centenaire.org

Devenir Conseiller funéraire : missions, salaire et formation

Devenir Conseiller funéraire : missions, salaire et formation
Devenir Conseiller funéraire : missions, salaire et formation

Devenir Conseiller funéraire : missions, salaire et formation

692 lecteurs
Sommaire de l'article

Le métier de conseiller funéraire vous attire ? Vous désirez exercer une profession utile, qui a du sens, et ne connaît pas la crise ? Le conseiller funéraire accompagne des familles dans l’organisation d’obsèques. Il informe et conseille jusqu’au déroulement de la cérémonie. Si vous désirez en savoir plus, plongez-vous dans la lecture de notre fiche métier afin de découvrir les missions, salaire et formation de ce professionnel indispensable quand on perd un être cher.

Profil type pour devenir Conseiller funéraire

Le conseiller funéraire organise des obsèques. Il travaille dans des services funéraires, des entreprises de pompes funèbres. On lui confie un défunt pour organiser ses obsèques en l’espace de quelques jours. Il prépare le défunt, la cérémonie selon les désirs des familles. Il les informe et les accompagne dans les démarches administratives liées à l’enterrement. Il peut travailler de jour comme de nuit, les week-ends et les jours fériés.

Il développe des compétences légales et hygiéniques, mais aussi commerciales.

Il établit également des contrats d’obsèques avec des personnes qui souhaitent les organiser de leur vivant.

La partie commerciale de ce métier comprend la gestion des stocks, les ventes lors des fêtes. Le conseiller assure la liaison avec les fabricants de cercueils, d’urnes, de plaques…

Voici quelques-unes de ses missions :

  • Accueil et conseil : Il accueille les clients et leur offre des conseils personnalisés dans l’organisation des obsèques, la marbrerie et la prévoyance.
  • Organisation des obsèques : Il organise les obsèques selon la volonté des clients et les procédures et coordonne les différents intervenants (funérarium, représentants de cultes…)
  • Direction de la cérémonie : Le jour des obsèques, le conseiller funéraire peut être maître de cérémonie ou assister le maître de cérémonie.
  • Tâches administratives : Il rédige les avis de décès, les formulaires à remplir pour la mairie…
  • Gestion des stocks et des ventes : Il gère les stocks, s’occupe des ventes des produits proposés par la société.
  • Suivi des facturations et des encaissements : Il tient la caisse, gère les facturations et les encaissements.
Voir Aussi  Devenir ostéopathe animalier : missions, salaire et formation

Qualités pour devenir Conseiller funéraire

Un conseiller funéraire possède de nombreuses compétences et qualités pour mener à bien son métier. En voici quelques-unes :

  • Bon moral : Le conseiller accompagne des gens bien souvent dévastés. Il est confronté quotidiennement à la question de la mort. Il doit avoir une bonne philosophie de vie.
  • Empathie : Il accueille des clients en peine. Il possède de grandes qualités d’écoute et ressent une certaine empathie tout en étant capable de prendre du recul pour se préserver.
  • Sens du relationnel : Il a le sens du relationnel dans les moments difficiles. Il accompagne ainsi au mieux les familles, mais développe aussi un réseau de partenaires et le chiffre d’affaires.
  • Psychologie : Il accompagne des personnes à des moments cruciaux de leur vie. La psychologie est très importante. Elle fait partie de la formation de conseiller funéraire.

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir Conseiller funéraire ?

Il faut obligatoirement un diplôme pour devenir conseiller funéraire.

Formations pour devenir conseiller funéraire

Voici la formation permettant de devenir conseiller funéraire :

Diplôme de conseiller funéraire

Pour exercer le métier de conseiller funéraire, il faut effectuer une formation d’un an, accessible dès l’embauche, de 140 heures théoriques et 140 h pratiques.

Au programme :

  • Connaissances administratives générales
  • Hygiène, sécurité et ergonomie
  • Législation et réglementation funéraire
  • Psychologie et sociologie du deuil
  • Pratiques et rites funéraires
  • Conception et animation d’une cérémonie
  • Encadrement d’une équipe
  • Produits, services et conseil à la vente – réglementation commerciale

Perspectives d’emploi

C’est une profession dans laquelle il y a peu de chômage. Au fil des années, un conseiller funéraire peut devenir responsable dans une entreprise de pompes funèbres ou créer sa propre entreprise.

Voir Aussi  Devenir Sophrologue : missions, salaire et formation

Salaire d’un conseiller funéraire

1image1

Un conseiller funéraire peut gagner de 1 700€ brut par mois à 2 500€ brut par mois. A son salaire peuvent s’ajouter des primes.

Devenir salarié en tant que Conseiller funéraire

2image2

Pôle emploi, les sites d’emploi par régions et, bien sûr, indeed sont quelques-uns des sites qui permettent de trouver des offres de postes de conseiller funéraire.

Avantages et inconvénients du métier de conseiller funéraire

Le métier de conseiller funéraire est un métier très particulier qui nécessite un grand sens de l’écoute et du soin pour les familles endeuillées. Les conseillers funéraires accompagnent les familles dans les préparatifs des funérailles et les aident à prendre les décisions nécessaires à cet effet. Mais ce métier comporte aussi des avantages et des inconvénients et il est important de les connaître avant de décider de se lancer.

Tableau comparatif des avantages et inconvénients du métier de conseiller funéraire

Avantages Inconvénients
Occasion de rendre service aux familles endeuillées Les heures de travail peuvent être flexibles et irrégulières
Aide aux familles dans une période difficile Les familles peuvent être très émotives
Formation et assistanat continue Travail dans un environnement stressant et triste
Opportunité d’évoluer dans la carrière Les salaires sont parfois très bas

Pourquoi devenir conseiller funéraire ?

Le métier de conseiller funéraire est un métier passionnant et gratifiant qui permet de rendre service aux familles et de leur offrir un soutien dans un moment difficile. Il offre de grandes opportunités de formation et d’apprentissage, et de nombreuses possibilités d’évolution de carrière.

Voir Aussi  Devenir Agent d’accueil en agence bancaire : salaire et formations

Il est toutefois important de noter que ce métier peut être très éprouvant émotionnellement et que les heures de travail peuvent être flexibles et irrégulières. De plus, les salaires peuvent parfois être très bas.

Cependant, si vous êtes quelqu’un qui a le sens de l’écoute et du soin et qui peut offrir un soutien aux familles endeuillées dans un moment difficile, alors le métier de conseiller funéraire peut être très gratifiant et enrichissant.

4.3/5 - (109 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut