  • Diplôme d’ingénieur en Chimie : La biochimie est une discipline entre la chimie et la biologie. Un diplôme d’ingénieur en chimie est donc une bonne option pour devenir biochimiste. La formation dure entre trois et cinq ans en fonction de niveau d’entrée dans l’école.
  • Master en Sciences et Technologie du Vivant : En choisissant la spécialité biologie, il est possible de choisir la voie universitaire avec un master en sciences et technologie du vivant. La formation dure deux ans et dispense des enseignements généraux et plus spécifiques comme la biochimie.

Quel est le salaire d’un biochimiste ?

En début de carrière, un biochimiste gagne environ 2 000 € brut par mois.

Astrophysicien

Illustration de la recherche sur l'Univers

En quoi consiste le métier ?

L’astrophysicien est un professionnel qui a pour mission d’observer les astres et d’en étudier les mouvements.

L’astrophysicien est un chercheur. Son métier consiste principalement à découvrir de nouvelles choses sans y trouver d’intérêt économique ou industriel.

Voir Aussi  Devenir Chef d’orchestre : missions, salaire et formation

Avec des ingénieurs, il participe à développer des programmes informatiques. Mais sa principale mission consiste à observer et analyser les résultats.

L’astrophysicien rédige ensuite ses résultats et conclusions dans des publications scientifiques destinées à alimenter les travaux en astrophysique et astronomie.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir astrophysicien ?

  • Master Astronomie et Astrophysique : La voie universitaire est la principale voie pour devenir astrophysicien. En commençant par le Master qui dure deux ans et forme aux bases fondamentales de l’astrophysique.
  • Doctorat d’astrophysique : Ensuite, il faut aussi suivre un doctorat en trois ans pour devenir pleinement astrophysicien chercheur.

Quel est le salaire d’un astrophysicien ?

Le salaire d’un astrophysicien débutant est d’environ 2 000 € brut par mois.

Mathématicien

Calculs mathématiques sur un tableauCalculs mathématiques sur un tableau

En quoi consiste le métier ?

Le mathématicien qui est à la fois chercheur et enseignant et dont la mission consiste à rechercher de nouvelles théories mathématiques pour les appliquer à plusieurs domaines.

Au service de la météorologie, la médecine, l’aérospatial ou encore la protection de données, le mathématicien tente de résoudre différentes problématiques. Pour cela, il pose des hypothèses et essaie de trouver de nouvelles théories innovantes.

Le mathématicien peut enseigner, être chercheur, mais travaille de plus en plus au service d’entreprises privées, comme les banques ou assurances. Dans ce cas-là, son travail est de proposer les meilleurs modèles.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir mathématicien ?

  • Master en Mathématiques Appliquées : Après avoir suivi une licence en mathématiques durant trois ans, il est recommandé d’intégrer un master mathématique. Celui-ci peut être proposé avec différentes options, comme les mathématiques appliquées ou les statistiques. Cette formation de deux ans est la formation la plus adaptée pour devenir mathématicien.

Quel est le salaire d’un mathématicien ?

Un mathématicien qui débute gagne en moyenne 2 500 € brut par mois.

Responsable de laboratoire

Analyse en laboratoireAnalyse en laboratoire

En quoi consiste le métier ?

Le responsable de laboratoire est un professionnel scientifique responsable d’analyser et contrôler les produits afin de s’assurer de leur conformité avant une mise sur le marché.

Il est chargé de superviser l’ensemble des opérations de contrôle, de mesure et d’analyse qui a lieu dans son laboratoire.

À la tête d’une équipe de techniciens, il planifie et surveille les différentes tâches à réaliser. Enfin, il valide les différents résultats obtenus avant de les communiquer aux services compétents, comme le service Qualité.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir responsable de laboratoire ?

  • Master en Sciences : Le Master en Sciences peut être en Chimie, Biologie, Biotechnologie, etc. Le cursus dure deux ans après un premier diplôme de niveau Bac + 3. Elle permet d’appréhender les techniques d’analyse et essai en laboratoire ainsi que les procédures de contrôle qualité.
  • Diplôme d’ingénieur en Sciences : Par une école d’ingénieur, il est aussi possible de se former au métier de responsable en laboratoire. Les écoles d’ingénieur en chimie ou en biologie, par exemple, peuvent être des formations appropriées.

Quel est le salaire d’un responsable de laboratoire ?

Le responsable de laboratoire gagne entre 3 000 € et 6 500 € brut par mois en fonction de son expérience et de son statut.

Météorologue

Travail sur des prévisions météorologiques en IndonesieTravail sur des prévisions météorologiques en Indonesie

En quoi consiste le métier ?

Le métier de météorologue consiste en l’étude et l’analyse des données météorologiques.

Ces données sont accessibles à travers l’observation et surtout grâce à des outils informatiques. À l’aide de ces systèmes, le météorologue effectue différentes mesures et plusieurs relevés comme la température.

Il analyse ces mesures et les synthétise par la suite afin de transmettre les informations nécessaires aux présentateurs météo.

Le météorologue est aussi chargé d’anticiper les possibles risques et dangers climatiques, comme les tempêtes, les tornades ou autres catastrophes climatiques.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir météorologue ?

Comme les perspectives d’emploi sont limitées, car Météo France est le principal employeur, les formations sont aussi limitées.

  • Diplôme d’ingénieur de l’ENM École Nationale de Météorologie : Accessible sur concours après avoir suivi une classe préparatoire scientifique, l’admission à l’ENM est la principale voie de formation pour devenir météorologue. Dans ce cas-là, la formation dure trois ans, mais il est aussi possible d’intégrer le cursus en deuxième année pour deux ans uniquement.

Quel est le salaire d’un météorologue ?

Selon son niveau de qualification, le salaire du météorologue peut légèrement varier. Un ingénieur météorologue gagne entre 2300 € et 3000 € brut par mois.

Astronaute

Astronaute marchant sur la LuneAstronaute

En quoi consiste le métier ?

L’astronaute est le scientifique chargé de partir en mission spatiale.

Lorsqu’il est sur terre, l’astronaute passe généralement son temps dans la préparation des futures missions spatiales à venir. Il travaille au sein d’une agence spatiale pour laquelle il réalise aussi des travaux scientifiques.

Quand il est en mission, l’astronaute organise sa vie dans la station avec son équipe, il assure également la maintenance de l’appareil. Il effectue aussi des expériences scientifiques en fonction de son environnement et est chargé de prendre des photographies et d’effectuer des mesures.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir astronaute ?

Il n’existe pas de formation spécifique pour devenir astronaute. Le recrutement est directement réalisé par les agences spatiales et répond à plusieurs critères. Parmi ces critères :

  • Age : de 27 à 50 ans. Il faut être résident et citoyen d’un pays membre de l’ESA pour être astronaute européen.
  • Diplôme scientifique niveau Bac + 5 comme un Master en Sciences.
  • Justifier d’au moins trois ans d’expérience professionnelle.
  • Anglais courant
Voir Aussi  Pourquoi former vos salariés à l'Anglais ?

Quel est le salaire d’un astronaute ?

Le salaire d’un astronaute évolue en fonction de son statut et de son expérience. En début de carrière, ce salaire est compris entre 6 197,55 € à 6 927,94 € net par mois.

Automaticien

Ligne automatique dans une usineLigne automatique dans une usine

En quoi consiste le métier ?

L’automaticien est un professionnel chargé de l’installation, le dépannage et la maintenance des appareils motorisés et automatisés dans l’industrie.

L’automaticien a pour mission d’installer, monter et configurer les appareils automatiques en conformité avec le cahier des charges.

Il est également chargé de détecter les éventuelles pannes et d’intervenir en cas d’incident. L’automaticien est capable de réparer tout dysfonctionnement sur les appareils.

Régulièrement, il contrôle les appareils déjà installés pour s’assurer de leur bon fonctionnement.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir automaticien ?

  • BUT GMP – Génie Mécanique et Productique : Pour réaliser des tâches d’installation ou de maintenance, le niveau BAC + 3 est requis. Le BUT GMP permet d’acquérir en deux ans les compétences nécessaires pour maîtriser les principales tâches d’automaticien.
  • Master Automatique, Robotique : L’automaticien qui souhaite poursuivre sa formation et également intervenir dans la conception des appareils, doit justifier d’un diplôme de niveau Bac + 5. Le Master automatique et robotique se prépare en deux ans après un diplôme de niveau Bac +3.

Quel est le salaire d’un automaticien ?

En début de carrière, l’automaticien gagne entre 1 600 € et 1 800 € brut par mois. Le chef d’équipe gagne lui environ 2 500 € brut par mois.

Bio-informaticien

Bio-informaticien

En quoi consiste le métier ?

Le bio-informaticien est un professionnel expert en biologie et informatique. Il conçoit des programmes informatiques destinés à aider les biologistes dans leurs études.

Ses connaissances en informatique lui permettent d’analyser les résultats des recherches biologiques afin d’en extraire le plus efficacement possible, les données pertinentes.

Le bio-informaticien peut travailler au service de différents secteurs, généralement dans les biotechnologies. Mais il peut aussi exercer dans des laboratoires, publics ou privés, ou pour des groupes industriels.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir bio-informaticien ?

Pour exercer comme bio-informaticien, la double compétence informatique et biologie, est obligatoire.

  • Master bio-informatique et biologie structurale : Certains masters proposent de former à cette double compétence. Plusieurs masters en bio-informatique dont celui-ci suggéré par l’université de Strasbourg qui prépare à la fois à la bio-informatique et à des compétences plus spécifiques en biologie structurale.
  • Master bio-informatique et modélisation : Le Master bio-informatique et modélisation se prépare aussi en deux ans et axe les enseignements autour de compétences en modélisation informatique et mathématique.

Quel est le salaire d’un bio-informaticien ?

Le salaire d’un bio-informaticien dépend de son expérience et de son statut, selon qu’il exerce dans le privé ou le public. En moyenne, un bio-informaticien débutant gagne 2 000 € brut par mois.

Botaniste

Etude de la biologie de plusieurs plantes

En quoi consiste le métier ?

Le botaniste est un professionnel expert en biologie végétale. Sa mission consiste à étudier les végétaux dans différents environnements.

Cela concerne aussi bien les arbres, fleurs et plantes que les fruits et légumes. Ses tâches sont partagées entre le temps sur le terrain durant lequel le botaniste observe, et réalise des prélèvements, et le temps au laboratoire.

Au sein de son laboratoire, le botaniste effectue des analyses sur les espèces qu’il étudie à travers ses prélèvements. Il met en culture certains éléments et analyse les résultats.

Le botaniste peut aussi être enseignant au sein d’universités généralement.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir botaniste ?

  • Master en Biologie végétale : Le niveau Bac + 5 est le minimum requis pour devenir botaniste. Ainsi, il est possible d’intégrer un Master en Biologie végétale après un premier diplôme de niveau Bac + 3. Le master dure deux ans et prépare aux connaissances théoriques et pratiques nécessaires à l’étude des végétaux.
  • Doctorat en agronomie : Pour devenir botaniste chercheur, il est indispensable de valider également le doctorat en agronomie. La formation dure trois ans et repose sur la préparation et présentation d’une thèse autour de l’agronomie.

Quel est le salaire d’un botaniste ?

Dans le secteur public, un botaniste enseignant et chercheur gagne environ 3 000 € brut par mois. Un botaniste qui exerce dans le secteur privé peut prétendre à de meilleurs salaires.

Géotechnicien

Echantillons de solÉchantillons de sol

En quoi consiste le métier ?

Le géotechnicien est le professionnel dont la mission est de contrôler les sols avant des chantiers de construction.

Il vérifie que les sols sont aptes à recevoir des bâtiments, maisons ou autres infrastructures.

Ses missions sont donc de contrôler la stabilité et la résistance des sols. Puis, il mesure également la teneur en eau du sol étudié.

Tout en prenant connaissance du projet de construction, il rédige un document établissant l’autorisation ou l’interdiction de construction en citant les éventuels risques.

Après les travaux, le géotechnicien effectue de nouvelles mesures pour s’assurer de la sécurité des lieux.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir géotechnicien ?

  • BTS Géologie Appliquée : Accessible après le Bac, le BTS Géologie appliquée est une formation de deux ans qui permet de se former aux différents métiers de techniciens autour de la géologie. Les titulaires du BTS intègrent la vie active en tant que géotechnicien ou encore technicien pétrolier.
  • Licence en géosciences : La licence en géosciences permet également de se former au métier de géotechnicien. La formation est pluridisciplinaire et dure trois ans.
Voir Aussi  Licence Pro Métiers du BTP – Travaux publics : durée, accès, programme…

Quel est le salaire d’un géotechnicien ?

En début de carrière, le salaire d’un géotechnicien est d’environ 2 500€ brut par mois.

Ingénieur en sciences des matériaux

Ingenieur utilisant un microscopoeIngenieur utilisant un microscopoe

En quoi consiste le métier ?

L’ingénieur en sciences des matériaux est un scientifique à la croisée des chemins entre la physique, la chimie et l’invention.

Il étudie les différents matériaux existants pour en créer et développer des nouveaux composants, généralement à base de polymères.

Le rôle de l’ingénieur en sciences des matériaux est d’améliorer les matériaux existants pour innover et apporter des capacités différentes aux composants qu’il développe.

Son travail est utile pour de nombreux secteurs, car l’ingénieur en sciences des matériaux peut travailler pour créer des composants des futures routes, pour la biotechnologie ou la santé.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir ingénieur en sciences des matériaux ?

  • Master en Chimie et sciences des matériaux : Pour devenir ingénieur en sciences des matériaux, il faut au moins posséder un diplôme de niveau Bac + 5. Les formations en chimie sont adaptées à cette profession. Le Master en chimie et science des matériaux est la formation idéale à suivre pour cette profession. La formation dure deux ans et forme à la connaissance des matériaux, ainsi qu’à la pratique de conception et développement de nouveaux matériaux.

Quel est le salaire d’un ingénieur en sciences des matériaux ?

Un ingénieur en sciences des matériaux débutant gagne environ 3 000 € brut par mois.

Physicien

Tableau noir contenant des formules et calculs scientifiques en physiqueTableau noir contenant des formules et calculs scientifiques en physique

En quoi consiste le métier ?

Le physicien est le scientifique qui étudie l’énergie et la matière. Chercheur ou expert en physique appliquée, ses missions sont diverses et variées.

Dans la recherche, le physicien étudie le comportement de la matière à travers des expériences. Il rédige ensuite ses résultats à travers des modélisations ou dans des publications.

En physique appliquée et expérimentale, ses recherches ont pour but de développer des applications pratiques dans des domaines de la vie courante ou dans le monde industriel : en optique, électronique, mécanique par exemple.

Le physicien exerce dans des laboratoires de recherche ou dans des entreprises privées au sein d’un département recherche et développement.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir physicien ?

  • Diplôme d’ingénieur en physique : Dans le domaine des physiques appliquées, le physicien est généralement issu d’une école d’ingénieur spécialisée. En trois à cinq ans, il acquiert les compétences théoriques et pratiques indispensables à l’exercice de la profession.
  • Doctorat en physique : Si vous souhaitez faire de la recherche fondamentale, il est recommandé d’opter pour la voie universitaire avec un doctorat à préparer en trois ans.

Quel est le salaire d’un physicien ?

Le salaire d’un physicien chercheur en début de carrière est d’environ 2 200 € brut par mois.

Statisticien

Graphiques statistiques

En quoi consiste le métier ?

Le statisticien est un expert en mathématiques. Sa mission consiste à collecter, trier et analyser des données numériques.

Il est expert en probabilités mathématiques. À partir de ces connaissances, il traite’ des données chiffrées qu’il traduit sous forme de tableaux, graphiques ou courbes. Il crée ensuite des modélisations lui permettant de définir des conclusions à partir de données brutes.

Son travail est utile et applicable dans de nombreux secteurs comme les finances, l’économie, la santé, les industries, etc.

Le statisticien exerce généralement depuis son bureau à l’aide d’un ordinateur qui est son principal outil de travail.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir statisticien ?

Quel est le salaire d’un statisticien ?

Un ingénieur statisticien gagne en début de carrière entre 2 000 € et 2 500 € brut par mois.

Volcanologue

Volcanologue à coté de lave en fusionVolcanologue à coté de lave en fusion

En quoi consiste le métier ?

Le volcanologue est un professionnel expert en volcans. Sa mission consiste à étudier, observer et identifier les signes annonçant une probable éruption volcanique.

Autant acteur de terrain que chercheur en laboratoire, le volcanologue observe et étudie les éléments des volcans. Il effectue des prélèvements de morceaux de roches qu’il analyse ensuite au laboratoire.

Les travaux effectués sur le terrain durent généralement plusieurs mois par an. On peut également solliciter le volcanologue dans le cas d’une situation d’urgence qui nécessiterait une évacuation de la population.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir volcanologue ?

  • Diplôme d’ingénieur en géologie : Après une classe préparatoire en biologie, vous pouvez intégrer une école d’ingénieur. La formation dure trois ans et forme aux disciplines comme la géoscience, la pétrologie ou encore l’étude des risques naturels.
  • Doctorat en géologie : Après un diplôme d’ingénieur ou après un master universitaire, il est recommandé de préparer une thèse en doctorat pour devenir volcanologue chercheur. Cette formation se prépare en trois ans et permet d’approfondir les enseignements déjà donnés en Master ou école d’ingénieur.

Quel est le salaire d’un volcanologue ?

Le salaire d’un volcanologue se situe autour de 2 000 € brut par mois pour un volcanologue chercheur en début de carrière.

4.9/5 - (29 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut