centenaire.org

Devenir Gestionnaire de patrimoine : missions, salaire et formation

Devenir Gestionnaire de patrimoine : missions, salaire et formation
Devenir Gestionnaire de patrimoine : missions, salaire et formation

Devenir Gestionnaire de patrimoine : missions, salaire et formation

505 lecteurs
Sommaire de l'article

Le métier de gestionnaire de patrimoine vous intéresse ? Curieux et rigoureux, vous êtes doté d’une excellente capacité de négociation ? Vous avez le sens de l’écoute et le contact facile ? La communication, la dynamique et l’adaptation sont des qualités qui vous caractérisent ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.


Profil type pour devenir Gestionnaire de patrimoine

Le gestionnaire de patrimoine est un expert en investissement sur mesure qui conseille et oriente ses clients en placement financier afin de les aider à fructifier leur patrimoine. On le connaît encore sous le nom de conseiller en gestion de patrimoine, de conseiller en placements financiers ou de gestionnaire de fortune. C’est un professionnel qui conseille et réalise des investissements pour le compte des institutions, des particuliers et des professionnels fortunés.

Pour commencer, le gestionnaire de patrimoine réalise un bilan de la situation patrimoniale et fiscale de ses clients. Cela concerne entre autres :

  • Les actifs (ou liquidités) disponibles ;
  • les placements en cours (actions, assurance vie, PEA) ;
  • le salaire et autres entrées d’argent ;
  • le patrimoine immobilier ;
  • le montant des impôts.

Ensuite, le gestionnaire de patrimoine s’approprie le projet d’investissement de son client. Et compte tenu de ses attentes, il peut l’orienter vers divers placements financiers comme les assurances-vie, les placements boursiers ou immobiliers, les solutions retraite, etc. Pour chaque investissement, il éclaircit les contraintes juridiques et fiscaux en faisant une projection de gains.

Ainsi, les fonctions d’un gestionnaire de patrimoine s’avèrent hautement stratégiques et très sensibles. Garant des actifs de ses clients et de leur optimisation, il doit non seulement déterminer le placement idéal à chaque projet, mais il est aussi chargé de négocier avec les organismes, les conditions de réalisation et de suivre les ordres de placement. Il doit à cet effet accomplir de nombreuses missions.

Analyser la situation financière de son client

Après avoir pris contact avec un client, la toute première mission que va exécuter le gestionnaire de patrimoine consiste à faire une analyse approfondie de la situation de ce dernier. Il évalue donc l’ensemble de son patrimoine et détermine une stratégie d’investissement qui correspond à ses attentes.

Optimiser le patrimoine du client

En se basant sur les enjeux fiscaux et les contraintes juridiques de chaque placement, le gestionnaire de patrimoine oriente son client vers un placement moins contraignant et plus avantageux. Il peut s’agir d’investissements classiques tels que l’immobilier, l’assurance, la prévoyance ou des investissements originaux comme l’achat d’œuvres d’art, de métaux, de pierres précieuses, la production cinématographique, l’acquisition d’une forêt ou encore des investissements en bourse.

Voir Aussi  Devenir Échafaudeur : missions, salaire et formation

Suivre l’évolution du marché

Le gestionnaire de patrimoine est également chargé de négocier les conditions de placement avec les organismes professionnels. Il supervise l’exécution des ordres qu’il a passés au nom de son client. Régulièrement, il suit les évolutions du marché financier et l’actualité économique au plan national et international.

Qualités pour devenir Gestionnaire de patrimoine

Commis à la gestion du patrimoine de ses clients et à la proposition des plans d’investissement adaptés, le gestionnaire de patrimoine doit se familiariser avec les savoirs et savoir-faire en lien avec ce domaine. Outre ses connaissances approfondies du marché financier, d’autres compétences et qualités humaines lui sont indispensables pour exercer ce métier avec moins de difficultés. En voici quelques-unes :

  • Une solide connaissance des métiers de finance : la fiscalité, l’économie, la comptabilité et la finance sont des sciences que le gestionnaire de patrimoine doit maîtriser avec perfection.
  • De l’appétence pour les chiffres et les outils d’analyse : le gestionnaire de patrimoine passe la majeure partie de son temps à évaluer la valeur des patrimoines de ses clients et à prévoir les gains qu’ils peuvent générer en les investissant sur tel ou tel marché. Cela implique qu’il effectue beaucoup de calculs et des suppositions qui peuvent s’étendre sur de nombreuses années.
  • Une bonne aptitude commerciale : Le gestionnaire de patrimoine doit être capable de diversifier et de fidéliser sa clientèle. Ainsi, le sens de contact, l’empathie, la communication professionnelle et le sens de l’écoute sont des atouts qui lui sont indispensables.
  • Le leadership : le sens de prise d’initiative permet au gestionnaire de patrimoine de prendre les bonnes décisions au moment où il le faut.

Par ailleurs, la rigueur, l’organisation, la diplomatie, la persuasion et le sens de négociation sont des qualités nécessaires qui permettront au gestionnaire de patrimoine d’exceller dans son métier.

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir Gestionnaire de patrimoine ??

Pour devenir gestionnaire de patrimoine, il faut s’attendre à faire de long cursus universitaire. L’accès au métier est, en effet, conditionné à la possession d’un master (diplôme de niveau Bac+5). Les titulaires d’un master en gestion de patrimoine sont alors les plus privilégiés à ce poste. Néanmoins, un master de droit, de sciences économiques ou le diplôme d’une école de commerce sont également appréciés par les recruteurs.

Formations pour devenir Gestionnaire de patrimoine

Plusieurs formations universitaires permettent d’accéder au métier de gestionnaire de patrimoine. Pour ceux qui souhaitent le devenir, voici quelques exemples de formations qui pourraient vous intéresser.

Voir Aussi  Devenir Ardoisier : missions, salaire et formation

Niveau Bac +5

Master Gestion de patrimoine

Ce diplôme se prépare en 3 ans après le niveau Bac +3 et forme des spécialistes en matière de gestion de patrimoine. Ils sont formés à la constitution, l’optimisation et la transmission des actifs d’un particulier tout le long de sa vie.

À terme, le titulaire acquiert des compétences significatives en droit, en fiscalité, en économie/finance et en comportement commercial. Il est à même de travailler sur les divers aspects juridiques et fiscaux en ce qui concerne la gestion et la transmission d’un patrimoine.

Master Droit privé spécialité gestion de patrimoine privé

Le master droit privé spécialité gestion de patrimoine privé vise à fournir aux étudiants possédant des connaissances de base, des qualifications professionnelles dans la gestion des patrimoines privés.

Après 2 ans de formation, le titulaire est capable de mettre en perspective ses connaissances et de les rendre opérationnelles dans l’exercice de son métier. Il possède une parfaite compréhension et une bonne maîtrise des différents outils de gestion des patrimoines privés et professionnels.

Voici d’autres diplômes du même niveau qui rendent apte à l’exercice du métier de gestionnaire de patrimoine :

  • Le master Droit des assurances ;
  • le master Finance ;
  • le master Monnaie, banque, finance et assurance ;
  • le diplôme supérieur de comptabilité et de gestion ;
  • le diplôme de Science politique section économie ;
  • le diplôme d’école de commerce.

Niveau Bac +6

Ces diplômes spécialisés permettent aux titulaires de se démarquer auprès des recruteurs, car ils forment typiquement pour la gestion des patrimoines. En plus de ses connaissances pratiques précédemment acquises, le titulaire s’applique davantage à la réalisation du diagnostic patrimonial, la définition et la mise en œuvre des stratégies d’investissement sur la base du profil d’un particulier, la gestion de portefeuille client, etc.

Il s’agit notamment du :

  • Mastère spécialisé Gestion de patrimoine et gestion privée ;
  • Mastère spécialisé Gestion patrimoniale et financière.


Salaire

1image1

En début de carrière, un gestionnaire de patrimoine touche environ 2 500 euros brut par mois. Cette rémunération s’améliore avec le temps et l’expérience et peut atteindre 7 000 euros bruts par mois. En dehors de son salaire, le gestionnaire de patrimoine peut toucher aussi des primes et commissions intéressantes.

Devenir Gestionnaire de patrimoine : Quelles sont les débouchés ?

Le profil d’un gestionnaire de patrimoine est souvent recherché au sein des institutions bancaires, dans les sociétés spécialisées, dans une société d’assurances ou au sein d’un office notarial. Le métier se développe au fil des années et les opportunités d’insertion professionnelle s’ouvrent aux jeunes diplômés.

Voir Aussi  Devenir Chef de partie : missions, salaire et formation

Après quelques d’exercices, et en fonction de ses résultats, il peut être sollicité à former le personnel des agences dans le domaine de l’investissement. Il peut également accéder à la direction d’un service spécialisé ou traiter avec des clients plus fortunés. Le gestionnaire de patrimoine peut enfin se lancer à son propre compte en créant sa société.

Devenir salarié en tant que Gestionnaire de patrimoine

2image2

Pour obtenir son premier poste, le futur gestionnaire de patrimoine peut multiplier ses candidatures auprès des structures qui recherchent son profil. Autrement, il peut postuler aux offres disponibles sur les sites de recherche d’emploi. Enfin, il a la possibilité de se lancer à son propre compte en créant sa boîte (seul ou en association).

Gestionnaire de patrimoine : avantages et inconvénients

Le métier de Gestionnaire de patrimoine est un métier très intéressant pour les personnes qui veulent évoluer dans le monde de la finance et de la gestion de patrimoine. C’est un métier exigeant qui est très apprécié pour la possibilité qu’il offre de donner des conseils d’investissement appropriés et compétents.

Cependant, le métier de Gestionnaire de patrimoine comporte aussi des avantages et des inconvénients. Dans le tableau ci-dessous, nous allons voir les avantages et les inconvénients de ce métier pour mieux comprendre pourquoi le métier de Gestionnaire de patrimoine est considéré comme l’un des métiers les plus intéressants et les plus rémunérateurs.

Avantages Inconvénients
Des salaires élevés et des rémunérations intéressantes Une grande responsabilité et des décisions difficiles à prendre
Une excellente connaissance des produits financiers et des marchés Une forte pression pour réussir dans un marché très concurrentiel
Grande satisfaction personnelle de soutenir les clients dans leurs objectifs financiers Une grande exigence des clients et un haut niveau de service

Pourquoi devenir Gestionnaire de patrimoine ?

Le métier de Gestionnaire de patrimoine est un métier très intéressant pour les personnes qui sont à la recherche d’un travail exigeant, mais qui offre également la possibilité de s’épanouir personnellement. Le métier est très rémunérateur et offre une excellente connaissance des produits financiers et des marchés. C’est une carrière très gratifiante qui offre la possibilité de donner des conseils d’investissement appropriés et compétents aux clients.

Enfin, le métier de Gestionnaire de patrimoine est très intéressant car il offre la possibilité de travailler avec des clients à l’échelle mondiale et de soutenir leurs objectifs financiers. C’est un métier très stimulant qui apporte un sentiment de satisfaction et de réussite personnelle.

4.3/5 - (30 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut