centenaire.org

Devenir Conducteur de trains : missions, salaire et formation

Devenir Conducteur de trains : missions, salaire et formation
Devenir Conducteur de trains : missions, salaire et formation

Devenir Conducteur de trains : missions, salaire et formation

553 lecteurs
Sommaire de l'article

La profession de conducteur de trains vous intéresse ? Si vous êtes autonome, rigoureux, aimez l’idée d’avoir du temps libre quand les autres sont au bureau et conduire le reste du temps, venez découvrir notre fiche métier pour en apprendre plus sur les missions, le salaire, la formation de ce professionnel qui a de nombreuses responsabilités.

Profil type pour devenir Conducteur de trains

Un conducteur de trains a comme mission d’amener des voyageurs ou des marchandises en toute sécurité d’une gare à une autre. Il effectue ses missions sur le territoire régional puis national, voire international. Il effectue également des vérifications de sécurité dans chaque train qu’il conduit avant et après le trajet, réalisant essais techniques et manœuvres.

Voici quelques-unes de ses missions :

  • Préparation de la journée de service : Le conducteur se présente au gestionnaire de moyens pour vérifier qu’il n’y a pas de modifications de dernière minute, récupère des documents sur la ligne précisant les travaux, les limitations de vitesse…
  • Préparation du train : Il faut ensuite récupérer le train et l’amener sur la voie. Le conducteur effectue des vérifications de sécurité avant le voyage.
  • Conduite : Il conduit le train de la gare de départ jusqu’au terminus en desservant un certain nombre de gares entre les deux.
  • Opérations de fin de service : Il va ensuite emmener le train au centre de maintenance. Il effectue des vérifications de sécurité après le voyage.
  • Comptes-rendus : Il rédige des comptes-rendus de sa journée.

Qualités pour devenir Conducteur de trains

Un conducteur de train possède de nombreuses compétences et qualités pour exercer son métier. En voici quelques-unes :

  • Rigueur : C’est un métier qui impose le respect de nombreuses règles pour le bien de tous. Le conducteur a d’importantes responsabilités. Il se doit d’être rigoureux.
  • Ponctualité : La ponctualité est une qualité indispensable pour un conducteur de train qui doit transporter des voyageurs selon des horaires très précis, à respecter à la minute près.
  • Flexibilité : un conducteur de train peut démarrer très tôt sa journée ou finir très tard. Il doit s’adapter à des horaires atypiques. Le soir, il peut être amené à dormir dans une autre gare que son lieu d’habitation. Il travaille également les weekends et les jours fériés.
  • Autonomie : Le conducteur travaille principalement seul. Il doit surveiller la voie, gérer la vitesse du train, les arrêts en gares et tout incident seul.
  • Bonne hygiène de vie : Le conducteur de trains ne peut pas consommer de l’alcool quand il veut, il doit également veiller à ses heures de sommeil, car il peut se lever à 3h du matin pour commencer sa journée. Il doit s’imposer une hygiène de vie rigoureuse pour effectuer son travail sans risque pour lui comme pour les autres.
Voir Aussi  17 outils pour apprendre l’arabe facilement

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir Conducteur de trains ?

Une formation dispensée par la SNCF est obligatoire pour devenir conducteur de trains. CAPTRAIN France propose également une formation pour devenir conducteur de trains de fret.

Formations pour devenir conducteur de trains

Voici les formations permettant de devenir conducteur de trains :

La formation de la SNCF

Cette formation est accessible aux titulaires d’un baccalauréat idéalement scientifique ou technique (électricité, électronique), d’un CAP ou BEP de préférence technique, d’un CFEPS ou CFES.

Pour y accéder, il faut postuler sur internet, passer un entretien téléphonique avant évaluation et une visite médicale.

La formation est rémunérée. Elle se déroule entre six mois et un an, divisés entre la formation théorique des conducteurs et la partie métier, formation au matériel et aux lignes. La première a lieu dans l’un des quatre centres de formation de France. La seconde se déroule dans les gares d’affectation de chacun où il est mis en pratique ce qui a été étudié au centre. La formation se termine par une évaluation professionnelle. Il y a six modules à passer. Une fois l’évaluation réussie, vous devenez conducteur de trains.

Au programme :

  • Prise de service
  • Arrêt du train
  • Circulation
  • Anomalies…

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, la SNCF propose un mooc  “Destinations Conduite” avant la formation.

La formation de CAPTRAIN France

Cette formation pour devenir conducteur de trains de fret se déroule sur huit mois. Pour y accéder, il faut avoir au moins 18 ans, le niveau BEP/CAP minimum, détenir le permis B et être mobile sur toute la France. La formation, qualifiante et rémunérée à hauteur du SMIC, a lieu dans l’un des deux centres de formation de l’entreprise. Les stages terrain se font, eux, sur les sites de CAPTRAIN France.

Voir Aussi  Devenir Antiquaire : missions, salaire et formation

Au programme :

  • Entraînement sur simulateur de conduite
  • Formation au sol (préparation, mise en route du wagon…)
  • Formation de conduite…

Le recrutement se fait sur dossier. Un examen médical sera réalisé.

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, l’université d’Évry, en partenariat, propose un DU Préparation à la conduite ferroviaire. Il faut au minimum le baccalauréat pour s’y inscrire.

Cette préformation a lieu sur quatre mois dont deux mois sont dédiés à un stage pratique.

L’entreprise vous proposera ensuite un CDI et vous commencerez votre formation de conducteur de train au sein de CAPTRAIN France.

Perspectives d’emploi

En France, il y a 14 000 conducteurs de trains à la SNCF pour 5 millions de voyageurs par jour et 15 000 trains qui circulent au quotidien. C’est un métier qui ne craint pas le chômage.

Avec les années et les responsabilités, un conducteur de train peut devenir responsable d’une équipe de conducteurs.

Salaire d’un conducteur de trains

1image1

Un conducteur de train en début de carrière peut gagner entre 1 900€ brut par mois et 2 500€. Son salaire mensuel va dépendre du nombre de kilomètres, de nuits, de jours fériés travaillés. Au bout de vingt ans de carrière, le conducteur peut gagner entre 4 300 € brut par mois et 4 800€.

Devenir salarié en tant que Conducteur de trains

2image2

Une fois les formations réussies, le futur conducteur de train pourra intégrer l’une ou l’autre des compagnies ferroviaires et pourra exercer ce métier.

Les avantages et inconvénients du métier de Conducteur de trains

Le métier de Conducteur de trains est un métier qui comporte à la fois des avantages et des inconvénients. Découvrons les plus importants d’entre eux dans le tableau ci-dessous.

Voir Aussi  Devenir Aide-ménager : missions, salaire et formation
Avantages Inconvénients
Évolutivité de carrière et possibilité de promotion Horaires contraignants et non réguliers
Rémunération attractive Travail en équipe et responsabilité de la sécurité des passagers
Travail varié et intéressant Cohabitation difficile avec les autres membres de l’équipe
Travail en extérieur et déplacements réguliers Stress et fatigue liés à la conduite

Pourquoi devenir Conducteur de trains ?

Le métier de Conducteur de trains peut être très intéressant et valorisant. En effet, il offre une excellente rémunération, et permet des évolutions de carrière avec de nombreuses possibilités de promotion. De plus, comme il s’agit d’un travail varié et exigeant, il offre un réel challenge et une certaine satisfaction personnelle à ceux qui le pratiquent.

Cependant, comme tout métier, celui de Conducteur de trains comporte également des inconvénients. Il est très exigeant sur le plan physique et psychologique, et les horaires peuvent être très contraignants et non réguliers. De plus, en tant que Conducteur de trains, on est responsable de la sécurité des passagers, ce qui peut être très stressant.

Ainsi, le métier de Conducteur de trains est à la fois très valorisant et très exigeant. Il convient donc aux personnes qui sont prêtes à s’investir et à relever ce défi.

4.1/5 - (26 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut