centenaire.org

Comment acheter et utiliser Bitcoin en France en juillet 2023 ?

1
1

Comment acheter et utiliser Bitcoin en France en juillet 2023 ?

365 lecteurs
Sommaire de l'article

Malgré le bear market qui a sévi tout au long de l’année 2022, l’engouement autour de Bitcoin ne tarit pas. Il a même encore été renforcé par la demande du géant BlackRock qui souhaite lancer son ETF Bitcoin Spot. A travers cet article, on vous présente comment acheter et utiliser le Bitcoin en France.

 

PSAN : La loi se durcit en 2024 !

 

Depuis le début de l’année, le vent de la régulation souffle sur le marché crypto. Touché par plusieurs scandales comme l’effondrement de Terra ou encore la chute de l’empire FTX, le marché crypto a besoin d’être encadré pour continuer à se développer.

 

Actuellement en France, les entreprises qui fournissent des prestations de services sur actifs numériques doivent se conformer à une exigence majeure de l’Autorité des Marchés Financiers qui est de s’enregistrer en tant que PSAN. Et en France, ils sont désormais plus de 80 à disposer de la licence. Une liste complète que vous pourrez retrouver sur le site de l’AMF. Mais les règles du jeu vont bientôt changer avec l’instauration de MiCA, la réglementation européenne qui devrait entrer en vigueur en 2024.

 

A compter de son entrée en vigueur, il sera demandé aux prestataires de disposer d’un agrément PSAN. A l’heure où nous écrivons ces lignes, seule la Société Générale, par l’intermédiaire de sa filiale crypto Forge, dispose de cet agrément. En d’autres termes, la banque française est aujourd’hui la seule à être en conformité avec les règles de 2024. Dans les mois à venir, d’autres acteurs chercheront aussi à obtenir le précieux sésame.

Voir Aussi  A partir de quel âge est il possible de travailler en France ?

 

Dès lors, pour les particuliers, dès 2024 les règles vont aussi changer et le marché des acteurs crypto pourrait bien être entièrement remodelé. A noter qu’en France, la plateforme Binance fait l’objet d’une enquête pour blanchiment d’argent présumé. La société chère à CZ est aussi mise à défaut par les régulateurs américains et notamment la SEC et la CFTC. Un peu partout dans le monde, la question de la réglementation est omniprésente. Cette épineuse problématique pourrait dessiner les contours du secteur dans les mois à venir. Pour les professionnels comme pour les investisseurs particuliers.

 

Bitcoin se démocratise comme moyen de paiement !

 

Si vous souhaitez utiliser Bitcoin comme moyen de paiement, sachez que les possibilités se multiplient depuis des mois. En 2021, l’entreprise américaine de paiement PayPal avait largement contribué à ouvrir la voie. En permettant à ses 346 millions de clients de l’époque et son réseau de 26 millions de marchands, une exposition au Bitcoin et à d’autres actifs numériques.

 

D’autres entreprises comme Tesla se sont aussi rapidement mise à la page des crypto-monnaies. Il est désormais rare de ne pas trouver une entreprise dans chaque secteur qui ne propose pas les règlements en crypto. D’un point de vue réglementaire, bien que les cryptos n’aient pas cours légal en France, les entreprises sont dans leurs droits lorsqu’elles acceptent ce moyen de paiement. Mais elles doivent se conformer aux exigences légales, notamment en matière de KYC et de lutte contre le blanchiment d’argent. Pour les entreprises qui acceptent Bitcoin ou d’autres actifs numériques, il existe une fiscalité spécifique à respecter pour ces actifs numériques.

Voir Aussi  Combien y a-t-il de centenaires en France ?

 

Malgré quelques contraintes réglementaires, le paiement en crypto se démocratise en France. Et dans tous les domaines. Dans l’univers du casino en ligne, l’usage des actifs numériques se démocratise également. Autrefois minoritaires, les joueurs des casinos Bitcoins tendent à devenir la nouvelle norme en 2023. 

 

Si le moyen de paiement a trouvé un écho particulièrement favorable dans le monde du gaming avec la possibilité de payer un abonnement Xbox ou un logiciel Windows, les cryptos sont aujourd’hui présentes dans le monde associatif avec des dons en Bitcoin pour des associations comme L’Unicef ou La Croix Rouge. La possibilité de payer un abonnement VPN en monnaie numérique ne date pas non plus d’hier.  

 

Le voyage ou la restauration n’échappent pas à cette démocratisation de l’usage des cryptos comme moyen de paiement. Ainsi, il est possible de payer son billet d’avion sur Expedia ou de commander sa pizza chez Domino’s en ayant recours à la mère des crypto-monnaies.

 

 

Comment acheter des cryptos en France ?

 

Maintenant que nous avons vu plusieurs cas d’utilisation du Bitcoin, il est important de se focaliser sur comment acheter des cryptos et du Bitcoin dans l’hexagone. En France, selon les derniers chiffres de l’étude menée par l’ADAN et KPMG, 11 % de la population majeure détient des actifs numériques. Des actifs qu’ils achètent le plus souvent via des bourses centralisées (CEX) comme :

 

  • Binance 
  • Coinbase 
  • ByBit
  • Kraken
  • Bitpanda

 

Et la liste est très longue. Acheter des cryptos peut aussi se faire en passant par des exchanges décentralisés qui sont alimentés par les utilisateurs. On parle de DEX lorsque l’on évoque ces plateformes telles que Uniswap ou encore Pancakeswap. A noter que vous pouvez aussi acheter de la crypto par le biais de brokers en ligne comme Robinhood ou eToro.

Voir Aussi  Formation professionnelle : pourquoi est-elle importante tout au long d'une carrière ?

 

Si vous souhaitez acheter du Bitcoin ailleurs qu’en ligne, il est possible de retrouver des ATM Bitcoin. Mais il faudra bien chercher puisqu’ils sont à peine plus de 200 en France, sur une flotte de plus de 40 000 appareils.

 

De quoi ai-je besoin pour acheter des cryptos ?

 

Pour pouvoir acheter de la crypto il est nécessaire de disposer d’argent sur votre compte et d’un moyen de paiement comme une carte bancaire. Après avoir acheté vos actifs numériques, la question du stockage se pose. En passant par une bourse comme Binance, le wallet (portefeuille numérique) est intégré.

 

Si vous voulez conserver l’entière responsabilité du stockage, il faudra passer par un cold wallet. Plusieurs solutions peuvent être utilisées comme les hardwares wallets de la marque française Ledger. Selon la plateforme par laquelle vous passez, il faudra aussi se munir d’un document permettant de justifier votre identité.

 

4.4/5 - (136 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut