Devenir Consultant immobilier : missions, salaire et formation

Agent immobilier en visite
Agent immobilier en visite

Devenir Consultant immobilier : missions, salaire et formation

346 lecteurs
Sommaire de l'article

Le métier de consultant immobilier vous intéresse ? Vous êtes doté de bonnes capacités de négociation ? Vous avez des qualités humaines et relationnelles ? Vous êtes réactif, rigoureux et vous avez le sens de l’organisation ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.


Profil type pour devenir Consultant immobilier 

Avant toute chose, il est important de souligner que l’immobilier est un secteur très vaste composé de plusieurs domaines d’intervention. On peut citer par exemple l’investissement immobilier, la gestion immobilière, le montage d’opérations immobilières, l’expertise immobilière ou encore la transaction et la commercialisation. Et la catégorie qui nous intéresse aujourd’hui particulièrement est celle des opérations de transaction et de commercialisation. En effet, l’un des principaux acteurs de ce domaine d’intervention est le consultant immobilier.

Le consultant immobilier, encore appelé négociateur immobilier, est un professionnel qui a pour mission de gérer et coordonner l’ensemble des opérations liées à l’activité immobilière. Il ne faut surtout pas le confondre avec l’agent immobilier. Le métier d’agent immobilier est en effet très réglementé et il faut nécessairement détenir une carte professionnelle avant de pouvoir l’exercer. Aussi, contrairement à l’agent immobilier, le consultant immobilier n’est pas habileté à rédiger ou signer des actes juridiques.

Concrètement, le consultant immobilier est un professionnel indépendant qui va agir aux côtés d’un potentiel acquéreur afin de l’accompagner dans l’ensemble des démarches à réaliser pour acquérir un bien immobilier. Il assiste ainsi le client de la recherche du bien jusqu’à l’acquisition en passant par les démarches financières et administratives, sans oublier les différents rendez-vous chez les notaires et avocats. Mais une fois à l’étape de la conclusion du compromis de vente, le consultant immobilier doit se retirer. Comme indiqué plus haut, il n’est pas habileté à rédiger ou signer des actes juridiques. Ce sera donc à l’agent immobilier de prendre le relais.

Intermédiaire entre les propriétaires de biens immobiliers et les clients, le consultant immobilier s’occupe également du suivi des opérations de vente, location. Il doit, à ce propos, rédiger les différents dossiers et des rapports écrits pour informer chaque acteur de l’évolution de l’opération.

Prospecter

Le consultant immobilier travaille généralement en tant qu’indépendant pour une ou plusieurs agences immobilières. Pour assurer sa mission, il doit commencer par dénicher des biens immobiliers disponibles à la vente ou qui pourraient se retrouver à la vente bientôt.

Voir Aussi  Salaire esthéticienne : combien gagne une esthéticienne en 2023

Cette étape de prospection lui permet donc d’inscrire un certain nombre d’offres dans son catalogue. Pour y arriver, le consultant immobilier va démarcher régulièrement plusieurs propriétaires de biens immobiliers ou utiliser son réseau professionnel.

Dès lors, il sera en mesure de rencontrer les propriétaires afin de signer des mandats. Rappelons que sans ces mandats, il ne pourra pas être capable de commercialiser les biens concernés.

Estimer le prix de vente des biens immobiliers

Une fois les biens inscrits dans son catalogue, le conseiller immobilier doit maintenant estimer leurs prix de vente ou du moins négocier leurs valeurs, selon le marché. Pour cela, il va prendre en compte un certain nombre de critères matériels tels que l’état du logement ou du local commercial et de critères géographiques.

Assurer la promotion

Enfin, le conseiller immobilier va assurer la promotion des biens inscrits dans son catalogue. À cette étape, il sera question de réaliser et de diffuser des annonces liées aux mandats qu’il a eu à signer. Il peut utiliser par exemple des stratégies d’e-mail marketing pour diffuser ses annonces auprès d’une cible donnée. Il pourra par ailleurs relancer son portefeuille de clients susceptibles d’être intéressés par les biens qui se trouvent actuellement dans son catalogue.

Au cours de cette étape de promotion, le conseiller immobilier va aussi se charger d’organiser les rendez-vous avec les clients et toute autre démarche nécessaire :

  • Visite des biens à vendre ou à louer
  • analyse des besoins
  • propositions commerciales
  • réunions techniques et de négociation
  • rédaction de dossiers et de rapports pour assurer le suivi de l’opération.

Toutes les actions du conseiller immobilier doivent permettre à son client de prendre une décision rapide et éclairée.

Qualités pour devenir Consultant immobilier 

Le consultant immobilier doit avant tout avoir un profil commercial qui maîtrise les techniques de vente et de négociation. C’est un bon communicateur et un fin négociateur, comme tout professionnel du domaine de la transaction immobilière. Il se démarque aussi par sa capacité d’écoute et sa capacité à faire preuve de conviction face à ses clients.

Pour bien jouer son rôle d’intermédiaire, il doit également avoir de solides connaissances en droit immobilier et sur plusieurs aspects techniques. C’est un homme de réseau qui a du charisme, mais aussi des aptitudes relationnelles et rédactionnelles. Il est pragmatique, clair, méthodique et rigoureux. Enfin, le consultant immobilier doit :

  • Savoir résister au stress
  • savoir s’adapter aux tempéraments des clients
  • avoir un esprit de compétitivité
  • être ouvert d’esprit pour s’adapter à l’évolution du secteur de l’immobilier
  • être en mesure d’adapter son horaire de travail à la disponibilité de ses clients
  • être organisé et autonome.
Voir Aussi  Devenir Contrôleur des douanes : missions, salaire et formations

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir Consultant immobilier  ??

Pour exercer le métier de consultant immobilier, il est nécessaire d’avoir de l’expertise et des connaissances élargies dans le secteur de l’immobilier. On parle ici entre autres de connaissances commerciales et des législations en vigueur. À ce propos, il est fortement recommandé d’avoir un niveau minimum Bac +2 dans le secteur du commerce ou de l’immobilier avant de devenir consultant immobilier.

Formations pour devenir Consultant immobilier 

Si vous souhaitez devenir consultant immobilier, voici quelques pistes de formations envisageables.

Niveau Bac +2

BTS PI – Professions Immobilières

Le BTS professions immobilières est un diplôme d’État qui forme des professionnels des services de l’immobilier. Grâce à cette formation de 2 ans, les diplômés deviennent des gestionnaires de biens locatifs, de copropriétés et des négociateurs immobiliers.

BTS Commerce

Le BTS commerce est un diplôme qui forme en 2 ans des professionnels de la vente et de la gestion d’entreprise. Les programmes de la formation reposent sur un tronc commun d’enseignements généraux et des matières spécialisées davantage en rapport avec le monde de l’entreprise.

Niveau Bac +3

Licence professionnelle Métiers de l’immobilier

La licence professionnelle Métiers de l’immobilier prépare les étudiants aux enjeux du secteur de l’immobilier et aux nombreuses tâches liées au métier. On peut citer par exemple la négociation, la fiscalité, les tâches juridiques, etc.

Avec un niveau Bac +2, la formation dure 1 année et permet une remise à niveau. Elle offre aussi des sessions d’immersion en entreprise.


Salaire

1image1

En tant qu’indépendant, la rémunération d’un consultant immobilier va dépendre de son catalogue de biens immobiliers et de son réseau professionnel. Sa rémunération dans ce cas est basée sur les commissions qu’il aura à prendre sur les honoraires gagnés par l’agence avec qui il travaille.

On estime qu’un consultant indépendant gagne environ 2 500 euros bruts par mois en début de carrière. En fonction de son expérience et des commissions touchées, ce salaire peut évoluer jusqu’à atteindre 6 700 euros bruts par mois.

Devenir Consultant immobilier  : Quelles sont les débouchés ?

Un consultant immobilier a la possibilité de devenir agent immobilier après avoir obtenu sa carte professionnelle. Il pourra alors créer sa propre agence immobilière.

Voir Aussi  Devenir Assistant d’éducation : missions, salaire et formation

Après avoir été consultant immobilier durant quelques années, il est également possible d’évoluer vers un poste de property manager, de responsable régional ou de directeur d’agence.

Devenir salarié en tant que Consultant immobilier 

2image2

Pour commencer votre métier de consultant immobilier, vous devez trouver des missions en postulant aux offres d’emploi publiées sur des sites de recherche d’emploi comme poleemploi.fr.

;new advadsCfpAd( 34838 );

Les avantages et inconvénients du métier de Consultant immobilier

Le métier de consultant immobilier est très populaire aujourd’hui, car il offre à ses praticiens une grande flexibilité et plusieurs opportunités pour s’enrichir. Toutefois, avant de se lancer dans ce secteur, il est important de peser les avantages et les inconvénients de ce métier afin de vous assurer que vous pouvez réellement le faire.

Tableau comparatif des avantages et des inconvénients du métier de Consultant immobilier

Avantages Inconvénients
Grande flexibilité et liberté Salaire non garanti
Possibilité de travailler dans plusieurs domaines Grande responsabilité
Travail à domicile possible Réglementations et procédures à respecter
Rémunération élevée Investissement initial requis
Ouverture à de nouvelles opportunités Peu de sécurité de l’emploi

Pourquoi devenir Consultant immobilier?

Devenir consultant immobilier est une excellente option pour ceux qui recherchent une carrière enrichissante et flexible. Il peut s’agir d’un excellent moyen de gagner de l’argent, de travailler à domicile et de profiter de la flexibilité du travail à l’extérieur du bureau. En plus de cela, les consultants immobiliers ont la possibilité de travailler dans plusieurs domaines et de s’ouvrir à de nouvelles opportunités.

Toutefois, le métier de consultant immobilier nécessite une grande responsabilité et des investissements initiaux. De plus, le salaire n’est pas garanti et il y a peu de sécurité de l’emploi. Il est important de comprendre les réglementations et procédures à respecter et de prendre des mesures pour s’assurer que vous serez en mesure de fournir un service de qualité.

Pour résumer, le métier de Consultant immobilier peut être très lucratif et flexible pour ceux qui prennent le temps de comprendre les enjeux et les risques liés à ce métier. Il est important de peser les avantages et les inconvénients pour vous assurer que vous êtes prêt à le faire.

4.1/5 - (10 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut