centenaire.org

Devenir Chauffeur Uber (VTC) : missions, salaire et formations

devenir chauffeur uber
devenir chauffeur uber

Devenir Chauffeur Uber (VTC) : missions, salaire et formations

560 lecteurs
Sommaire de l'article

Le métier de chauffeur Uber consiste à transporter des personnes dans une voiture de luxe, en échange d’une rémunération. Une réglementation très précise encadre ce métier, qu’il ne faut pas confondre avec celui de chauffeur de taxi.


Profil type pour devenir Chauffeur Uber (VTC)s

Le chauffeur Uber véhicule ses clients dans un véhicule Uber, lesquels sont des véhicules de tourismes de luxe. Devenir chauffeur Uber nécessite de respecter des conditions d’installation et d’exploitation très strictes.

devenir chauffeur uber

Notamment, la course doit obligatoirement être réservée au préalable et le prix de celle-ci doit être connu à l’avance. En effet, les Uber n’ont pas le droit de maraude, c’est-à-dire de charger un client au hasard dans la rue.

Les voitures utilisées pour ce genre de profession répondent à des conditions également très précises : elles doivent ainsi être dotées d’un moteur d’une puissance supérieure à 88 kW, ce qui correspond à 120 chevaux, comporter de 4 à 9 places, mesurer plus de 4,5 mètres, être âgée de 6 ans au plus et offrir au passager un confort ainsi que des aménagements intérieurs dits « de standing ».

Le chauffeur Uber travaille de jour comme de nuit. En plus de conduire ses clients d’un point A à un point B, il doit être capable de répondre à toutes leurs questions, de leur apporter les renseignements désirés.

Qualités nécessaires

  • Avoir le sens du service et une excellente présentation : devenir chauffeur Uber est en cela bien différent d’un chauffeur de taxe ; en effet, le service ainsi qu’une attitude haut de gamme sont au cœur de ce métier, bien plus que la conduite. Le chauffeur Uber doit respecter un code de conduite et soigner son image. Il est important qu’il apprenne à connaître ses clients habituels pour anticiper leurs attentes et qu’il fasse preuve d’une grande discrétion dans l’exercice de sa profession.
  • Posséder un réseau : la réservation d’un Uber étant obligatoire, il est donc nécessaire, pour développer une activité régulière et pérenne, de disposer d’un solide réseau, composé de client habituel et de prescripteurs importants établis sur la zone de travail : hôtels, grands restaurants, concierges ou encore immeubles d’affaires.
  • Être disponible et rigoureux : un bon chauffeur Uber ne doit jamais dire non, il doit accepter toutes les demandes de son client ; il doit pour cela se montrer débrouillard, à l’instar d’un concierge haut de gamme. Par exemple, il doit être capable de réserver une table dans un grand restaurant ou dénicher des places de théâtre pour le spectacle auquel ses clients désirent assister.
  • Avoir une excellente connaissance de la ville et ses alentours : cette connaissance est nécessaire à la fois pour véhiculer ses clients d’un point à un autre, mais aussi pour les répondre à toutes leurs demandes, par exemple s’ils recherchent un hôtel ou un restaurant. Bien évidemment, sa connaissance du code de la route et de la réglementation doit être également parfaite.
  • Aimer conduire et faire de son véhicule un espace haut de gamme : le chauffeur Uber doit mettre en avant les services proposés à bord de sa voiture, tels que des boissons, des journaux, des tablettes tactiles ou encore des cigarettes électroniques ; ces différents éléments apportent une valeur ajoutée intéressante.
Voir Aussi  15 métiers pour faire du commercial et qui payent bien

Formations pour devenir Chauffeur Uber (VTC)s

Pour devenir chauffeur Uber, le professionnel doit obligatoirement être titulaire d’une carte professionnelle afin de pouvoir exercer son activité. Il doit adresser sa demande au préfet du département de son domicile ; la carte est délivrée dans un délai maximum de trois mois après la réception de la demande. S’il cesse son activité, il doit alors immédiatement rendre sa carte. Les conditions pour obtenir cette carte sont :

  • Être titulaire du permis B depuis plus de trois ans ou deux ans en cas de conduite accompagnée
  • Avoir une attestation d’aptitude physique délivrée par le préfet
  • Bénéficier de qualités d’honorabilité
  • Avoir un casier judiciaire vierge
  • Avoir suivi l’enseignement de prévention et secours civiques de niveau 1 dans les deux ans qui précédent la demande de la carte
  • Avoir validé un examen de 3 h 30 sous la forme d’un QCM ou…
  • Avoir une expérience de chauffeur professionnel de transport de personnes d’au moins un an dans les dix années précédant la demande.

Une fois la carte obtenue, le chauffeur Uber doit effectuer une demande d’immatriculation en ligne sur le registre des VTC, s’il compte s’établir à son compte.

Il existe différents centres de formations agréés pour préparer l’examen VTC. En outre, tous les sept ans, le chauffeur Uber doit suivre un stage de sept heures minimum dans un centre agréé.

Quel salaire pretendre en devenant Chauffeur Uber (VTC)s

1image1

Le salaire en tant que salarié d’une société est de 1800 € pour un débutant et 2200 € pour un employé expérimenté ; mais certains peuvent gagner plus dès leurs débuts.

Voir Aussi  Devenir Carreleur : les missions, salaire et formation

À son compte, le chauffeur peut gagner jusqu’à 3 000 € ; mais il faut prendre en compte la mise de départ pour se lancer, qui permet la location ou l’achat du véhicule ainsi que sa mise en conformité. Un chauffeur Uber garde 80% de ses recettes et reverse le reste de l’Uber prix à la société Uber partenaire qui le pourvoit en clients.

Devenir Chauffeur Uber (VTC)s : Quelles sont les débouchés ?

On estime aux alentours de 7 200 personnes qui exercent la profession de chauffeur Uber. Le chauffeur Uber peut être indépendant et libre d’organiser son activité ou salarié d’une société qui gère ses courses et ses horaires de travail ; la société fixe également le tarif Uber. S’il commence comme salarié, il peut par la suite évoluer par un statut à son compte. Il peut aussi monter sa propre société et embaucher d’autres chauffeurs qui travailleront pour lui.

Le métier de chauffeur Uber consiste à transporter des personnes dans une voiture de luxe, en échange d’une rémunération. Une réglementation très précise encadre ce métier, qu’il ne faut pas confondre avec celui de chauffeur de taxi.

Voir aussi : 7 métiers du transport qui recrutent


Avantages et inconvénients du métier de chauffeur Uber (VTC)

Le métier de chauffeur Uber (VTC) est très populaire en raison des nombreux avantages qu’il offre. Les chauffeurs Uber bénéficient de la flexibilité, d’un revenu décent et d’une bonne sécurité sociale, tout en fournissant d’excellents services à leurs clients. Cependant, le métier de chauffeur VTC n’est pas sans ses inconvénients. Dans cet article, nous allons examiner les avantages et les inconvénients du métier de chauffeur VTC et expliquer pourquoi devenir chauffeur Uber est une bonne idée.

Voir Aussi  Devenir TISF – Technicien de l’Intervention Sociale et Familiale : missions, salaire…

Avantages du métier de chauffeur Uber (VTC)

Avantages Inconvénients
Flexibilité Horaire chargé
Revenu décent Responsabilité financière
Bonne sécurité sociale Exigences réglementaires strictes
Excellent service à la clientèle Assurance responsabilité automobile élevée

Le métier de chauffeur Uber offre une grande flexibilité aux chauffeurs, leur permettant de travailler à leur propre rythme et à leur propre horaire. Les chauffeurs Uber sont aussi en mesure de gagner un revenu décent et de bénéficier d’une bonne sécurité sociale. De plus, en tant que chauffeur VTC, vous fournissez un excellent service à la clientèle et un niveau de confort très apprécié par les clients.

Inconvénients du métier de chauffeur Uber (VTC)

Malgré les nombreux avantages du métier de chauffeur VTC, il existe également des inconvénients. Les chauffeurs Uber doivent gérer un horaire chargé et sont soumis à de strictes exigences réglementaires. Ils doivent également assumer la responsabilité financière de leur entreprise et payer des primes d’assurance plus élevées que la moyenne.

Pourquoi devenir chauffeur Uber (VTC)

Bien que le métier de chauffeur Uber comporte des inconvénients, il offre également de nombreux avantages qui le rendent très attrayant. Les chauffeurs Uber peuvent bénéficier d’une grande flexibilité, d’un revenu décent et de bonnes avantages sociaux. Ils fournissent également un excellent service à la clientèle et sont en mesure de générer des revenus supplémentaires. Si vous recherchez une activité lucrative et flexible, le métier de chauffeur Uber peut être une excellente option.

4.2/5 - (27 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut