Chéquier

548-650x320.jpg
548-650x320.jpg

Chéquier

64 lecteurs
Sommaire de l'article

Une méthode possible pour payerDèsque le compte est établi, la banque est en mesure de fournir au client un compte avec un chéquier. Toutefois, ce service n’est pas obligatoire. Les banques peuvent refuser de délivrer un compte à un client donné, mais sans avoir à justifier leur décision. Cependant ce produit est largement distribué en France ainsi que par les agences bancaires qui fonctionnent à la fois physiquement et électroniquement.

Le chéquier reste l’un des moyens de paiement les plus populaires en France, même si les moyens de paiement alternatifs comme le chèque électronique, la carte bancaire et le virement sécurisé en ligne sont de plus en plus connus.

Contenu du chéquier

Un chéquier est un livre qui contient environ 25 à 30 formulaires vierges pour les chèques. Cependant, certaines banques offrent la possibilité d’un chéquier contenant plus de chèques pour les clients qui ont des exigences particulières.

Les chèques contenus dans ce carnet ne sont pas barrés, et ne sont donc pas endossables. Seul le bénéficiaire désigné par le titulaire du compte a le droit d’encaisser le chèque, et uniquement par l’intermédiaire de la banque qui a émis le chèque. En général, le talon du chéquier peut être situé sur le côté droit du carnet.

La partie qui reste attachée au carnet lorsque le formulaire de chèque a été retiré, contient des lignes où la date, le montant et le bénéficiaire du chèque doivent être notés. Ces informations sont essentielles pour la gestion du compte bancaire, car elles permettent de conserver un enregistrement détaillé des transactions effectuées à l’aide de chèques.

Outre le chéquier, il comporte également une page qui contient les coordonnées du compte bancaire du client ainsi qu’un bordereau de renouvellement du chéquier et plusieurs feuilles quadrillées pour gérer les opérations sur un chèque.

Qu’en est-il des chèques qui ne sont pas barrés ?

Dans certaines situations, les clients peuvent demander à leur banque un chéquier comportant des chèques non barrés. Le client doit alors payer un droit de timbre déterminé par la banque. La banque est tenue d’informer les autorités fiscales du nombre de formules de chèques non barrés et de l’identification du client.

En savoir plus…

  • Portefeuille électronique : Pour qui ? Pour quoi faire ?
  • La carte bancaire internet : quelles sont ses spécificités ?
  • Les virements SEPA vers les banques en ligne
  • Le paiement sans contact est un autre avantage de la banque en ligne.

Soyez le premier à voter
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour haut de page