Comment fédérer un groupe de travail ?

comment-federer-un-groupe-de-travail
comment-federer-un-groupe-de-travail

Comment fédérer un groupe de travail ?

100 lecteurs
Sommaire de l'article

Un groupe de travail est forcément une équipe constituée de personnes à la fois compétentes et complémentaires. Cependant, sans cohésion, ce collectif peut difficilement atteindre les objectifs fixés. C’est pour cela qu’il est indispensable à tout manager de savoir fédérer son effectif. Comment y parvenir ?

Mettre en œuvre les fondamentaux de la cohésion d’équipe

Il y a des aspects qui sont des incontournables du travail en équipe. Pourtant, parce qu’ils ne sont pas mis en évidence, on ne peut les appréhender comme il le faut. Pour un leader, fédérer son groupe de travail doit consister à :

  • bien communiquer avec son effectif
  • mettre en œuvre des moments d’échange
  • gérer les éventuels conflits.

Ce sont ces trois points qui constituent les fondamentaux d’une excellente cohésion d’équipe. Pour mieux les comprendre, il importe de les détailler.

La communication

Un fédérateur doit savoir communiquer avec son équipe. C’est un point vraiment crucial. Comme c’est le cas dans la vie privée, les vertus de la communication au sein d’un groupe de travail sont nombreuses. En réalité, communiquer avec vos collaborateurs vous permet de mieux les comprendre. C’est à force d’échanges, de discussions et de débats que vous pouvez cerner les problématiques de chacun. Ce faisant, vous obtenez plus d’informations sur chaque membre du groupe.

Vous pourrez ainsi donner à chacun la place qui lui convient en tenant compte de leurs considérations personnelles respectives. La démarche de la communication ne participe pas seulement à l’épanouissement des membres de votre équipe au travail. Elle permet aussi de prévenir les conflits susceptibles d’éclater. La communication aide à ressortir les différentes tensions, que vous serez en mesure d’endiguer en amont d’une situation à risque.

Mise en œuvre des moments d’échange

Pour agréger efficacement un groupe de travail, il faut s’assurer de fluidifier au maximum la communication. Cela passe par la création des moments d’échange entre collaborateurs. De fait, on distingue en entreprise deux sortes de moments d’échanges : les moments formels et informels. Les moments d’échanges formels sont généralement axés autour des briefings, des réunions ou rencontres régulières planifiées. Ceux-ci entrent souvent dans le cadre du travail.

Quant aux moments d’échange informels, ce sont des rencontres qui peuvent sortir un peu du cadre de travail. Il s’agit par exemple d’échanges autour de la machine à café, un restaurant à midi ou une sortie en équipe en soirée. Il est à noter que chaque type de rencontre porte ses avantages. Les rencontres formelles aident à bien communiquer sur les divers aspects des projets du groupe. Les moments d’échange informels permettent de soulever des sujets spontanément et parfois même plus facilement.

La gestion des conflits

Fédérer un groupe de travail consiste également à s’assurer d’une bonne gestion des conflits. En réalité, même s’ils sont réunis autour d’une même cause, les individus peuvent avoir des points de vue divergents. Cette divergence peut être une source conflictuelle. Ainsi, qu’ils soient latents ou visibles, les conflits doivent être gérés au risque de faire exploser la cohésion d’équipe. Pour gérer les conflits au sein d’un groupe, il faut notamment :

  • écouter chaque partie
  • laisser un temps de parole égal à chacun
  • laisser passer du temps pour faire retomber la tension.

Au cas où le conflit existant semble insoluble, vous pouvez envisager l’arrêt de la collaboration en réorganisant votre équipe.

Créer des liens

Fédérer un groupe de travail consiste à passer de l’individualité au collectif. Pour réussir cela, il est indispensable de savoir tisser du lien entre les individus. C’est ainsi que votre équipe peut être soudée. Pour y parvenir, il faut savoir créer des souvenirs en commun. Vous pouvez organiser régulièrement des teams building. Cela permettra à vos collaborateurs de partager les mêmes émotions et d’être davantage rapprochés. Ils seront alors plus détendus les uns envers les autres.

Maintenir la confiance

Réussir à fédérer un groupe de travail consiste à mettre en œuvre certains fondamentaux et à créer du lien. Cependant, pour garder cette cohésion déjà établie, il faut absolument maintenir la relation de confiance entre les individus. Pour ce faire, il faut savoir donner de la reconnaissance et du feed-back à chacun. Aussi, il est important de tenir ses engagements et de respecter le principe de confidentialité. Il ne faut surtout pas faire de l’individuel en collectif.

5/5 - (1 vote)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour haut de page