centenaire.org

CAP animalier : durée, accès, programme et débouchés

cap animalier
cap animalier

CAP animalier : durée, accès, programme et débouchés

392 lecteurs
Sommaire de l'article

Le CAP Animalier est un diplôme national de niveau V (premier niveau de qualification) qui octroie la qualification d’ouvrier spécialisé. Il se prépare en 2 ans et permet d’entrer directement dans la vie active (travailler avec les animaux) ou de poursuivre ses études en donnant accès à certaines formations. Il se prépare par la formation professionnelle continue (validation des acquis)initiale (en 2 ans après la 3ᵉ) ou adulte en Lycée Professionnel, Établissement agricole ou Centre de Formation d’Apprentis.

Voir aussi : 16 métiers pour travailler avec les animaux.


Le programme CAP animalier

Le programme du CAP est constitué de deux pôles enseignement ainsi que d’une formation sur le terrain en lien avec sa spécialité.

 L’élève est évalué sur ces domaines tout au long de l’année et pour ce qui est des enseignements professionnels, à la fin.

Ces derniers préparent au métier en rapport avec les animaux. Pour obtenir le diplôme, il faut avoir 10/20 aux épreuves professionnelles et la même note en moyenne générale.

metier en rapport avec les animauxmetier en rapport avec les animaux

Le programme se découpe comme suit :

  • Les enseignements généraux : Obligatoires : français, mathématiques-sciences, histoire-géographie, enseignement moral et civique, éducation physique et sportive, prévention-santé-environnement et, selon la spécialité, langue vivante. Facultatifs : arts appliqués et cultures artistiques, langue vivante, ils sont en adéquation avec les activités professionnelles et occupent pratiquement la moitié de l’emploi du temps hebdomadaire.
  • Les enseignements technologiques et professionnels : Cours théoriques, travaux pratiques (TP) et travaux en atelier (intérieur et extérieur) en lien avec le domaine spécialisé de la formation (ici avec les animaux). Ils occupent l’autre partie de l’emploi du temps et permet au candidat d’acquérir une expérience professionnelle. 
  • La formation en milieu professionnel : de 12 à 16 semaines, réparties sur 2 ans.
Voir Aussi  BAC Pro Cuisine : durée, accès, programme et débouchés

Les débouchés du CAP animalier

En règle générale, le CAP, dans le domaine agricole ou commercial, donne accès à un métier en rapport avec l’aide aux soins donnés aux animaux.

 Les débouchés sont assez nombreux et pour certains, les missions consistent à assister ou renforcer le travail d’un vétérinaire ou apporter son aide dans d’autres secteurs.

 Ils serviront si plus tard, le candidat souhaite approfondir sa spécialisation, car certains secteurs exigent une expérience professionnelle (qu’offre le CAP). Vous pouvez donc devenir :

  • Auxiliaire vétérinaire ou bras droit ce de dernier avec des missions comme l’épauler lors de consultations, réaliser des pansements, actes chirurgicaux et accueil des patients.
  • Soigneur animalier en animalerie ou parcs zoologiques. À noter que les parcs zoologiques publics recrutent au niveau CAP sur concours.
  • Toiletteur : même s’il n’exige normalement aucun diplôme, il est recommandé d’avoir un certificat de toiletteur afin de connaître les spécificités de chaque animal donc on va prendre soin (niveau CAP)
  • Éleveur animalier qui consiste à nourrir, soigner et prendre soin des animaux à des fins commerciales (la plupart du temps dans les animaleries)
  • Taxidermiste : métier avec les animaux, mais qui consiste à reproduire leur apparence (une fois morts) à des fins pédagogiques, scientifiques et artistiques

Pour aller plus loin

Non seulement le CAP ouvre des portes sur certains métiers en rapport avec les animaux, mais en ouvre aussi à certaines formations plus diplômantes.

Le secteur animalier est de plus en plus strict (donc requiert des diplômes) afin de garantir le bien-être de l’animal.

Il oblige une professionnalisation dans un cadre bien défini et ne se limite pas qu’à une dévotion.

Voir Aussi  BTS Design de mode, textile et environnement : durée, programme…

 Certaines formations en prolongement sont donc accessibles grâce au CAP par exemple : 

  • Un CAPA : Certificat d’Aptitude Professionnel Agricole : diplôme identique à un CAP “classique” mais dans le domaine agricole (dépend du ministère de l’Agriculture) qui se spécialise plus dans le domaine de l’élevage, la culture céréalière, l’horticulture, etc.
  • Un BEPA : Brevet d’Études Professionnelles Agricoles, il est destiné à ceux qui souhaitent devenir soigneur animalier confirmé par exemple (stade plus élevé que le CAP, il permet de passer d’auxiliaire à soigneur).
  • Un Bac pro : qui sert de passerelle à une admission en première professionnelle (sur demande de la famille et après avis du conseil de classe) l’élève prépare une spécialité de baccalauréat en adéquation avec celle de son C.A.P.
  • Un BMA : Brevet des Métiers d’Art, qui est envisageable en fonction de la spécialité obtenue.
  • MC – Mention Complémentaire : niveau IV, permet de se spécialiser encore plus et permet d’obtenir une meilleure qualification.


Pourquoi faire un CAP animalier ?

Le CAP (Certificat d’aptitude professionnelle) animalier est un diplôme qui permet de travailler dans différents domaines liés aux animaux. Il a pour objectif principal de former des personnes pour travailler dans les structures d’accueil des animaux de compagnie ou les élevages. Il permet également d’acquérir les compétences nécessaires pour travailler dans des cliniques vétérinaires ou dans des centres de recherche.Le diplôme de CAP animalier est une formation professionnelle qui offre de nombreux avantages, mais qui présente également quelques inconvénients. Dans ce qui suit, nous allons présenter les avantages et les inconvénients de cette certification en utilisant un tableau comparatif.

Voir Aussi  Master Biologie : durée, accès, programme et débouchés

Avantages et inconvénients du diplôme de CAP animalier

Avantages Inconvénients
Permet de travailler dans le domaine de l’animalerie Le salaire est souvent peu élevé, surtout en début de carrière
Permet d’acquérir des compétences techniques et professionnelles Les conditions de travail peuvent être difficiles (bruit, odeurs, etc.)
Formation professionnelle courte (2 ans) Le diplôme est souvent considéré comme étant de faible niveau
Le diplôme est reconnu dans toute l’Europe Le métier peut être difficile physiquement
Offre des perspectives d’évolution de carrière Le métier peut être stressant

En résumé, le diplôme de CAP animalier est une formation professionnelle intéressante pour les personnes qui souhaitent travailler dans le domaine de l’animalerie. Il permet d’acquérir des compétences techniques et professionnelles en peu de temps et offre des perspectives d’évolution de carrière. Cependant, le salaire peut être peu élevé, les conditions de travail peuvent être difficiles et le métier peut être stressant. En fin de compte, le choix de suivre une formation professionnelle de CAP animalier dépendra des aspirations et des attentes de chaque individu.

4.4/5 - (29 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut