Cannabidiol (CBD) : explication, impacts et cadre légal

images (2)
images (2)

Cannabidiol (CBD) : explication, impacts et cadre légal

490 lecteurs
Sommaire de l'article

Introduction au CBD :

Le CBD (cannabidiol) est une molécule naturelle issue des plantes de chanvre. Il fait partie de la famille des cannabinoïdes. Il est également naturellement présent dans le cannabis. Seulement le CBD ne procure pas d’effets psychotropes lorsqu’il est consommé. Contrairement au THC (tétrahydrocannabinol) présent dans le cannabis, qui lui entraîne une altération de l’état mental du consommateur. Il existe aussi d’autres cannabinoïdes dans le cannabis comme le CBG (cannabigerol), le CBN (cannabinol) et le CBC (cannabichromene). Chacune de ces molécules agissent différemment dans l’organisme.

Définition et propriétés du CBD :

La structure chimique du CBD comporte 21 atomes de carbone, 30 atomes d’hydrogène et 2 atomes d’oxygène : C21H30O2. Le CBD est une molécule qui agit sur le système endocannabinoïde de l’organisme. Ce système participe à la régulation de nombreuses fonctions physiologiques du corps humain comme les sensations douloureuse, l’humeur, le sommeil et l’appétit.
Contrairement au THC qui se fixe sur les récepteurs CB1, le CBD agit sur les récepteurs CB2. À savoir que les récepteurs CB2 sont principalement localisés dans le système immunitaire et périphérique. C’est pour cette raison que le CBD ne produit pas d’effet psychotrope.
Aujourd’hui, on retrouve sur le marché, du CBD disponible sous différentes formes : huile, crème, tisane, cristaux, capsule, liquide à vapoter, etc.

Effets et utilisations du CBD :

Le CBD est une molécule reconnue pour ses effets positifs sur la santé. Il est souvent pris par des personnes qui présentent des symptômes d’anxiété, des douleurs chroniques ou des troubles du sommeil.
Certains patients qui ont des maladies inflammatoires ou font de l’épilepsie apprécient également le CBD.
Aujourd’hui, de nouveaux champs d’action du CBD sont étudiés par les chercheurs du monde entier. Par exemple, le CBD améliorerait les compétences de base en communication chez les personnes atteintes d’autisme. Une autre étude initiée par des scientifiques du Colorado vise à démontrer les bienfaits du CBD sur le cerveau vieillissant. En effet, la molécule de CBD protégerait les fonctions cognitives du vieillissement.
Au-delà de ses vertus thérapeutiques, le CBD peut être consommé en tant que complément alimentaire et produit bien-être. En effet, le CBD est une molécule riche en oméga 3 qui génère du bon cholestérol dans le corps. Il contient aussi des oméga 6 qui assurent une protection du système cardiovasculaire et stimulent les défenses naturelles.

Voir Aussi  WALID SAX: Comment fonctionne la plateforme ?

Légalité du CBD en France et dans le monde :

En France, l’usage du CBD est encadré par la législation. Au regard de la loi sur les stupéfiants de 1970, le CBD est considéré comme une substance non psychoactive. Toutefois sa fabrication et sa composition sont soumises à des restrictions. En effet, la loi française demande à ce que les produits contenant du CBD contiennent un taux de THC inférieur à 0,2%. De plus, les produits au CBD ne doivent pas être commercialisés avec des affirmations thérapeutiques.

Dans de nombreux pays européens, le CBD est légal et contient le même taux de THC que le CBD autorisé en France. En ce qui concerne les États-Unis, le CBD n’est autorisé que dans certains états. Quant au Canada, l’usage du CBD et du cannabis à visée thérapeutique et récréative est légal depuis 2018.

En 2021, le gouvernement français avait tenté d’interdire le CBD en France, mais le Conseil d’Etat s’est emparé de l’affaire et a annulé cette décision. De nombreux débats ont lieu autour de la légalisation du cannabis. D’un côté, certains estiment que rendre légal le cannabis présente des avantages économiques et sociaux non négligeables. Un autre point défendu par les partisans de la légalisation concerne la santé publique : il est plus simple d’accompagner les consommateurs de cannabis quand cette substance est légale. En même temps, les réfractaires à la légalisation du cannabis pensent que le cannabis entraîne des problèmes de santé publique et de sécurité.

Précautions et recommandations :

Bien que le CBD soit un produit inoffensif, il arrive qu’il entraîne quelques effets secondaires : de la fatigue, des diarrhées ou un changement d’appétit. Le CBD peut aussi interagir avec les médicaments suivants : les anticoagulants, les antipsychotiques et les anticonvulsivants. Il est donc important de consulter son médecin traitant avant d’envisager d’utiliser du CBD à des fins thérapeutiques.
Il est également recommandé de choisir du CBD de qualité, c’est-à-dire cultivé en France et répondant à la norme ISO 22000. Au niveau européen, le label CAN assure la qualité du CBD. Enfin, le CBD se cultive aussi en agriculture biologique et porte dans ce cas la certification BIO. Nous vous recommandons la marque française lejardinducbd.com spécialiste du CBD pas cher.

Voir Aussi  5 activités insolites à faire en couple en France

Conclusion

Le CBD est une molécule non psychotrope à usage thérapeutique qui fait ses preuves dans la prise en charge de nombreux symptômes. La consommation de CBD sous forme de complément alimentaire participe quant à elle au bien-être des personnes.
N’hésitez pas à vous renseigner davantage sur les actions du CBD sur l’organisme. Pour finir, n’oubliez pas de rester informés sur les évolutions législatives qui encadrent l’usage du CBD en France.

source :
https://www.nature.com/articles/s41398-022-02104-8
https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fnagi.2022.804890/full

4.7/5 - (14 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut