centenaire.org

Devenir mécatronicien : missions, salaire et formation

Devenir mécatronicien : missions, salaire et formation
Devenir mécatronicien : missions, salaire et formation

Devenir mécatronicien : missions, salaire et formation

477 lecteurs
Sommaire de l'article

Le métier de mécatronicien vous intéresse ? Vous êtes passionné par la mécanique et l’électronique ? Créatif et minutieux, l’innovation vous attire ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.


Profil type pour devenir mécatronicien

Le mécatronicien est un professionnel polyvalent dans le domaine des sciences de l’ingénieur. En effet, le terme qui a vu le jour en 1969 se réfère aux trois disciplines convergentes pour exercer cette profession : la mécanique, l’électronique et l’informatique. La mission principale de ce professionnel est la création et la maintenance d’ensembles automatisés miniaturisés dans le but d’améliorer les performances de différents types d’équipements.

Les systèmes mécatroniques sont omniprésents dans notre quotidien comme la direction assistée dans les voitures ou encore la domotique pour nous assurer un plus grand confort. Cela est grâce au savoir-faire du mécatronicien qui est capable de concevoir des systèmes très intelligents. Ceux-ci sont en effet intégrés à d’autres produits afin d’accroître leurs performances et d’optimiser leurs différentes fonctionnalités.

Ce professionnel intervient dans la phase de construction de nouveaux produits ou de nouvelles machines de production dans le but de les améliorer. Mais il assure surtout la réparation et l’entretien de ces systèmes automatisés. Il réalise une enquête minutieuse afin de poser un diagnostic sur la panne ou le dysfonctionnement rencontré. Il met alors en place les réglages et réalise les réparations nécessaires jusqu’à assurer leur bon fonctionnement.

En outre, le mécatronicien peut travailler dans différents secteurs comme l’aéronautique, l’automobile, le bâtiment, l’industrie mais aussi les équipements énergétiques, etc.

Dans le cadre de son métier, le mécatronicien réalise des missions diverses et variées, dont les principales sont les suivantes.

Déterminer la panne

Le mécatronicien est sollicité lorsqu’un appareil rencontre une panne ou un dysfonctionnement. En premier lieu, il effectue différents diagnostics et contrôle afin d’analyser la panne ou la réparation à effectuer. Pour cela, il utilise différents appareils qui lui permettent d’effectuer des examens techniques très poussés.

Voir Aussi  Salaire : combien gagne une auxiliaire de puériculture en 2023 ?

Réparer et remplacer les équipements endommagés

Lorsque l’origine de la panne ou du problème est identifié, ce professionnel assure la remise en état de l’appareil. Il répare le système motorisé. Pour cela, il se sert de tout son savoir-faire pour assurer le bon fonctionnement de l’appareil.

Installer, régler et surveiller des machines motorisées

Le mécatronicien intervient sur des machines composées de différents éléments : mécaniques, hydrauliques, pneumatiques, électriques et électroniques. Mais également sur des installations de production automatisée. Il a pour mission de les installer, de les régler mais également de les surveiller pour assurer une maintenance si cela est nécessaire.

En outre, il met en service des systèmes de commande, de régulation et de signalisation.

Concevoir des systèmes intelligents

Dans le but d’améliorer les compétences et fonctionnalités des équipements, ce professionnel met au point des systèmes automatiques complexes. Il les imagine et les expérimente afin d’apporter le meilleur en termes de performances.

Qualités pour devenir mécatronicien

Ce métier requiert quelques qualités et compétences professionnelles bien précises.

  • La curiosité : dans le but de pouvoir enrichir ses compétences techniques que cela soit en mécanique, électronique ou informatique. Il doit sans cesse actualiser ses connaissances pour améliorer la sécurité et les performances des appareils sur lesquels il travaille.
  • L’autonomie : le mécatronicien doit savoir travailler seul et mener à bien différents projets, parfois en simultané.
  • La précision et la minutie : car ce professionnel intervient sur des systèmes complexes et doit faire preuve de la plus grande minutie et dextérité.
  • L’esprit d’équipe : ce professionnel travaille au quotidien en équipe. Il doit savoir s’adapter à tous ses interlocuteurs et à toutes les situations.
  • Le sens relationnel : le mécatronicien travaille au sein d’une équipe pluridisciplinaire pour conclure différents projets. Il est donc impératif qu’il se créé un solide réseau professionnel.
  • De grandes connaissances en mécanique, électronique et informatiques: indispensables pour exercer ce métier.
Voir Aussi  Concours fonction publique : 30 métiers qui recrutent en 2023

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir mécatronicien ? ?

Afin d’exercer la profession de mécatronicien, il est obligatoire de posséder au moins un niveau d’études BAC +2. Différents diplômes peuvent être obtenus comme un BTS CRSA (Conception et Réalisation de Systèmes Automatiques) ou encore une Licence professionnelle Métiers de l’industrie : mécatronique, robotique.

Formations pour devenir mécatronicien

La profession de mécatronicien peut être apprise grâce à différentes formations proposées. Ceux qui désirent faire carrière dans ce secteur d’activité, pourront suivre l’une des formations proposées ci-dessous.

Niveau BTS

BTS CRSA (Conception et Réalisation de Systèmes Automatiques)

Le BTS CRSA (Conception et Réalisation de Systèmes Automatiques) se prépare après un bac technologique STI2D de préférence. Il permet d’acquérir une solide expertise technologique afin de pouvoir intervenir sur des systèmes automatiques complexes. Cette formation de 2 ans est composée de cours théoriques, d’enseignements professionnels et d’un stage de 6 semaines en fin de première année.

Niveau licence

Licence professionnelle Métiers de l’industrie : mécatronique, robotique

La licence professionnelle Métiers de l’industrie : mécatronique, robotique se prépare en 1 an et offre un niveau BAC +3. Elle a pour objectif de former des techniciens spécialistes dans le domaine de l’automation. Elle peut être suivie en formation initiale ou en alternance pour acquérir une solide expérience professionnelle.


Quel salaire pretendre en devenant mécatronicien

Le salaire minimum d’un mécatronicien est de 1 900 euros bruts par mois. En devenant un professionnel expérimenté, cette rémunération peut atteindre les 2 200 euros bruts mensuels. S’il poursuite ses études pour devenir ingénieur mécatronicien, il peut gagner entre 2 900 et 3 100 euros bruts par mois.

Devenir mécatronicien : Quelles sont les débouchés ?

Le savoir-faire d’un mécatronicien est très demandé dans divers secteur d’activité comme l’aéronautique, l’industrie ou encore l’automobile. Au fil des années, ce professionnel peut obtenir une évolution de carrière en occupant un poste d’ingénieur mécatronicien (pour cela il devra suivre une formation complémentaire). L’ingénieur, quant à lui, peut évoluer vers un poste de chef de projet ou de chef d’entreprise

Voir Aussi  Devenir Assistant social : missions, salaire et formation

Devenir salarié en tant que mécatronicien

Pour trouver un emploi, le mécatronicien doit développer son réseau professionnel. Il peut en effet encore déposer son CV dans les entreprises en recherche de son savoir-faire. Il est également possible de s’inscrire sur les plateformes de recherche d’emploi car, plusieurs annonces y sont publiées chaque jour.

Pourquoi devenir mécatronicien ?

Le mécatronicien est un professionnel de l’ingénierie qui combine des connaissances en mécanique et en électronique afin de concevoir, assembler et entretenir des systèmes mécatroniques complexes. Il est chargé de la conception, du développement et de la mise en œuvre de systèmes intégrés à partir de composants mécaniques, électriques et informatiques. De plus en plus recherché par les entreprises, ce métier offre de nombreux avantages et possibilités.

Avantages et Inconvénients du métier de mécatronicien

Avantages Inconvénients
Salaire et avantages concurrentiels Travail sous pression
Travail à la pointe de la technologie Horaire variable
Travaux variés Grande responsabilité
De nombreuses possibilités d’avancement Travail en équipe

Les principaux avantages du métier de mécatronicien sont un salaire et des avantages concurrentiels compétitifs, le fait de travailler à la pointe de la technologie et de pouvoir travailler sur des projets variés. En outre, les mécatroniciens peuvent bénéficier de nombreuses possibilités d’avancement.

Cependant, le travail de mécatronicien peut aussi comporter des inconvénients tels que une pression excessive, des horaires variables, une grande responsabilité et le fait de devoir travailler en équipe.

Conclusion

Le métier de mécatronicien est très polyvalent et offre de nombreux avantages tels qu’un salaire compétitif, des possibilités d’avancement et le fait de travailler à la pointe de la technologie. Toutefois, ce métier comporte également des inconvénients tels que des horaires variables, une grande responsabilité et le fait de devoir travailler sous pression.

4.9/5 - (20 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut