Bien préparer son dossier de prêt immobilier chez LCL

2414-650x320.jpg
2414-650x320.jpg

Bien préparer son dossier de prêt immobilier chez LCL

44 lecteurs
Sommaire de l'article

Comment obtenir le prêt hypothécaire du Crédit Lyonnais LCL ?

Le processus de préparation d’une demande de prêt hypothécaire dans l’immobilier nécessite certaines conditions. Bien qu’elles ne soient pas obligatoires, elles vous permettent de connaître une estimation de votre mensualité ou de votre capacité d’emprunt. Cela vous donne la possibilité de connaître les conditions d’une éventuelle acceptation de votre dossier ou d’un refus. Il s’agit d’une analyse préliminaire grâce à l’application d’un simulateur de crédit pour de vrai. Grâce à lui, vous pourrez recueillir une abondance de détails avant d’entamer le processus de prêt.

La simulation vous aidera à déterminer votre capacité d’emprunt

Si la simulation peut être réalisée sur le site de BoursedesCredits, il existe également la possibilité de la faire tourner directement sur le site du Crédit Lyonnais LCL. Il est essentiel de préciser que les résultats que vous obtiendrez de la simulation seront mis à votre disposition uniquement à titre indicatif. Ils ne constituent pas une source d’engagement de votre part ni de la part du Crédit Lyonnais LCL. Grâce à la gratuité de ces outils de simulation, vous pouvez en exécuter autant que vous le souhaitez. Il vous suffit de remplir des informations sur le site de BoursedesCredits ou du Crédit Lyonnais LCL. Les informations que vous fournirez concerneront l’ensemble de vos revenus stables et vos dépenses régulières. Quand on dit revenus stables, il peut s’agir de vos revenus nets, des bénéfices non versés des loyers, des pensions alimentaires perçues et versées et des rentes de différents types. En outre, vous pouvez inclure dans cette rubrique toutes les prestations et aides sociales dont vous êtes le bénéficiaire et dont le versement est prévu pendant la majeure partie du crédit hypothécaire. En ce qui concerne les charges dites régulières, vous devez tenir compte des emprunts en cours, des loyers payés et des pensions versées régulièrement. La distinction entre ces revenus réguliers et les dépenses régulières vous donnera le revenu net. Après la simulation, vous serez contacté par un conseiller, ou vous prendrez rendez-vous. Ces informations ne sont qu’indicatives car vos ressources personnelles peuvent encore influer sur votre capacité d’emprunt et vous amener à obtenir un prêt d’un montant plus élevé.

Intégrer les dossiers de prêt immobilier

Lorsque vous entamez la procédure de demande de prêt auprès de la banque LCL, assurez-vous que votre dossier est solide. En effet, c’est de la solidité de votre document que dépendra la décision du prêteur d’approuver votre prêt. Afin de créer votre demande, il y a quelques aspects importants à considérer.

D’une manière générale, une demande complète vous donne plus de chances d’obtenir rapidement une réponse favorable et conforme à vos besoins financiers et, partant, aux projets sur lesquels vous travaillez. Une demande nébuleuse vous obligera à faire des allers-retours, ce qui peut avoir un impact direct sur la vitesse et l’analyse du traitement de votre demande. En revanche, si vous présentez une demande complète à votre établissement de crédit, vous montrerez à votre banquier que vous avez la motivation nécessaire pour répondre à votre demande et vous lui ferez naturellement bonne impression. La banque tiendra compte de ces informations. Pour ne pas être laissé de côté, il est recommandé de créer le document avec l’aide d’un courtier tel que BoursedesCredits. Ils ont une longue connaissance du crédit immobilier et connaissent tous les aspects essentiels à inclure dans un dossier de demande de prêt immobilier. Chaque profil doit fournir un éventail d’actifs. Dans le cas du Crédit Lyonnais LCL, l’obtention d’un prêt repose sur cinq types de profils d’emprunteurs qui comprennent les titulaires d’un contrat à durée indéterminée ; les titulaires d’un contrat à durée déterminée ou les intérimaires ; les indépendants ou les fonctionnaires indépendants, et enfin ceux qui travaillent dans le secteur de la sécurité publique.

  • Si vous êtes un travailleur en contrat à durée indéterminée et que vous souhaitez souscrire un prêt hypothécaire LCL L’établissement de crédit déterminera si vos revenus sont suffisants pour couvrir les mensualités du contrat de prêt que vous signerez à l’avenir. Sachez que quel que soit le type de prêt envisagé, le taux d’endettement ne doit pas être supérieur à 30 % de vos revenus. D’un certain point de vue, une personne ayant un contrat de travail de longue durée est considérée comme un avantage pour le prêteur. En effet, elle est sûre de percevoir un revenu régulier qui lui permet de régler les factures mensuelles rapidement et à temps. Pour avoir une estimation globale du coût de vos mensualités, vous pouvez accéder à une calculatrice en ligne sur le site de LCL.
  • Selon l’établissement de crédit, ceux qui ont des contrats à durée déterminée et les intérimaires sont considérés de la même manière. Comme ils sont généralement jeunes, ils devront convaincre le banquier de leur capacité de remboursement. Si vous vous trouvez dans cette situation, il est recommandé de présenter un dossier contenant toutes les informations nécessaires pour expliquer la situation financière de votre compte. En fin de compte, la transparence est votre atout le plus précieux. Le créancier établira votre taux d’endettement en analysant les revenus que vous tirez de votre contrat d’intérim ou à durée déterminée. Pour donner à votre demande une chance d’aboutir, il est recommandé de vous inscrire à l’assurance chômage. Cela vous permettra d’être protégé en cas de rupture de votre contrat de travail. Toutefois, l’établissement de crédit peut se rassurer quant au remboursement en cas de perte de vos revenus. De plus, la banque s’assurera qu’il n’y a pas eu d’utilisation antérieure de ces contrats de courte durée ainsi que de votre capacité à trouver rapidement un emploi.
  • Pour les indépendants et les freelances, il est recommandé d’attendre un certain temps, jusqu’à ce que l’entreprise ait atteint un point de rentabilité à long terme. Il est un fait que le créancier ne vous accordera un crédit qu’après plus de deux ans de travail. Lorsque votre entreprise a atteint le seuil de rentabilité, vous pouvez alors introduire la demande de crédit hypothécaire en joignant à votre demande les documents suivants : les avis d’imposition, un relevé de compte pour l’année d’exploitation, la déclaration pour 2035 ainsi que la somme de vos recettes pendant l’année en cours et les contrats que vous avez signés ainsi que les commandes reçues et, pour les EURL, le statut juridique de l’opération s’il mentionne la rémunération du dirigeant.
  • Pour les fonctionnaires, en ce qui les concerne, la sécurité de l’emploi est une caractéristique qui joue clairement en leur faveur. En présentant ce statut aux établissements de crédit, ils peuvent déterminer le taux d’intérêt. Ce statut est également avantageux car il leur permet de bénéficier de la garantie commune offerte par le service public.

Les agents de la sécurité publique comme les policiers, les gendarmes et les militaires sont couverts par leur propre mutuelle. Ils peuvent utiliser cette mutuelle pour mener à bien leurs projets immobiliers et bénéficier de tarifs plus avantageux sur des garanties spécifiques. Bien que ces professions n’aient pas de statut particulier, elles peuvent tout de même bénéficier du PTZ notamment dans le cas où l’opération immobilière concerne l’achat d’une nouvelle résidence principale. En substance, il est possible pour ces professionnels de profiter du prêt à taux zéro proposé par le Crédit Lyonnais LCL, même lorsque le contrat contient la clause de mobilité ou même s’ils sont en possession d’un logement de fonction. Du point de vue de l’établissement de crédit, ces éléments sont considérés comme des obligations de service, rendant difficile d’en faire la résidence principale. Si vous appartenez à l’une de ces professions, il est nécessaire de justifier votre décision en contactant la division des affaires sociales pour les gendarmes ou le supérieur hiérarchique des militaires et pourra vous délivrer une attestation d’occupation. Ces professions étant consacrées à des tâches et des fonctions spécifiques, elles disposent de leurs propres organismes mutualistes, comme la MNM, l’AGPM, la MAA et la CNG-MG, qui font toutes partie de la FMGM. Grâce à ces mutuelles, vous pouvez bénéficier d’un taux de réduction.

En plus de ces spécificités, pour faire une demande de crédit auprès du Crédit Lyonnais LCL, vous aurez besoin des pièces suivantes

  • Les avis d’imposition des deux dernières années qui constituent une mesure de sécurité contre le blanchiment d’argent.
  • Les bulletins de salaire que vous avez reçus les trois dernières fois qui permettront au fournisseur de crédit d’évaluer votre capacité de remboursement. Si vous avez un Crédit Lyonnais LCL, le revenu minimum est de 1.300 euros par mois.
  • Les relevés bancaires de votre compte des trois derniers mois, qui permettent à la banque de confirmer vos dépenses et vos habitudes de gestion.
  • Une pièce d’identité Il peut s’agir d’une carte d’identité ou d’un passeport.
  • Une preuve de résidence.
  • Un contrat de vente. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une exigence lors de la création du document, il pourrait être demandé par le créancier ultérieurement.

Si la demande de crédit est présentée par plusieurs coemprunteurs, chacun d’entre eux devra fournir tous ces documents.

Lorsque vous déposez une demande de crédit, l’objectif principal est de la faire accepter. Ainsi, Bourse des Crédits vous offre la possibilité de soumettre la demande de crédit à différents établissements de crédit qui sont en concurrence avec la banque LCL.

Le crédit immobilier sans apport est-il possible chez LCL ?

Pour que votre demande de crédit immobilier soit acceptée, vous devez apporter un montant financier. Cependant, même si vous n’avez pas la possibilité de réaliser cet apport, il est toujours possible d’obtenir un crédit immobilier. Pour vous donner une idée l’apport type d’un particulier pour une demande de crédit en immobilier est d’environ 50 000 euros depuis l’année 2016.

Bien que l’apport puisse être un immense avantage pour vous, ce n’est pas une obligation. Pour mettre toutes les chances de votre côté, voici quelques lignes directrices pour vous aider :

  • Veillez à créer une candidature efficace. Pour ce faire, assurez-vous d’inclure tous les détails nécessaires, et d’être clair et précis dans les détails que vous fournissez. Cela vous permettra d’impressionner votre banquier. Si vous le pouvez, faites en sorte que votre banquier n’ait pas besoin de vous demander un autre prêt. Si votre banquier vous demande de présenter des documents supplémentaires, veillez à les fournir dès que possible.
  • Veillez à ce que votre dossier soit analysé au préalable. Cette première étape n’est pas obligatoire. Elle vous permettra toutefois de prouver à votre banquier que vous avez bien réfléchi à votre idée. Pour le prouver, utilisez le simulateur sur le site du Crédit Lyonnais LCL, mais vous pouvez aussi faire appel à un expert de la Bourse des Crédits. Les deux méthodes vous permettront de déterminer votre capacité d’emprunt ainsi que votre taux d’endettement avant de déposer votre dossier.
  • Demandez un crédit lorsque votre compte à la banque est en bonne santé. Pour une société de crédit, l’un des principaux aspects est la capacité à rembourser toutes vos mensualités. Pour ce faire, elle examinera l’état de vos finances. Vous devriez donc attendre une période où vos rapports sont en bon état. Si vous avez déjà eu des problèmes financiers, votre demande de crédit pourrait être rejetée. Si le refus du banquier d’accorder un crédit est dû au solde négatif de votre compte, la réponse pourrait être la même que celle des autres établissements de crédit.
  • Renseignez-vous sur les conditions d’éligibilité aux aides de l’État. Il s’agit notamment du PTZ et des prêts locaux. L’éligibilité de ces aides pourrait vous permettre d’économiser des sommes substantielles et peut également servir d’incitation à cotiser.
  • Vous pouvez retarder la réalisation de certains projets. Lors du calcul de votre taux d’endettement, votre banquier tiendra compte des travaux prévus sur votre bien. Afin de réduire votre pourcentage d’endettement en dessous de la norme de 30 %, vous devrez peut-être envisager de reporter certains des projets que vous avez prévu de réaliser.
  • Trouvez des parents pour servir de garants. Un garant est une deuxième garantie pour le banquier. Ainsi, en présence d’un garant, c’est lui qui est responsable du remboursement du prêt en cas de défaillance de votre part.
  • Choisissez un bien qui correspond à vos moyens. Si vous cherchez à acheter le logement qui correspond à vos besoins, assurez-vous que votre situation financière est en bon état. Si vous n’avez pas d’apport financier pour le crédit immobilier, il est recommandé de choisir un logement qui ne représente pas un gros risque et qui ne risque pas de causer des difficultés de remboursement.
  • Faites attention aux différents produits financiers proposés par LCL. La plupart du temps, le prêt immobilier est couplé à une assurance. Généralement, c’est votre banquier qui vous en propose une chez LCL. En y souscrivant, vous avez la possibilité de bénéficier d’une ristourne ou même de faire fructifier votre épargne.

Crédit immobilier : quelle est l’assurance pour les prêts ?

Si vous demandez un prêt d’investissement, l’établissement de crédit vous demandera de souscrire une assurance pour prêt. Cependant, vous ne serez pas obligé de choisir l’assurance qu’il vous propose. Ainsi, vous pourrez choisir l’option d’une délégation d’assurance. La délégation d’assurance est en fait une assurance pour les prêts qui est contractée par l’intermédiaire d’un organisme externe qui n’est pas affilié à la banque. Le choix de l’assurance doit être fait avec soin, car elle peut représenter jusqu’à 30 % du montant total du prêt.

Si vous souscrivez un prêt immobilier auprès du Crédit Lyonnais LCL ou ailleurs, le prêteur vous demandera d’obtenir une assurance de prêt, si vous ne l’avez pas fait auparavant. Grâce aux dispositions des lois Lagarde et Hamon, vous avez la possibilité d’obtenir une assurance de prêt auprès de l’établissement que vous préférez. En déléguant votre assurance, vous avez la possibilité d’obtenir un contrat moins cher, mais avec la même garantie que celle de l’assurance groupe de la banque. Pour faire votre comparaison, et pour gagner du temps, effectuez une analyse du comparatif sur notre site. Vous pourrez alors décider si vous souhaitez adhérer à l’assurance crédit proposée par LCL ou par une autre compagnie.

Le contrat d’assurance crédit immobilier qui a été proposé par LCL ne prévoit pas de protection pour la PTIA et la TPI dans le cas où le titulaire du contrat n’exerce pas une activité professionnelle. De même, vous ne serez pas couvert dans le cas où votre activité professionnelle prendrait fin pendant la durée du prêt. En outre, le contrat d’assurance prêt immobilier vous obligera à payer la cotisation d’assurance même en cas d’interruption de travail ou d’exécution de la garantie ITT.

Pour adhérer à l’assurance crédit immobilier, deux formalités principales doivent être accomplies. La première est administrative et consiste à déposer une demande afin que LCL puisse étudier votre dossier et vous donner une réponse. La seconde est une exigence médicale qui sera basée sur votre âge ainsi que sur le montant du prêt. En tenant compte de ces deux facteurs, le questionnaire de santé que vous remplirez sera plus complet. Si nécessaire, des analyses médicales et des examens médicaux pourront être demandés. Ce bilan de santé permet aux institutions d’approuver le premier taux de l’offre, ou de déterminer s’il est nécessaire de prévoir des frais supplémentaires. Il permettra également de décider si l’offre est valable pour toutes les prestations ou seulement pour une partie d’entre elles. Étant donné que ces procédures sont susceptibles d’être effectuées à un moment donné dans le futur, si cela est possible, vous devriez le faire quand vous le pouvez. Cela signifie que non seulement vous pourrez recevoir un prix exact, mais aussi que vous recevrez votre certificat d’assurance dès que possible.

Il est possible qu’en raison de votre état de santé, l’institution à laquelle vous empruntez ne soit pas en mesure de vous assurer. Dans ce cas, vous avez la possibilité de transférer votre assurance. En effet, les contrats individuels sont conçus pour s’adapter à chaque profil et vous permettent d’être mieux protégé en fonction du risque pour votre santé. En fonction des résultats de votre examen de santé, vous pourriez être amené à payer un coût supplémentaire. Une autre possibilité est de recourir à la convention AERAS qui fait partie du contrat proposé par votre établissement de crédit ainsi que par votre délégué d’assurance. Cette convention vous offre la possibilité de faire analyser votre dossier médical, aux niveaux 2 et 3, afin d’obtenir une assurance de prêt quel que soit votre problème de santé.

En fin de compte, vous ne pourrez pas résilier le contrat d’assurance hypothécaire. Cela ne dépend que de la date à laquelle le prêt a été contracté pour la première fois. Si le prêt a plus de 12 mois, il n’est pas possible de modifier votre contrat d’assurance auprès du Crédit Lyonnais. En effet, le Crédit Lyonnais s’oppose à l’application de la loi Chatel aux contrats d’assurance des emprunteurs. Selon certains établissements de crédit dont le Crédit Lyonnais, cette loi ne s’applique qu’aux contrats d’assurance comme l’assurance habitation ou l’assurance auto.

Toutefois, dans le cas où le crédit immobilier a été souscrit au cours des 12 derniers mois, vous avez la possibilité de modifier votre assurance crédit immobilier selon les règles de la loi Hamon.

D’une manière générale, LCL n’émet aucune réserve particulière quant à la possibilité de contracter des alternatives proposées par des compagnies d’assurance indépendantes. Cependant il est indispensable que vous possédiez au minimum la garantie décès, PTIA dans le cadre d’une opération locative et l’IPT et l’ITT pour un achat de résidence. Ces garanties sont indispensables pour assurer la comparabilité avec le contrat proposé par l’établissement de crédit LCL. Certes, le délégataire d’assurance est reconnu par LCL mais il y a quelques étapes à respecter. Notamment, vous devrez remplir un formulaire de convention qui vous sera fourni par votre conseiller.

Vous pouvez également faire appel à des courtiers comme Bourse des Credits , pour tirer le meilleur parti de cette démarche. Avec l’aide d’un courtier en ligne, vous pouvez trouver le contrat d’assurance le plus adapté à vos besoins et au coût le plus abordable. Dans tous les cas, le coût de l’assurance dépendra de l’assurance initiale qui est remplacée sur l’âge de l’emprunteur. En outre, comme pour tout contrat d’assurance, vous pourriez être amené à payer un supplément lorsque vous travaillez dans un domaine considéré comme dangereux, ou si vous avez des problèmes de santé.

Prêt immobilier LCL : quelle est la caution ?

Si la caution vous permet d’accéder au crédit, il revient toutefois au banquier de décider du type de garantie à choisir. Si vous choisissez la garantie mutuelle, vous aurez le choix entre différentes options, dont voici quelques exemples :

  • La structure spécifique de LCL
  • Le crédit hypothécaire
  • Tout autre organisme de garantie qui collabore avec LCL.

La validité de votre document sera déterminée par l’institution que vous avez choisie. Si vous avez un dossier financier solide, la garantie mutuelle peut être facile à obtenir. Par contre, si vous avez un dossier financier risqué, la garantie mutuelle peut être refusée. Dans ce cas, vous pouvez décider de financer le bien immobilier.

LCL crédit immobilier Alternatives en cas de refus

Une demande de crédit ne donne pas toujours des résultats positifs. En effet, si l’établissement de crédit estime que l’achat proposé présente un risque trop important, ou qu’il pense que vous êtes en mesure de payer les mensualités ou d’effectuer les paiements dans les délais, il peut refuser d’approuver le crédit.

Si cela se produit, vous pouvez alors choisir l’une des options ci-dessous :

  • Votre apport personnel doit être augmenté en fonction de votre situation personnelle.
  • Vous pouvez prolonger le délai de remboursement de votre prêt.
  • Demander à réduire le prix d’achat du bien.
  • Réduire les frais d’agence.
  • Réduire les travaux prévus.
  • Justifier simplement la valeur du logement auprès du prêteur, notamment en cas d’hypothèque.
  • Trouver plus de financement.

Même si la première demande a été refusée par l’établissement auquel vous vous êtes adressé, vous avez la possibilité de faire une nouvelle demande sur la base de ces éléments actualisés. De plus, l’établissement de crédit portera uniquement son attention sur la nouvelle demande sans tenir compte de la précédente.

Le prêt immobilier LCL, et les délais ?

Lorsque les conditions de crédit sont acceptées, la demande de crédit est approuvée. A partir de ce moment, les délais relatifs à l’hypothèque sont contrôlés par la loi et sont soumis aux conditions ci-dessous. Une lettre contenant le contrat de crédit vous est envoyée par la poste. L’offre est valable pendant 30 jours à compter de la date de réception de la lettre. Dans ce délai, la banque LCL ne peut exercer le droit de modifier les conditions contenues dans l’offre.

Une fois l’offre acceptée, vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours. C’est après ce délai de 10 jours que le contrat sera communiqué à la banque. C’est le retour de la lettre dûment datée et signée par la banque qui constitue la notification de votre accord. Pour réduire le délai de traitement de votre dossier, vous pouvez introduire votre demande pendant les mois d’été ou à la fin de l’année civile. La plupart du temps, ce sont les périodes qui sont propices à un traitement plus rapide de la demande de crédit.

> Pour continuer :

  • Taux et simulateurs d’hypothèque avec LCL
  • L’hypothèque à taux variable qui accompagne le LCL
  • Rachat de crédit LCL : il faut être attentif aux frais
  • Le remboursement anticipé du crédit immobilier LCL
  • Prêt immobilier LCL : l’assurance des garanties de crédit

Soyez le premier à voter
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour haut de page