Devenir Arbitre : missions, salaire et formation

Devenir Arbitre : missions, salaire et formation
Devenir Arbitre : missions, salaire et formation

Devenir Arbitre : missions, salaire et formation

331 lecteurs
Sommaire de l'article

Le métier d’arbitre vous attire ? Vous êtes passionné de sport en général ? Et vous avez une bonne condition physique ? On dit de vous que vous êtes impartial et juste ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.


Profil type pour devenir Arbitre

L’arbitre est un professionnel du sport qui est chargé de faire respecter les règles lors d’une épreuve sportive, comme un match ou d’une compétition.

Il intervient lors de toute rencontre sportive. En effet, l’absence d’arbitre invalide une rencontre ou compétition officielle, car son rôle est primordial.

Généralement spécialisé dans une discipline sportive en particulier, il fait appliquer les règles en observant les joueurs au long de la rencontre.

Avant le match ou le début d’une compétition, il analyse les lieux de la rencontre et s’assure du bon état du terrain de jeu. Il contrôle également le matériel, les différents équipements ainsi que la feuille de match, s’il y a lieu.

C’est l’arbitre qui annonce le lancement du temps de jeu, ainsi que la fin et les différentes pauses nécessaires. Il signale par sifflet ces différentes phases comme les arrêts et reprises de jeu.

Pendant la rencontre, l’arbitre accorde les points, signale les pénalités et intervient en tant que médiateur lors de situations conflictuelles. Si cela est nécessaire, il peut aussi donner des sanctions aux participants pouvant aller jusqu’à l’exclusion.

L’arbitre est également responsable de la sécurité des sportifs et fait donc intervenir une équipe médicale lors d’incidents corporels. Dans certains cas, il peut être amené à faire évacuer un joueur.

Selon les sports, l’arbitre principal peut travailler seul ou en collaboration avec des arbitres assistants.

Ses missions sont principalement :

Gestion du temps de jeu

L’une des principales missions de l’arbitre est de gérer les temps de jeu.

Voir Aussi  Devenir Animateur 2D et 3D : missions, salaire et formation

C’est donc lui qui signale le début d’un match ainsi que sa fin, généralement par des coups de sifflet.

Durant le jeu, l’arbitre est également responsable des temps d’arrêts et de reprise de jeu, notamment en cas d’incident, conflits ou blessures.

Observation et sanctions

Son rôle principal est celui de suivre et observer le déroulement de la rencontre sportive dans les moindres détails. Pour cela, l’arbitre suit le jeu au rythme des sportifs participant au match.

Il est attentif à tout ce qui se passe sur le terrain, et c’est donc lui qui octroie les points aux adversaires. Lorsqu’un incident ou une faute se produit, l’arbitre donne des sanctions aux joueurs. Ces sanctions sont généralement fixées par le règlement et connues de tous.

Gestion de la sécurité des participants

Enfin, l’arbitre veille aussi à la sécurité de tous les participants sur le terrain.

Avant la rencontre, il s’assure du bon état du terrain de jeu, vérifie l’ensemble des équipements et matériel pour prévenir toute éventuelle blessure. Si un incident se produit néanmoins, il intervient pour évaluer la situation et la nécessité d’évacuer un joueur ou de faire appel à l’équipe médicale.

Qualités pour devenir Arbitre

L’arbitre est un passionné, mais aussi un expert dans sa discipline. Il a également des compétences et qualités humaines essentielles à sa profession.

En voici quelques-unes :

  • Bonne condition physique : Bien que l’arbitre ne soit pas participant au match qu’il arbitre, il est amené à suivre le rythme de la rencontre. Généralement, cela exige une excellente condition physique.
  • Impartialité : L’une des qualités principales d’un arbitre est d’être objectif et impartial. Il essaie d’être le plus juste possible et de faire appliquer les règles de la meilleure manière.
  • Rigoureux : L’arbitre est aussi rigoureux. Bien qu’impartial, il est aussi ferme. Il applique les règles et sanctions quand il le faut.
  • Résistant au stress : Enfin, l’arbitre doit savoir résister à la pression et au stress. En effet, il peut être confronté à des situations tendues où des joueurs pourraient exercer des pressions sur lui afin d’influencer ses décisions.
Voir Aussi  Devenir Audioprothésiste : missions, salaire et formation

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir Arbitre ?

Il existe plusieurs niveaux d’exercice de la profession. Aucun diplôme n’est requis pour être arbitre bénévole dans une association ou dans un petit club sportif.

Pour être salarié et arbitre officiel, il est généralement exigé d’avoir suivi un examen à la demande du club. Enfin, un diplôme est requis pour devenir arbitre de haut niveau.

Formations pour devenir Arbitre

Si vous souhaitez devenir arbitre, voici les formations proposées.

Niveau BAC :

Formation d’arbitre

Pour devenir arbitre officiel dans une discipline, il faut se référer à chaque fédération sportive. Généralement, une licence et une expérience dans le sport concerné sont demandées.

Ensuite, la fédération propose une formation théorique validée par un examen écrit. Suite à la réussite à cet examen, l’arbitre apprenti débute lors de rencontres et suit parallèlement des stages de perfectionnement.

Petit à petit, il peut donc officier comme arbitre lors de rencontres officielles.

DU Sport de Haut niveau et Arbitrage

Pour devenir arbitre de haut niveau et pouvoir officier dans des compétitions officielles et internationales, une expérience solide est exigée. De plus en France, il est désormais obligatoire d’avoir suivi et validé le DU Sport de Haut niveau et arbitrage.

Cette formation s’adresse donc à des arbitres confirmés, tous sports confondus, qui exercent déjà dans les compétitions nationales de leurs disciplines respectives.

Durant cette courte formation, ils apprennent les codes pour évoluer dans leur profession et pouvoir adapter leur activité à des compétitions élitistes.


Salaire

1image1

Le salaire d’un arbitre varie en fonction du sport et de son expérience. Les arbitres salariés perçoivent généralement un salaire fixe ainsi que des primes variables en fonction des matchs qu’ils officient. En début de carrière, le salaire d’un arbitre est d’environ 1600 € brut par mois.

Voir Aussi  Devenir Rédacteur web : missions, salaire et formation

À titre d’exemple, au football, les arbitres expérimentés peuvent gagner jusqu’à 12 000 € brut par mois.

Devenir Arbitre : Quelles sont les débouchés ?

Comme nous l’avons vu précédemment, un arbitre peut débuter en tant que bénévole et évoluer en devenant salarié. Les plus expérimentés et motivés peuvent aspirer à devenir arbitre de haut niveau.

Devenir salarié en tant que Arbitre

2image2

Pour trouver un emploi en tant qu’arbitre, il est recommandé de se diriger vers son propre club sportif pour commencer. Toutefois, des offres d’emploi sont aussi disponibles sur des sites de recherche d’emploi comme indeed.com.

Avantages et inconvénients du métier d’arbitre

L’arbitrage est une carrière très intéressante qui peut offrir de nombreux avantages et inconvénients. Il est important de prendre en compte ces facteurs avant de décider de devenir arbitre. Ci-dessous, un tableau comparatif des avantages et des inconvénients du métier d’arbitre.

Avantages Inconvénients
Grande satisfaction personnelle Hautes responsabilités
Rémunération intéressante Travail très stressant
Travail à forte intensité Risque d’être confronté à des conflits
Opportunité de voyager Grande pression

Pourquoi devenir arbitre ?

Devenir arbitre est une excellente façon de participer à un évènement sportif et de vivre une expérience passionnante. Les arbitres sont généralement bien rémunérés et peuvent voyager beaucoup. Cependant, cela implique des hautes responsabilités et un travail très stressant. Il faut prendre en compte ces facteurs avant de décider de devenir arbitre.

4/5 - (17 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut