Pistes Pedagogiques > « À la gloire de Jean Corentin Carré », la guerre des enfants

« À la gloire de Jean Corentin Carré », la guerre des enfants

À la gloire de Jean Corentin Carré, Victor Prouvé. 78 x 60 cm, Berger Levrault, 1919. Cote 11 Fi 12.
© Archives Départementales de la Dordogne
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Présentation générale

Cet atelier a été conçu par le service éducatif des Archives départementales de la Dordogne. Initialement, il était prévu pour une classe de cycle 3 (CM1/CM2). Toutefois, il peut aisément être transposé en collège avec quelques adaptations dans le questionnement. De même, il est envisageable de le décliner dans le cadre des programmes de lycée en classe de première. 

Le temps consacré à la mise en œuvre de cet atelier ne peut excéder une heure (temps modulable selon les classes et les niveaux). Il se décline en trois temps :

  1. L’identification du document.
  2. La composition du document.
  3. Le message du document.

L’atelier doit aboutir à la réalisation d’un schéma d’interprétation du document qui sert de support à la trace écrite et de prolongement des réponses au questionnement.

L’atelier se termine par une réflexion sur le sens du document et des propositions de prolongements autour du thème abordé dans le cadre de l’enseignement des Arts plastiques ou de l’éducation civique.

L’atelier est conçu pour s’inscrire à la fois dans une démarche disciplinaire dans le cadre des programmes de l’enseignement d’histoire-géographie du cycle 3 au lycée. Toutefois, il est envisageable de l’inscrire dans une démarche transversale, par exemple dans le cadre de l’accompagnement personnalisé en lycée. Il doit aussi amener à une réflexion plus large sur les conflits contemporains et la mobilisation des enfants dans ces nouvelles conflictualités. 

Télécharger la piste pédagogique au format .pdf

Voir le diaporama complet sur le site disciplinaire histoire-géographie de l'académie « Terres et Temps »

Contextualisation historique

En Août 1914, la première guerre mondiale éclate. Pendant 5 ans, des combats d’une extrême violence vont opposer les soldats français (les « poilus ») aux soldats allemands. Lorsque le conflit s’achève le 11 novembre 1918 par la victoire des alliés (France, Royaume Uni, Etats-Unis) sur l’Allemagne et ses soutiens, le bilan est effroyable : 10 millions de morts, trois fois plus de blessés, dont 8 millions d’infirmes, mutilés, aveugles… 1,3 millions de soldats français tués au combat (soit 900 par jour entre août 1914 et novembre 1918).

La guerre a été totale. Elle a conduit les états à mobiliser toutes leurs forces pour l’effort de guerre. Des centaines d’hommes sont partis combattre l’ennemi dans les tranchées. À l’arrière, les femmes ont remplacé les hommes absents dans les usines ou les champs. Des travailleurs et des soldats coloniaux sont venus du monde entier combattre et travailler en France.

Afin d’entretenir le moral des soldats, au front, comme celui des civils, à l’arrière, les gouvernements ont dès l’entrée en guerre mené des actions de propagande à destination de l’opinion publique.  

Dès le début de la guerre, les enfants ont également été interpellés par la propagande. L’école développe le thème d’une guerre pour les enfants menée par les soldats français. Les écoliers doivent donc prendre la mesure du sacrifice de leurs pères et s’en montrer dignes... Comme les adultes, les enfants ne doivent jamais perdre de vue l’objectif essentiel : la victoire.

La militarisation de l’enfance va prendre des formes diverses : la littérature enfantine, les jeux de société, les jouets sont inspirés par la guerre… Cette propagande utilise largement l’image des enfants héros qui, sur le modèle du soldat breton Jean Corentin Carré, n’hésitent pas à s’engager jusqu’au sacrifice pour la défense du sol natal.

L’artiste Victor Prouvé réalisa en 1919, à la demande du ministère de l’Instruction Publique, une affiche célébrant la gloire du héros disparu auprès des jeunes écoliers de France. Jean Corentin Carré fut ainsi élevé après la guerre au rang de héros national. Il devint pour tous le « saint des écoliers ».

Comment les enfants sont-ils « mobilisés » dans le cadre de la première guerre mondiale ?

L’identité du document (questionnaire élève)

Pour accéder au diaporama complet, voir le site disciplinaire histoire-géographie de l'académie Terres et Temps

Réponds aux questions suivantes pour présenter le document :

  1. Sa dimension ?
  2. Sa forme, son aspect général ?
  3. Est-il manuscrit ou imprimé ?
  4. D’après toi de quel document s’agit-il ?
  5. De quand date ce document ?
  6. Qui est l’auteur du dessin ?
  7. Selon toi qui a pu demander la réalisation de ce document ?
  8. Que sais-tu sur l’époque de ce document ?

La composition du document (questionnaire élève) 

Quelques recommandations avant de commencer…

Pour étudier la composition du document, tu vas t’aider du document original, du croquis détouré et de crayons de couleurs.

Étape 1

  1. Lire attentivement la légende qui accompagne le croquis détouré du document.
  2. Bien observer le document original.
  3. Retrouver sur le document original l’emplacement des informations mentionnées dans la légende du croquis détouré.
  4. Pour finir, reporter à l’aide d’une couleur différente chaque information de la légende à l’emplacement qui leur correspond sur le croquis détouré.

Étape 2

Le document comporte trois thèmes : Le soldat, le héros, le modèle. Retrouver l’emplacement de chacun en l’inscrivant dans la case prévue sur le bord du croquis en 1, 2 et 3.

Le message du document (questionaire élève)

Étape 1 - Jean Corentin Carré : L’enfant soldat

À l’aide des informations contenues dans le document original, répondre aux questions suivantes :

  1. Qui est Jean Corentin Carré ?
  2. À quelle date est-il né ?
  3. À quel âge est-il mort ? Dans quelles circonstances ?

Étape 2 - Jean Corentin Carré : L’enfant héros

  1. Au moment où il s’engage dans l’armée pour faire la guerre, Jean Corentin Carré est-il adulte? (Il faut justifier ta réponse)
  2. Comment le courage de Jean Corentin Carré est-il montré à travers le dessin ?
  3. Pourquoi est-il présenté comme un héros ?

Étape 3 - Jean Corentin Carré : L’enfant modèle

  1. Lire attentivement l’extrait de la lettre de Jean Corentin Carré puis répondre aux questions :
  2. À qui cette lettre est-elle adressée ?
  3. Quelle raison a poussé Jean Corentin Carré à combattre comme soldat ?
  4. Par quel sentiment justifie-t-il son engagement ?
  5. D’après l’extrait de la lettre, qui lui a enseigné ce sentiment ?
  6. Quel est son souhait ?
  7. À qui est destiné son message ?
  8. Dans quel but ?

Pour finir (questionnaire élève)

Choisir et entourer en rouge trois mots qui te semblent le mieux correspondre au message de ce document :

la paix ; le patriotisme ; la fraternité ; la liberté ; la guerre ; le devoir ; le pacifisme ; la tolérance ; le racisme ; la foi ; l’amour de son pays ; la générosité ; la défense ; le respect ; l’engagement ; la jalousie ; la politique ; la haine ; l’Égalité ; l’entente.

Suggestions de prolongement

En histoire et en éducation civique

  • Le thème des enfants dans la guerre à d’autres époques contemporaines (de la Première Guerre mondiale aux conflits actuels).
  • Les ONG et la protection des enfants dans les pays en guerre.
  • Les droits de l’enfance.

En arts plastiques

  • Détournement du message et de l’image. Réaliser une affiche ayant pour acteur un enfant héros de la paix aujourd’hui dans un monde encore en guerre.

 

Bibliographie

AUDOUIN-ROUZEAU Stéphane, La guerre des enfants, 1914-1918, essai d’histoire culturelle, Armand Colin, 1993.
AUDOIN-ROUZEAU Stéphane, 1914-1918. Les enfants font la guerre, L'Histoire, septembre 1993, p. 6-12.
AUDOIN-ROUZEAU Stéphane, L'enfant héroïque en 1914-1918, in Guerre et Cultures, Actes du colloque de Péronne (1992), Paris, A. Colin, 1994, p. 173-182.
L’Enfant et la Guerre, Textes et Documents pour la classe (TDC), CNDP, n° 764, nov. 1998.
FARON Olivier, Les enfants du deuil. Orphelins et pupilles de la nation de la Première Guerre Mondiale. (1914-1941), Paris la Découverte, 2001.
Historial de la Grande Guerre, Les enfants dans la Grande Guerre, catalogue d’exposition, Péronne, 2003
Manon PIGNOT, Allons enfants de la patrie, génération Grande Guerre, coll. l’Univers Historique, Seuil, 2012