contact@centenaire.org 5086 euros brut en net
centenaire.org

Devenir Aide auxiliaire de puériculture : missions, salaire et formation

Devenir Aide auxiliaire de puériculture : missions, salaire et formation
Devenir Aide auxiliaire de puériculture : missions, salaire et formation

Devenir Aide auxiliaire de puériculture : missions, salaire et formation

449 lecteurs
Sommaire de l'article

Vous souhaiteriez devenir aide auxiliaire de puériculture ? Vous aimez être entouré de tout-petits et voudriez leur proposer des activités ludiques et des soins personnalisés ? Et si vous alliez plus loin en découvrant les missions et les compétences du métier d’aide auxiliaire de puériculture dans cette fiche métier ? 


Profil type pour devenir Aide auxiliaire de puériculture

L’aide auxiliaire de puériculture doit s’occuper de bébés et de tout-petits sous la tutelle de l’auxiliaire de puériculture. Il fait en sorte de leur procurer un environnement sain, sécurisant, éducatif et hygiénique. Il officie dans des garderies, des écoles maternelles, des crèches collectives, des maternités, des établissements de santé, chez les particuliers ou à son domicile. Ses missions sont nombreuses :

  • Aide de l’auxiliaire de puériculture : En crèche, l’aide auxiliaire de puériculture va aider l’auxiliaire de puériculture dans son quotidien avec les petits : il va s’occuper de créer un univers bienveillant et sécurisant avec un objectif pédagogique. En créant des jeux, stimulant les plus jeunes, il participe à leur éveil. Il les encadre, que cela soit pendant les moments de réveil ou durant les siestes. Il les aide à se développer socialement, intellectuellement et affectivement. Il leur donne une alimentation saine et équilibrée et s’attache à leur apprendre le goût et la diversification alimentaire. Il est là pour leur prodiguer des soins d’hygiène et leur permettre de s’épanouir. 
  • Soins : C’est surtout dans les maternités et les hôpitaux que l’aide auxiliaire de puériculture prépare, par exemple, leur nourriture (biberons, eau, etc), réalise leur toilette, les pèse et vérifie leur bonne croissance. Il aide les futures et jeunes mamans débutantes en leur prodiguant des conseils avisés. Il seconde aussi les médecins et l’auxiliaire de puériculture dans la gestion des dossiers de leurs petits patients. 
  • Lien : À l’école, dans les garderies, etc, l’aide auxiliaire de puériculture est le lien essentiel entre les familles et l’établissement qui à la garde de leur précieuse progéniture. Il fait des comptes rendus et s’assure que les moments d’arrivée et de départ se font toujours dans la douceur et la sécurité. Il va d’ailleurs entretenir au mieux les espaces de vie afin de prévenir les accidents.
  • Réalisation de projets pédagogiques : L’aide auxiliaire de puériculture fait partie d’une équipe qui met tout en œuvre pour le bien-être des enfants. Il va donc co-construire des projets pédagogiques et participer aux réunions. 
Voir Aussi  Devenir Adjoint d’animation : missions, salaire et formations

Qualités pour devenir Aide auxiliaire de puériculture

L’aide auxiliaire de puériculture est un professionnel aux compétences techniques et humaines. Voici une liste de ses nombreuses qualités :

  • Il aime être entouré d’enfants en bas âge : L’aide auxiliaire de puériculture travaille au quotidien avec des bébés et des petits de moins de 3 ans. Cette tranche d’âge est particulière car très sensible. Il doit donc avoir un goût prononcé pour le travail avec les jeunes enfants. 
  • Il est patient : Les enfants en bas âge ont tendance à crier, pleurer et ne pas être toujours sous de bons auspices. Il faut donc que l’aide auxiliaire de puériculture soit attentif, patient et doux. 
  • Il est bienveillant : Les enfants ont besoin de douceur et de calme. L’aide auxiliaire de puériculture se doit d’être gentil et soucieux de leur bien-être. 
  • Il est engagé, alerte et disponible : L’aide auxiliaire de puériculture est le référent des enfants et ne peut pas, sur un coup de tête, décidé de quitter sa mission. Ils ont besoin d’un cadre essentiel à leur bon développement. Pas de retard possible, le rythme est important pour de très jeunes enfants. Il leur faut une personne avec les pieds sur terre. Les petits testent tout : il faut donc que l’aide auxiliaire de puériculture anticipe toutes les situations à risques. 
  • Il aime transmettre : L’aide auxiliaire de puériculture doit être désireux de transmettre aux enfants. Il a un rôle clef dans leur apprentissage et leur évolution.
  • Il est inventif et créatif : L’aide auxiliaire de puériculture est une mine d’or lorsqu’il s’agit de trouver des nouveautés pour aider les enfants à apprendre et égayer leurs journées. 
  • Il est affable : La bonne humeur est de mise dans cette profession qui demande beaucoup d’énergie et d’investissement. Les parents et leurs enfants ont besoin de cette qualité non négligeable. Aptitude à la communication et courtoisie sont également deux qualités indispensables au métier d’aide auxiliaire de puériculture. 
Voir Aussi  Salaire : combien gagne un préparateur en pharmacie en 2023 ?

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir Aide auxiliaire de puériculture ?

Il n’est pas obligatoire d’avoir des diplômes pour devenir aide auxiliaire de puériculture. Cependant, certains employeurs demanderont à l’aide auxiliaire d’avoir un CAP Petite Enfance ou une formation équivalente.

Formations pour devenir aide auxiliaire de puériculture

L’aide auxiliaire de puériculture est un professionnel qualifié. Même s’il est possible de postuler sans diplôme, il est préférable d’en avoir obtenu un. Il en existe plusieurs :

CAP AEPEAccompagnement Éducatif Petite Enfance :

Le CAP AEPE – Accompagnement Éducatif Petite Enfance est un diplôme d’État de niveau V qui se prépare en deux ans. Il peut être obtenu dans un lycée, en alternance ou bien dans une école privée hors contrat avec l’État.


BEP CSS – Carrière Sanitaires et Sociales

Vous pouvez passer votre BEP en lycée ou bien à distance sur internet auprès d’organismes de formation à distance comme le CNED. Ce BEP s’obtient en deux ans.


Perspectives d’emploi

L’aide auxiliaire de puériculture peut espérer de belles perspectives d’avenir. En effet, il peut monter les échelons directement dans sa structure ou passer des concours et des diplômes. Avec un bac pro dans le secteur sanitaire et social, par exemple, il lui sera possible de postuler à d’autres offres. 

Pour en savoir plus :

Salaire d’un aide auxiliaire de puériculture

1image1

Le salaire moyen d’un aide auxiliaire de puériculture est aux alentours du SMIC. 

Devenir salarié en tant que Aide auxiliaire de puériculture

2image2

L’aide auxiliaire de puériculture peut trouver du travail en allant sur le site de pôle emploi. Des sites spécialisés peuvent aussi l’aider dans ses recherches. Enfin, il est possible de démarcher directement des structures d’accueil qui ont besoin de ce type de professionnels.

Voir Aussi  Devenir Horloger : missions, salaire et formation


Les avantages et inconvénients du métier d’Aide auxiliaire de puériculture

Le métier d’Aide auxiliaire de puériculture est une profession très enrichissante qui permet d’aider les enfants et leur famille dans leurs besoins. Cependant, comme pour tout métier, il y a des avantages et des inconvénients à devenir Aide auxiliaire de puériculture. Nous allons examiner les avantages et les inconvénients ci-dessous.

Avantages

Avantage Description
Satisfaction personnelle Le travail avec les enfants peut être très gratifiant et offre une grande satisfaction personnelle.
Formation continue De nombreuses opportunités de formation continue sont disponibles pour les Aides auxiliaires de Puériculture afin qu’ils puissent améliorer leurs compétences et leurs connaissances.
Travail diversifié Le travail d’Aide auxiliaire de puériculture est très varié et offre l’occasion de travailler avec différents types d’enfants et de familles.

Inconvénients

Inconvénient Description
Horaire Flexible Les horaires des Aides auxiliaires de Puériculture peuvent être très flexibles et peuvent inclure des heures de travail tardives et des week-ends.
Stress Le travail avec des enfants malades ou handicapés peut être très stressant et exigeant.
Rémunération Le salaire des Aides auxiliaires de Puériculture peut être inférieur à celui des autres professions médicales.

En conclusion, devenir Aide auxiliaire de puériculture peut être très enrichissant. Il y a des avantages tels que la satisfaction personnelle, la formation continue et le travail diversifié. Cependant, il y a aussi des inconvénients tels que les horaires flexibles, le stress et la rémunération. Les personnes intéressées à devenir Aide auxiliaire de puériculture devraient peser le pour et le contre avant de prendre une décision.

5/5 - (11 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut