contact@centenaire.org 8327 euros brut en net
centenaire.org

Devenir Ambulancier : missions, salaire et formations

Conducteur d'une ambulance
Conducteur d'une ambulance

Devenir Ambulancier : missions, salaire et formations

775 lecteurs
Sommaire de l'article

Ambulancier est un métier qui vous attire ? Vous aimez les autres, vous occupez d’eux et souhaitez faire un métier essentiel ? Vous appréciez la conduite, êtes prévenant, motivé et réactif ? Cette profession est sans doute faite pour vous ! Regardez toutes les missions qui lui incombent, les qualités qui sont nécessaires, le salaire et les débouchés sur cette fiche métier.


Les missions du métier d’ambulancier

L’ambulancier est celui qui va intervenir en cas d’urgence. Il va s’occuper des personnes malades ou ayant un problème qui nécessite des soins. Il va aller les chercher chez eux, dans un hôpital ou une maison de retraite afin de l’amener se faire soigner. C’est un professionnel du transport médical qui connait parfaitement et maitrise son véhicule, tout en étant certain du confort du patient qu’il conduit. Il connait les gestes de premiers secours et va assister le patient du moment où il va le chercher jusqu’au moment où il le dépose dans son lieu de prise en charge. Voici ses missions :

Préparation du trajet

L’ambulancier va faire en sorte que le trajet entre l’endroit où il va prendre en charge son patient et le lieu où il va le déposer soit balisé. Il va faire en sorte que tout se déroule bien. Ainsi, il vérifiera si son véhicule est en état de bon fonctionnement, si le matériel de secours est en place et si le transport sera assuré.

Sécurisation du patient et de ses biens personnels

L’ambulancier être chargé de la sécurité et du bien-être de la personne qu’il accompagne. Il doit s’assurer que celle-ci soit le mieux possible. De plus, il doit être certain que ses affaires personnelles ne risquent pas quoique ce soit et qu’il ne perde rien.

Assistance du patient du début à la fin du service

L’ambulancier vient chercher le patient chez lui, dans l’hôpital, dans la maison de retraite ou bien dans le lieu où il se situe. Il va faire en sorte que celui-ci soit totalement pris en charge. Il l’aidera donc à monter et à descendre de son véhicule.

Conduite et entretien d’un véhicule adapté

L’ambulancier se doit de posséder son permis de conduire, car c’est le point central de son travail. Il est en mesure de faire son entretien et d’assurer une conduite rapide et sans danger.

Voir Aussi  Complément de salaire : 30 conseils pour un complément de revenu

Relation avec son patient et le personnel hospitalier

L’ambulancier est en lien avec son patient dont il assure parfois même la survie. Il doit être capable de le rassurer et de faire un rapport clair et précis du problème et de ses déplacements. De plus, il réalise des comptes rendus à sa hiérarchie.

Connaissance des premiers secours et des protocoles de sécurité

L’ambulancier doit être capable de venir en aide à son patient si celui se trouve dans le besoin. Il est formé aux premiers secours et pourra suivre les protocoles de sécurité.

Qualités pour devenir Ambulanciers

L’ambulancier effectue plusieurs missions, il doit donc posséder des qualités indiscutables pour faire son métier au mieux.

Avoir une appétence pour le contact humain et le soin à l’autre :

L’ambulancier est sans cesse en contact avec les patients qui ont besoin d’être soutenus et aidés. Il doit aimer être au service de la personne et avoir envie de faciliter la vie de son patient qu’il escorte. C’est une profession où le goût pour l’assistance est essentielle.

Le sens de l’empathie et de l’écoute

L’ambulancier doit apprécier soutenir et écouter les autres. Il est face en permanence à un public en difficulté qui a besoin de se sentir compris.

Être en bonne condition physique

Un ambulancier doit aider les patients à se déplacer. Souvent, ces derniers ne sont pas en pleine capacité et ont des difficultés à le faire avec sécurité et aisance. Il devra donc fréquemment les porter, à déplacer des fauteuils ou à bouger des brancards. Il doit ainsi posséder une excellente forme physique.

Savoir garder son sang-froid, être organisé, réactif et patient

Le transport de personnes en difficulté sont souvent réalisés dans l’urgence. Il faut donc que l’ambulancier soit rapide et organisé malgré tout. Il peut arriver que ses patients ne soient pas de bonne humeur ou fatigué, car ils souffrent. L’ambulancier doit ainsi savoir être patient, humain, persévérant et ne pas perdre le caractère d’urgence malgré tout.

Voir Aussi  Devenir Archiviste : missions, salaire et formation

Faire preuve d’honnêteté et de discrétion

L’ambulancier va se retrouver à avoir la confiance de personnes quant à leur corps et leurs biens ainsi que leurs informations personnelles. Il devra savoir se montrer discret et intègre.

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir ambulancier ?

Afin de devenir ambulancier, il faut posséder le Diplôme d’État d’ambulancier (DEA). Le recrutement se fait sans avoir besoin d’autres diplômes ou formation en plus.

Formation pour devenir ambulancier

DEA – Diplôme d’État d’Ambulancier

Si vous souhaitez devenir ambulancier, il vous faudra obtenir le DEA – Diplôme d’État d’Ambulancier. Vous n’aurez pas besoin d’avoir un autre diplôme que celui-ci à part le permis B.

Le recrutement à l’entrée comprend des épreuves écrites de français et de mathématiques et des épreuves orales.

Pour pouvoir prétendre à passer ce diplôme, il faut :

  • Avoir le permis B depuis au moins 3 ans
  • Être formé aux premiers secours d’urgence (AFGSU) de niveau 1 ou présenter un certificat équivalent
  • avoir une attestation de la préfecture d’aptitude à la conduite d’ambulance
  • avoir un certificat médical de non-contre-indications à la profession d’ambulancier délivré par un médecin agréé ainsi qu’un certificat médical de vaccinations à jour.

Pour se former à la préparation de ce diplôme, il est possible de se présenter à un des Instituts de Formation d’Ambulancier français, I.F.A. Il y en a un très grand nombre, souvent dépendant des CHR ou hôpitaux publics.

Remarque : pour avoir toutes les réglementations en vigueur pour l’accès au concours, l’arrêté du 26 janvier 2016 est consultable en ligne.


Combien de temps faut-il pour devenir ambulancier ?

Ce diplôme se prépare en un peu plus de 3 mois avec un stage obligatoire dans un service ambulancier avant d’intégrer un Institut de Formation d’Ambulancier français (IFA).

Quelles sont les perspectives d’emploi pour l’ambulancier ?

Travaillant principalement dans le secteur privé, les ambulanciers doivent respecter des cadres et des normes en rapport avec les soins.

Il peut être intéressant qu’il connaisse la prise en charge ou non de leur prestation par la sécurité sociale.

Pour travailler en profession libérale, l’ambulancier doit obtenir un agrément donné par la Préfecture. Il lui faut acheter un véhicule qui répond aux normes de la profession.

Voir Aussi  15 métiers dangereux en France – 2023

Il peut travailler seul ou avec un auxiliaire. Souvent, quand ils ne sont pas en ville, les ambulanciers travaillent seuls, au sein d’une équipe.

L’évolution dans leur profession peut les entraîner à devenir régulateur de soins. Ils encadrent alors plusieurs équipes et organisent les actions sur le terrain ou en vue d’opération à plus grande échelle.

D’autre part, une évolution vers d’autres branches est aussi possible. Avec des courtes formations, les ambulanciers peuvent devenir brancardiers ou aide-soignants.

Leur expérience est une qualité supplémentaire.

Salaire d’un ambulancier

1image1

La rémunération d’un jeune ambulancier est de 1600 euros bruts par mois, puis elle peut évoluer jusqu’à 2000 euros bruts par mois.

Devenir salarié en tant que Ambulanciers

2image2

Un ambulancier devra regarder sur les sites spécialisés afin de trouver du travail.


Avantages et inconvénients du métier d’Ambulancier

Le métier d’ambulancier est un métier qui a la particularité de sauver des vies et de venir en aide aux personnes en détresse. En effet, les ambulanciers peuvent prendre en charge des patients ou des personnes victimes d’accidents pour les emmener vers un centre hospitalier ou une clinique le plus rapidement possible. Ce métier a donc des avantages et des inconvénients.

Tableau comparatif des avantages et inconvénients du métier d’Ambulancier

Avantages Inconvénients
Satisfaction personnelle et sentiment de devoir accompli Risques d’accidents et de maladies liés au transport des patients
Formation et développement des compétences Horaire de travail irrégulier et non prévisible
Possibilité d’utiliser des équipements modernes Risques liés aux conditions climatiques
Salaires attractifs Stress et pression élevés

Pourquoi devenir Ambulancier ?

Devenir ambulancier est une excellente opportunité pour les personnes qui aiment travailler avec des personnes en difficulté et qui veulent aider les autres. Les ambulanciers peuvent bénéficier d’un salaire attractif, de formation et de développement des compétences et d’un sentiment personnel de satisfaction et de devoir accompli. Cependant, il est important de noter que ce métier peut être très stressant et qu’il comporte un certain nombre de risques, notamment les accidents et les maladies liés au transport des patients et les risques liés aux conditions climatiques.

4.7/5 - (24 votes)
Picture of Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut