contact@centenaire.org 2619 euros brut en net
centenaire.org

Pouvez-vous intégrer une SCPI dans une assurance-vie ?

scpi-assurance-vie.jpg
scpi-assurance-vie.jpg

Pouvez-vous intégrer une SCPI dans une assurance-vie ?

448 lecteurs
Sommaire de l'article

Avez-vous la possibilité d’intégrer une SCPI dans une assurance vie ?

Si vous faites un investissement dans une SCPI, cela génère des revenus locatifs ou fonciers. Mais savez-vous que vous pouvez investir dans une SCPI et l’intégrer dans les finances de votre assurance vie ce qui vous permet de bénéficier de tous les avantages fiscaux liés aux produits d’épargne.

En intégrant votre investissement immobilier dans un contrat d’assurance vie, vous n’avez plus à déclarer les revenus générés par la SCPI.

SCPI : une méthode pour augmenter le montant de votre épargne ainsi que votre contrat d’assurance vie.

La SCPI est la Société Civile de Placement Immobilier (voir définition) aussi appelée « Pierre Papier » Elle permet à l’utilisateur d’investir dans l’immobilier sur papier. Ainsi, la SCPI est un placement d’épargne efficace et sécurisé qui vous permet d’investir dans l’immobilier et de percevoir des dividendes sur le long terme.

Ainsi, à partir du moment où vous réalisez un investissement dans une SCPI, vous détenez un patrimoine immobilier représenté par des parts. Ces parts sont un investissement géré par un organisme qui gère des biens locatifs. Cela vous permet de limiter le degré d’implication que vous avez en tant qu’investisseur dans la SCPI.

Micro-foncier ou régime réel Comment gérer vos revenus générés par la SCPI ?

Si vous investissez dans une SCPI, vous percevez les revenus du bien ou les revenus locatifs. Vous devez donc les déclarer aux impôts, ce qui inclut les cotisations sociales. Pour faire simple, les revenus locatifs sont imposés selon votre taux d’imposition sur le revenu individuel basé sur le taux marginal d’imposition (TMI) et à cela , il faut ajouter les prélèvements sociaux, au taux de 17,2 %.

Voir Aussi  Assurance vie Nuances Grenadine Caisse d'Epargne

Il existe deux régimes fiscaux qui s’appliquent aux revenus fonciers qui sont liés à votre SCPI Micro-foncier et au régime réel.

Nous vous proposons de les consulter en utilisant deux théories :

Les revenus de votre bien (revenus locatifs) sont inférieurs à 15 000 euros : vous êtes automatiquement soumis au régime micro-foncier uniquement lorsque vous êtes propriétaire d’un appartement que vous mettez en location (ce régime n’est pas applicable lorsque vous ne possédez que des parts d’une ou plusieurs SCPI). Le micro-foncier vous permet de bénéficier de la réduction d’impôt sur le revenu de 30%. Si ce n’est pas le cas, vous serez soumis au régime réel d’imposition comme si vous perceviez plus de 15 000EUR de revenus fonciers annuels.

Vos revenus fonciers dépassent 15 000EUR : dans ce cas, vous êtes soumis au régime réel d’imposition qui consiste à soustraire les loyers perçus des charges fiscalement déductibles lors de la déclaration de vos revenus. Vous devez donc demander à la société de gestion de vous fournir l’imprimé fiscal dans lequel sont listés les frais dans lesquels vous investissez (primes d’assurance, frais liés à l’entretien et aux réparations de la SCPI immobilière, frais de copropriété régularisés et intérêts d’emprunts, frais de gestion) qui doivent être soustraits des revenus perçus.

Il est important de noter que, indépendamment du fait que vous soyez éligible au programme micro-foncier, il est possible de choisir le régime réel. En particulier si vous avez contracté un emprunt pour acheter le bien, vous louez pour déduire le coût de l’emprunt. Il est crucial de faire vos calculs avant de choisir l’une ou l’autre de ces deux options. Une fois que vous aurez choisi l’option, vous serez tenu de conserver le système pendant trois ans.

Voir Aussi  Comment mettre en place un plan d'investissement programmé en bourse ou crypto ? 

Il est également important de noter que vous pouvez investir dans les SCPI de deux manières : effectuer un investissement à temps plein ou en nue-propriété. Il faut savoir que l’investissement en nue-propriété est plus avantageux pour les personnes fortement imposées.

La fiscalité d’une SCPI dans le cas de l’assurance-vie

La SCPI est un produit d’épargne que vous pouvez placer dans une SCPI et les incorporer dans le contrat d’enveloppe financière de l’assurance-vie, ce qui vous permet de bénéficier de tous les avantages fiscaux liés au produit d’épargne.

Grâce à l’incorporation des investissements immobiliers que vous avez réalisés dans un contrat d’assurance-vie, vous n’avez plus à déclarer les gains réalisés grâce à la SC PI. Toutefois, si vous effectuez des retraits avant l’âge de huit ans de votre compte d’épargne, vous serez soumis à l’impôt sur le revenu.

Après huit ans, votre impôt passera à 7,5 % en cas de plus-value ou de retrait (vous avez toujours la possibilité de prendre le taux d’imposition de votre barème personnel), toujours en incluant les prélèvements sociaux qui sont au taux de 17,2 %.

En conclusion, nous vous proposons trois éléments à prendre en compte avant de décider d’utiliser une SCPI dans le cadre d’un contrat d’assurance vie.

  • Choisir la meilleure société de gestion immobilière pour le meilleur investissement que vous pouvez faire dans une SCPI en examinant le taux de rendement ainsi que les coûts.
  • Si vous envisagez d’intégrer l’investissement « pierre-papier » dans un contrat d’assurance-vie, assurez-vous qu’il s’agit d’un investissement à long terme pour bénéficier des avantages fiscaux.
  • Vérifier la validité de la SCPI dans l’assurance-vie
  • Voir Aussi  Notre avis et test complet au courtier DEGIRO et les frais 2023

    Dans ce cas, nous tenons à vous rappeler que les produits d’épargne, l’assurance-vie et les scpi présentent un risque de perte en capital. Comme le déclare l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) :  » les performances passées ne préjugent pas des performances futures « .

    Daniel Louis

    4.7/5 - (18 votes)
    Marine
    Marine

    Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

    Retour en haut