Marne > La Main de Massiges

La Main de Massiges

Média (élément appelé depuis la médiathèque)

La main de Massiges se situe dans le département de la Marne, à l'Est de Reims et à l'Ouest de Châlons-en-Champagne. Véritable forteresse naturelle en plein plateau crayeux, elle tient son nom de ses courbes de niveau qui dessinent, sur le terrain comme sur les cartes, une main gauche posée à plat et dont chaque doigt forme comme un bastion.

Du fait de sa position chanière entre le front de Champagne et le front d’Argonne, la Main de Massiges a été un haut lieu de la guerre 14-18. Suite à la bataille de la Marne de septembre 1914, les Allemands s'établissent sur ses hauteurs. Les troupes françaises ne reprendront cette position que le 25 septembre 1915 et après de durent combats, exceptée la zone de la Tête de Vipère, ou Kanonnnenberg, qui reste aux mains allemandes jusqu'à la fin de la guerre.

Il est encore possible d'observer sur ce site les entonnoirs de mines de combats. Le principe consistait à creuser des galeries souterraines jusqu'aux tranchées ennemies, à placer une charge explosive dans le fourneau de mine et à la faire exploser. Cela provoquait un cratère, ou encore un entonnoir, plus ou moins important selon la charge explosive, qui bouleversait alors la tranchée ennemie et ensevelissait les hommes qui s'y trouvaient.

Ce site de 3 hectares est remis en état par l’association « La Main de Massiges » : son réseau de tranchées et de boyaux, en grande partie rebouché par les paysans après la guerre, est à nouveau ouvert par l’association. Le lieu est en constante évolution et il est désormais accessible au public en libre accès.