contact@centenaire.org 3113 euros brut en net
centenaire.org

Devenir Courtier d’assurances : missions, salaire et formation

Devenir Courtier d’assurances : missions, salaire et formation
Devenir Courtier d’assurances : missions, salaire et formation

Devenir Courtier d’assurances : missions, salaire et formation

471 lecteurs
Sommaire de l'article

Le métier de courtier d’assurances vous intéresse ? Vous avez une excellente maîtrise du marché de l’assurance et des produits connexes ? Vous avez une bonne culture juridique et entrepreneuriale ? Enfin, vous avez le sens de la diplomatie et des qualités de négociateur ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.

Formation disponible


Profil type pour devenir Courtier d’assurances 

Le métier de courtier d’assurances consiste à servir d’intermédiaire entre un futur assuré et son assureur en vue de conclure un contrat. Négociateur fin, le courtier d’assurances exerce en libéral et travaille pour des clients (particuliers et entreprises) qui le chargent de prospecter et de dénicher auprès des compagnies d’assurance, les offres les plus avantageuses. Ainsi, et contrairement à l’agent général, le courtier d’assurance n’est pas lié à une compagnie. L’essentiel de sa mission consiste à conseiller ses clients, à rechercher et négocier pour eux la signature des meilleures offres. Il les assiste en outre dans le règlement des sinistres.

Spécialiste du marché de l’assurance, ce professionnel se charge de comparer les différentes offres afin de proposer à chacun de ses clients, les services et produits d’assurance les mieux adaptés à sa situation. Il intervient également dans le montage administratif, le codage et la tarification des dossiers d’assurés couvrant les risques habituels (incendie, accident, assurance-maladie, assurance-vie, etc.).

Dans l’exercice de sa profession, le courtier d’assurances doit remplir des missions spécifiques très complexes et variées.

Prendre rendez-vous avec le client

L’une des toutes premières tâches que le courtier d’assurances aura à exécuter consiste à recevoir le client et l’entretenir sur ses besoins en termes d’offres d’assurances et de services financiers. Il analyse ses attentes en tenant compte de son budget et de son profil avant de se lancer dans la recherche des offres qui lui correspondent.

Rechercher les offres avantageuses

Durant cette phase, le courtier d’assurance recherche tous les produits susceptibles de convenir aux besoins de son client. Dans la foulée, il peut rédiger des contrats spécifiques pour lesquels il lance un appel d’offres auprès des compagnies d’assurance.

Étant donné qu’il représente les intérêts de ses clients, il use de son talent de négociateur pour obtenir auprès des assureurs, les meilleures conditions à des prix avantageux.

Après avoir déniché l’offre idéale, il se charge de mettre en relation le client et la compagnie d’assurance, puis l’assiste jusqu’à la signature du contrat.

Voir Aussi  Devenir tailleur de pierre : missions, salaire et formation

Suivre et gérer les sinistres

En cas de contentieux, le courtier en assurances assiste son client pour s’assurer du respect des clauses d’un contrat conclu. Il s’implique, de fait, dans le montage des dossiers de règlement et indemnisation.

Par ailleurs, le professionnel se renseigne constamment sur l’évolution du marché d’assurance, les innovations et leurs enjeux afin de proposer continuellement la meilleure offre à sa clientèle. Il devra constamment développer et diversifier son fichier client en instituant une connexion entre les profils capables de lui apporter un client de plus (avocats, expert-comptable, compagnies d’assurances, etc.).

Qualités pour devenir Courtier d’assurances 

Établir un diagnostic de la situation du client, partir à la recherche des offres qui y correspondent puis mettre le client en relation avec une compagnie d’assurance nécessite des savoirs et savoir-faire indispensables. Voici quelques qualités et compétences inhérentes à l’exercice du métier de courtier d’assurances :

  • Une solide base de connaissances du marché des assurances : le courtier en assurances étudie et maîtrise en détail le fonctionnement et les rouages des contrats d’assurance. C’est sur cette lancée qu’il procède à la prospection des produits adaptés aux capacités économiques de chaque client.
  • Une aisance relationnelle et de la diplomatie : étant l’entremetteur qui lie un assuré à son assureur, la diplomatie et le sens du relationnel lui sont indispensables. Ces qualités lui permettent également de développer son réseau de fournisseurs et de clients à fidéliser.
  • Le sens du commerce et de la négociation : auprès des compagnies d’assurance, le courtier se doit de tout mettre en œuvre pour trouver une offre adaptée à la situation de son client. Pour cela, il doit négocier avec efficacité et persuader les compagnies d’assurance.
  • Une bonne aptitude managériale et du leadership : responsable autonome d’un cabinet, le courtier d’assurances est appelé à diriger une équipe de professionnels. Il lui faut, à cet effet, des qualités pointues en gestion.

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir Courtier d’assurances  ??

Il est possible de faire carrière en courtage d’assurances sans diplôme. Pour cela, il faut disposer de la capacité professionnelle, une certification délivrée après un stage de 150 heures minimum dans une société d’assurance, un stage de 2 ans dans un cabinet de courtage ou encore un stage de 4 ans à un poste de responsabilité dans une entreprise.

Les diplômes de niveau 5 (BTS, DUT) en assurance et banque permettent de débuter en tant que collaborateur. Cependant, avec un Bac +3 ou un Bac +5, il est possible d’accéder rapidement à des postes de responsabilités.

Voir Aussi  Devenir Assistant comptable : missions, salaire et formations

Formations pour devenir Courtier d’assurances 

Diverses formations conduisent au métier de courtier d’assurances. Pour ceux qui souhaitent embrasser cette carrière professionnelle, voici quelques pistes intéressantes.

Niveau Bac +2

BTS Assurance

Le BTS Assurance se prépare en 2 ans après l’obtention d’un baccalauréat général. Le titulaire de ce diplôme est à même de prospecter la clientèle, d’analyser ses attentes et de proposer des contrats d’assurance.

Le programme de la formation inclut des enseignements généraux (culture générale, écosystème économique, managérial et juridique de l’assurance, communication et gestion) ; des enseignements professionnels (techniques d’assurance, projet professionnel appliqué) et des enseignements facultatifs.

Niveau Bac +3

BUT Carrière Juridique

Ce diplôme BUT CJ permet également de prétendre au poste de courtier d’assurances. Elle dure 3 années au cours desquelles des disciplines variées sont abordées : le droit public, social, civil et commercial, la fiscalité, la comptabilité, etc. La formation est accessible après un baccalauréat et est subdivisée en 6 semestres.

Licence Pro Assurance, banque, finance

Accessible après l’obtention d’un BTS Assurance, la licence pro Assurance, banque, finance va durer 1 an et former des professionnels qualifiés, prêts à s’insérer sur le marché d’emploi. Des enseignements précis et approfondis dans le domaine des assurances sont dispensés.

Les disciplines concernées sont entre autres : assurances collectives, plan de financement et action de patrimoine, management, marché des particuliers, économie du risque, etc.

Niveau Bac +5

Master Souscripteur en assurance et réassurance

Ouvert après un diplôme de niveau Bac +3 (licence ou Bachelor, BUT) en assurance et domaine connexe, ce diplôme de niveau Bac +5 forme l’étudiant à des postes de responsabilités techniques, administratives et commerciales.

La formation dure 2 ans au cours desquels l’étudiant approfondit ses connaissances fondamentales en assurance et en gestion.

Master Droit des assurances

Ce diplôme se prépare en 2 ans et est accessible aux titulaires d’un Bac +3 en cohérence avec le cursus. La formation prépare notamment les juristes à devenir des acteurs incontournables du secteur de l’assurance et donc de prétendre au poste de courtier en assurances.

Formation disponible


Salaire

1image1

Il est relativement complexe de fixer avec exactitude la rémunération d’un courtier d’assurances. Le professionnel indépendant est rétribué sur la base de commissionnement. Son salaire dépend alors de la diversité de sa clientèle et des affaires traitées.

En revanche, un salarié, en début de carrière, touche entre 1 500 et 2 400 euros brut par mois ; et ce, en fonction de son niveau d’étude. Cela peut s’accompagner des primes d’objectifs.

Voir Aussi  Devenir Audioprothésiste : missions, salaire et formation

En France, le salaire moyen d’un courtier d’assurances est évalué à 5 250 euros bruts par mois.

Devenir Courtier d’assurances  : Quelles sont les débouchés ?

Le profil du courtier d’assurances est recherché par des cabinets de courtage en assurance, et parfois par les compagnies d’assurance. Au cours de sa carrière, ce professionnel peut connaître des évolutions au sein de sa structure grâce à des promotions. Après quelques années d’exercice, il peut se lancer à son propre compte et ouvrir un cabinet de courtage.

Devenir salarié en tant que Courtier d’assurances 

2image2

Pour obtenir son premier poste, le jeune diplômé peut multiplier ses candidatures auprès des structures qui recherchent son profil. Il peut aussi postuler aux offres disponibles sur les sites de recherche d’emploi.

;new advadsCfpAd( 34838 );

Devenir Courtier d’assurances : avantages et inconvénients

Le métier de Courtier d’assurances est réputé pour ses challenges et ses récompenses. Il peut offrir de nombreux avantages, mais aussi des inconvénients dont il est important de tenir compte avant de se lancer.

Avantages

Le Courtier d’assurances est responsable de la détermination des tarifs, des taux et des couvertures des polices d’assurance. Il négocie avec des compagnies d’assurance pour obtenir les meilleures conditions pour ses clients. En outre, les courtiers d’assurances aident leurs clients à comprendre les clauses des contrats et à résoudre les litiges qui peuvent survenir entre eux et l’assureur.

Tableau comparatif

Avantages Inconvénients
Opportunité de développement Risque financier
Large éventail de produits disponibles Règlementations strictes
Potentiel de rémunération Compétition accrue
Responsabilité et fierté Gestion des risques et des plaintes

Pourquoi devenir Courtier d’assurances ?

La principale raison pour laquelle un individu se tournerait vers le courtage d’assurances est le potentiel de gain significatif. Les courtiers d’assurances peuvent faire un salaire relativement élevé avec une possibilité d’augmenter leurs revenus à mesure que leur carrière avance. De plus, la profession de Courtier d’assurances offre un large éventail de produits disponibles et des opportunités de développement professionnel.

Ce métier comporte cependant des risques, notamment financier et juridique. Les règlementations peuvent être strictes et la concurrence entre les courtiers est accrue. Les courtiers doivent également gérer les risques et les plaintes des clients, ce qui peut être délicat.

En conclusion, le métier de Courtier d’assurances a ses avantages et ses inconvénients, mais peut être très rémunérateur si vous êtes prêt à relever les défis et à prendre des risques.

4.6/5 - (14 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut