centenaire.org

CAP CIP – Conducteur d’installations de production : durée, programme…

CAP CIP – Conducteur d’installations de production : durée, programme…
CAP CIP – Conducteur d’installations de production : durée, programme…

CAP CIP – Conducteur d’installations de production : durée, programme…

340 lecteurs
Sommaire de l'article

Le CAP CIP – Conducteur d’installations de production forme à la conduite d’une production dans le domaine industriel. De la préparation au contrôle du produit fini, en passant par le réglage et l’approvisionnement, l’étudiant est formé à organiser une production.

Au cours de cette formation en deux ans, les étudiants développeront de nombreuses compétences et connaissances générales et techniques leur permettant d’intervenir durant les opérations de production afin de corriger ou d’alerter en cas de dysfonctionnement. Le titulaire du CAP Conducteur d’installations de production est également en mesure d’effectuer la maintenance de premier niveau. Il est, tout logiquement, formé aux règles d’hygiène et de sécurité qui s’appliquent dans son métier.

Le titulaire du CAP CIP est un ouvrier très polyvalent et qui peut intervenir à différentes étapes de la production. Il se charge de transmettre les consignes, de préparer la production et de régler la ligne de production. C’est également lui qui lance la production après vérification et qui est garant de la bonne fabrication des pièces.

Après l’obtention de son CAP CIP – Conducteur d’installations de production, le diplômé pourra travailler dans tous les secteurs industriels qui possèdent des processus partiellement ou complètement automatisés. Les débouchés les plus courants sont : l’agroalimentaire, la pharmacie, la cosmétologie, l’électronique, la sidérurgie, l’automobile, le textile…

Durée de formation : Niveau terminal d’études : Nature du diplôme :
2 ans CAP Diplôme national ou diplôme d’État

Durée d’un CAP CIP

Le CAP CIP est prévu pour se dérouler en deux ans après la classe de troisième.
Il est proposé en alternance ou en formation continue, incluant une période de stage en entreprise.

Voir Aussi  Licence pro MTG – Maintenance des Systèmes Guidés : durée, programme…

Prérequis CAP CIP – Conducteur d’installations de production

Le CAP Conducteur d’installations de production est accessible sans condition de diplôme dès la fin de la classe de troisième.

En revanche, pour rejoindre cette formation en alternance, l’étudiant devra avoir 16 ans pour un contrat d’apprentissage et 29 ans pour un contrat de professionnalisation.

L’admission se fait sur dossier et, dans certains établissements, test et entretien.

Programme du CAP CIP

Matières
Matières générales
Français et Histoire – Géographie – Education civique
Mathématiques – Sciences physiques et chimiques
Education physique et sportive
Matières professionnelles
Conduite en mode normal
Intervention durant la production

Examen pour obtenir son CAP CIP

Matières Durée / Forme Coef
Matières générales
Français et Histoire – Géographie – Education civique CCF 3
Mathématiques – Sciences physiques et chimiques CCF 2
Education physique et sportive CCF 1
Epreuve facultative : Langue Vivante étrangère 20 Minutes
oral
Matières professionnelles
Conduite en mode normal CCF 9
Intervention durant la production CCF 4

École qui proposent le CAP CIP

En France, les établissements qui proposent le CAP CIP sont nombreux. Ainsi, on compte plus de 75 écoles où il est possible de suivre cette formation, en alternance ou en cursus initial.

Liste des écoles proposant cette formation (liste non exhaustive) :

CAP CIP – Conducteur d’installations de production : Les débouchés du diplome

Le CAP CIP – Conducteur d’installations de production a pour objectif l’insertion professionnelle du diplômé. Ainsi, ce diplôme débouche sur la vie active. Cependant, il est possible de poursuivre ses études afin de se spécialiser et de renforcer ses compétences.

Poursuite d’études

Bien qu’elle ne soit pas l’option privilégiée, la poursuite d’études reste envisageable si l’étudiant dispose d’un bon dossier et souhaite se spécialiser. Il pourra, dans ce cas-là, s’orienter vers une MC Conducteur de machines de verrerie ou un Bac pro Pilote de ligne de production. Ces diplômes lui permettront de prétendre à des postes plus qualifiés et avec plus de responsabilités.

Métier accessible

Devenir Conducteur de machines à papier

Au sein d’une usine, le conducteur de machines à papier est le garant du bon déroulement de la production. En charge du pilotage de l’outil de production, il surveille les machines, modifie les paramètres de fabrication et intervient en cas de souci. Le conducteur de machines à papier travaille dans l’industrie papetière, qui fabrique des mouchoirs, du papier pour imprimés, de l’essuie-tout, du papier d’emballage…

Pourquoi faire un CAP CIP ?

Le CAP CIP (Carreleur Mosaïste) est une formation professionnelle qui permet de devenir un artisan spécialisé en pose de carrelage et en mosaïque. Les avantages de cette formation sont nombreux :

  • Une formation courte et professionnelle : le CAP CIP peut être obtenu en deux ans maximum, ce qui permet d’acquérir rapidement les compétences nécessaires pour exercer ce métier.
  • Une formation pratique : la formation en CAP CIP est très pratique, avec des stages en entreprise pour une mise en situation professionnelle réelle.
  • Une formation reconnue : le CAP CIP est un diplôme reconnu par l’Etat, qui permet de justifier d’un niveau de compétences professionnelles élevé.
  • Un métier porteur : le métier de carreleur-mosaïste est un métier porteur, avec une forte demande sur le marché de l’emploi, ce qui offre des opportunités de carrière intéressantes.

Malgré ces avantages, il y a également des inconvénients liés à la formation en CAP CIP :

  • Des conditions de travail difficiles : le métier de carreleur-mosaïste est souvent physique et exigeant, avec une position debout prolongée et des déplacements fréquents.
  • Des horaires de travail flexibles : les horaires de travail en tant que carreleur-mosaïste sont souvent flexibles, ce qui peut être difficile à concilier avec une vie familiale ou sociale.
  • Un investissement financier : la formation en CAP CIP peut avoir un coût relativement élevé, notamment pour les personnes qui ne bénéficient pas de financements ou d’aides pour la formation.

Afin de mieux visualiser les avantages et inconvénients du CAP CIP, voici un tableau comparatif :

Avantages Inconvénients
Formation courte et professionnelle Conditions de travail difficiles
Formation pratique Horaires de travail flexibles
Formation reconnue Investissement financier
Métier porteur

En conclusion, le CAP CIP est une formation professionnelle qui offre de nombreux avantages pour devenir un artisan spécialisé en pose de carrelage et de mosaïque. Toutefois, il est important de prendre en compte les inconvénients liés à ce métier, notamment les conditions de travail difficiles et les horaires de travail flexibles. Il est important de bien réfléchir à son projet professionnel avant de s’engager dans cette formation et de bien se renseigner sur les financements possibles pour éviter un investissement financier trop important.

4.2/5 - (17 votes)
Marine
Marine

Passionnée par l'entreprenariat depuis plus de 10 ans, je suis à la tête d'une société française visant à favoriser la communication des entreprises. Également attiré par la finance, je partage mes conseils et expériences au travers mes articles de blog.

Retour en haut