En période de crise, si les banques font faillite, elles peuvent saisir sur les comptes de leurs clients!

crise-banque-ponctionne-compte-bancaire.jpg
crise-banque-ponctionne-compte-bancaire.jpg

En période de crise, si les banques font faillite, elles peuvent saisir sur les comptes de leurs clients!

505 lecteurs
Sommaire de l'article

En cas de crise, si les banques font faillite, elles peuvent saisir les comptes des clients ! En période de crise, si les banques font faillite, elles peuvent saisir sur les comptes de leurs clients !

Au milieu d’une crise sanitaire causée par le coronavirus (Covid-19), il y a la possibilité d’un krach boursier ou d’une crise économique ou bancaire plus grave que celle de 2008.

Dans une période où nous observons le changement de comportement des gens en vidant leurs supermarchés ou en retirant leur argent liquide de la banque, cela pourrait entraîner un certain nombre de conséquences négatives.

Une directive européenne permet aux banques de retirer de l’argent des comptes des clients en cas de faillite.

En 2013, pendant la crise financière qui a frappé l’île de Chypre, ceux qui avaient des comptes dans la plus grande banque du pays (Bank of Cyprus) avec plus de 100 000 euros sur leur compte ont été déduits de 60 % de leurs économies afin d’éviter la faillite de la banque. Cette directive, peu connue du grand public, touche tous les pays de l’Union européenne. Celle-ci a été codifiée en 2014 par un autre texte européen et transposée au droit français !

En 2014, les banques françaises peuvent également le faire en cas de crise bancaire !

En cas de faillite les banques peuvent ponctionner les comptes des clients qui ont plus de 100 000 euros de fonds consolidés (compte courant et livret A, PEL, CEL, LDDS etc…) …) ainsi que les objets tels que l’argent et les pièces de monnaie qui sont mis dans les coffres bancaires car elles déclarent la valeur des objets placés dans ces coffres  » sécurisés « . Ils peuvent ponctionner jusqu’à 5-10% sans aucune garantie de remboursement.

Voir Aussi  Pourquoi ouvrir un compte commun auprès d’une banque en ligne ?

Comment éviter de se faire ponctionner son argent en 2021 ?

En 2020, à l’approche de la crise sanitaire provoquée par le Coronavirus (COVID-19), beaucoup se demandent si cette crise sanitaire sera une crise économique, financière ou bancaire. Pour vous prémunir de cette menace et faire en sorte que les banques puissent retirer de l’argent de votre compte : comme la majorité des gens qui paniquent, retirez votre argent liquide et placez-le sous le lit ou sous l’escalier. ……

Notre suggestion : Pour éviter que vos économies ne soient prises par la banque, choisissez l’option la plus efficace et la plus simple, c’est-à-dire l’ouverture d’un deuxième ou d’un troisième compte bancaire auprès d’une banque en ligne ou d’un établissement de paiement, comme Neobank, mais veillez à ne pas dépasser 100 000 euros.
Ces comptes sont ouverts gratuitement. Elles offrent également des taux de rémunération plus élevés que les banques traditionnelles pour l’épargne grâce aux comptes à terme ou livrets boostés. Vous pouvez même placer votre argent sur une assurance-vie par le biais d’une entité indépendante de votre banque. Il est important de savoir que les néobanques et les banques mobiles ne sont pas considérées comme des banques, le risque de perdre ce type de comptes est donc beaucoup moins probable !

Découvrez nos nombreuses alternatives pour être plus serein en cas de crise économique.

  • Étude comparative des banques en ligne
  • Étude comparative des néobanques
  • Étude comparative des livrets des banques en ligne
  • Comparatif des assurances vie

Daniel Louis

4.6/5 - (20 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut
Retour haut de page