Qu’est ce qu’un SOC (Security Operation Center) ?

SOC-Definition-Security-Operation-Center.jpg
SOC-Definition-Security-Operation-Center.jpg

Qu’est ce qu’un SOC (Security Operation Center) ?

312 lecteurs
Sommaire de l'article

Qu’est-ce qu’un SOC (Security Operation Center) ? 5 minutes

Découvrez les fonctions du SOC et pourquoi de nombreuses entreprises font confiance à cette suite technologique qui est un système de surveillance en temps réel de la sécurité de votre entreprise. Elle peut être utilisée pour repérer les menaces pour la sécurité.

Définition du SOC

Un SOC est un lieu qui abrite un département de sécurité chargé de surveiller et d’analyser la posture de sécurité d’une entreprise. L’objectif du SOC est d’identifier et d’analyser, puis de répondre aux incidents liés à la cybersécurité. Pour ce faire, il utilise une combinaison de dispositifs technologiques et un ensemble de procédures pour identifier et faire remonter les incidents, même les plus infimes, afin que les équipes puissent réagir rapidement. Avec le nombre croissant de cyberattaques et d’attaques informatiques, le SOC devient un élément crucial de votre sécurité.

Les SOC sont généralement supervisés par des ingénieurs et des analystes en cybersécurité et des responsables qui supervisent les opérations. Le personnel est étroitement lié aux équipes chargées de la réponse aux incidents. Le personnel veille à ce que les problèmes de sécurité soient traités rapidement, dès qu’ils se manifestent.

Les SOC examinent et analysent les activités sur les serveurs, les réseaux et les points d’extrémité, les bases de données, les sites web, les applications et d’autres systèmes à la recherche de journaux inhabituels qui pourraient indiquer l’existence d’un risque ou d’un incident de sécurité. Les SOC sont chargés de veiller à ce que toute violation potentielle de la sécurité soit identifiée, analysée, examinée et signalée.

Quelle est la fonction d’un SOC ?

Au lieu de se concentrer sur l’élaboration d’une stratégie de prévention efficace, sur la construction d’une infrastructure de sécurité ou sur la mise en œuvre de mesures de protection, l’équipe SOC est responsable de l’aspect opérationnel et continu de la sécurité de l’information de l’entreprise.

Voir Aussi  Définition Base de Donnée – Database

Le personnel du SOC se compose principalement d’analystes qui travaillent à l’analyse, à la détection et à la réponse, ainsi qu’au signalement et à l’arrêt des incidents de cybersécurité. Certains SOC offrent des capacités supplémentaires, notamment des analyses avancées, comme l’utilisation du cryptage ou de l’ingénierie inverse de logiciels malveillants pour identifier les vulnérabilités au sein de l’entreprise, en essayant de pénétrer dans les clés ou les mots de passe des comptes d’entreprise, puis en analysant les occurrences.

Lors de la mise en place d’un SOC au sein d’une organisation, l’étape initiale consiste à établir une approche qui tient compte des objectifs des différentes divisions de l’entreprise, ainsi que des avis de la direction générale. La stratégie est construite autour des divisions les plus sensibles de l’entreprise ainsi que des divisions qui détiennent le plus d’informations même si elles ne sont pas sensibles et des connexions entre les différents départements afin de ne pas créer un canard boiteux qui pourrait permettre l’accès aux départements de l’entreprise. Une fois la stratégie créée, il faut mettre en place l’infrastructure qui la soutient.

Selon Pierluigi Pagaganini Pierluigi Paganini, une infrastructure SOC typique comprend des pare-feu ainsi que des IPS/IDS, des sondes de sécurité pour la détection des brèches, et un système de gestion des informations et des événements de sécurité (SIEM).

La technologie doit pouvoir collecter des données par le biais de flux de données et de télémétrie, ainsi que par la capture de paquets, le syslog et d’autres méthodes afin que leurs activités puissent être corrélées et analysées par le personnel du SOC.

Voir Aussi  Le web magazine d'information 42mag.fr

Le SOC examine également la vulnérabilité des points d’extrémité et des réseaux afin de protéger les informations sensibles et de se conformer aux réglementations du gouvernement ou du secteur.

Quels sont les avantages d’avoir un SOC ?

La principale raison de disposer d’un SOC est l’amélioration de la détection des incidents de sécurité grâce à la surveillance et à l’analyse continues de l’activité des données. En analysant le réseau, les points d’extrémité, les bases de données et les serveurs de l’entreprise à toute heure de la journée, l’équipe SOC garantit une détection et une réponse rapides aux problèmes de sécurité.

La surveillance constante assurée par un SOC offre aux entreprises l’avantage de pouvoir se défendre contre les incidents et les intrusions, quels que soient l’origine, le moment de la journée ou le type d’attaque.

L’écart entre le moment où les pirates tentent de pirater les entreprises et celui où elles sont alertées de la menace est bien décrit dans le rapport annuel de Verizon sur les enquêtes relatives aux violations de données. Un SOC aide les entreprises à combler cet écart et à rester au fait des menaces auxquelles leurs systèmes sont vulnérables.

Comment gérer efficacement un SOC ?

Les responsables de la sécurité ont tendance à privilégier l’élément humain plutôt que l’aspect technologique pour « évaluer et réduire directement les menaces » au lieu d’utiliser un script. Les opérateurs SOC gèrent en permanence les menaces connues et présentes tout en essayant d’identifier les nouvelles menaces. Ils sont également capables de répondre aux demandes des clients et des entreprises et de fonctionner dans le cadre de leur tolérance au risque.

Si les systèmes basés sur la technologie, tels que les pare-feu et les IPS, peuvent arrêter les attaques traditionnelles, l’analyse humaine est essentielle pour prévenir les incidents majeurs. Pour obtenir les résultats les plus efficaces, l’équipe SOC doit se tenir au courant des derniers développements en matière de détection des menaces, et utiliser ces connaissances pour améliorer les mécanismes de défense et de détection internes.

Voir Aussi  L'affiliation grâce à Avatrade : les avantages pour les partenaires

Selon l’InfoSec Institute, le SOC recueille des informations au sein de l’entreprise, puis les combine avec des données provenant de diverses sources externes, ce qui lui permet de se faire une idée des menaces et des vulnérabilités en matière de sécurité. Les renseignements cybernétiques provenant de l’extérieur comprennent des flux de nouvelles et des mises à jour de signatures, ainsi que des rapports d’incidents, des notes de menaces et des alertes de vulnérabilité qui aident le SOC à se tenir au courant des dernières menaces de cyber-sécurité.

Le personnel du SOC doit continuellement mettre à jour les informations sur les menaces des outils de surveillance du SOC afin de garder un œil sur les menaces éventuelles. Le centre d’opérations de sécurité doit également disposer de procédures permettant d’identifier les menaces réelles de celles qui sont simplement insignifiantes.

Les SOC efficaces font appel à la sécurité automatisée pour gagner en efficacité et en efficience. En y associant des analystes de sécurité hautement qualifiés, les entreprises augmentent leurs capacités d’analyse. Elles améliorent les mesures de sécurité et peuvent mieux se défendre contre les cyber-attaques.

La majorité des entreprises ne disposent pas des ressources internes nécessaires pour y parvenir. Elles se tournent vers les fournisseurs de services de sécurité qui proposent des services SOC.

Aussi, restez à l’écoute pour plus d’informations :

  • Soc chip
  • Processeur Soc
  • Soc entreprise
  • Soc security
  • Soc siem
4.4/5 - (28 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut