Communication de véhicule à véhicule (communication V2V)

Communication-V2V.png
Communication-V2V.png

Communication de véhicule à véhicule (communication V2V)

603 lecteurs
Sommaire de l'article

Communication entre véhicules (communication V2V) 5 minutes

La communication entre véhicules (communication V2V) est la transmission sans fil de données entre véhicules à moteur. C’est l’une des principales applications du M2M.

L’objectif de la communication V2V est d’éviter les accidents en permettant aux véhicules en mouvement de s’envoyer des informations sur la vitesse et la localisation via un réseau maillé ad-hoc. Selon la manière dont la technologie est utilisée, l’automobiliste peut simplement être averti qu’il y a un risque d’accident. Par ailleurs, le véhicule lui-même pourrait adopter des mesures préventives, par exemple en freinant pour réduire la vitesse.

Les communications V2V sont censées être plus efficaces que les systèmes embarqués actuels pour contrôler le changement de voie, le régulateur de vitesse adaptatif, la détection des angles morts, le radar de stationnement arrière et la caméra de recul, car la technologie V2V offre une surveillance à 360 degrés des menaces. Les communications V2V font partie de la tendance à l’informatique omniprésente, appelée l’Internet des objets (IoT).

Aux États-Unis, le V2V est une composante essentielle du système de transport intelligent (ITS), concept promu par le ministère américain des transports (DOT) et l’administration nationale de la sécurité routière (NHTSA). Un ITS utilisera les données issues des communications entre véhicules pour une meilleure gestion du trafic. Les véhicules pourront ainsi communiquer avec les infrastructures routières comme les panneaux de signalisation et les feux de circulation. Cette technologie pourrait être obligatoire dans un avenir proche et contribuera à rendre les routes américaines plus sûres.

Le développement de la communication V2V et du système de transport intelligent se heurte actuellement à trois obstacles majeurs, à savoir l’obligation pour les constructeurs automobiles de respecter les normes, les problèmes de confidentialité et le financement. À l’heure où nous écrivons ces lignes, nous ne savons pas encore si le développement et la maintenance du réseau d’assistance seront financés par des fonds publics ou privés. Les constructeurs automobiles qui travaillent sur le V2V et les ITS sont GM, BMW, Audi, Daimler et Volvo.

Voir Aussi  QUE SONT LES NFT DANS LES JEUX VIDEO ?
4.4/5 - (30 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut