contact@centenaire.org 2133 euros brut en net
centenaire.org

Assurance décès et assurance obsèques : quelles différences ?

différence-assurance-deces-assurance-obsèques-min
différence-assurance-deces-assurance-obsèques-min

Assurance décès et assurance obsèques : quelles différences ?

527 lecteurs
Sommaire de l'article

L’assurance obsèques et l’assurance décès sont parfois confondues, sans doute parce qu’elles ont pour vocation d’apporter un soutien financier aux familles à la suite du décès de l’assuré. Et pourtant, leur objectif, leur forme et leurs prestations diffèrent. Il convient donc de comprendre les différentes spécificités de chaque assurance pour adhérer au meilleur contrat.

Une assurance obsèques pour financer les funérailles du défunt

À la mort d’un proche, les funérailles doivent être orchestrées par la famille. Outre les démarches administratives, elle doit organiser la cérémonie, choisir le mode de sépulture (crémation ou inhumation) ou le cercueil. L’assurance obsèques permet de financer les funérailles en amont de la mort et d’éviter tout souci financier aux proches qui sont déjà affectés par le décès.

Le prix des obsèques constitue une dépense considérable et qui varie en fonction des services choisis. D’après la Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie, il oscille entre 2 500 et 4 500 euros en France. Cela dit, souscrire un tel contrat représente une précaution très intéressante compte tenu du coût élevé des obsèques.

La formule en capital

Ce type d’assurance consiste à déterminer la somme voulue pour le financement à la signature du contrat. De son vivant, l’assuré verse alors une cotisation à l’assureur pour que le bénéficiaire puisse percevoir le capital prévu. Dans ce cas, la personne désignée prend en charge le déroulement des obsèques et les démarches administratives.

La formule en prestations

Ce contrat prévoit l’organisation et le financement des obsèques de manière personnalisée. L’assuré anticipe les différentes modalités auprès d’un prestataire de service funéraire. Du choix du transport à celui du cercueil ou des fleurs, tout est préparé à l’avance.

Voir Aussi  Faut-il changer d'assurance de prêt immobilier avant 1 an ?

Le prestataire recevra ensuite les montants alloués aux funérailles au décès de l’assuré. Comme le contrat dispose d’une valeur juridique, il engage ce premier à utiliser le capital dans le respect des modalités choisies. Ainsi, la famille est déchargée de l’organisation des obsèques et des contrariétés financières liées.

Une assurance décès pour protéger la famille des aléas financiers

L’assurance décès prévoit le versement d’un capital cotisé. Elle se distingue de l’assurance obsèques par l’utilisation des montants perçus. Certes, le bénéficiaire décide d’utiliser le capital afin de couvrir les frais des obsèques, cependant il n’en a pas l’obligation.

Ainsi, comparé à l’assurance obsèques, le périmètre de ce type de contrat est plus large. Pendant la souscription, l’assuré définit la somme du capital désirée. En fonction du montant, le bénéficiaire peut assumer les dépenses liées au décès comme les droits de succession, et profiter d’une aide afin de préserver son niveau de vie.

En fonction de la compagnie d’assurance, d’autres garanties peuvent aussi s’ajouter au capital :

  • La garantie rente éducation qui permet de couvrir le financement des études des enfants ;
  • Le doublement du capital décès souscrit dans le cas de mort par accident ;
  • La rente au conjoint survivant qui garantit un revenu complémentaire au conjoint et qui est calculé selon sa situation et son âge.

Si l’assuré opte pour une assurance décès temporaire, une date d’échéance est déterminée au jour de la souscription du contrat. La somme composant le capital sera alors restituée aux bénéficiaires s’il venait à mourir. S’il est encore en vie à l’issue du contrat, le capital sera perdu. Si le souscripteur décide plutôt pour une assurance vie entière, dans ce cas, aucune date butoir n’est définie. Toutefois, le contrat coûtera beaucoup plus cher.

Voir Aussi  Peut-on obtenir une assurance auto sans fournir de justificatif ?

Contrat d’assurance décès ou d’assurance obsèques : comment faire le bon choix ?

Afin de déterminer les primes que devra payer l’assuré, l’assureur prend en considération deux critères importants :

  • L’âge du souscripteur
  • La somme voulue du capital

Cela dit, plus l’âge et le capital sont considérables, plus les primes le seront aussi. Afin de réduire le coût de l’assurance, il est donc conseillé de souscrire au contrat choisi le plus tôt possible.

Mais avant, il est essentiel de bien choisir son assurance face à la multiplication des offres disponibles. Pour déceler le bon contrat, il faut prendre en compte ses réels besoins et la protection que l’on désire offrir à sa famille. Comparer les assurances obsèques et les conventions décès grâce à un comparateur en ligne permet également de trouver le meilleur contrat dans les plus brefs délais. En obtenant plusieurs devis, on peut avoir une idée de la somme à investir et se rendre compte des services dont on a vraiment besoin.

Conclusion

Comme on a pu le voir, la différence entre l’assurance obsèques et l’assurance décès réside notamment dans leur finalité : l’une évite à la famille d’assumer le prix des obsèques, l’autre protège les proches ainsi que leur futur. Avant de faire un choix, il est primordial de bien s’informer et de comparer les nombreuses offres pour trouver un contrat parfaitement adapté à ses besoins.

4.8/5 - (16 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut